La roue de la torture

Attention, titre à double tranchant, va y’avoir du lourd!!

Hier, après avoir dîner avec Fée Clochette (Rambo était en déplacement), elle me demande si elle peut allumer la TV. Et moi, je dis oui, je suis pas contrariante.
D’abord, faut que je vous explique qui est Fée Clochette… C’est une petite fille aux goûts aussi sûrs qu’intellectuels. Elle aime JS BAch depuis ses 3 ans, elle me pique mes CDs de Muse, elle a un tableau de Van Gogh dans sa chambre, et quand il s’agit de lui offrir Ratatouille, elle me répond que non, ça va, c’était quand même such a navet…
Ok, mais niveau télévision, elle veut regarder Grey’s anatomy et surtout, elle est fan de la roue de la fortune… Ca rassure quelque part: personne n’est parfait!

A sa décharge, apparemment, ce qui l’amuse, c’est le pendu géant avec la dame blonde au gros ventre -arrêt sur image: oui, Clochette trouve que Victoria de la roue de la fortune a un gros ventre… Et là, je me sens obligée de t’expliquer pourquoi ça me rend juste heureuse… Parce que Clochette, elle me dit souvent « Maman, t’as un gros ventre, mais t’es bêêêêêlle!! » (à noter que je ne suis pas enceinte, donc, c’est quand même un peu douloureux!) Et, à regarder le ventre de Victoria, je me dis, ça va finalement, j’ai pas trop à m’en faire. Enfin, je soupçonne quand même Clochette d’avoir confondu deux atouts majeurs de l’anatomie de notre blonde retourneuse de carrés lettrés…- Bref, donc, ce qui plaît à Clochette, c’est de deviner les lettres et les phrases… Oui, parce qu’elle aime cette émission, mais elle garde son sens critique acerbe, et elle se moque la gueule des candidats assez ouvertement.

Bon, tout ça pour en venir au fait que, pendant que je m’apitoyais sur mon sort de mère d’une future délinquante télévisuelle (y’a pas d’autre mot pour qualifier les gens qui regardent pareille daube!), y’a Christophe Machin qui sort aux candidats :(j’ai rien suivi, mais ça, ça m’a chamboulé!) celui qui gagne, il part en voyage pour deux au Cambodge. Et là, mon sang n’a fait qu’un tour…
Quoi??? Envoyer des incultes au Cambodge?? Comment??? Non, je m’insurge!! (J’étais à deux doigts de téléphoner à la régie de TF1 pour les menacer de porter plainte pour outrage culturel!)
Et du coup (et là, tu vas apprécier la transition qui tue), j’ai envie de parler du Cambodge, et expliquer pourquoi c’est pas un pays pour les incultes.

Le Cambodge, d’abord, c’est un des pays qui coule à 30% dans mes veines (les 10% restant, je ne sais pas d’où ils sortent), c’est donc forcément un pays qui a du mérite.
Ensuite, c’est l’un des états les plus riches culturellement, mais l’un des plus pauvres tout court…
C’est un pays de contradictions en somme, ce qui est drôle et attendrissant à la fois.
Tout d’abord, quelques chiffres:

– Au Cambodge, il y a 1 (oui oui UN!) psychiatre. C’est une information intéressante au regard de tous les gens qui se baladent en pyjama…

Le Cambodgien porte le pyjama avec grâce. Il est fier de son pyjama, et plus il y a de motifs, plus il est content.

– Le nombre de touristes par an atteind 10% de la population globale au Cambodge (environ 15 millions d’habitants), mais ils restent tous parqués à Siem Reap (Angkor à 3 km) ou Sihanoukville (l’océan Indien à 3 m).
Du coup, il rate le plus exotique, que toi, en grand aventurier baroudeur tu loupes pas, tu quittes les sentier battus (au sens propre, les routes sont exquises au Cambodge, à grand renfort de cul-de-poule et de flaques d’eau géantes) pour aller, au pif, dans le Ratanakiri (la région « montagneuse » -tout est relatif- au nord est du pays), tu te retrouves face à un autochtone qui a peur de toi! MAIS, qui veut bien que tu le prennes en photo. Certainement parce qu’en lui même, même sans jamais avoir croisé un miroir, il sait qu’il est beau à tomber par terre. Et s’il avait pas des parents fort charmants, tu l’aurais bien ramené à Fée Clochette en guise de petit frère, donc, pour compenser ta frustration, il te laisse le ramener en photo…
Le Cambodgien a le coeur sur la main.

– Le Cambodge, c’est aussi une culture, Bouddha et ses 8 réincarnations… Et là, on rentre dans le vif du sujet rapport à nos illettrés de la roue de la torture… Déjà, moi, qui ne suis pas non plus hyper cultivée, j’ai eu du mal à tout retenir (et surtout à tout comprendre, l’accent de notre guide laissant une large place à l’interprétation de ses dires), alors pour Ginette de Qui veut Gagner des Roupies (oups, je m’égare), c’est mort!D’autant que s’il n’avait eu que 8 réincarnations et c’est tout, Bouddha, ça passerait encore… Mais nonn!! A chaque fois qu’il s’est réincarné, ce petit égrillard, c’est en un personnage à part entière, qui lui aussi a eu toute son histoire, a eu des bébés, qui ont eu des femmes, etc, etc… Bref, une culture pas à proprement parlé à la portée du premier péquin.

– C’est aussi une moyenne de 6500 accidents de la route par an, faisant 1500 morts, environ. Tu te dis que c’est beaucoup au vu de la faible densité démographique? Tu as tord!

Le Cambodgien aime vivre dangereusement. Non content d’emmener toute sa famille sur sa motocyclette (le record est à 5, bébés non compris, sinon, ça monte à 7, mais je n’ai pas eu le temps de dégainer mon APN), il aime zigzaguer entre les lexus, les Camry (monde de contradictions, j’ai prévenu!) et les tuk-tuk (carrioles tirées par une mobylette), les voitures en face, même pas peur, les vélos sur le côté, pareil!

Si tu vois la vie côté Camry, tu te rends vite compte que le Cambodgien a son code de la route bien à lui. Le clignotant, il ne connaît pas, par contre, l’avertisseur sonore est son ami. Il klaxonne pour tout, un peu comme quand tu files un crécelle à un gamin de deux ans, il a trouvé le bouton, plus jamais il ne le lâchera!

Le Cambodge, c’est aussi un procès style Nuremberg, mais ouvert 30 ans après la dévastation… (Là, tu comprends pourquoi le titre est à double sens!!), c’est aussi plus de 2 millions de morts pendant le Kampuchea, c’est aussi plus de 50% de la population agée de moins de 18 ans, rapport à la guerre qui a tué tout le monde, c’est un PIB par habitant à 7 200 000 Riels (soit 1400€ environ), c’est plus d’une centaine de temples Angkoriens, dont un que les Thaïlandais veulent piquer. C’est un pays sublime, où il fait beau, chaud, même quand il pleut. Où les gens sont d’une gentillesse incoyrable, et ça te file une leçon de vie, une vraie…

Alors, y envoyer les incultes de TF1, franchement, ça me laisse perplexe… Et un peu en colère, parce que je veux y retourner, mais, je ne participerais jamais à la Roue de la Torture, ils voudront pas de moi…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


− trois = cinq