La tête à l’envers

Non, ce billet ne sera pas un hommage à ce fabuleux film qu’est Pulp Fiction.

Mais un cri d’appel à l’aide désespéré!

J’ai pris un rendez-vous chez le coiffeur. Mouflette et moi -oui, Mouflette aussi, je préfère toujours que quelqu’un se fasse torturer avant moi, et il n’y a qu’elle que je peux forcer!- irons donc nous faire couper les cheveux mercredi.

Et si nous avons passé une bonne heure à tenter de savoir ce qui conviendrait à nos jolies frimousses sur ce site, nous n’avons pas réussi à nous décider.

Mouflette veut un carré avec une frange. De toute façon, quoi qu’elle fasse, elle resortira forcément toute choupinette…

Alors que passé les 2 ans et demi, ça ne m’a plus jamais fait ça, à moi!

Je suis devenue phobique du coiffeur vers mes 14 ans je crois, quand je suis ressortie avec la tête d’un mouton neurasthénique…

Dans mon enfance, j’ai eu droit à tout, ma mère n’a jamais eu pitié de moi. Maman, si tu m’entends, tu as fait de moi une traumatisée du coiffeur, saches le!!!

Je n’ai pas de photos, (et même si j’en avais, je me passerais bien de les publier!!), mais, grosso modo, ma chevelure a été la base d’essais scientifiques de premier ordre.

Quand ma mère ne s’essayait pas elle même aux ciseaux (ce qui donnait des résultats très approximatifs), elle me confiait aux mains « expertes » du coiffeur du coin en lui disant « vous lui faites une coupe au carré, avec des chiens ». La première fois, je me souviens ma joie naïve, j’allais ressortir avec des mini-chiens sur la tête (à 4 ans, on croit encore au Père Noël)!

Quelle ne fut pas ma désolation de me retrouver, sans chien, mais avec une espèce d’abominable frange qui me donnait l’air de Chantal Goya qui aurait mangé Mireille Mathieu.

Je suis passée par la coupe au carré classique, avec une vraie grosse frange, par la même coupe, mais avec des »chiens » donc, à une coupe style Beattles, la frange, et le carré dégradé, la coupe au bol, et pour finir, la fameuse mini permanente qui a un peu trop pris et qui m’a rendu phobique à vie.

Du coup, depuis mes 17 ans environ, j’ai laissé pousser mes cheveux.

Et je ne met les pieds chez un coiffeur qu’une fois par an, et encore, pour qu’il « coupe les pointes » (s’il se mettait à couper les racines, ça deviendrait inquiétant), et si je le vois couper plus de 3 mm, je hurle.

Mais là, je veux du changement, du vrai, marre de ma tignasse filandreuse qui m’arrive aux hanches, style pithécanthrope (je viens de finir « The evolution man »), marre de mon éternelle couette pour tenter de camoufler le désastre.

Je veux du style, du moderne, du qui-tient-tout-seul-même-sans-brushing.

Mais restons lucides, quand on a peur des araignées, on ne se renseigne jamais sur ce qu’elles aiment manger.

Ben c’est pareil pour moi et les coupes de cheveux.

Je ne sais pas ce qui me va, ce qui se fait, ce qui est beau, ce qui est moche. J’en ai une vague idée en regardant les gens. Mais ce qui va à l’un ne va pas à l’autre… Et je suis toute désemparée…

J’irais donc mercredi chez le coiffeur (le salon fait très stylé, le coiffeur, très coiffeur, c’est tout ce que j’en sais), l’âme en peine, confier ma tête pour les 3 prochains mois à un homme que je ne connais pas. J’ai peur, j’ai très très peur!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

9 Commentaires sur
“La tête à l’envers”
  • Courage Mit’O, tu peux le faire, ce n’est qu’un mauvais moment à passer mais après tu te sentiras mieux.

    N’étant pas très douée pour ce qui est de la coiffure je ne peux pas vraiment te donner d’avis sur ce qui t’irait ou non. Laisse faire le coiffeur et advienne que pourra :-)

  • j’aurais le même conseil… choisis un bon coiffeur et laisse faire les pros! oui je sais c’ est dur de faire confiance… moi chuis toujours plus ou moins furax en sortant…

    mais sinon je pense que les cheveux mi longs avec un volume un peu travaillé ça serait pas mal …

    bises !

  • et bien c’est la loi des séries! après bad, c’est à ton tour, puis au mien samedi!
    Pourvu qu’on ai autant de chance que Bad!!!

  • Bon, je vais suivre votre conseil: laisser faire le coiffeur!!
    Quitte à mourir de trouille, autant laisser faire les pros! ;o)
    Lorele, oui, j’espère aussi que ça sera réussi comme Bad, mon coiffeur ne demande pas le même budget, mai parfois, ça ne veut rien dire (j’essaie de me rassurer!)
    AnnC, je mettrais une photo ;o)
    Bises
    Et merci pour vos encouragements!!

  • Oh purée! J’ai éclaté de rire en lisant « un carré avec des chiens! »
    Ca m’a rappelé d’affreux souvenirs … Moi aussi j’avais des chiens mais j’avais réussi à occulter de ma mémoire qu’on appelait la frange de cette façon… On oublie vite les moments les pires …

    Je m’étais promis de ne pas faire revivre ce cauchemar à ma fille mais elle a tout de même une frange… souvent sur le côté. Mais elle, ça lui va!
    Maintenant, elle veut les cheveux jusqu’aux fesses comme Marion dit-elle!

  • j’étais comme toi il y a 4 ans, cheveux longs, mous, cachés par une couette…
    et puis je me suis décidée à aller chez un coiffeur… j’ai pris un visagiste mais pas avec une enseigne au nom de marque, je l’ai laissé faire, et je ne regrette rien ! :-))

  • Alors ? finalement ça donne quoi ?
    Les cheveux aux hanches ! c'est si rare, quelqu'un qui a les cheveux aussi longs que les miens ! et tu les as sacrifiés ! heulà !
    coiffeur….voyons, la dernière fois (et la première depuis mes 10 ans), ça devait être en 1989, je crois….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


× trois = dix-huit