Up

La semaine dernière, nous avons été voir Là-haut avec Mouflette.

Son avis: C’était super!!!
Mon avis: Mouais, bof…
L’histoire: Un petit garçon rencontre une petite fille, ils vont grandir ensemble, affronter les épreuves de la vie (ils sont stériles), rêver ensemble (d’un voyage en Amérique du Sud), vieillir ensemble…
La petite fille devenue vieille dame décède, laissant son mari éploré et tout seul.
Cette première partie du film est splendide, très émouvante, et apporte son lot de sentiments sur la mort, la vie, la vieillesse, le précieux temps, etc…
Ensuite, Charles (le vieux monsieur) est l’auteur d’une altercation et doit vendre sa jolie maison cernée d’immeubles pour aller vivre dans une maison de retraite.
De là, il s’enfuit de la manière la plus cocasse qui soit, en s’envolant avec sa maison.
Emportant avec lui un petit garçon potelé mais plein d’énergie.
Le voyage dans les airs est magnifique, poétique et atteint son but: faire rêver.
Les rencontres sont jolies et oniriques, ce grand oiseau qui rappelle celui de la Ligne à Haute Tension, ce petit chien (qui parle, mais franchement, ça n’était pas nécessaire…) qu’on a envie d’adopter. Tout est joli, simple, aérien.
Jusqu’à la rencontre avec l’idole du vieillard quand il était enfant: un aventurier banni.
Ca aurait pu être juste incroyable, continuer avec la poésie du début, mais nan, il a fallu que l’idole se révèle être un méchant pas beau, avec sa horde de chiens qui parlent, tous méchants aussi, et ça part dans un dessin animé d’une banalité à pleurer…
Ca devient ridicule, peu crédible, visuellement laid, et c’est très triste.
Ce film m’a déçu. Un tel potentiel, une première demi-heure incroyable de beauté et de poésie, et tout qui part en fumée pour répondre aux standarts « Disney »: un méchant qui fait des bêtises pour embêter les gentils…
Up me fait penser à Wall-E, dont la première demi-heure est aussi un chef d’oeuvre de beauté et d’imagination, mais qui part en sucette dès la rentrée dans le vaisseau. Wall-E avait le mérite d’être drôle en toute circonstance, ce qui n’est malheureusement pas le cas de Up…
Je mets 7/10, pour la première demi heure fantastique. Et les 5 dernières minutes.
Conclusion: Emmenez-y vos enfants, ils adoreront.
Vous vous ennuierez peut être…
Bientôt: mon avis sur Harry Potter (et en exclusivité, celui de Mister Mii) et sur l’Age de glace III (que j’ai vu il y a plus d’un mois, mais j’aime bien faire dans le désordre)
Et Inglorious Bastards aussi, que j’ai hâte d’aller voir.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

8 Commentaires sur
“Up”
  • le mari et les grands sont allés le voir, ils ont apprécié tous les 3 :)

    et sinon, perso, l'âge de glace 3, ce sont les bandes annonces précédant le film qui m'ont hérissé le pwal: tu as eu des soucis avec ça, à Toulouse?

  • Ah ouais, Inglorious Bastards j'ai super méga envie de le voir aussi, maintenant que la critique de Télérama m'a donné l'eau à la bouche !
    tu nous raconteras !

  • J'avoue que le coup des chiens qui parlent et de l'idole à peine plus vieux que Charles (Carl ??), ça casse tout le truc…

    Chupa, elle, est ressortie fan de Kévin 😉

  • Moi j'ai beaucoup aimé. Le début, pour les mêmes raisons que toi, mais aussi la suite parce qu'il y a un vrai film d'aventures, mais pas que… Par exemple, les passages où Carl vide sa maison, puis la laisse partir, je trouve que c'est une belle façon d'exprimer son deuil.
    Et le générique de fin est génial.

    Après, c'est vrai que Muntz n'a pas l'air beaucoup plus vieux que Carl, j'avais tiqué aussi. Et d'ailleurs, je pense qu'on n'était pas obligé de faire de Muntz un méchant. Il veut attraper un oiseau pour laver sa réputation bafouée par les scientifiques, ça me semble une motivation crédible aussi pour un gentil…

    Mais c'était un très bon film à mon avis. Et pour une fois l'enfant n'est pas présenté comme un petit surdoué plus intelligent que ses parents qui parle et pense comme un adulte, comme c'est trop souvent le cas dans les films je trouve…

  • J'ai adoré "là haut" (vu en VO)
    Après c'est vrai qu'il est assez inégal, avec quelques longueurs, mais j'en retiens que j'ai été extrèmement touché par le début et la fin, ce qui pour moi suffit amplement (je suis tellement déçue par tant de films).

  • Miss Brownie: Tu résumes en qq mots ce que je pense.

    Marie: C'est extactement ce que je veux dire, pourquoi l'explorateur est il méchant? Ce film aurait gagné à le laisser gentil et réaliser le rêve de Carl (Charles peu importe) de rencontrer son idole. En faire un méchant n'a aucun sens et rend le tout bien dommage.

    Annouchka: Moi aussi, le début et la fin m'ont touché (un peu trop…), mais j'ai été trop déçue par le milieu, trop convenu, trop "Disneyèsque" dans sa mauvaise période…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


six × trois =