De retour? Même pas!

Vous avez remarqué que je n’étais plus là depuis un moment?
Nan??

Ben si…

Sauf pour faire des critiques des films que j’ai passé mon été à aller voir. Ne pas avoir Mouflette pendant le mois d’août nous a permis, à Tony le Tigre (aka Mister Mii, rebaptisé selon son souhait) et moi-même, de refaire un peu notre culture cinématographique (notez qu’il en avait plus besoin que moi)

Le dernier film vu était « Public ennemies », que je vous conseille si vous avez envie de vomir après avoir tangué grâce à la magie de la caméra à l’épaule. Mais que je vous déconseille formellement si vous êtes un tant soit peu cinéfile…
Même Johnny Deep y est foireux, fallait le faire!

Bref, je suis absente depuis un moment parce que par la grâce des relations sociales, j’ai trouvé un stage pour le mois d’août.
Et comme je dois pas être trop inutile comme stagiaire, l’avocat qui m’emploie a décidé de reconduire mon stage d’un mois. Il s’en fout, je suis pas rémunérée, et moi, je suis toute contente d’avoir une super expérience à indiquer sur mon CV.

Ouais, depuis 5 semaines, je fais des trucs sympas, d’autres moins, mais j’ai retrouvé une activité, un rythme précis, et une énergie qui me faisait défaut depuis longtemps.
J’avais une tendance hyperactive, et, scoop, que fait un hyperactif quand il n’a rien à faire? Il déprime.
J’ai repris un rythe soutenu, et come par magie, la déprime est partie avec. Je suis heureuse.

Bon, évidemment, maintenant, je cherche un job pour le mois d’octobre.

L’avocat chez qui je travaille (j’ai oublié de préciser que je bosse dans un cabinet d’avocat fort d’un effectif de 2, spécialisé dans le droit social, c’est à dire, droit du travail) connait une société qui a besoin d’un responsable du personnel, et il a transmis mon CV parce qu’il avait pour mission de leur trouver qq’un (le cabinet d’avocat fait aussi cabinet de recrutement visiblement), et il trouve que moi, c’est bien pour ce job.

Bref, c’est sur le feu, je n’y crois pas vraiment, pour un premier job, avoir le statut cadre, le salaire qui suit et des responsabilités à n’en plus finir, je n’y crois juste pas, mais l’espoir fait vivre, et j’ai la prétention de penser que je suis à la hauteur (après une phase d’adaptation, off course)

Donc bon, du coup, je suis un peu overbookée.

En plus, d’aucun sait que mercredi, c’était la rentrée, Mouflette est rentrée en Ce2 (avec sa médaille d’or de natation autour du cou, normal…), ce qui ajoute des contraintes dans mon emploi du temps de fou.

Bientôt (ou pas), je vous raconterais comment Samir le Peintre va revenir faire des travaux parce que ce qu’il avait fait la première fois, c’était rien que de la merde. Et comment je suis trop contente que l’appart se re-transforme en champ de bataille, parce que si y’avait que la peinture, ce serait miraculeux (nan, y’a aussi le plafond et le parquet, bonheur!)

Je vous raconterais mes supers vacances (joke inside: j’ai pas pris de vacances), mes missions au sein du cabinet d’avocat (en respectant ma clause de confidentialité… Trop la classe) et d’autres trucs que j’aurais bien envie de dire.

Voilà!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

17 Commentaires sur
“De retour? Même pas!”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


huit + trois =