Back To School!


Ou comment, parfois, je me prends pour un chanteur de Hard-Metal (Deftones dans le cas présent) quand il s’agit de surveiller les devoirs de Mouflette.

J’ai la malchance d’avoir une fille brillante ET feignasse.
Un peu comme moi quand j’étais petite, c’est vrai, mais c’est loin, et je ne suis pas là pour comprendre Mouflette mais pour lui faire apprendre l’effort et l’amour du travail bien fait.

Mouflette donc, depuis son plus jeune âge, est brillante, vive d’esprit, a des facilités pour apprendre, et ne se prive pas de s’en servir pour développer à côté un poil dans la main qui ferait pâlir d’envie un cheval.

Elle fait preuve aussi d’une mauvaise foi à toute épreuve quand je lui pose des questions sur le pourquoi de l’énième oubli de son cahier (celui où y’a les devoirs dedans, sinon, c’est pas drôle), ou du pourquoi elle n’a AUCUN devoir pour demain, comme c’est bizarre (et après, je me retrouve avec un mot du dirlo (aussi le prof de Mouflette cette année) comme quoi « Votre fille n’écrit pas ses devoirs dans le cahier de textes, les devoirs ne sont pas fait. »

Je me sens très mère indigne quand je reçois ce genre de mot. Et très bonne poire surtout, car quand Mouflette me dit « nononon je n’ai rien à faire pour demain ni pour la semaine prochaine », je la crois…
(Euh, plus maintenant, bien sûr)

Donc aujourd’hui, j’ai décidé de ne plus faire confiance à la chair de ma chair, et de regarder le cahier de textes (où elle écrit ce qu’elle a à faire depuis le mot du dirlo, mais pas la date en face, je n’ai donc aucunement l’impression d’être prise pour une bille), et de lui faire réciter qq leçons.

Et force est de constater qu’aussi vif soit l’esprit de ma progeniéure, quand elle n’a pas lu une leçon, il lui est difficile de l’inventer (mais elle a le mérite d’essayer).

Non, l’Océan Indien n’est pas un continent Biquette, mais bien un océan, c’est écrit dessus!!!
Non, les petits Africains ne vivent pas dans des cahuttes en cailloux, mais dans des cases en boue…
Non, l’an 2009, ce n’est pas le 17° siècle.

Elle est persusavive, y’a pas à dire. Une vraie petite femme politique en herbe.

Et quand je lui demande, fatiguée (et un tout petit peu en colère) si elle a appris cette leçon (faut dire, je suis vache, parce qu’à ce stade, c’est idiot ou sadique de poser la question), cette sâle môme fait mine de réfléchir genre « Comment puis je donc me défiler sur ce coup là…? »
J’exige une réponse et elle ose me répondre « Euh, oui! » Genre, » je vais m’en sortir en faisant croire que je suis complètement con… »

Bref, quand on met un bébé au monde, on n’imagine pas que les cris stridents vont un jour se transformer en mensonges éhontés…

C’est douloureux, vraiment!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

13 Commentaires sur
“Back To School!”
  • ah ouais… ça sent l'arnaque pareil, ici… (le coup du cahier de texte me rappelle vaguement quelque chose… ah, oui: c'était aujourd'hui! :-))

    on monte un club? 😀

  • Ta conclusion insinue fortement qu'il vaut mieux avoir un bébé silencieux, qui sera donc consciencieux plus tard ?
    Youpi !
    Et non, y'a pas de justice. Et toc.

  • C'est pas des mensonges, c'est juste de la paresse.
    Les mensonges, ça viendra plus tard.
    (oui, j'en veux, des enfants. On y travaille hyper dur, même)

  • DD, je suis pour monter un club, oui, le MDPCA (Mamans de petits chieurs anonymes)

    Perrine: JE ne m'en fais pas, les sourires coquins se transformeront en silences provocateurs!!

    Karen, euh, oui, rigole tant que tu peux! (Chez Mouflette c'est arrivé dès le mi-CP)

    Ginie: Bon courage, mais tu ne pourras pas dire qu'on ne t'a pas prévenue!!!!! 😉

  • hihi j'ai un peu la même sauf que je suis constamment derrière son dos depuis le jour où elle avait oublié de faire un exercice et que sa maîtresse l'a grondé. Je la laisse à l'étude maintenant et je vérifie juste le soir. Le w.e on fait les révisions de la semaine.

    Elles sont filoutes les filles je trouve! PEtits, petits problèmes, grands, grands problèmes…

  • L'étude, c'est ce qui m'a perdu!
    Comme l'étude commençait lundi, et que Mouflette, les années passées, était studieuse à l'étude, je me suis simplement dit que là, elle ferait correctement ses devoirs.

    Sauf qu'en fait non, hier,en vérifiant ses leçons qu'elle me disait avoir appris à l'étude, rien, nada, elle ne savait pas un mot de sa leçon soit-disant apprise…

    Et crois moi, elle va aussi m'avoir sur le dos pendant un moment!! Non mais! 😉

    (Et tu as malheureusement raison avec ton petit dicton, on croit que lorsqu'ils grandiront, on aura moins de soucis, mais c'est pire…)

  • j'ai la même :-)
    Intelligente, pas trop de soucis de compréhension, mais des oublis de cahier, des oublis de noter les devoirs…
    Je veux bien rentrer dans le club aussi :-)))

  • Hier, la petite que je garde m'a sorti le plus sérieusement du monde : "je ne peux pas me laver les dents, parce que j'ai une otite et le dentifrice remonte dans les oreilles. Si, c'est vrai !" Elle me manipule aussi pour que je reste sa baby-sitter (j'ai trouvé un nouveau boulot plus dans ma branche): "tu préfères que je te fasse un dessin tous les jours, ou que je te dise que tu es la plus gentille et la plus belle ?" J'en ai plein d'autres des comme ça ! : )

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


sept − cinq =