Rest in peace, Cléo!

Nous vivons une tragédie sans précédent. Un drame d’une violence inouïe.

Il y a quelques semaines, Figaro décédait des suites d’une asphyxie.

Une terrible nouvelle qui avait bouleversé notre famille et avait fait poser des questions bizarres à Mouflette.

Cléo avait survécu, forte et fière.
Mais depuis quelques jours, elle a sombré dans la neurasthénie.

Son bol (le bocal s’est cassé en bousillant ma main au passage) devenant trop grand pour elle seule, elle a tenté le grand saut lundi.

Le matin, Mouflette l’a trouvé sur le plan de travail, frétillant encore un peu.
Mister Mii s’est empressé de la remettre dans son bocal, où l’on a cru qu’elle reprendrait goût à la vie.

Elle délaissait ses miettes, refusant de se nourrir.
Elle ne tournait même plus en rond, mais restait au fond du bol, le regard dans le vague, l’air triste…

Et hier, le drame.

Alors que Mouflette voulait montrer son poisson survivant à notre invité, elle s’est exclamée: » Mais où est Cléo??? »

Pas de Cléo dans le bol, nous avons donc entrepris une mission sauvetage: retrouver Cléo le plus vite possible afin de la sauver une fois de plus d’une mort certaine.

Elle était cachée derrière la bouilloire (elle a dû se dire que sauter dans l’eau bouillante serait une mort plus rapide que juste se laisser mourir sur le plan de travail), inanimée.

Mister Mii, plein d’espoir, l’a remis dans le bocal, espérant un regain d’élan vital, mais rien…

Cléo s’est suicidée, la vie sans Figaro étant trop difficile et dénuée d’intérêt.

Bien sûr, j’ai présenté mes condoléances à Mouflette, censée être la plus affectée par cette tragédie.

Mais à mon « Désolée mon coeur… » elle a répondu, incrédule : »Pfff, c’est pas de ta faute, il était vraiment trop bête, ce poisson!! »

Et d’ajouter quelques minutes après « On va en racheter un quand? »

(Mister Mii est opposé au rachat de poisson rouge, il a trop souffert de la perte)

C’est ainsi que fini l’histoire des poissons rouges de Mouflette.
Je suis assez pour en racheter deux autres, parce qu’ils me manquent, à moi!

Sinon, je vais tenter d’être un peu plus présente sur ce blog.
Je dois répondre au tag de Lolotte, au P.I.F de Snana, ma copine Toulousaine, raconter la suite de mes tribulations de stagiaire-juriste, et surtout, raconter comment je suis trop devenue une experte en cuisine, avec photos à l’appui!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

12 Commentaires sur
“Rest in peace, Cléo!”
  • Rest in Peace Cleo. Moi par contre j'ai un scalaire qui refuse de passer l'arme à gauche alors qu'il est le dernier survivant de l'aquarium. J'attends son trépas avec impatience pour pouvoir vider et changer l'aquarium…

  • c'est vrai qu'in s'y attache à ces petites bêtes. Pour ma part, je ne me suis toujours pas remise de la mort de mes poissons noir, qui se sont suicidés en sautant derrière le frigo, quand j'avais 6ans

  • Il y a longtemps, j'avais aussi des poissons rouges, décédés de la même manière… du coup, j'ai pris un hamster, au moins, il ne pouvais pas se noyer dans son "biberon" d'eau !

  • Paix à son âme… prions pour que la vie au paradis des poissons soit plus gaie, et que Cléo ait retrouvé son tendre Figaro…
    Mouflette est forte !

  • Ca doit faire bizarre de trouver son poisson qui a volontairement sauté hors du bocal.
    Et ta Mouflette, elle a un sacré caractère! C'est bien qu'elle le prenne comme ça. Ca lui évite de trop souffrir. Et puis, c'est la vie. Les poissons non plus ne sont pas éternels.

  • RIP Cléo….

    Cléo a fait comme les perruches (enfin il me semble que ce sont les perruches….): la mort plutot que de vivre sans son amour…. Très romantique tout de même! Tu dois etre fiere d'avoir eu le Roméo et Juliette des poissons rouges! lol

    Vous devriez essayer un autre animal de compagnie tel un chat ou un lapin: ça n'a pas l'instinct de romantisme!

    Heureusement que Mouflette tient la barre sentimentale de cette famille! 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


× un = un