Delirium

Ma prochaine échographie est dans 13 jours. Oui, je comptes les jours.
Cette échographie déterminera avec une certitude sensible si Cacahuète est une fille, un garçon, ou un alien.

Plus le temps passe, et plus je suis convaincue que le verdict va tomber en faveur de l’alien…
Il ne faut pas oublier qu’à la base, c’était un truc rond et orange, ça présage peu d’humanité pour la suite…

Lorsque j’étais enceinte de Mouflette, dans mon souvenir, je ne me posais pas de question. Chaque mouvement de mon bébé ne me posait aucun problème, et le fait de ne plus être toute seule dans mon corps non plus. Comme si j’avais fait ça tous les jours.
Je me sentais épanouie, toute pleine de vies, remplie et sereine. Le bonheur.

Je ne sais pas si mon souvenir est mauvais, si j’étais neurasthénique à l’époque, ou simplement d’une naïveté limite interdite. Néanmoins, pour cette nouvelle grossesse, je suis très loin de la plénitude de me sentir habitée.

Bien sûr, je suis ravie d’attendre un bébé. Cela étant, je n’ai pas encore pleinement réalisé qu’il s’agissait d’un bébé.

A la première échographie, mise à part l’attente angoissante pour vérifier que le coeur battait bien, j’avais l’impression de voir un film extrêmement mal réalisé aux graphismes atroces, mais en aucun cas j’avais le sentiment qu’on regardait l’intérieur de mon ventre.

Pour moi, Cacahuète me serait amené par une cigogne, d’un pays lointain en noir et blanc…

Puis, j’ai commencé à le sentir bouger. Mais j’ai pensé que j’avais des intestins drôlement expressifs en cette fin d’année.

Puis, Mister Mii l’a senti bouger. Là, j’ai dû admettre que y’avait bien un truc qui gigote à l’intérieur, et qu’il se pourrait bien que Cacahuète ait quitté son univers imaginaire pour venir rejoindre mon utérus.

Quand même, ça fait bizarre.

Pour Mouflette, chaque mouvement était une extaste de béatitude.

Là, je suis heureuse à chaque fois, mais je me dis que, quand même, c’est un drôle de truc cette Cacahuète.
Hier, il a passé 1h à faire du trempoline sur ma vessie… J’veux dire, quel bébé fait ce genre de truc???

Aussi, quand je sens un coup, j’appuie sur mon ventre avec ma main (vous allez me dire « mais quelle genre de mère fait ça?? »), et ça ne loupe pas, Cacahuète me file un coup, histoire de dire « Heu, c’est mon endroit, tu te pousses!! »
Comme je suis contrariante, je continue. Et Cacahuète aussi.
On s’amuse drôlement bien (enfin, moi, je m’amuse, Cahuète, je sais pas, c’est qu’un foetus après tout, la notion même d’amusement lui est sans doute étrangère!)

Bref, y’a un décalage assez profond entre ce qui se passe dans mon ventre:

– J’imagine encore une espèce de truc rond et orange. Ou pire, un truc humanoïde, gris avec des tentatucles. Genre « Petit Gris » (j’ai été traumatisée par un épisode de « Paranormal » étant enfant), qui, quand il va sortir, prendra soin de me déchiquetter en morceau.
Cela dit, je l’aime bien, il est divertissant.

Et ce qu’on fait en réalité:

-Acheter une poussette (chaque fois que je la regarde, je me dis que, quand même, Mouflette est un peu trop grande pour rentrer dedans, et que ça fait un peu cher juste pour un jouet!)

– Préparer doucement une chambre (pareil, je me dis que quand même, un bureau, c’est plus utile qu’une pièce avec des meubles dans lesquels aucun de nous ne rentre)

– On a même un berceau dans notre chambre. Et là, ça frise le délire total… Vous avez conscience à quel point c’est petit, un berceau?

Bref, je pense que c’est une excellente chose que la grossesse dure 9 mois et pas seulement 4 et demi. Parce que là, clairement, on me met un bébé dans les bras, fusse t’il rond et orange ou gris à tentacules, pas sûr que je comprenne qu’il est à moi!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

4 Commentaires sur
“Delirium”
  • Ton article m'a fait sourire :) Tu décris très bien les ressentis contradictoires de la grossesse! Ce sentiment mêlé d'émerveillement et d'étrangeté lorsque bébé bouge… Et la venue de bébé qui se concrétise petit à petit, doucement mais sûrement. Les angoisses qu'une future maman (je m'y suis pas encore faite complètement, à ce mot, je dois te l'avouer!) peut traverser en cette période si particulière… Si cela peut te rassurer, je comptais également les jours avant la première et la seconde écho… :)

  • C'est un jolie billet. Des doutes, de la poésie … et ce bébé qui se construit petit à petit. Aucun doute, vous serez tous les trois fin prêts quand il-elle pointera le bout de son nez.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


+ quatre = treize