In the air

Grosse déception pour ce « In the air » pourtant si prometteur.
Juno et Thank you for smoking étaient tous deux des films élégants et libres, mais surtout, inspirés.
In the air commence très bien. C’est rythmé par un cynisme amusant, un Geroges Clooney au top, une rencontre farfelue.
Pour l’histoire, un employé d’une société chargée par d’autres firmes de licencier leurs salariés se voit dans la déconvenue lorsqu’on lui annonce que son travail pourra désormais de faire sur place et qu’il n’aura plus à prendre l’avion pour exécuter sa tâche.
Seulement, cet homme sans attache ne vit que pour un but: effectuer 10 000 000 de miles pour devenir le septième plus grand voyageur de sa compagnie aérienne.
Il va donc tenter de convaincre la jeune responsable de l’idée de la téléconférence que ce projet doit être abandonné.
Les voici donc, le collectionneur de miles, sans attache, sans projet d’avenir, sans famille, aux côtés d’une jeune femme très fleur bleue, qui a déjà planifié sa vie sur les 20 prochaines années.
La rencontre est cocasse et offre des moments délicieusement décalés.
Malheureusement, l’homme tombe amoureux (d’une troisième protagoniste, aussi peu encline à fonder une famille que lui). Et le film dégénère en une mélasse pâteuse et dégoulinante de bons sentiments.
Oui, avoir une famille, c’est bien, ça permet de pas caner tout seul, la bonne nouvelle.
Construire sa vie en fonction des humains, c’est bien, le boulot n’est qu’accessoire (en témoignent les salariés licenciés à la fin du film), la vie, c’est les relations sociales.
Mouais… Le film partait sur une base déconnante solide. Et vire sa cutille en plein milieu, laissant un désagréable sentiment de déjà-vu et de râté… On est venu voir un film décalé, pas une bluette à l’eau de rose, on ressort avec le sentiment de s’être fait berner un peu!!
Bref, je mets 5/10, les 5 points revenant à la première partie du film, qui ne laissait en aucun cas présager la suite mielleuse et décevante qui vint après.
J’espère que Serious Man me fera une meilleure impression!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

5 Commentaires sur
“In the air”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


− sept = deux