Patience…

Depuis quelques jours, j’ai des symptômes bizarres… Alors je me dis que ça y est, c’est bientôt l’heure… Après tout, il me reste 3 semaines de grossesse, en principe, donc tout peut arriver!

J’ai des contractions, parfois douloureuses, parfois régulières, parfois même les deux en même temps! Et puis ça s’en va…
J’ai du mal à marcher, comme si j’avais une coupelle dans le bassin, qui m’empêche de bouger comme j’aimerais. Avec parfois des coups de pic à glace dedans. Puis plus rien…

Je suis à fleur de peau. Déjà, à la base, je suis un poil soupe au lait, mais là, c’est multiplié par 1000. Tout à l’heure, j’ai chialé en repassant des bodys « naissance », tellement c’est trop petit pour qu’un être humain rentre dedans, tellement l’être humain en question est dans mon ventre, et tellement ça fait peur qu’il sorte!

Bref, ça devient pathétique…

En attendant, je m’occupe. Je repasse en mode madeleine (mais pas celle de Proust), je tente de passer l’aspirateur, mais j’abdique rapidement, je bouquine… J’ai commencé une biographie sur Mozart, bon, j’ai lu l’intro pour le moment!

Et je discute avec Cacahuète. Elle a peu de répondant, mais justement, j’en profite avant qu’elle me coupe la parole en hurlant! Je lui demande d’être sympa et de ne pas me squatter trop longtemps, parce que ça devient pesant et désagréable. Mais, si possible, de ne pas me faire mal en sortant, parce que je vais mourir sinon, et ça serait dommage!

Et je réalise enfin que j’ai un bébé dans mon ventre. A 3 semaines de la fin, il était temps! On l’appelle même par son prénom (elle en a à nouveau un!), et j’aime bien la secouer dans tous les sens afin qu’elle bouge. Si elle ne bouge pas pendant plus d’une heure d’affilé, ça m’affole, je panique, je pleure, et je la secoue (c’est bon, elle est dans l’eau, ça amorti!) pour qu’elle me rassure. En général, ça se termine avec une Cacahuète qui a le hoquet (c’est mon interprétation de ses sautillements rapprochés et excessifs), et moi très rassurée, qui me fait gronder par Mister Mii car, je cite « T’étonnes pas si elle ne dort jamais, après, cette petite fille! ».

Bref… Ce n’est pas très fûté de ma part d’attendre déjà qu’elle arrive. Les 3 prochaines semaines vont me paraître atrocement longues. D’un autre côté, mon corps m’envoie plein de signaux d’alerte, donc soit il arrête ça tout de suite (de toutes façons, je sais qu’elle arrivera en retard, Mouflette m’a dit que j’avais un ventre trop confortable.), soit il fait ça pour de vrai!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

7 Commentaires sur
“Patience…”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


un + neuf =