Interview cinéphile- LMO invite L’épicière!

Ici, on aime le cinéma. On est cinéphile! Si, je te jure! Ca fait pompeux, comme ça, mais ça veut juste dire qu’on aime les films, pas qu’on y connait un rayon…

J’ai décidé d’ouvrir une nouvelle rubrique, où c’est toi, lecteur, ami blogueur, fan hystérique, qui va prendre la parole sur mon blog. Je suis trop sympa, je sais, tu me remercieras en m’envoyant des chocolats!

Aujourd’hui, c’est mon amie L’Epicière qui se livre au petit exercice que je lui ai proposé.
L’Epicière, c’est une nana canon, maman d’un P’tit Prince trop chou, elle est fashion, jolie, toujours tirée à quatre épingles, elle a un boulot de fou (qui n’a pas un jour rêvé d’être épicier, franchement?), et si elle n’était pas aussi sympa, je la détesterais, mais il se trouve qu’elle est très sympa, donc je l’adore, c’est moche…

L’Epicière, c’est aussi l’une des quatre working girls du blog Un boulot presque parfait. Vas y voir, c’est très marrant, elles y racontent toutes 4 des ancdotes très drôles. En plus, ce sont toutes mes copines (je crâne si je veux), donc vas y en confiance.
Et comme elles sont au top ET très généreuses, le mercredi, c’est toi, lecteur, qui peut t’exprimer chez elles et dire à quel point ton boulot est tordant!

A toi L’Epicière, installe toi dans le canap’, et exprime toi!

L’ épicière, c’ est qui, dis nous ça en quelques mots ?

L’ Epicière, c’ est une happy speedy funny working mum (et si tu causes pas english, tant pis pour toi, je ne répète pas)
Happy parce que la vie est belle au soleil
Speedy parce qu’ entre le travail, le p’ tit Prince, la crèche, les courses, le sport, je me pose rarement mais j’ adore ça.
Funny, parce que les rires sont mon carburant pour avancer (en plus c’ est gratos)
Working mum… parce que je suis l’ essence même de la détestable wondermaman. Hé ouais.


Pour vous servir !

Quel genre de cinéphile es-tu ? Plutôt dans ton canap’ ou dans les salles obscures ?
Combien de toiles par mois (ou par an) ?

Avant la naissance du Petit Prince, j’ étais plutôt salles obscures un peu n’ importe quand. Et surtout beaucoup de n’ importe quoi !
Maintenant que je suis tombée dans une faille spatio-temporelle, je préfère mon canapé, parce que quand j’ ai fini mon soda, je peux facilement aller en chercher un autre, et parce que quand j’ ai une couche à changer, je peux mettre sur pause.

Quels sont les genres de film qui t’ attirent ? Plutôt film d’ auteur, comédie musicale, chamalow lacrymogène, un peu tout à la fois ?

Pour moi, le cinéma c’ est un moyen de se détendre le neurone. Tu me diras donc qu’ il n’ y a rien de mieux que le chamallow pour se ramollir le cervelet, je te répondrai MENSONGE !


Le film lacrymo, c’ est un oignon bien vicieux, quand tu t’ y attaques, tu te dis que cette fois, t’ as la technique, il ne va pas te faire pleurer… dommage. Encore raté ! Donc tu maudis ton oignon et tu te promets de ne pas recommencer. La prochaine fois, tu prendras des échalotes.

Les films d’ auteur, c’ est des topinambours… tordus, compliqué, on ne sait pas comment les éplucher.


Un film, ça doit me détendre, me faire rire, pas me faire réfléchir. Donc j’ aime les navets, crus, en purée ou rôtis, mais un bon gros navet bien odorant qui me chatouille le palais, y’ a rien de meilleur pour la santé.

Quel est le plus gros navet qu’ il t’ ai été donné de voir ? Le conseilles tu ? (Les navets valent parfois le détour !)

A qui le dis-tu ?!


Tout dépend de la définition de navet. Y’ en a qui prennent des poireaux pour des navets… ou des vessies pour des lanternes ? chaiplu.
Je dirais Ninja ultime violence returns feat. Alien, c’ est un film qui part du postulat que tous les goûts sont dans la nature, et même au-delà de la nature, là où le cosmos envahit notre espace-temps et modifie notre rapport à autrui.


Non j’ déconne. Je pourrais vendre le concept, tu crois pas ?

Quel est ton film culte, celui que tu peux voir et revoir sans jamais te lasser et dont tu connais les répliques par cœur ? Le conseilles tu ? (Parfois, les films cultes sont aussi un peu honteux…) Pourquoi ?

C’ est trop calme… j’ aime pas trop beaucoup ça… je préfère quand c’ est un peu trop plus moins calme.
Nul ne peut bafouer l’ empire romain. Quand on l’ attaque, l’ empire contre-attaque.
La violence du moine n’ a jamais fait l’ habit du moine.
(non j’ connais pas les répliques par cœur !)


Astérix mission Cléopâtre, quoi ! Ze méga cultissimo movie que quand il est fini, t’ es dég et tu rembobines pour le revoir (j’ aimais bien avoir à rembobiner la cassette, moi ! ça me manque… non sérieux, le petit zouizouizoui qui accélérait sur la fin)

Quel est ton film préféré, celui que tu as adoré, qui t’a transporté et que tu conseilles à tout le monde ? Dis nous pourquoi ?

Va vis et deviens.


Sans déconner, cette fois… non vraiment, c’ est le film qui m’ a vraiment marquée, portant un message sans qu’ il soit vindicatif. Magnifique.

As-tu un réalisateur favori ? Si oui, as-tu vu tous ses films ? Ou lequel conseilles-tu absolument ?

Joker. Non vraiment j’ en sais rien. Ah non en fait, je reprends mon joker (j’ ai le droit, hein ? ouais d’ abord, j’ ai le droit parce que c’ est mon moment de gloire alors je fais ce que je veux)
On ne va pas dire favori, parce que je trouve ça un peu restrictif, mais j’ adore le monde deTim Burton et le délire des frères Coen.

As-tu un acteur et/ou une actrice fétiche ? Quel film a été la révélation selon toi ?

George… évidemment… et ranafout de ses qualités d’ acteur, je kiffe son regard poivre et sel et ses cheveux de braise.

Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ? T’ en as pensé quoi ?
Qu’ est ce qui t’ a donné envie de le voir ?

Sex & the city II ! (rigole pas, ça fait qq mois déjà, je sais… )
C’ est girly à fond comme j’ aime, plein de strass paillettes dialogues de filles et fringues démentes, j’ adooOOOooore.

Le dernier film que tu as acheté en DVD (ou que tu as piraté, mais chut, on ne dira rien…) ?

Non madame la mite, je ne pirate pas, moa ! (je sais pas faire…)
J’ achète en pay-per-view (paie ta vue)
J’ ai vu « un prophète ». je sais pas ce qui m’ a pris, un neurone rebelle peut être, qui s’ est dit qu’ il voulait lui aussi son moment de gloire. Bref, intriguée par la palme, je me suis dit pourquoi pas.


J’ ai éteint la télé en me disant que je n’ étais décidément pas faite pour être jury à Cannes (ouais on m’ a demandé, ouais…)
Non mais c’ est bien les films comme ça, j’ dis pas. Mais pffff… j’ étais certainement pas dans le good mood (toi, là bas, qui cause pas english, je sens que je commence à sérieusement à te friser l’ orteil, non ?)

Peux-tu nous conseiller un film anti-coup de mou ? Le genre de film qui te refile la patate même quand t’ es au bord de la dépression nerveuse?

Le Roi Lion
Hakuna Matata, quoi !!!!
Ces mots signifient, que tu vivras ta vieeeee, sans aucun souci. Philosophie
Ce film refile la patate même à ceux qui ont la tête dans la purée. Je t’ assure!

Et pour finir, peux tu nous conseiller 5 films, vraiment top du top qu’ il faut absolument avoir vu dans sa vie ?
Mon top du top ?


Big Fish pour la poésie
Love Actually pour les sentiments
Astérix Mission Cléopâtre pour le délire
Chicago pour la musique et les femmes fatales
Kill Bill pour la niak


Tout ça, c’ est tout moi… un bon cocktail (d)étonnant qui me fait avancer dans la vie : des rires, de l’ amour et de la force (avec un doigt de Martini)


Merci ma mite adorée de m’ avoir fait partager un bout de ton blog, ton canapé est très confortable, les cookies sont extra… oup’ s, j’ ai laissé quelques miettes par-terre, tu m’ en veux pas ?

Merci à toi L’Epicière de nous avoir fait partager ce moment de franche rigolade!

Si toi aussi tu veux ta place dans mon canap’, dis le moi, je me ferais un plaisir de te poser mes petites questions!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

16 Commentaires sur
“Interview cinéphile- LMO invite L’épicière!”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


deux × cinq =