La journée de la jupe, pourquoi je suis contre…

Aujourd’hui, on est le 25 novembre, c’est « La journée de la jupe ». Ouais…

Une concept lancé par « Ni pute ni soumise« , contre la violence faite au femmes. Contre le viol.
Il y a d’ailleurs une pétition contre le viol qui circule sur le net.

Mettre une jupe pour revendiquer l’égalité avec les hommes, pour revendiquer son statut de femme libre qui a le droit de s’habiller comme elle veut…

L’intention est louable, je ne dis pas…
Mais, je trouve l’idée un peu idiote, voire « dangereuse ».

Pourquoi idiote? Parce que la journée de la jupe, si c’est pour revendiquer une égalité homme/femme, devrait aussi s’appliquer aux hommes! TOUT le monde en jupe, pas que les femmes!
Idiote aussi parce qu’à mon avis, à part les nanas un peu engagées, celles que ça ne concerne pas directement, personne ne se mettra en jupe aujourd’hui.
Par ignorance de l’évenement (pour tout te dire, je n’ai connu l’existence de cette « journée » que très récemment), ou parce que porter une jupe, c’est bien maigre comme acte pour faire respecter des droits fondamentaux. Je ne suis pas certaine que ce soit les nanas BCBG travaillant dans leur un open space rempli de trentenaires qui ont des problèmes quand elles se mettent en jupe.
Et les nanas concernées par les insultes quand elles osent montrer leurs gambettes, les nanas vivant dans les cités donc, je ne pense pas qu’elles suivent le mouvement en masse. Par peur, justement!

Pourquoi dangereuse? Parce qu’en luttant contre les violences diverses faites aux femmes en portant une jupe, ça stigmatise un acte (porter une jupe) comme instigateur de ces violences. Exactement l’inverse de l’effet souhaité, mais c’est comme ça que ça risque fort d’être pris.
Les femmes se mettent en jupe aujourd’hui pour revendiquer ce droit à être féminines et ne pas se faire violer au coin de la rue pour autant fait passer le message que « c’est bien connu que les nanas en jeans/baskets, elles ne risquent rien, elles… »
L’inverse de l’effet souhaité: « Quelque soit la façon dont nous sommes habillées, on doit être respectées ».
C’est bien dommage!

Donc non, aujourd’hui, je ne suis pas en jupe.
Déjà parce qu’il fait bien trop froid!
Ensuite parce que je refuse qu’on me dise comment je dois m’habiller pour faire preuve de mon militantisme féministe.
Oui, je pense que les femmes doivent revendiquer leurs droits, oui, je pense que la lutte est encore longue.
Pas plus tard qu’en début de semaine, je me plaignais de me voir renier au profit de mon mari en me faisant appeller comme lui alors que je n’ai rien demandé. Pour moi, le combat est là, quotidien, pour faire respecter les choix des femmes.

Cela étant, je respecte les femmes qui se seront mises en jupe aujourd’hui et suis curieuse de connaître les raisons qui les ont poussé, parce que là, je suis assez hermétique au message, et j’aimerais comprendre!!

Concernant la pétition contre le viol, je me suis demandé si c’était une blague???
Je ne sais pas si ceux qui ont crée la pétition sont au courant, mais on a déjà une loi contre le viol.
Le viol est puni par la loi, de manière assez sévère (sur le papier du moins), et c’est considéré comme un crime.

Donc c’est acquis, le viol, c’est mal. Pourquoi faire une pétition? A quoi ça sert concrêtement?
Qu’on fasse une pétition pour interdire la prescriptibilité du viol, là oui, je comprendrais…
Mais CONTRE le viol, sérieusement, parce qu’il y a des gens « pour »?
On peut aussi lancer une pétition contre la crise cardiaque, l’effet sera le même…

En plus, ça ridiculise ceux qui se battent vraiment contre le crime.

Enfin, tout ça pour dire que ce genre d’actions ponctuelles, même si louable dans le fond, me laisse perplexe.
Un combat du quotidien, qui ne devrait pas exister du reste, est à mon sens, décrédibilisé par ces événements « choc » qui ne laisse pas passer l’idée essentielle…

J4ai conscience que mon billet est peu « consensuel » et que je vais me faire tomber dessus.
Mon but n’est pas de dire que tout ça est nul, mais plutôt une reflexion.

Vous en pensez quoi vous? (Ne me lynchez pas trop fort…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

57 Commentaires sur
“La journée de la jupe, pourquoi je suis contre…”
  • perso la jupe je vois moyen l'intérêt aussi… probablement parce-que comme tu le dis je suis en open space dans un espace "civilisé" et tout le monde s'en fout, je suis en jupe les 3/4 du temps et pas aujourd'hui finalement.
    Et merci de ta remarque sur la pétition contre le viol, j'ai pas osé dans mon article ! Une pétition contre le silence, la honte, de soutien aux femmes oui, mais contre le viol, j'ai pas compris non plus… en revanche je trouve que la vidéo est vraiment pas mal, explicite sans en dire trop, c'est vraiment le bon élément de la campagne il me semble

  • alors là, je suis de tout coeur avec toi!!!
    je ne pense non plus que les choses vont avancer avec ce genre de "manifestations" et je pense, au contraire, que c'est au quotidien qu'il faut se battre.

    et tu m'apprends aujourd'hui, la pétition contre le viol, là c'est du grand n'importe quoi!!!
    et moi aussi, aujourd'hui, je suis en pantalon!!! d'abord il fait froid!!!

  • En revanche même si je ne vois pas bien l'intérêt de la jupe, tout ça tout ça, je pense que la journée est utile, ça fait au moins une journée où tout le monde parle de la violence faite aux femmes, quand on voit le nombre de celles qui se taisent c'est peut-être un moyen de faire avancer les choses même si c'est effectivement au quotidien qu'il faut se battre

  • Aujourd'hui je suis en jean…. la cause est louable, mais effectivement cette action est ridicule, voire dangereuse, voire encore plus clichée que les clichés contre lesquels ni putes ni soumises veut combattre

  • Viens lire ce que j'en écris aujourd'hui, tu sauras ce que j'en pense.
    Une journée ponctuelle, jupe ou pas jupe (c'est anecdotique, il faut bien un symbole qui buzze- je ne suis pas en jupe, il neige, ça m'empêche pas d'agir autrement), ça permet de rappeler des évidences. Ces évidences que tu voudrais voir connues et respectées de tous quand tu te retrouves à moitié morte à l'hôpital – quand tu as cette chance, ce qui a été mon cas. Rappeler ces évidences permet de dire encore une fois aux personnes qui ne se sentent pas concernées qu'elles peuvent le devenir demain, à titre personnel, ou à titre de proche. Et que ce jour là, aider ou être aidé est d'abord un devoir, mais aussi une nécessité.

  • Je suis entièrement d'accord avec toi. Le port de la jupe en signe de contectation, c'est con et c'est dangereux! Et en plus! ça caille! Il neige à Nancy!

  • Moi je ne suis pas complètement d'accord avec toi, d'ailleurs tu as du lire mon article. Mais je ne vais pas te lyncher, oulaaaa, loin de moi cette idée 😀
    Je trouve évidemment que la lutte contre les violences faites aux femmes est un combat du quotidien, dans pleins de petits "détails" comme celui dont tu parlais au début de la semaine, dans des réflexions, des préjugés etc. … Mais pour moi, faire une journée spécialement dédiée à ça ne le nie pas ! Après tout, c'est comme de dire "cette année la lutte contre les violences faites aux femmes est la grande cause nationale", parce que dans ce cas, dès le premier janvier de l'année d'après on ne s'en soucierait plus ? Une journée comme ça permet de re-ouvrir le débat je trouve, de faire parler des associations qui militent contre ça, sans pour autant faire croire qu'une journée suffit à tout résoudre.
    Après, pour le côté "dangereux", je trouve que le message est plus "je peux m'habiller comme je veux, en jupe aussi, sans pour autant qu'on ait le droit de me faire la moindre réflexion", mais c'est sur que les hommes qui pensent à la base que jupe = pute ne changeront pas d'avis en une journée, c'est plus pour le symbole.
    Pour la pétition, c'est un peu bêta en fait, t'as raison.
    Je mettrai un jupe tout à l'heure (quand je me déciderai à aller prendre ma douche au lieu de trainer), pour le symbole et puis parce que j'aime les jupes 😀

  • je n'ai appris l'existence de cette journée qu'aujourd'hui et ça ne va pas changer ma vie… je suis en jupe mais c'est un pur hasard. en même temps je suis en jupe quasi 5 jours sur 7 alors….

  • Bon moi je ne m'étais pas posé la question de savoir si j'étais pour ou contre en fait. Mais ton raisonnement me plait pas mal.
    Sinon je porte des mini-jupes quasi un jour sur deux…

  • J'ai effectivement enfilé un jean's se matin parce que j'étais à la bourre -comme tous les matins- que j'ai pris ce qui me tombais sous la main (vive le jeans parce qu'il fait frisquet quand même, même dans le sud) et parce que j'ai oublié. Le respect de chacun, de son corps et de son intimité, ne doit pas passer par une tenue vestimentaire, c'est clair : jupe, courte ou longue, jeans moulant ou pas… l'égalité est de mise, le respect de la personne humaine une évidence, le respect des femmes une obligation. Une pétition contre le viol ? C'est grave de devoir en arriver là… Après, ce genre de journée a le mérite de rappeler quelques réalités effrayantes (jai bien entendu hier à la télé : 200 femmes se font violer tous les jours en France !?) et de rappeler aux victimes qu'elles sont bien des victimes et qu'elles ne sont pas seules.

  • J'avais moi aussi entendu parler de cette journée et j'ai longtemps hésité à en parler sur mon blog. Finalement je ne l'ai pas fait.
    Je n'avais pas vu les choses sous ton angle mais à la lecture de ton article je partage ton avis sur le fait qu'il ne faut pas stigmatiser la jupe. Et pourtant aujourd'hui je suis en jupe (sans l'avoir fait exprès !) et j'ajouterais que ma jupe est MINI !

  • Là où je ne suis pas d'accord avec toi, c'est quand tu dis que les nanas BCBG ne connaissent pas ce genre de problème ! Je peux te dire que certains mecs bcbg, cadres style "gendre idéal", n'ont pas plus de savoir-vivre que le dernier des beauf' ! Bien souvent, une nana qui veut s'imposer dans un monde d'hommes n'a pas intérêt à être trop jolie, trop canon, trop féminine, sinon, non seulement elle n'est pas crédible (c'est vrai quoi, on ne peut pas être belle et intelligente en même temps, c'est bien connu), mais en plus elle devra supporter (dans le meilleurs des cas) les regards lubriques et les blagues lourdes de ces collègues et dans le pire, le reste !!!
    Maintenant, je ne porte pas de jupe parce que ça caille ici! Puis de toute façon je pense que c'est une cause dont on doit s'occuper toute l'année parce que ça touche beaucoup plus de femmes qu'on ne le pense généralement ! et crois moi je sais de quoi je parle.
    PS: en Belgique, porter le nom de son époux n'est pas une obligation légale, ça fait juste partie des "us et coutume".

  • @Angelita: Merci

    @Azerty: Je trouve le "fond" de la pétition très bien, les points qu'elle indique sont pertinents.
    Mais à mon avis, tout est fichu en l'air par le titre, qui est plus que mal choisi.
    Je trouve ça très dommage!

    @Cuisine du métissage: Pour la journée en soi, même si ça me gène ce côté "c'est aujourd'hui qu'on se mibilise, demain on oublie", ça secoue un peu les mentalités, ça n'est pas si mal.
    C'est le coup de la jupe qui m'énerve…
    Et la pétition, pfff…

    @Azerty: Comme toi, la "journée" est utile.
    Mais il devrait y avoir des journées comme ça bien plus souvent.
    On voit des spots à la télé parfois, je trouve que ces spots devraient passer toute l'année, par exemple. Et qu'on devrait parler bien plus souvent de ces problèmes gravissimes…

    @crelystella: Ben c'est ça. C'est cliché, c'est gênant voire agaçant…

    @Mentalo: J'ai lu ton billet et commenté.
    Bravo! Il est extra et tu y exprimes un malaise que je ressens aussi.
    Je pense simplement que ce genre de "journée" devrait se multiplier.
    Ca m'énerve, quelque soit la cause, ces "journées" en fait.
    Parce que les médias vont relayer l'info (comme nous sur nos blogs) et demain, ce sera oublié.
    Alors qu'il faudrait en parler bien plus souvent si on veut que les choses changent vraiment (même si ça change quand même un petit peu, mais bien trop lentement)

    @Orgebin: Oui, en plus, la journée de la jupe en novembre, c'est pas super fûté!
    En mai, j'aurais peut être moins râlé :p

    @Moo: C'est peut être pour ça que je n'aime pas les "journée", j'ai le sentiment que LA journée veut dire que tous les autres jours, on s'en balance.
    Ca me hérisse totalement!
    LE coup de "l'année…" que tu soulignes, ça m'énerve aussi à vrai dire.
    L'année prochaine, ce sera le sort des abeilles qui sera cause nationale, et la femme on l'oublie? (je shématise mais bon…)
    Moi je mettrai une jupe demain et la semaine prochaine, aujourd'hui, ça n'était pas prévu, je ne me changerai pas exprès…
    Mais bon, je suis peut être sectaire à l'envers 😉

    @Annick: Héhé! 😉

    @Céline: Je trouve simplement malheureux qu'on ai besoin de journée pour ça…
    Même si oui, elles ont une utilité, ces journées, rappeller des évidences qui n'en sont pas pour tous…

    @Fleur de Paris: Vive les mini jupe (quand on peut se le permettre, moi j'ai des jambons à la place des jambes, j'évite… :p )

    @Cricri: Je me suis mal exprimée, ce que je voulais dire c'est que ce sont SURTOUT et pas exclusivement les filles qui vivent dans les quartiers "chauds" qui souffrent de reflexions et d'insultes.
    Comme tu dis, dans TOUS les milieux, même les plus guindés, la sauvagerie des hommes existe… Ainsi que leurs regardes dérangeants.
    J'en sais aussi qq chose malhreusement…
    (En France non plus porter le nom de son mari n'est pas obligatoire, ce n'est d'ailleurs qu'un "privilège", mais cette coutume est si ancrée qu'on change le noms des femmes sans même qu'elles le souhaitent. Je trouve ça scandaleux, si ça ne prouve pas que le combat ne fait que débuter?)

    @Moo: Je vais voir!

    @Marie GDS: Merci

  • Je suis plutôt d'accord avec toi, j'ai fait un billet aussi, pas encore publié, mais dans l'ensemble il y a vraiment trop de choses importantes à faire sur ce thème pour réduire ça à porter une jupe (qui plus est le jour de la Ste catherine et de la dinde aux USA…)

  • jsuis vachement d'accord avec tout ce que tu as ecris…j'ai pensé donner mon mot sur ça parce que je trouve l'initiative de mettre une jupe pas la meilleure du monde….c'est plus de la provoque qu'autre chose…comme tu dis les filles dans la cité ne l'a porteront pas ou alors elles passeront un mauvais quart d'heure…puis cette pétition je l'ai pas vue et je trouve ça du grand n'importe quoi…comme tu dis: pourquoi il y a des gens pour le viol?

    serieux je suis d'accord qu'il faut pas se voiler la face (tiens j'ai pas fait expres pour ce jeu de mot) qu'il y a des femmes qui sont tués par leurs conjoints, violés, d'autres soumises sans pouvoir sortir de chez elles, d'autres qui vivent dans la peur…je suis d'accord pour alerter et aider une amie qui se trouverait dans cette situation, mais cette idee de mettre une jupe c'est plus une provocation..jveux dire on veux prouver quoi là…on veut l'egalité des droits etre traité comme les hommes, les hommes à part en ecosse, ils portent pas de jupes….c'est con dans le fond…

  • cela dit jai envie d'ajouter qu'on se doit d'aider ces femmes…il n'y a rien de pire que de vivre sous l'emprise d'un monstre, j'ai eu mon monstre durant 14 ans (ma mere) une emprise que je n'ai pu devoiler quu'il y a tres peu, la loi du silence reigne quand il s'agit d'agressions, de mauvais traitement, et c'est ce silence là qu'il faut briser, la jupe par contre je seche completement, je pense que l'idee etait de bien faire, etait de rappeler ce qui se passe, mais l'idee maladroite

  • Je veux juste repréciser que cet appel de la jupe est à l'initiative des nanas des CITES, où certaines NE PEUVENT PAS porter de jupe même si elles en ont envie parce que leur frère, leur père, leur copain ou même leur mère leur INTERDIT… avec parfois violences à la clé. Pour elles porter une jupe aujourd'hui est un vrai acte de revendication alors que pour toi ou moi quand on met une jupe on pense à être jolie et à l'aspect pratique…
    Après sur le point des violences et du viol je partage, c'est un combat quotidien et 365 jours par an ne suffisent même pas à contrer la barbarie de certains.

  • Aujourd'hui je suis en robe, et pourtant je ne savais pas que c'était la journée de la jupe. D'un côté je suis d'accord avec toi et de l'autre pas. Oui c'est idiot de faire une seule journée pour lutter contre les maltraitances des femmes, alors que ça ne va rien changer pour celles qui en souffrent. Oui il y a trop de journées de "bidule machin" tellement que bientôt ça va remplacer les saints du calendrier.
    Mais pourtant doit-on les passer sous silence ? Ne doit-on pas rappeler à ceux qui ont une vie confortable et sans peur qu'il faut soutenir les autres ? Que ça permette aux concernés de réfléchir à leurs actes ? Ca parait bête parce que c'est évident pour nous, mais ça ne l'est pas pour tout le monde, que tabasser/violer sa soeur, copine, mère, voisine, c'est mal et répréhensible.

  • Je trouve que c'est un peu simpliste comme action surtout que le problème est beaucoup plus complexe !

    Et puis ce n'est pas seulement les femmes dans les cités qui sont touchées, beaucoup trop de femmes en France sont assasinées par leur conjoints. Tellement que cela figure parmis les causes importantes de mortalité chez les femmes en France.

  • Comme je l'ai dit sur fb; moi je suis pour la journée de la jupe… chez les hommes ! S'ils pouvaient aussi avec un petit accent Scottish, moi je dirai Amen !

  • pour être honnête, au début je n'avais meme pas compris que les 2 étaient liés (journée jupe et journée anti violences).. je trouve ca tellement …antinomique!

  • dur de rassembler tout le monde, mais c'est en écoutant chaque avis que le shmilblik avance et même si certaine n'ont pas mis la jupe en tout cas vous en parler c'est déjà çà….mais je pense aussi que face au machisme des mâles cela n'empêchera rien sauf si eux ils s'y collent
    pour la pétition que j'ai signé d'ailleurs et j'ai bien lu "lutte contre le viol", moi je l'ai ressenti dans le sens où même si cet acte criminel est puni comme tu dis pourquoi ceux qui mettent en prison ces montres, les font ressortir après qu'ils aient purgé la moitiè de leur peine et ceux pour bonne conduite ?? heu là c'est moi qui rêve !!!!
    Il y a pas loin de mon quartier un homme qui a violé sa fille de l'âge de 7 ans à 14 ans, la mère de cette enfant était au courant, malgrés leur divorce, cette jeune fille a continuer à être violée, lui s'est remariè et a eu 3 enfants dont une fille, sa nouvelle épouse était aussi au courant, la jeune fille est allée toute seule portée plainte, TOUTE SEULE, son sois -disant père en a pris pour 8 ans et il est sorti au bout de 4 , Je vomis…. il est rentré chez lui avec sa nouvelle femme et ses enfants, quand je passe devant chez lui et que je le vois , j'ai juste envie d’accéléré et de le laisser raide, ALors moi je me dis que pour que ces salopards soient dehors c'est qu'il y en a bien qui sont pour non ??? bhouuouououou je suis furax

  • De prime abord, je pourrais prendre ça pour de la provocation, une manière de dire "je t'emmerde" aux mecs qui font des saloperies à leurs femmes, leurs filles etc.
    Mais la jupe, c'est pas la bonne image.
    Et puis… pourquoi faut-il UNE journée pour prendre conscience?

  • Euh je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu dis en fait.
    surtout quand tu dis que ça ne touche pas les nana BCBG dans leur bureau, les insultes tout ça.

    je suis une nana BCBG dans un bureau, j'habite un quartier de paris qui ne craint pas du tout. Mais régulièrement quand je suis en jupe, dans la rue je me fais traiter de pute.

    Rien que pour ça, je soutiens la journée de la jupe, meme si c'est un tout petit truc, juste symbolique.

    voila.

  • @Océane: Oui, je n'avais pas fait le rapprochement avec Ste Catherine et Thanksgiving…
    Bizarre!

    @MissBrownie: Moi non plus :)

    @Eureka: Ben voilà, l'égalité, ça passe pas par la jupe…
    Cela dit, on en parle, et peut être que même si l'action est maladroite, le but est atteint tout de même?

    @Lucky Sophie: Je pensais que c'était "seulement" une mobilisation des associations féministes pour "relancer" le combat.
    Dans les cités, les filles vont elles vraiment suivre le mouvement? Si oui, alors je ne trouverais pas l'idée si mauvaise…
    Je la trouverais même bonne, pour ces filles là, qui souffrent plus que les autres de la fermeture d'esprit de leur entourage.

    @Heidi: Moi je mets un collant sous mon jean quand il fait trop froid… :p

    @Firemaman: Oh non, surtout pas passer sous silence!!!
    Loin de moi cette idée!
    La mobilisation doit être plus récurrente au contraire.
    Une journée, c'est un petit grain de sable (c'est mieux que rien on va me dire)…

    @Cynthia: Ha oui, ça touche tous les milieux malheureusement!

    @Lalydo: On ruban, un ballon, que sais je encore…
    Ca aurait été moins maladroit et le message serait passé aussi je pense.

    @Zaza: Bientôt 😉

    @Maria: Humpfff…

    @Oum: Je suis carrément pour aussi!!! 😀

    @Pat': Ben oui, preuve que le message ne passe pas vraiment…

    @Aléas: Alors ça c'est une autre histoire.
    La pétition aurait pu s'appeler "Pour l'applcaition de la loi contre le viol".
    Peut être moins "frappant", je ne sais pas.
    Ce serait bien qu'ils fassen tous une peine, déjà!
    Mon agresseur a été jugé pour des faits "délictuels" (donc pas viol). Il n'a pris que 4 mois de prison avec sursis.
    J'avais 14 ans lors du procès. Il est renté "à la maison" le soir.
    Je n'ai jamais été mise à l'abri…
    Cela dit, c'est spur, les violeurs sont pour le viol mais bon, j'espère que c'est une minorité!

    @Mooglosaurus: Merci!

    @Zette: Je trouve aussi que la jupe, ce n'est pas la bonne image…

    @La perchée: Soi je ne me mets pas assez souvent en jupe, soit je suis sourde, mais je n'ai ajamsi entendu personne me traiter de pute quand j'étais en jupe.
    Sauf dans le métro… (ce qui est déjà bcp trop, entendons nous bien)
    Je pensais vraiment que les nanas "BCBG" étaient à l'abri, au moins des insultes (pas des remarques ni des regards malveillants)
    Pour autant, je trouve que la jupe, c'est mal choisi. Je trouve que ça la stigmatise, alors que la porter devrait être un acte anodin…

  • Je suis absolument 100% en accord avec ce que tu dis sur tous les points. Mais dis toi que je viens d'apprendre l'évènement en lisant ton blog. Alors, si j'avais été en jupe aujourd'hui, chose qui aurait pu m'arriver, ça aurait été par pur hasard.

  • je pense que si on arrive à créer un peu le buzz avec cette histoire de jupe (j'en porte aujourd'hui mais parce que j'aime ça c'est tout) alors on aura avancer un tout petit peu, il y a tellement de femmes qui se taisent !

    et sinon j'ai une surprise pour toi chez moi )

  • Comme toi, je trouve cette action stupide… ou en tout cas, elle n'est pas menée comme il se doit.
    Mais il faut comprendre de quoi est né le mouvement "Ni pute, ni soumise" : porter une jupe pour certaines nanas de certains milieux est comme une provocation envers les mecs qui se permettent d'en faire des torches vivantes. Pareil pour la pétition, elle ne sert à rien! Mais il faut rappeler qu'une fille jolie en jupe qui vient signaler un viol au commissariat n'est pas souvent prise au sérieux du fait de sa tenue (Genre :"vêtue comme ça, il ne faut pas s'étonner")
    Pour ma part, je suis en pantalon… Il fait trop froid! Dans le quartier où je vis, il n'y a aucun problème, je peux me promener en jupe mais dans certains quartiers, je sens que certains ont du mal à se tenir et l'insulte "pute", je l'ai entendue des milliers de fois… Un de mes potes me dit que si j'avais été plus petite, ça m'arriverait moins! A voir.

  • 2 billets par jour?! ah non là ça va plus être possible 😉
    juste un truc, pourquoi toutes les filles s'énervent après Ni putes ni soumises? elles ne forcent pas à mettre une jupe, elles ne disent pas qu'on est obligé de se mettre en jupe, c'est plus une suggestion et c'est pour le symbole… bref je suis d'accord avec ton billet sur le fond mais je ne comprends pas cette "agression" aujourd'hui que je lis partout! personne ne force personne!
    et puis comme le dit chocoladdict ça fait le buzz et peut être que certaines personnes vont s'interroger ou prendre conscience du problème…

  • ton raisonnement est juste en effet !!! il est dingue que pour que les droits de la femme soient respectées on soit obligé de signer une pétition contre le viol !!! le viol devrait être puni beaucoup plus sévèrement !!!!

  • Ben moi je me suis mise en jupe sans avoir… On m'en a parlé au boulot, au moins ça fait parler, après est-ce que ça sert vraiment, rien n'est moins sûr! De toutes façons, je porte très souvent des jupes, j'adore!

  • Je suis stupéfaite des remarques que j'ai pu lire, je n'ai pas tout lu, je suis suffisamment remontée comme ça.
    Outre le fait que les violence faites aux femmes, il y en a partout et surement même sur des femmes que vous connaissez, mais qui ferment leur gueule et qui ont l'habitude de se mettre en jupe…
    Des victimes de ce que les médias nomment des tournantes, bel euphémisme pour atténuer l'horreur de se faire violer par son mec et ses douze potes (avec du papier de verre parfois…), j'en vois au boulot. Elles ont eu le malheur d'être trop libérées, traduction : en jupe, en short, d'avoir changé de mec…
    Et j'ai la cerise dur le gâteau, le bonheur de m'occuper aussi des auteurs, qui expliquent que ces putes le voulaient bien, qu'elles étaient d'accord. Et la vidéo envoyée à tout le collège, elles étaient d'accord aussi ???
    Et puis, qui doit changer de quartier parce que les auteurs ont des parents, des amis, qui lui pourrissent la vie pour qu'elle retire sa plainte ?
    Alors, la journée de la Jupe ? Et bien c'est un symbole et je ne vois même pas pourquoi on se permet de la remettre en cause.
    Et oui, je suis énervée parce que justement aujourd'hui j'ai pu constater, encore une fois, à quel point ce symbole est important…

  • Et bin ça alors… j'apprends à l'instant que c'est la journée de la jupe, et je suis en jupe! Pas fait exprès! Et c'est rare que je montre mes jambes pourtant…

  • @bluael : C'est un peu un pansement sur une jambe de bois, quand même. Quand on a souffert dans sa chair, de violences, comme moi, les symboles ne veulent rien dire.

    Je ne crois pas que ces jeunes filles dont tu parles aient souffert de violences A CAUSE d'une jupe, d'un short, ni même à cause de leur liberté…Elles ont souffert de violence A CAUSE de la bêtise, l'inculture, la frustration, la névrose, du gros bordel qui est dans la tête des agresseurs.

    Et ça, c'est pas en mettant une jupe qu'on le change…

  • La jupe n'est pas à destination des agresseurs, ceux-là ne sont pas accessibles à cette forme de réparation, mais à destination des autres, ceux qui vivent dans un monde déconnecté du terrain, loin de la violence ordinaire et légitimée.
    Et si on veut agir, les associations d'aide aux victimes cherchent des écoutants.
    Ce qui me gène c'est que l'on dénoncent des initiatives qui ont le mérite d'exister alors que d'autres choisissent d'ignorer ceux qui se passe de l'autre côté…de la rue, du périph, de la ville…

  • @bluael : Je ne comprends pas ce que tu dis sur la réparation, je suis désolée.
    Mais une initiative inutile, par définition ne sert à rien. Alors, à mon avis, l'opposer au néant est absurde.

  • @Faustine: Non mais je ne suis pas contre les filles en jupe 😉

    @Chocoladdict: Oui, en parler, c'est toujours ça de pris, mais bon…

    @Sparkle: Petite ou grande, jeune ou vieille, je pense que ça ne fait malheureusement aucun différence…

    @Carole: Désolée…
    Je ne m'énerve pas contre NPNS mais contre cette action lancée par elles en particulier.
    Bien sûr personne n'est forcé, mais bon, le militantisme comme ça me paraît stérile.
    Alors que le combat est énorme!
    Cela dit, oui, ça fait le buzz, c'est tjrs ça de pris…

    @La bande à Jules: En fait, sur le papier, le viol EST puni sévèrement.
    Le problème, c'est que la sentence maximale n'est quasiment jamais donné…
    Alors bon, 4 ans d'emprisonnement quand on a fichu en l'air la vie d'une femme, ça n'est pas très dissuasif.

    @MllePilou: En parler, ça permet peut être de faire un peu "bouger" l'opinion.
    Mais est ce que les personnes "concernées" en parlent? J'en doute…

    @Bluael: Un symbole?
    La jupe est un symbole de quoi?? De la liberté de la femme?
    Parce qu'une femme en jogging ne sera pas agresser, elle?
    Comme dit Snana, ce n'est pas la jupe, le problème, mais les mentalités.

    Etant moi-même victime des "violences faites aux femmes", je suis en colère.
    En colère que la seule chose qui ait été trouvée pour répondre au problème, c'est que les nanas se mettent en jupe?
    Est ce que ça va changer quoi que ce soit dans la vie d'une victime?
    Personnellement, j'ai l'impression qu'on se moque de moi.
    On fait un acte, on se croit super impliqué dans une lutte parce qu'on porte un bout de tissus?
    Et puis UNE journée, Ca fait pale figure eut égard à toute une vie de souffrance.
    M'est avis que celles qui se sont mises en jupe aujourd'hui ne sont pas celles qui ont subi des agressions.
    Je me trompe peut être, mais personnellement, je ne comprends vraiment pas le symbole.

    que les initiatives existent, très bien. Mais qu'au moins elles aient l'intelloience de le faire comme il faut.

    Quant à l'action, quant à moi, ma maigre participation aura été de porter plainte et de ne pas avoir lâché l'affaire depuis 6 ans.
    L'affaire est en instructions, peut être que ça passera aux assises, peut être pas, manque de preuves, manque de moyens…
    Alors oui, le coup de la jupe, ça m'énerve au plus profond de moi même!

    @cyl: Tu étais à l'unisson sans le savoir 😉

    @Snana: Merci :)

  • @Bluael: C'est aujourd'hui "La journée de la lutte contre les violences faites aux femmes". C'est peut être alors un jour mal choisi pour faire une action ne concernant qu'une partie de ces femmes, non?
    Malheureusement, il n'y a pas que les femmes dans les cités qui souffrent de violence. Ni même des regards déplacés et malveillants comme l'a signalé bien à propos La PErchée.

    Une journée de soutien pour ces femmes, et que toutes les autres, qui ont la chance de pouvoir porter ce qu'elles veulent comme elles le veulent, alors là, oui, je serais d'accord et aurais sans doute suivi le mouvement.
    Mais ce n'est pas du tout comme ça que je l'ai compris. Preuve que le message est bien mal passé!

    @Val: Merci

  • Sans faire ma chieuse, cette journée d'action est comme toutes les journées d'actions. Elle a le mérite d'exister. Point. Elle aura peut-être le mérite de faire réfléchir certains qui auront compris le message différemment. Elle sera peut-être le message de plus qui déclenchera un début de commencement d'interrogation chez les uns ou les autres. Le message passe chez certains, pas chez d'autres, ce n'est pas pour autant que c'est une mauvaise chose.

    Une journée c'est rien on est bien d'accord, mais c'est déjà ça merde ! Moi aussi les violences faites aux femmes je les ai subi, moins que toi LMO, j'en suis consciente, mais je sais une chose, c'est que si cette putain de journée avait existé en 1995 j'aurais pas attendu 2001 pour me barrer ! Parce que j'aurais su que quelque part, je pouvais être aidé.

    Tout comme j'apprends au jour le jour que le monde des enfants handicapés est d'une difficulté sans nom, et que sans le téléthon, sans la semaine du travail pour les personnes handicapées, sans la journée de l'enseignement pour les enfants à problème, alors jamais personne extérieur à ce monde là n'aurait la moindre idée de ce qui s'y passe. C'est petit, c'es anecdotique, c'est pas fédérateur pour tous, mais ça existe.

    Et tant que ça pourra aider l'une d'entre nous, de celles battues, violées, humiliée, manipulée à s'en sortir directement ou parce que son voisin de palier aura pu associer des faits à une souffrance, alors ça servira au moins à ça.

    Qu'on soit d'accord ou pas avec la manière dont c'est fait, on n'a juste pas le droit de dire que ça ne servira à rien.

  • @La Punaise: Merci pour ton commentaire et témoignage.
    Je n'ai pas dit que cette journée ne servait à rien (enfin, je crois pas, si c'est le cas je n'ai pas dit ce que je pensais! :p ), mais que la manière était maladroite.
    Voire, en ce qui me concerne, agaçante.

    Les "journées" ont le mérite de faire parler, partout, de faire réflechir. Mais ponctuellement. Ca ne change pas grand chose, mais pas grand chose, c'est mieux que rien du tout, je suis entièrement d'accord avec toi!

  • J'ai entendu parler de cette journée de la Jupe depuis hier et je ne savais pas qu'il y avait une pétition contre le viol (parce qu'on peut etre pour?) c'est une pétition lutte contre le viol à ce que j'ai compris! cette journée à au moins le mérite de relancer le débat
    Ce soir il y a d'ailleurs une vente au enchères de jupes d'atrices francaise adjani, deneuve…benefices ira dans la création de centre d'hébergement pour femmes battues…
    Sur ce sujet, si vous ne l'avez pas vu, je conseille fortement "la Journée de la Jupe" avec isabelle adjani .
    HS: DEMAIN publication 13H RENDEZ VOUS

  • je n'ai pas lu les autres coms :-)
    je pense que tu as tout à fait raison sur le fait que ce combat doit être permanent et non pas sur une petite journée.
    Maintenant, aussi symbolique et critiquable que cela puisse être, une "journée de la jupe" permet de faire parler, et les médias friands de "coups éphémères" pourront diffuser l'info, et si cette diffusion permet de faire réagir quelques personnes, ben ce sera toujours ça de gagné ;-/
    mais c'est évident que c'est un combat qui devrait être quotidien, surtout de la part des politiques…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


un × quatre =