Bébé grandit, grandit!

« On ne les voit pas grandir, patati et patata… »

Cette phrase que l’on entend souvent quand on est enceinte, puis jeune maman « Profitez en, ils grandissent si vite! » « Le mien va passer le bac, j’ai l’impression qu’il est né le mois dernier! »

On n’y prête pas attention, avec notre nouveau-né dans les bras et ce sentiment d’éternité.

Et puis le bébé fête son premier mois, on se dit que c’est passé vite, mais c’est à cause des nombreuses nuits blanches, ça va se calmer.

Puis le bébé a 3 mois, il commence à babiller, sourit, attrape des trucs avec ses mains, se tient droit sur ses bras, on se dit qu’il est précoce, on oublie qu’il a DEJA 3 mois!

Et le bébé fête ses 6 mois, il tient parfaitement assis, exulte quand il voit passer un biberon, tend les bras, commence à manger des purées de légumes.
On est heureux de le voir grandir, fier de ses progrès.
Voir évoluer son bébé, c’est une telle joie!

Et on a la nostalgie des premiers jours, de la rencontre, des premiers regards échangés, de l’odeur de sa peau toute douce, de la dépendance totale de ce petit être, de son besoin viscéral de nous, ses parents.

L’enfant grandit encore, 1 an, les premiers pas, les premiers mots, l’émancipation continue.
On les a mis au monde pour ça, pour qu’ils deviennent des adultes, un jour, on les aide en ce sens.
Mais pourquoi cela va t’il si vite?

2 ans, l’opposition, les crises, le bébé qui n’en est plus tout à fait un se rebiffe, il veut grandir, tout seul, veut prouver qu’il est un être à part entière.
On le maudit certains jours, on l’aime tant, on est heureux de jouer au ballon, mais on en a parfois marre des caprices…
Qu’il était facile, le temps où il n’avait besoin que de biberons et de gros câlins!

3 ans, il se calme un peu. Turbulent, il court partout, tout le temps, veut tout découvrir.
Son entrée en maternelle, l’école! Il est heureux, il va apprendre, découvrir. Il se retourne à peine pour un bisou! Le bébé ingrat!
Maman essuie une larme, ce bébé si petit, si mignon, qui entre déjà à l’école…
Fierté et nostalgie, encore, toujours…

6 ans, mais où sont passées ses années de maternelle? Déjà fini? Il sait lire des syllabes, écrire son prénom, chat, voiture et tracteur. Il dessine des maisons en pain d’épices et des soleils qui sourient.
Il va rentrer à « l’école des grands », il est fier, heureux.
Il s’est encore un peu calmée, le langage est parfait désormais et il sait exprimer des idées, des désirs et même des ordres parfois.

Il sait faire des gâteaux, il peint des souris vertes, il joue à la wii et lit Wapiti dans sa chambre.
Il commence à affirmer ses goûts, Henri Dès, c’est sympa, mais écoutons plutôt Mano solo!

7 ans, 8 ans, 9 ans… LEs années défilent, les progrés aussi, le caractère s’affirme de jours en jours, l’opposition se fait à nouveau marquante.
Bébé grandi, bébé est une jeune fille désormais!

Bientôt 10 ans…
Où est passé le petit bébé qui voulait jouer au « Balaaannn mamannnnn », et qui cherchait le « petite tsa » caché sous la table?
Où est passé la petite minette qui chantait « une sssssouwis vewte, qui couwait dans l’hewbe »?
Où est la jolie coquine à couette qui s’enfuyait au zoo pour aller caresser les biquettes?

Et la petite soeur qui fête 7 mois, déjà, et qui entame avec gaieté la course du temps encore plus rapidement que sa grande soeur…

Alors oui, profitons, profitons, des petits bisous dans le cou, des couettes à dêméler, des « non » en rigolant, des chansons écorchées, des mots incompris, des heures de sommeil manquantes, des premiers sourires, des premiers pas, des premiers « t’aime manman! »
Des premiers canards de clarinette, des « vas y vas y, saute sur Bowser!! », des « Maman, tu fais n’importe quoi », des « Si, je suis bien habillée, c’est trop mode le tee-shirt multico avec un jean blanc en hiver! »

Demain, Mouflette passe son bac et MissCouette entre en sixième…
Je vous le dis, ça passe vite!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

32 Commentaires sur
“Bébé grandit, grandit!”
  • et chez moi le "petit dernier" vient de s'inscrire pour le permis… aucune nostalgie, j'aime tellement les "grands" enfants, mais par contre c'est affolant ce que ça passe vite, effectivement.

  • Oui ils grandissent trop vite, mais c'est tellement bon de les voir progresser, s'épanouir, devenir "grand" !
    Et puis ce n'est pas parce qu'ils ne chaussent plus du 18 qu'on ne peux plus les embrasser dans le cou, leurs sentir les cheveux, leurs caresser le dos… Perso je n'ai aucune nostalgie de mes nouveaux nés, mes petits derniers auront 4 ans dans moins d'un mois et je trouve ça bien, encore plus de chouettes trucs à faire avec eux, tous ensemble ! 😉

  • Quand je vois mon filleul qui commence à faire des phrases construites (yanis adore cars ouature) alors qu'hier il me vomissait dessus, j'ai peur de le retrouver demain dans le lit avec la voisine.

  • Bouhhh c'est trop touchant, tu m'as mis la larme à l'oeil :/
    Mon bébé n'a qu'un mois et je trouve que le temps a déjà passé trop vite !! Ça me fait peur même si je sais que le plus beau reste à venir, parce que je n'ai pas forcément hâte qu'il se détache un peu de moi :)

  • C'est clair ça passe notre vite ! Notre mouette (elle est tellement rieuse lol) va bientôt fêter ses un an ! Mais moi je ne suis pas nostalgique (peut être le serai-je un jour), je vois les mois défiler, son autonomie grandir et sa personnalité s'affirmer de jour en jour et j'adore ça (j'avoue que j'ai vu avec soulagement, même si cette période a des côtés extra, s'éloigner l'extrême dépendance des premiers mois), même si apparemment je ne dirais plus cela dans un an lol
    Miss couette est trop choupinette avec son bonnet 😉
    Bises
    Fanfan

  • En même temps le jour où ma fille mangera seule et prendra son bain sans moi, la vérité, je le jure : jamais jamais jamais je râlerais contre le temps qui passe.

    (Progé rentre à l'école en septembre, je viens de l'y inscrire, tu y crois toi ??? hein ? hein ?)

  • arrête, chui déjà du genre nostalgique… avec l'anniv' de mes 3 lascars, ça emplifie les choses…
    et voilà toutes les raisons qui me donnent envie d'1 ptit quatrième 😉

  • Je ne suis pas nostalgique en général, mais c'est vrai que ça passe vite : Timouton (le dernier de la fratrie) est entrée en PS cette année, et j'ai l'impression que sa naissance était hier ! J'adore la conclusion de ton billet !

  • A qui le dis tu?
    pressée de voir évoluer notre fils, on réalise maintenant à quel point ces 8 premiers mois ont défilé…
    beaucoup de nostalgie,mais à chaque âge ses petits(Grands)bonheurs!si si je veux y croire!

  • @Virginie B: Clair…

    @Soma: Profite oui!! :)

    @Bbflo: Arggg…

    @Frimousse: Dur quand on sait que c'est le dernier, non?

    @BandeàJules: Tu arriveras bien à convaincre ton chéri! :)

    @Zaza: Désolée…

    @Lolitaaa: Comme tu dis!! 😉

    @Karen: Le 4° me semble plus sympa oui 😉

    @Mistonguett: Clair…

    @5c'est mieux: Héhé!

    @Nimportenawak: Merci!

    @Zette: Pfff, c'est clair!!

    @Candy: Ha ben, moi, elle refuse, les bisous dans le cou!! Profites en 😉

    @Ginie: C'est un risque…

    @Lalydo: Tu m'étonnes!!

    @Snana: Oui, moi aussi…

    @Jen: Oui, mais je lui ai interdit de bisouiller un mec avant 30 ans, elle a signé, c'est bon!

    @Sophie: Arggggg…

    @Eddye: Ha oui, il est grand!!

    @Anoushka: Merci! :)

    @MissBrownie: :)

    @Monégasque: Lol!

    @Fanfan: Oui c'est chouette aussi de les voir grandir! :)

    @Tellectuelle: Nan, j'y crois pas…

    @Stephie: Héhé!! 😀

    @Mamanestenhaut: Merci! :)

    @Salima: Nostalgie et grand bonheur… La maternité est faite de contradictions permanentes! :)

  • Roh tu m'as serrée la gorge et mis la larme à l'oeil!
    Et il n'a que 6 mois….
    Mon dieu, qu'est ce que ce sera quand il entrera à la maternelle ou me ramènera sa première copine!!!!

  • Ohlala que je me retrouve dans ce récit !!!
    Moi aussi j’ignirais un peu (bcp) tout ce que me disait les autres « profite ça passe trop vite » ou « on ne se rend pas compte qu’il grandissent vite ».. patati patata…
    Tu as donné le mot juste, je me sentais INVICIBLE ! Mon ptit bout venait à peine de nâitre, j’avais donc tout le temps de profiter !!

    Et et puis voilà, les mois passait, je me rendait compte que tel ou tel habit ne lui allait plus mais j’étais heureuse qu’il passe « à la taille du dessus », j’étais très fière de ses progrès et je le poussais dans le sens de l’autonomie.
    Aujourd’hui, à 14 mois et des brouettes, je me dis que « les autres » avaient bien raison, le temps passe vraiment vite ! Il était encore petit mais j’ai déjà la nostalgie de sa naissance et l’apréhension de son entrée à l’école.. de son indépendance !

    Alors oui il faut continuer de transmettre ce « message » à toutes les futures et jeunes mamans : profitez, ce n’est pas une blague ça passe beaucoup trop vite mais ce n’est que du bonheur !

    Merci de ces belles lignes !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


− sept = null