Fanny-Cloé pour l’itw cinéphile ce mercredi!

Aujourd’hui, c’est Fanny-Cloé, une jeune maman exilée en Islande qui va prendre la parole. Sur son blog, elle nous raconte sa vie, nous parle un peu des us et coutumes du pays où elle est établie avec ses deux enfants.
Une jeune femme pleine d’énergie et avec une grande soif de découverte.
Je te laisse la découvrir sur son blog, après avoir lu son interview ici!

Fanny-Cloé, c’est qui, dis nous ça en quelques mots ?

Fanný Cloé, c’est une jeune mère célibataire, établie en Islande depuis presque 3 ans. Passionnée par énormément de choses différentes. Trop je me dis parfois… Mais en fait, ce n’est jamais trop. Le Cinéma j’ai toujours adoré ça, et ma passion n’a fait que s’amplifier. Surtout depuis mes années lycée, durant lesquelles je faisais partie d’un ciné-club avec ma prof de littérature. Elle nous a fait découvrir des bijoux, nous a emmené au festival de courts métrages d’Anger, elle nous a appris à voir les films avec un autre œil. Maintenant qu’il m’arrive de bosser sur des tournages en tant qu’aide décoratrice ou aide costumière, c’est encore un autre aspect du cinéma que je découvre, et ma passion n’en est que plus renforcée.

Quel genre de cinéphile es-tu ? Plutôt dans ton canap’ ou dans les salles obscures ?
Combien de toiles par mois (ou par an) ?

Plutôt dans mon canap’ par défaut. Avec deux filles, mes sorties ciné ont été réduites, et le prix du billet de ciné ici, fait que je ne me déplace que quand on ne peut pas faire autrement (pour les Batman de Nolan par exemple). Du coup, mon nombre de ciné par an est tombé, depuis la naissance des filles, à moins de 5 par an.

Par contre, dans mon canap’, j’en regarde en moyenne un par jour, (avec des jours sans et des jours où j’en regarde 3 d’affilées), donc ça doit tourner entre 350 et 400 films par an.

Plutôt cinéphile solitaire, accompagné ou en groupe ?
L’humeur décide… le film, l’ambiance. On ne choisit pas les mêmes films quand on est seul ou en groupe. Et le choix dépend aussi des personnes présentes.

Quels sont les genres de film qui t’attirent ? Plutôt film d’auteur, comédie musicale, chamalow lacrymogène, un peu tout à la fois ?

De TOUT ! En musique comme en cinéma, mes goûts sont éclectiques. Films d’auteurs oui, Surtout ceux de la Nouvelle Vague. Comédie musicale, bien sûr ! Une passionnée de Cinéma ET de musique comme moi ne peut qu’être charmée par les comédies musicales !! Les Chamalows comme tu dit, ça me va bien quand je ne veux pas réfléchir, ou quand je n’ai pas pleuré depuis longtemps et que j’en ai besoin ! Les films d’horreurs à très petite dose,

Quel est le plus gros navet qu’il t’ait été donné de voir ? Le conseilles tu ? (Les navets valent parfois le détour !)

Some Kind of Wonderful (Howard Deutch, 1987). Avec Eric Stolz, Léa Thompsom et la merveilleuse Mary Stuart Masterson (qu’on peut aussi admirer dans les Beignets de Tomates Vertes – Jon Avnet, 1991). Et oui, je conseillerais de le voir. C’est un navet parce qu’il est horriblement lent, et mièvre. Toutefois, à mon sens, les 30 dernières secondes rendent ce film fabuleux ! On finit par ne pas regretter de s’être tapé 1h30 de romance gniangnian… La Musique n’est pas mal, mais de grâce ! coupez le film dès le générique car la musique accompagnant ce dernier est un massacre de « Can’t Help Falling In Love » d’Elvis. (vous pouvez à la place, aller écouter la version de cette même chanson par Klaus Nomi ou Pearl Jam)

Quel est ton film culte, celui que tu peux voir et revoir sans jamais te lasser et dont tu connais les répliques par cœur ? Le conseilles tu ? (Parfois, les films cultes sont aussi un peu honteux…) Pourquoi ?

Je connais les Barbouzes et les Tontons Flingueurs par cœur, du duo Lautner-Audiard. Je connais presque tous les films de Lelouch par cœur, Je connais The Princess Bride par cœur.

Je suis une psychotique. Quand j’aime un film, j’ai besoin de le revoir plusieurs fois, pour être sûre de le connaître. Toutefois, les films qui me bouleversent profondément, si je ne les revois pas immédiatement après, je mets beaucoup de temps à les revoir, j’ai peur de ne pas vivre la même émotion. C’est ainsi que je n’ai toujours pas revu Le Tombeau des Lucioles (Isaho Takahata, 1988)…

Je les conseille, bien sûr, ces films me touchent, me font rire, me bouleversent, et je souhaite qu’il puisse procurer les mêmes émotions à d’autres.

Quel est ton film préféré, celui que tu as adoré, qui t’as transporté et que tu conseilles à tout le monde ? Dis nous pourquoi ?

Un film préféré ??? autant demander l’impossible… j’en ai des quantités, tous différents. En vrac et sans réfléchir je dirais BeetleJuice (Burton, 1988), Toute la beauté du monde (Marc Esposito, 2006), Le Retour du Jedi (Richard Marquant sur une idée de Georges Lucas, 1983), les deux Elisabeth (Shekhar Kapur, 1998 & 2007), Nikita (Besson, 1990), Citizen Kane (Orson Welles, 1941), Fanny et Alexandre, Jeux d’été, Un été avec Monica (Ingmar Bergman, respectivement 1982, 1951 & 1953) ; Tous les Lelouch ; La Trilogie du Rideau Rouge de Baz Luhrmann (Ballroom Dancing, Romeo+Juliet, Moulin rouge !, 1992, 1996, 2001), etc etc… la liste serait beaucoup trop longue. A ceux-ci s’ajoutent bien sûr les films que je citerais plus bas, en fin d’interview…

As-tu un réalisateur favori ? Si oui, as-tu vu tous ses films ? Ou lequel conseilles-tu absolument ?

Lelouch, Lubitsch, Ingmar Bergman, Tim Burton, Luc Besson, Georges Lautner, Eric Rohmer, Maurice Pialat, Stanley Kubrick, Woody Allen, Uli Edel, Christopher Nolan, Fritz Lang, Ingmar Bergman, Jacques Demy, François Truffaut,

As-tu un acteur et/ou une actrice fétiche ? Quel film a été la révélation selon toi ?

Bebel (le magnifique, les misérables, à bout de souffle, un homme et son chien) Aussi puissant au cinéma qu’au théâtre (j’ai eu la chance de le voir dans La Puce à l’Oreille, de Feydeau). Les acteurs fétiches de Lautner (Lino, Blier, etc…), Jack Nicholson (vol au dessus d’un nid de coucou), Gísli Örn Garðarsson (Vesturport, Brim), Daniel Day Lewis (Gangs of New York, Nine…), Jean Gabin (les misérables, le Pacha, pépé le Moko et tant d’autres.) ; Robin William qui peut tout faire (Le Cercle des poètes disparus, Dr. Patch, Jack…), Guillaume Canet (l’education sentimentale, je règle mon pas sur le pas de mon père, ne le dis à personne, ensemble c’est tout)

En Actrices, Catherine Deneuve (Peau d’âne, les Demoiselles de Rochefort, 8 femmes…) ; Sophie Marceau (la boum bien sûr, mais surtout tout le reste après) ; Julia Roberts (partout, tout le temps, cette femme me fascine tant par ses choix que par son jeu) ; Marion Cotillard (les Jolies Choses, la Môme…) ; Glenn Close (Les Liaisons dangereuses !) ; Charlotte Gainsbourg (le petite voleuse, Jane Eyre…) ; Lou Doillon, sa sœur (Mauvaises fréquentations) ; Scarlett Johannsson, que je découvre et qui à mon avis a tout pour devenir une grande du cinéma…

Et encore, je suis sûre que j’en oublie…

Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ? T’en as pensé quoi ?
Qu’est ce qui t’a donné envie de le voir ?

Mon dernier film au ciné ?? euh… ça doit être Sumarlandið, un film islandais de Grímur Hákonarsson sur l’importance des elfes dans la culture Islandaise. J’ai voulu le voir parce que mon amie Linda a créé les décors et que j’avais eu la chance d’aller sur le tournage. Et aussi parce que c’est un thème important pour moi, j’aime les elfes, et j’aime le fait que leur présence n’est pas questionnable pour un islandais. Il est très sympa, mais un tantinet bâclé sur certains points techniques malheureusement. Pas suffisamment pour que ça se remarque par un public non averti toutefois.

Le dernier film que tu as acheté en DVD (ou que tu as piraté, mais chut, on ne dira rien…) ?

Le Pacha (1968) du duo Lautner-Audiard, Avec L’Immense Jean Gabin.

Peux-tu nous conseiller un film anti-coup de mou ? Le genre de film qui te refile la patate même quand tu n’as pas la pêche?

Tout dépend de la raison du coup de mou.


En cas de morueisation intense (soit je fantasme sur un type avec lequel il ne se passera jamais rien), mon meilleur médicament, c’est He’s Just Not That Into You (Ce que pensent les hommes en Français, ou Laisse Tomber, il te mérite pas, au Québec). Frais, drôle, incroyablement vrai. Un miroir révélateur pour toutes les filles qui comme moi ont tendance à s’emballer trop vite. Gigi (l’actrice principale jouée par Ginnifer Goodwin) devient notre héroïne et nous sauve plus d’une fois d’un mauvais pas IRL…


En cas de galères administrative, de situation bloquée, etc. Alors, il faut faire appel au duo de choc Lautner-Audiard. En général, une soirée combi Les Tontons Flingueurs / Les Barbouzes nous redonne suffisamment la Pêche. Mais Yes !! (Comme dit Blier dans les Barbouzes)

Et pour finir, peux tu nous conseiller 5 films, vraiment top du top qu’il faut absolument avoir vu dans sa vie ?

5 ??? C’est trop peu. Mais bon, essayons…


1. M. Le Maudit, de Fritz Lang. (1931) LE Meilleur film d’angoisse à mon avis. Il ne montre rien, il suggère tout, et c’en est que plus inquiétant. Peter Lorre y est hypnotisant. Le thème du meurtrier, extrait de Peer Gynt, de Grieg, reste dans la tête et s’en trouve à jamais transformé.


2. Docteur Folamour, de Stanley Kubrick (1964). Le bombe atomique. La guerre froide. Un Chef d’œuvre. Peter Sellers y joue 3 des rôles principaux.


3. Le Parrain, de Francis Ford Coppola (1972). Marlon Brando & Al Pacino à la tête de la plus importante famille de la mafia italienne à New York. Un classique inévitable


4. Les Barbouzes. Un des meilleurs Lautner-Audiard (1964). Un barbu, c’est un barbu, trois barbus, c’est des Barbouzes. Lino Ventura, Bernard Blier, Mireille Darc… et les dialogues d’Audiard…


5. La Belle Histoire de Clause Lelouch. (1992) Une histoire de réincarnations, une histoire d’amour sur deux millénaires, des acteurs intenses, comme toujours chez Lelouch (Lanvin, Dalle, Lindon, Marie Sophie L, Paul Préboist…). Le Cinéma intimiste de Lelouch rebute ou enchante, il ne peut laisser indifférent, rien que pour ça il faut l’avoir vu.


6. Et un sixième, parce que décidément 5 c’est trop peu. Le Cercle des Poètes Disparus de Peter Weir (1989), une histoire poignante, poétique, sombre. Un bijou.

Je pourrais rajouter tant de films (The Princess Bride, Bienvenue à Gattaca, Pretty Woman….)

Quel film comptes tu aller voir prochainement ? Pourquoi ?

Harry Potter & The Deathly Hallows, part 1. Parce que je suis une fan inconditionnelle de la série, et que malgré le fait que je n’accroche pas tellement avec les films, je ne peux imaginer passer à côté. C’est une des rares adaptations pour laquelle j’arrive à considérer le film (presque) indépendamment de l’œuvre originale. Et puis je me suis attachée aux acteurs…

Merci à LMO de m’avoir invitée sur son canapé. Je sais que j’ai cité BEAUCOUP de films, mais croyez-moi, ils valent le détour !! (et puis si vous aimez, allez regarder aussi les autres films des réalisateurs cités, parce que j’ai dû faire une sélection ! )


Encore Merci !! : )

Merci à toi Fanny-Cloé! Ce fût un plaisir de te recevoir!
Le voyage n’a pas été trop long, j’espère…
 
Toi aussi tu vas ta place sur mon canapé?
Un petit mail pour me le signifier et le tour est joué!
lamiteorange@gmail.com
(Ne fais pas ton timide!)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

13 Commentaires sur
“Fanny-Cloé pour l’itw cinéphile ce mercredi!”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


sept − deux =