AnneLaureT répond à l’itw cinéphile!

Aujourd’hui, AnneLaureT répond à l’interviw cinéphile.
Alors, avant toute chose, Anne Laure, j’aimerais beaucoup savoir pourquoi tu mets des astérisques à la fin de chacune de tes interventions? Ca m’interpelle à chaque fois. La première fois, j’ai cru à une faute de frappe, mais c’est récurrent… Explique toi!!! ^^

AnneLaureT, c’est qui, dis nous ça en quelques mots ?
Une modeste blogueuse, trentenaire (j’en profite, je n’en ai plus que pour quelques mois !), ex-francilienne, normande d’adoption par amour, sans enfants mais marâtre de trois ados à mes heures.

Une pipelette qui a des avis sur tout et surtout des avis !

Quel genre de cinéphile es-tu ? Plutôt dans ton canap’ ou dans les salles obscures ?
Combien de toiles par mois (ou par an) ?

Dernièrement, dans mon canapé : je trouve que le prix d’une place de cinéma est devenu hallucinant, alors, à moins d’être absolument certaine de ne pas être déçue, je reste à la maison.

Plutôt cinéphile solitaire, accompagné ou en groupe ?

En petit comité, en famille. Mais le plus souvent à deux.

Quels sont les genres de film qui t’attirent ? Plutôt film d’auteur, comédie musicale, chamalow lacrymogène, un peu tout à la fois ?

Pas un genre plus que les autres… Bon, si on fait exception du cinéma anglais, auquel je suis absolument incapable de résister !

Quel est le plus gros navet qu’il t’ai été donné de voir ? Le conseilles tu ? (Les navets valent parfois le détour !)
En matière de gros navets, j’ai un beau palmarès, lié à ma petite « faiblesse » : les mauvaises séries B.


Du genre, le tremblement-de-terre-de-magnitude-12-que-jamais-t’en-as-vu-d’aussi-ravageur, l’anaconda de 12 mètres de long qui ne se nourrit que de chair humaine, la pluie de météorites sur San Francisco, la fin du monde programmée…

Je te rassure, je ne vais pas au cinéma pour les voir, ceux-là, j’attends qu’ils passent à la télé !!!


Je les conseille, oui, pour faire la sieste devant !

Quel est ton film culte, celui que tu peux voir et revoir sans jamais te lasser et dont tu connais les répliques par cœur ? Le conseilles tu ? (Parfois, les films cultes sont aussi un peu honteux…) Pourquoi ?

Oh lala… Elle est pas possible, ta question, là…!


C’est trop dur d’en isoler un seul…


Non… Vraiment trop trop dur…

Quel est ton film préféré, celui que tu as adoré, qui t’as transporté et que tu conseilles à tout le monde ? Dis nous pourquoi ?
La Nuit du chasseur sans la moindre hésitation.


Ce film a une esthétique absolument renversante, qui sert merveilleusement l’histoire très noire qu’il conte, et Robert Mitchum y est immense.


La scène où les enfants descendent la rivière sur une barque, de nuit, je ne me lasserai jamais de la voir…


Tu as peur, tu souris, tu t’indignes, tu pleures, tu t’attaches… Tu passes par toutes les émotions en le regardant !

As-tu un réalisateur favori ? Si oui, as-tu vu tous ses films ? Ou lequel conseilles-tu absolument ?

Trois : Chaplin, Stanley Kubrick et Stephen Frears !

Chaplin, c’est un maître… Mon préféré, c’est Un roi à New York, un choix difficile tant je les ai tous vus et revus, aimés et re-aimés !


Pour Kubrick, j’ai tout vu sauf Eyes wide shut et étrangement, je n’ai jamais vu Shining non plus, lacune qui peut être comblée à tout instant puisque le DVD est sous la télé !


C’est difficile pour moi de départager les autres… J’aime l’atmosphère feutrée de Barry Lyndon, la démence d’Orange mécanique, le côté visionnaire de 2001 : L’Odyssée de l’espace, la qualité de la reconstitution historique de Spartacus… S’il y en a un au-dessus, je dirais Les Sentiers de la gloire : bouleversant !


Et les BO, chez Kubrick, toujours hyper léchées, du bonheur pur !



Stephen Frears, c’est comme Kubrick, je n’ai pas tout vu mais tout ce que j’ai vu vaut le détour : My beautiful laundrette, Les liaisons dangereuses, …, The snapper, The van, High Fidelity, les trois derniers cités étant de remarquables adaptations cinématographiques de romans que j’ai particulièrement appréciés.


J’aime le côté « social » de son cinéma.

As-tu un acteur et/ou une actrice fétiche ? Quel film a été la révélation selon toi ?

Pas de préférence marquée. je ne suis pas du genre à avoir vu toute la filmographie d’untel ou untel. Par contre,plus souvent, j’admire des acteurs pour un rôle précis.

Allez, parce que je ne peux pas te laisser sans réponse : Jack Lemmon dans La Garçonnière, et Shirley MacLaine dans le même film.

Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ? T’en as pensé quoi ?
Qu’est ce qui t’a donné envie de le voir ?
*** C’est juste super honteux de répondre dans une ITW cinéphile ce que je vais oser te répondre…Mais, promis, j’ai des circonstances atténuantes ! ***

Je ne suis pas allée au ciné depuis Good morning England ! Super fan de la musique anglaise des années 60 (surtout 1966-67), c’est la bande originale qui m’a attirée. Je n’ai pas été déçue, même si quelques libertés ont été prises quant à la sélection des titres de la BO en question !!!

Le dernier film que tu as acheté en DVD (ou que tu as piraté, mais chut, on ne dira rien…) ?

Je ne pirate pas, je n’y comprends rien et puis j’aime posséder l’objet.


Le dernier acheté : Boy A, adapté du magnifique roman « Jeux d’enfants » de Jonathan Trigell. Pas encore vu… Peur de trop pleurer à la fin…

Peux-tu nous conseiller un film anti-coup de mou ? Le genre de film qui te refile la patate même quand t’as pas la pêche?
Ça dépend des moments… De la raison du coup de mou…


Plus que des films en entier, c’est à certaines scènes que je pense, des scènes qui me font rire.


Dans Le père-Noël est une ordure, Un éléphant, ça trompe énormément, Love actually, Les Bronzés font du ski, La cité de la peur…

Et pour finir, peux tu nous conseiller 5 films, vraiment top du top qu’il faut absolument avoir vu dans sa vie ?

Seulement 5…??? :-S


OK !
– La Nuit du Chasseur, pour toutes les raisons expliquées plus haut.


– Sweet Sixteen, de Ken Loach, probablement la plus bouleversante chronique sur l’adolescence que j’aie pu voir au cinéma.


– Johnny got his gun, inoubliable réquisitoire contre l’absurdité de la guerre. À quelques mois près, il est aussi vieux que moi mais il est aujourd’hui encore tellement d’actualité.

– Fargo des frères Coen parce que ce film est complètement barré et que Frances McDormand y est éblouissante.


– Mission de Roland Joffé : la puissance du sujet (la fin des réductions guaranies au XVIIIe), la BO signée Morricone, Robert De Niro et Jeremy Irons… juste waouh…!


Et allez… Un sixième, juste parce que je suis une chieuse… Non…? Bon… Tant pis… 😀 !

Quel film comptes tu aller voir prochainement ? Pourquoi ?

J’avoue, peu de cinéma pour moi en ce moment…


C’est devenu très cher, comme je te le disais plus haut et puis, je traverse un moment difficile en matière de santé : je m’endors presque instantanément quand je suis installée dans un bon fauteuil… Carrément incompatible avec les salles obscures !

Qui ou qu’est-ce qui t’a donné le goût du cinéma ?
Sans aucune hésitation, mon père ! Immense cinéphile, il va au cinéma deux, trois, voire quatre fois par semaine. C’est une encyclopédie vivante !


Le premier film qu’il m’ait emmenée voir, c’était West Side Story, le second Barry Lyndon, deux souvenirs impérissables. Pas mal à un âge où certains n’ont même pas encore vu un Disney 😉 !

Bon… Il me reste à te remercier de m’avoir ainsi ouvert la porte et fait une pitite place sur ton canapé bien confortable, Gentille Mite !


Pipelette, je t’avais prévenue… Tu n’as qu’à couper au montage si tu me trouves trop longue 😉 !  *

Merci à toi, Anne Laure! :-)

Toi aussi tu veux parler cinoche chez moi?
Hop, un mail à lamiteorange(at)gmail.com, et le tour est joué!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

8 Commentaires sur
“AnneLaureT répond à l’itw cinéphile!”
  • Rhôôô… Tu sais quoi…? Ça me fait tout drôle de me retrouver chez toi 😉 !
    Et me relire me donne envie de revoir certains des films dont je te parle, même si je les ai déjà vus un paquet de fois pour certains !!!

    Enfin, depuis que je t'ai répondu, j'ai eu tellement honte de l'histoire de Good Morning England que, figure-toi, je suis retournée au cinéma !
    C'était pour Le Discours d'un Roi, un film qui m'a enchantée.

    Quant à mes *, ils sont nés d'un besoin un peu étrange… Je cherchais quelque chose pour "ponctuer" mes billets de façon différente. C'est tombé sur l'astérisque !
    Et puis, avec le temps, j'en ai mis partout, dans mes coms, dans mes mails… Bah, l'avantage, c'est que, sans me lire, on sait que c'est moi 😉 !

    Un grand merci à toi en tout cas pour cet agréable moment ciné, je me suis régalée !
    Bises, passe une belle journée !!!

    *

  • Très chouette, cette interview, merci à toutes les deux! Je suis dans ma période Ken loach alors je note pour Sweet Sixteen…;o)

  • Merci à tous! :)

    @Anne-Laure: Merci d'avoir passé un petit temps sur mon canapé! Et merci pour l'explication de l'*, ça me hantait je dois bien te l'avouer!!! 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


cinq + = onze