Pourquoi fait-on des bébés?

C’est mignon mais faut pas s’y fier!

C’est vrai ça, pourquoi?
Les gamins, c’est chiant, l’accouchement, ça fait atrocement mal, et en plus c’est des ennuis pour la vie! Pourtant, on continue à se reproduire. Plusieurs fois même pour certains (les fous!)!

On fait des bébés pour continuer de peupler la planète et par volonté altruiste d’offrir la vie à un être qui va nous pourrir l’existence (au moins) pendant des années… Ouais… Les raisons sont beaucoup plus complexes et difficiles à expliquer, non?

Essayons de prendre en compte plusieurs paramètres afin d’expliquer cet étrange phénomène qu’est la reproduction humaine.

– Contrairement aux animaux (qui ont donc une excuse, eux!), les humains ont la parole. Et du coup, ils discutent entre eux. Par voie de conséquence, les femmes ayant enfanté peuvent expliquer aux autres à quel point pondre un môme, c’est pas exactement une partie de plaisir.

La mère joyeuse peut aussi expliquer aux autres que le bébé, jusqu’à un âge plus ou moins avancé suivant si t’as du bol ou pas, va te hurler dans les oreilles, t’empêcher de dormir, te pomper jusqu’à la moelle si tu as le malheur de vouloir le « nourrir » (ouais, tu savais pas? filer des biberons, c’est pas de la nourriture… J’t’expliquerai)

Pourtant, les autres (ou The Others, ça fait plus peur) pensent quand même que c’est trop fun… Louche!

L’explication la plus probante est que cette fourbe de primipare s’est bien gardé de raconter ce que c’est, en vrai, la maternité. Et a préféré embarquer tout le monde dans sa misérable existence en faisant croire que le bébé que tu vois, là, tout mignon et qui dort paisiblement, ben il est comme ça tout le temps et ça te tient compagnie en plus!

– Les humains, pour une grande majorité d’entre eux, savent lire, aussi. On pourrait donc penser que dans les nombreux ouvrages existants, et notamment ceux sur la maternité, il y a un chapitre exclusivement réservé à la mise en garde des couples afin de bien leur expliquer à quoi s’attendre s’ils décident de sauter le pas.

En fait de mise en garde, on trouve tout un tas de mensonges éhontés. On nous fait croire que l’accouchement est un agréable moment intense dont on ne gardera qu’un souvenir réjoui! Que le bébé, dès ses premières heures, passe un minimum de 20 heures à dormir, tel un joli objet décoratif qu’on peut poser là, dans son lit, et aller au cinoche pendant ce temps là. Que le bébé se nourri à des heures régulières et pendant des laps de temps très court. Que lui donner un bain est un moment magique. Et j’en passe, et des meilleures.
Quelque soit le bouquin d’ailleurs, celui de la « vieille école » ou le bouquin de « maternage » proximal, ils te prodiguent des conseils différents pour que tu t’occupes de ta progéniture avec amour et confiance en toi (ahem), mais tous te font croire que c’est un bonheur intense, sans aucun nuage, et que dès lors que le bébé sera arrivé dans ta vie, celle ci ressemblera à une clairière ensoleillée ou s’ébattent joyeusement des milliers de papillons colorés.

– Passons au vif du sujet, le bébé en lui même.
Quand tu vois un bébé chez un autre humain, sauf très rare exception, le dit-bébé pionce pendant des heures, et ne se réveille que 20 minutes pour son repas, puis se rendort paisiblement. Toi, novice, tu vois quoi?
Qu’un bébé, c’est tout piti piti tout fragile, t’as envie de lui faire des gros calins.
Qu’un bébé, c’est très mignon, très beau et ça ne prend pas de place. Qu’en plus, ça ne fait pas de bruit. Et vraiment, si ta copine a le malheur de se plaindre, tu te dis qu’elle ment, elle veut pas que t’accèdes à son bonheur suprême (alors qu’elle essaye de te prévenir, la pauvre!).

On peut donc en conclure que le bébé est lui aussi un fourbe, qui sous son apparence adorable cache un tyran et un traitre (rien que ça!)

La conclusion de tout cela, c’est que la reproduction est perpétuée par trois critères:
– L’hypocrisie du bébé qui fait semblant d’être mignon avec ceux qui ne sont pas ses parents…
– L’hypocrisie de la société qui transmet des informations fausses (et contradictoires) sur la maternité!
– L’hypocrisie des déjà parturientes, ou l’amnésie, si on veut leur laisser le bénéfice du doute, qui laissent croire que la maternité est un régal.

Le but étant bien entendu d’assurer une population minimum…

Vous en pensez quoi, vous? Elle est crédible ma théorie du complot?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× sept = quatorze