Le jour où je me suis désintoxiquée du web

Avant de me remettre à bloguer, je faisais plein de trucs.

J’étais enceinte, j’ai passé des examens alors que j’étais grosse comme une baleine, je regardais parfois des trucs débiles à la télé, j’ouvrais des bouquins et je lisais, je sortais me balader, je voyais des copines, je préparais de bons petits plats pour ma famille, je peignais des croûtes moches mais ça me faisait plaisir quand même, j’écoutais de la musique, allais à la médiathèque découvrir de nouveaux compositeurs…
En bref, j’avais une vie quoi!

Puis je me suis remise à bloguer activement. Et on ne s’en rend pas compte immédiatement, mais bloguer est extrêmement addictif et surtout hyper chronophage.

Mes journées ont quelque peu changé. Premier geste du matin: allumer l’ordi, checker mes mails.
Ensuite, quand MissCouette se réveille, aller la chercher, hop, couche, bib, toussa…
On joue, on lit des livres, on écoute des comptines.
Paf, l’heure de la sièste!

Hop, un tour sur Hellocoton, lecture d’une cinquantaine de blogs avec un commentaire en trace de mon passage, quelques tweets échangés avec des cops de blog, des infos sur Facebook

Réveil de sièste, l’heure du repas, on va faire une petite balade, on va déjeuner avec une copine (de la vraie vie, tu vois?), on rentre, re heure de la sièste.

Réponse à mes mails, re-petit tour sur Hellocoton et re-lecture d’une trentaine de blog (sont trop prolifiques!), réponse aux commentaires…
Re-réveil.

L’heure d’aller chercher Mouflette, on passe à la bibliothèque ou à La Poste pour aller chercher des colis bloguesques.
Mouflette rentre et joue avec sa petite soeur.

Le moment idéal pour rédiger un petit article, et cheker mes mails et aller voir comment ça se passe sur Facebook, ou Twitter

Je prépare le dîner vite fait, quand je ne laisse pas Mister Mii le faire.
On prend le repas, on discute, on range…

Mister Mii va regarder la télé et moi, hop derrière l’ordi pour rédiger les articles que je n’ai pas pu rédiger en journée (parce qu’une MissCouette ça demande un minimum d’attention quand même!).
Et puis je regarde des trucs qui font perdre un temps fou mais qui ne servent à rien, je comate devant les mails auxquels je dois répondre, l’inspiration vient peu pour un billet, je ne suis pas satisfaite mais je n’arrive pas à décrocher…

Voilà, c’est long, mais c’était ma descente aux enfers webistiques… Je suis addict à mon ordi, j’ai bien dû me rendre à l’évidence!

Alors avec deux semaines de vacances sans accès à internet (ou juste 20 minutes top chrono à l’hôtel -sinon c’est 5€ la nuit et bof!-) j’appréhendais un peu mais j’avais hâte aussi.
Quand chaque occasion de sortir devient un pretexte pour ne plus aller sur l’ordi, c’est que la situation est gravissime!

Les deux semaines sans internet (ou quasi) se sont finalement révélées d’une facilité déconcertante. Vivre sans mail, sans Facebook, sans Twitter, sans articles de blog à rédiger, sans rien qui nécessite un écran devant le nez, c’est carrément l’extase!

Je suis une personne très active, je ne supporte pas de rester sans rien faire. Ma situation de femme au foyer, si elle me convenait parfaitement les premiers mois m’insupporte désormais. J’ai comblé un manque de satisfaction personnelle en faisant de ce blog une sorte de petite entreprise. J’en suis contente, la reconnaissance qui en découle est très agréable.
Mais ça ne me satisfait plus.

D’une part parce qu’intellectuellement, ça ne me stimule pas comme j’en ai besoin.
D’autre part parce que je veux que ce blog reprenne sa vraie place: celle de hobby, de petit plaisir quotidien (ou hebdomadaire si j’ai pas le temps)

De retour de voyage, j’ai envie de sortir (en plus il fait un temps magnifique), de bouger, de découvrir, de lire, de regarder des films lovée dans les bras de mon chéri, de voir mes filles évoluer, de rire et jouer avec elles.
J’ai envie de m’épanouir pour de vrai, avec des vrais projets de grande fille (ou des rêves d’enfant, mais peu importe, le tout c’est de vivre!)

Je vais continuer de tenir ce blog parce que j’aime ça, donner des nouvelles, échanger via les commentaires, en lire quelques autres parce que certaines sont devenues des copines pour de vrai, j’aime écrire pour écrire aussi.
Je continuerai, si l’occasion se présente, de découvrir de nouvelles choses et de vous en parler, et de vous les faire gagner autant que possible.
Je continuerai de rédiger des articles sponsorisés, tant qu’on m’en propose, car j’aime l’exercice de style que ça représente et le pécule en fin de mois qui permet quelques extras imprévus.

Mais si je dois rester une semaine sans donner de nouvelle parce que ma vie ne le permet pas, je n’essaierais pas de tricher et de trouver du temps quand même, au détriment du réel.
Si je n’ai plus le temps de commenter, je ne le ferais plus, même si je dois perdre une partie de mon lectorat.

Bref, laisser la « vraie » vie reprendre le pas sur une vie virtuelle certes gratifiante et exaltante mais qui ne fait pas tout.
Je suis quasiment certaine que ce blog gagnera en qualité qui plus est (ce qui n’est pas difficile vu le niveau, vas tu me rétorquer, cher lecteur attentif)

Ps: Si toi aussi tu as des soucis d’addiction causés par ton/les blogs, dis le, ça me rassurera! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

84 Commentaires sur
“Le jour où je me suis désintoxiquée du web”
  • Addict moi ??? Carrément! Je crois que quand tu dis « j’ai fais de ce blog «  »ma petite entreprise » »  » je me retrouve carrément dans ça.
    Tu verras un de mes billet bientôt sur le statut de maman au foyer qui continue à m’interroger!
    Sinon, pour le moment même en vacances je me connecte un peu, mais beaucoup moins évident!

    Après mon blog est aussi un moyen de « socialisation » certes virtuelle mais nécessaire pour moi, la nana qui ne sait pas rester sans rien faire!!!

    Moi je continuerais à te suivre, peu m’importe la fréquence!!!

    Bisous

  • oh oui!!!et malheureusement je dirais.
    quand on commence on ne peut plus vraiment s’arreter mais ça à aussi des bons côtés, on rencontre des gens on discute ensemble etc…

  • Oh ça va je ne te trouve pas trop grave… Tu t’occupes encore de tes enfants 😀
    Moi je ne pense pas être accro mais juste Parce que je débute et que tout est découverte !
    Par contre j’avoue que si j’avais su plus tôt combien de femmes marrantes, touchantes et géniales il y a dans le coin, je serais arrivée plus tôt dans le coin pour me sentir plus en sécurité parmis toutes ces mamans ! On se sent tellement seule et perdue parfois avec le premier bébé que quelques touïts et quelques mots sur FB m’auraient peut être bien aidé.
    Il se pourrait que je devienne accro c’est sûr… Mais là chuis encore trop ptite, j’en rêve de plus de 2 commentaires à mes articles… Puis qu’ils ne soient pas que de ma mère 😉

  • Je suis d’accord avec toi ! Avant mon blog je déjeunais tranquillement devant télématin depuis mon blog, je déjeune en lisant les articles des personnes que je suis sur hellocoton… Les vacances SEULE qui arrivent ne vont pas m’aider à décrocher…

  • Je suis d’accord avc toi.
    Je reste épatée devant les bloggueuses qui st capables de poster 1 article par jour voire plus…
    Je traine bcp sur l’ordi… encore plus en ce moment (42°C à l’extérieur, je préfère rester sous ma clim… et devant mon ordi). Mais c’est vrai que je suis tjs satisfaite de partir, de sortir… et d’être éloignée de mon ordi.
    IL faut trouver un bon équilibre, ms ce n’est pas tjs simple…
    En tous les cas, ne pas oublier que le plus important reste la vraie vie !
    Je suis ravie de t’avoir découverte & espère rester en contact. (oui oui, je sais, tu n’arrêtes pas le blog…. lol)
    Des gros bisous

  • Evidemment que je m’ y retrouve, mais depuis l’ arrivée de Jajaja, j’ ai levé le pied et encore plus depuis deux semaines. J’ ai beau écrire un a deux articles par jour, mes idées jaillissant seulement au moment de l’ écriture, pas besoin d’ y passer un temps fou. Je profite du jardin, je lis, mais je connais bien cet etat d’ addiction et je te trouve couillue d’ en parler. J’ aurai toujours plaisir a te lire et j’ espere qu’ on pourra toujours discuter un peu 😉

    • Ecrire à la volée, j’adore ça. Mais je me sens obligée d’avoir 50 articles d’avance… (que j’écris à la volée aussi, mais je les retravaille avant la publication donc c’est plus tout à fait pareil)

      Et oui, on pourra tjrs discuter (j’ai un mail à t’envoyer rhaaa!!!)

  • je suis au meme point que toi , mon blog est arrivé au bon moment , moment ou dans ma vie de maman au foyer j av besoin de m’exprimer d’echangé …. aujourd’hui je suis addict de mon blog , accroc ; j’essai de decrocher , j ai pourtant bcp moin de temps qu’avant mais je peu pa m’en passé !!! Mais j me soigne et la VRAI vie c tellement BON !!! Alors j pense que meme si on es pa la tout les jours ; bien sa n’empeche pa de resté une bloggeuse et surtout de garder c fidele lecteur c copinautes ou vrai amie …
    Prend du bon temps :) et profite de la vie tu a bien raison !!
    J me retrouve vraiment dans ton billet !

  • oui, c’est vraiment chronophage, tu as raison. Depuis quelques semaines j’ai moins de temps, eh bien finalement je ne m’en porte pas plus mal. Par contre il est vrai que lorsque tu publies moins (c’est mon cas, je suis passée de 3-4 billets par semaine à 1 ou deux max) le nombre de lecteurs dégringole littéralement.

  • Tu as bien raison !!!
    Parfois moi aussi je me trouve trop accro au net (chéri-chéri l’est aussi), j’ai pris mes habitudes (mes addictions) : allumage de l’ordi dès le réveil, sauf quand il y à l’école, là c’est dès que je rentre, et j’ai bcp de mal à décrocher et à l’éteindre, mais bon moi aussi j’essaye de me soigner et il va falloir que je soigne chéri-chéri aussi !!!
    Allez vive la vie réelle !!!
    Bonne journée !!!

  • Très bien dis, sache le. De mon côté, quand je pars en vacances à l’étranger pour 2 semaines voir plus. Je me fous royalement de ne pas pouvoir lire mes mails, regarder les blogs ou Twitter. Mais quand je reviens, c’est pas pareil. Je ne m’empêche pas de vivre (du moins, je le pense). Le truc chiant dans la mécanique, c’est le matin. Si je ne décroche pas, je pourrai y passer une bonne partie de la journée dessus. Si j’arrive à décrocher, c’est tant mieux, ma vie se passe très bien sans le 2.0. Bon, j’y retourne un peu le soir, mais ça ne m’empêche pas de lire, de faire des trucs avec mon mari ou de voir mes vrais amis … En tout cas, tu as fait le bon choix. Si tu ressentais ce besoin, c’est que ça valait le coup de faire un bon break et de repartir du bon pied …

    • Pareil, en vacances, avant de partir, je pensais que ça serait dur. Et en fait pas du tout, bien au contraire!
      Mais faut que je m’oblie à décrocher en journée sinon j’y passe des heures à presque rien faire… :-(

  • Jolie décision!!! Il est vrai que l’écart est infime entre hobby et addiction par ici…on commence par juste écrire…puis on se prend au jeu, les lectures sont fort intéressantes…ça tourne vite au cercle vicieux!!!c’est bien parfois de remettre les pendules à l’heure!!!!Et puis ça ne veut pas dire tout quitter, mais juste retrouver ses priorités!!!

  • addiction egalement, mais je me suis calmé un peu, je blog moins, il m’arrive de faire un seul article par jour alors qu’avant cetait 3 voir 4…par contre j’ai un peu laisser aller mes copines blogueuses et ça ça me convient pas…
    je comprend ton besoin de voir autre chose, ici quand a moi j’ai une organisation de malade, je blogue quand je n’ai pas de boulot et quand mes gosses font soit la sieste soir son a la creche ou ecole, j’ai une vie sociale et je vais meme a la piscine 😀
    bloguer peut isoler et je ne veut pas ça non plus!! je te comprends tout à fait 😀

  • Je suis une geekette en puissance, donc je te comprends tout à fait sur ton addiction, mais tu as raison, profite donc du temps (je crois que l’hiver est moins propice à ce genre de résolution non ? ;)), de tes amis, de ta famille, et je pense que ton lectorat (dont je fais bien sûr partie) continuera à te suivre, même si tu « deviens » hebdomadaire 😉

  • Super décision !
    Je suis tout à fait de ton avis, j’ai vraiment ralenti le rythme des billets (pas super intéressants de plus !) moi aussi, car même si je n’ai pas fait de mon « blog » une petite entreprise comme certaines d’entre vous, je commençais à y passer un temps considérable, et tout ça au détriment de ma famille.
    Je continuerai de venir te lire régulièrement !
    😉

  • Moi je publie moins, cas de force majeure avec ma petite accrochée au sein et qui ne supporte ni son lit ni son transat.
    Ca me manque énormément, surtout le fait de ne pas pouvoir répondre aux comms comme je le voudrais. J’ai peur qu’on me trouve irrespectueuse.

    Mais quel plaisir de profiter de ma puce… je m’y remets doucement mais sans pression, comme toi !

    • Pareil, les coms, je mets un point d’honneur à y répondre. Mais c’est long parfois! Ou j’y réponds longtemps après de temps en temps.
      Je ne suis pas sûre qu’on nous en veuille outre mesure! :)

      sans pression, c’est ça le truc! :)

  • Je te comprend même si n’étant pas mère au foyer je n’ai pas de blog digne du tien, ni très entretenu. il y a un moment où on se demande si c’est vraiment nécessaire de passer toute sa soirée sur le web, au détriment d’une vraie vie sociale :)
    bon sevrage :)

  • Je me dis à chaque fois que je devrais me calmer avec mon blog, qui me prend beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps, surtout dans la lecture de mes collègues blogueuses. Je pense ralentir aussi, et tu m’as donné envie d’en faire un billet tiens ^^

  • Comme je te comprends! Le web, c’est un peu ma fenêtre de secours depuis que je suis en congés parental. Lorsque j’étais chargé de td, j’avais l’habitude de côtoyer beaucoup de monde, et puis, la ‘tite béboute est arrivée…Non, pas que je ne sois pas bien avec ma fille, le congés parental, je l’ai choisi! Mais, j’ai eu une période où mes étudiants m’ont beaucoup manqué…j’ai compensé par la création de mon blog et la lecture de beaucoup d’autres! Mais, lorsque j’en fait trop dans la journée, j’ai une sorte d’instinct de survie : une sorte de nausée m’envahi ( véridique!) et je passe donc à autre chose. En tous cas, tu as pris une très bonne décision : profiter de la vie réelle, en cette saison, c’est parfait!

  • j’ai relâché la pression à fond, et je suis bien plus efficace dans tout ce que je fais d’autre! Mais quand même, t’es une vraie accro!!! 😉 (le soir, à part soir de foot, c’est lecture ou film en canapé avec le Mari 😉 autrement, on se voit plus!)

  • Quand on ne publie pas tous les jours comme moi, ça va ! alors bien sûr tu as moins de lecteurs et tout mais est ce vraiment l’essentiel? J’ai fait mon choix depuis longtemps et je continue à sortir, à aller au ciné, à bouger… je regarde moins la télé mais c’est plutôt bien non? :-)
    je n’arrive de toute façon pas à suivre tous les blogs et je t’avoue que la boulimie de publier (comme toi 😉 ) je n’arrive ni à suivre ni à comprendre… « trop de post tue le post » comme je l’ai sorti sur twitter l’autre jour!

    • Quand même, je ne me suis jamais empêchée de sortir pour bloguer. Au contraire même!
      Mais dès que l’ordi n’est pas loin, c’est dur de résister à son « appel » on va dire.

      Pour la boulimie, ouais, faudrait que je me calme, je trouve aussi que c’est 4 fois trop!!!
      1 par jour ce serait bien, c’est le maximum. Après c’est trop dur à suivre, je suis bien d’accord avec toi! :)

  • C’est marrant, car j’ai eu à peu près le même déclic il y a quelques mois, mais pour ma part, c’était plutôt en rapport avec un forum (de grossesse/mamans) :S
    C’est tout aussi chronophage que des blogs, c’est grave !

    J’y passais des heures ! Je ne pouvais pas m’empêcher de lire tous les sujets ou pratiquement, et je prenais le temps de répondre à toutes les futures mamans ou mamans, lorsque je pensais pouvoir leur apporter une réponse constructive, une astuce, une idée, etc…

    Je me suis fait pas mal « d’amies » mais aussi pas mal d' »ennemies », car forcément, sur un forum, ton avis n’est pas systématiquement celui d’une autre, et parfois, pour cette unique raison, on te « cherche des noises » :S

    Quasiment du jour au lendemain, j’ai laissé tomber ce forum ! Tant pis pour ces mamans que j’aurais peut-être pu « aider » en leur donnant un conseil, en leur racontant ma propre expérience si j’avais été moi-même confrontée aux mêmes situations…

    Je crois que, tout comme toi, j’ai réalisé que mes 2 filles poussaient vite et qu’il fallait que j’en profite !

    De plus, comble de l’addiction au net, je tiens également depuis quelques années 2 blogs (1 « familial » et 1 « créatif ») + 1 album photo en ligne de mes puces, pour les membres de nos familles qui sont loin (de la Ville Rose, tout comme toi, d’après ce qu’il me semble ;p).

    Mais tout ça, tout comme ton blog l’est pour toi, ça m’est indispensable ! Par contre, évidemment, je ne blogue pas tous les jours ! Car autant sur un blog « familial/maman » tu peux le faire sans trop de soucis, mais sur un blog créatif c’est un peu plus dur, car il te faut bien le temps de véritablement créer, pour avoir de la
    matière à mettre sur ton blog 😉

    Ah oui, et accessoirement, j’ai un boulot, un vrai ;p En congé parental à 50% pour l’instant mais dès septembre je reprends à plein temps, et je compte bien faire tout mon possible pour cumuler tout ça.

    Quoiqu’il en soit, je suis persuadée que ça n’est pas la fréquence de publication des articles qui fait la qualité du blog ! Alors c’est avec plaisir que je continuerai à te lire, que ça soit quotidiennement ou de façon plus espacée.

    Bonne continuation sur la toile, mais surtout dans ta vraie vie :)))

    • J’ai moi aussi eu une période où je passais du temps sur un forum (mariage)
      Je me sui sfait plein de copines dont certaines sont des « amies de la vraie vie » désormais.
      Peu d’ennemies parce que bon, le mariage, c’est vachement moins polémique que la maternité! 😉

      J’ai arrêté du jour au lendemain aussi, parce que j’y passais des heures et des heures.

      Ce sont les intéractions qui sont fatales au final. On discute avec plein de gens, on se crée des liens, des amitiés… Dur de décrocher!

      Merci pour ton témoignage! 😉

  • je ne peux qu’applaudir cette bonne résolution (perso je n’arrivais plus à te suivre avec plusieurs billets par jour!) oui je comprends tout à fait ce besoin de « combler » de faire qqchose pour soi et d’en retirer de la satisfaction quand on est femme au foyer. et aussi cette envie de vivre surtout en dehors des murs de la maison! bon on est jamais contente nous les nanas m’enfin idéalement il nosu faudrait doncun boulot intéressant à 60 % nous permettant de gérer les enfants et d(avoir aussi du temps libre .

  • Je ne crois pas qu’on ait eu le temps d’en causer, mais je prends le blog comme il vient, ou plutôt l’inverse, il me prend comme je viens.
    J’ai envie (ou besoin) de le remplir, je le fais.
    J’ai pas envie, besoin ni le temps, je le fais pas.

    Donc un jour, ça s’arrêtera, peut-être, ou alors ça reprendra, je sais pas.

    C’est la vie, mais je pense qu’une coupure fait prendre du recul, fait réfléchir à la place qu’un blog prend dans nos vies, ce qu’il nous apporte, nous rapporte, nous retire, nous demande….

    • Oh oui, les coupures sont essentielles!
      Ca permet de recentrer les choses.

      Peut être que j’ai eu un besoin intense d’écrire qui est quasi devenu pathologique pour combler une insatisfaction personnelle.
      Fin bref…
      Merci! :)

  • C’est horrible cet ordinateur, j’y suis scotchée. Comme toi je l’allume le matin pour regarder les mails, facebook, les blogs… et j’essaie de ne pas y retourner toutes les 10 minutes. Quand je passe une ou plusieurs journées sans je me rends compte que ce n’est pas si horrible que ça, mais quand mon ordi me fait de l’œil toute la journée, sur la table de la salle à manger, je ne peux pas résister !

  • Salut,
    Je me permets de laisser un commentaire,tu as posé des mots,des mots justes sur ce que je ressens actuellement.Même si notre situation diffère l’une de l’autre,moi aussi je ressens cette addiction à internet sauf que ces derniers temps,je n’ai même plus la motivation d’écrire un article.Il faut dire que depuis quelques temps,je passais tout mon temps sur le web et sur facebook,je ne faisais rien de mes journées et j’avais l’impression que ça m’occupait que ça remplissait un vide.Et puis je me suis rendue compte que je voulais plus vraiment sortir,que j’étais accro dés le matin à aller voir mes mails…..et que forcement j’allais passer à côté de certaines choses.Mais bon,comme toi en ce moment je suis dans l’attente d’un job ou d’une formation donc je pense que j’aurai trouvé un truc ça sera complétement différent.Je commence à me lasser d’un peu prés tout,j’ai besoin de changement et de me réaliser professionnellement.Merci encore pour ce très bon billet!!Au plaisir!!

  • Je crois que tous les blogueurs passent un jour où l’autre par l’étape « je réalise que y a une vie à côté du blog » ! Il fut un temps où j’avais un blog où je racontais ma vie en m’amusant, où je parlais de tout et de rien, un blog qui a d’ailleurs changé ma vie, il faut le reconnaitre. Et puis un jour, j’en ai eu marre, j’ai décidé de n’avoir plus que mon blog de lecture, parce qu’au moins, avec ça, je conjugue les deux choses que j’aime : lire et bloguer !
    En tout cas, je pense que mon entourage pourra te confirmer que je suis plutôt du genre addict moi aussi, consultant mon ordi dès mon réveil et jusqu’à ce que je rejoigne mon lit le soir !!!

  • Ooooh je suis une addict du net et de mon ordi. J’y passe mon temps entre hellocoton, facebook, mater des vidéos, dessiner, jouer…
    Je pourrais rester quelques jours sans ordi si il le faudrait mais je ne ferais que devoir tout rattraper à mon retour. Je risquerais d’y rester scotcher 24h à la suite.
    Comme j’ai 2 blogs que j’ai inscris à hellocoton, forcement je scrute voir combien on aimé mes articles, combien j’ai eu de visiteurs, si on m’a laissé des messages.
    A la différence que je ne blogue pas tant que cela, je ne suis pas une grande blablateuse. Dès fois j’envie les nanas qui ont toujours quelque-chose à dire et qui te pondent un gigantesque article :'(
    Et c’est un effort pour moi d’écrire un commentaire hihihi

  • Moi je crois que j’ai totalement délaissé le web au profil de la vie réelle 😉 Reste à savoir si je reviendrais bloguer un jour, où si j’en ouvre un autre..:)

  • Bonjour!
    J’adore ton billet, tellement vrai!
    Ayant eu des soucis l’année dernière, je me suis « focalisée » sur mon blog, FB et… Twitter. Il y a quelques temps de ça, je disais haut et fort « Moi sur Twitter? Jamais! Je ne vois pas l’intéret! ». Tu parles, je suis accro depuis… Impossible de m’en passer!

    Je me dis qu’une petite cure pourrait se révéler utile pour changer un peu d’air. Mais aurais-je la patience de tenir plus d’une journée? 😉

    En tout cas, j’ai beau être intoxiquée, je mets un point d’honneur à ne pas être le nez dans mon smartphone quand on me parle et à rester civilisée un minimum :)

    Merci pour cet article bien sympathique!

  • Oui, oui, vite ma drogue. Ah, ça y est, je l’ai … Je recommence à répondre ah, ah. J’adore ça, communiquer sur plein de sujets, naviguer jusqu’à en perdre la vue, les doigts aussi … à force de taper sur le clavier, et l’esprit. Je me couche des idées plein la tête. Mais je pense savoir mettre le stop. J’ai pas trop le choix avec un petit garçon de deux ans à la maison et une chatte qui demande de l’attention (c’est la fille ainée de la maison !), et un homme à la maison. Pour m’aider : écrire des histoires pour enfants (blog : http://contespourenfants.wordpress.com/), lire mes auteurs préférés (Zola pour chialer ou fluide glaciale pour rire méchant en ce moment pour ne citer que ces exemples) et me rendre dans des associations pour pouvoir « tâter » les gens enfin :)

  • Oh oui, moi aussi je suis une addicted et pas que de mes blogs et des blogs des autres mais de Twitter aussi, Facebook, Gtalk… etc. J’existe plus virtuellement que réellement… besoin de désintox.

  • ah oui je suis tout aussi addict que toi !! c ssez terrible, je ne peux pas m’en passer (et je n’ai qu’un accès minime avec mon tel !!lol)
    j’y suis tout le temps que je peux ! le pb, c’est que je travaille, du coup, je ne pux pas tout faire ! et c’est mon blog que je ne peux mettre à jour (malgré les idées qui fourmillent)…je privilégie la lecture des autres blogs, pcq finalement, ce qui me plait, c’est léchange, et si je mets mon blog à jour tt le temps, je n’ai plus le temps d’aller chez les autres (déjà que j’ai du mal à tout lire, je ne peux pas suivre les billets quotidiens, c trop !!), donc je ne peux plus découvrir,m’enrichir des autres. je ne commente pas bcp d’ailleurs, pas autant que je le voudrais, mais encore une fois, peux pas tout faire ! mais je lis, je lis, et encore pas autant que je le voudrais !
    par contre, j’angoisse toujours pour les vacances, mais je finis par me débrouiller pour avoir un minimum de lien (peu les blogs, mais le perso, au moins j’ai mes mails sur mon tel !), et sinon, j’arrive à m’y faire aussi ! c’est une vie les vacances, on prend de la distance sur tout, là dessus aussi !!;))
    en tout cas, je continuerais de te lire mm si tu poste mons hein !!!;)) (je pourrais tout lire d’ailleurs !!!lol)

  • Je te lis depuis quelques temps déjà ( je ne saurai pas dire combien de temps mais au moins un an) et j’avoue que c’est devenu un rituel quotidien de venir voir ce qu’il se passe ici , j’aime beaucoup ta façon d’écrire , de te livrer sans rentrer non plus dans le pathos , ce coté spontané qui rend les choses positives… je me retrouve aussi dans certains de tess témoignage comme j’ai déjà pu te l’écrire .
    Depuis quelque temps (à cause ou grâce à toi entre autre ;)) je pense a créer mon blog en espérant peut être faire aussi bien que toi 😉
    Alors bon ta présence m’a manqué mais j’ bien compris et puis comme tu vas partager de belles photos ça compense mdr . Prendre du temps pour soi et les siens c’est quand même ce qu’il y a de plus important alors tu as raison d’en profiter surtout que le temps passe tellement vite…. Merci pour tout! A bientot

    Zoèly

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


quatre × = quatre