Barcelone

Pour commencer notre Road Trip, nous avons fait une escale de deux jours à Barcelone, à quelques 400 kilomètres de Toulouse, notre ville de départ.

Nous sommes partis de Toulouse le mardi après-midi et sommes arrivés à Barcelone dans la soirée, après nous être perdus dans les rues en travaux de Mataro où nous avions notre hôtel. A la base, on voulait aller dîner en ville, mais nous trouvant à 45 minutes en train, nos ardeurs ont été rapidement modérées.

Nous avons été voir ma grand-tante Maria Paz, bonne soeur de son état, et toutes les bonnes soeurs nous ont demandé de dîner avec elles, ce que nous avons fait. Ce soir là, un match Barç/Real. Voir des bonnes soeurs hurler de bonheur à chaque but du Barça, ça vaut son pesant de cacahuètes! (Jusque là, c’est top passionnant ce que je te raconte, mais ça nous fait des souvenirs à nous, donc si t’es pas content, ben désolée!!)

Le lendemain, direction la gare de Mataro pour rejoindre le coeur de Barcelone.

 

On a été voir la Sagrada Familia, l’oeuvre majeure de l’architecte Gaudi. Il faut aimer l’abondance de sculptures, mais force est d’admettre que cette oeuvre religieuse n’a pas son égale dans le monde!

Ensuite, nous avons été au parc Guell, aussi architecté en parti par Gaudi:

 

Après un bon repas chez Con Cuilleretes (sympa mais pas l’extase promise), un tour dans la vieille ville.

Un conseil si tu vas en Espagne, ne prends surtout pas de Cacaolat, c’est dégueu! Et si t’es quand même un grand aventurier des papilles, ne prends surtout pas ton Cacaolat chaud, c’est pire que dégueu!!!

Sinon, Barcelone en une journée c’est chaud les marrons… Et très frustrant. On n’a pas pu aller voir beaucoup de choses qui nous tenaient à coeur.

On a quand même pu profiter de l’ambiance électrique des Las Ramblas, pu voir l’étonnante Sagrada Familia et l’original parc Guell.

La gastronomie sur place n’est pas vraiment exquise, mais c’est amusant tout de même.

Barcelone est une ville très touristique et sa réputation de ville jeune n’est plus à faire. Une ville à faire plutôt sans les enfants et surtout les bébés. Peu praticable en poussette avec ses montées, ses descentes et son métro sans ascenseur ni escalator.

On y a néanmoins passé un très bon moment. Et en seulement quatre heures de route, nous y retournerons très certainement pour profiter de tout ce qu’on a loupé cette fois ci.

Demain (ou un autre jour hein!), départ pour Tolède!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

51 Commentaires sur
“Barcelone”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


huit − deux =