Tolède

Alors, la suite de notre road trip avant que j’oublie tous les détails!
Le jeudi matin, après un petit déjeuner continental copieux (et bon, ce qui est assez rare pour être souligné), nous voilà parti pour quelques heures de route en direction de Tolède (ou Toledo pour les puristes).

On s’arrête en chemin pour se sustenter. Les petits routiers qui ressemblent, de loin, à des coupe-gorges, sont vraiment au top! On y mange bien, varié et presque un peu trop pour quelques euros.

Comme, personnellement, je ne suis jamais descendue plus bas que Barcelone ou Pampelune en Espagne, j’ai trop l’impression qu’on est des vrais voyageurs de l’extrême.

Dans le sud, les routes sont quasi désertes, les champs arides s’étalent à perte de vue, on se croirait sur la route 66 (sauf que je ne suis jamais allée aux staïïtes, donc je ne peux pas comparer, mais j’y ai cru, c’est toujours ça). J’ai cette peur idiote de ne pas être comprise quand je parle, mais en fait si. Je dois avoir un accent au top, ils croient tous que je suis basque (ce qui est vrai cela étant…). J’explique que non, je suis française, ce qui me vaut l’admiration générale! (J’aime bien me la péter un peu…)

Dans la voiture, j’essaye d’apprendre l’espagnol à une Mouflette de très mauvaise volonté. C’est vain, elle se borne à « buenos dias », je suis désespérée!

Mister Mii, par contre, fait des supers progrès! Ce mec là m’impressionne, il a une faculté déconcertante à apprendre les langues étrangères. En Turquie, il faisait des phrases quand j’en étais encore à « choukrane » (qui n’est même pas un mot turc, note!).

Bref, après s’être bien amusé de jeux débiles (mastermind de tête, sioupère idée de Mister Mii, très bizarre quand il s’y met…), on arrive enfin à Tolède, après être passé à côté de Guadalajara (cherche pas, ça m’a marqué comme pas permis qu’il y ait un Guadalajara en Espagne).

On trouve notre hôtel, un peu paumé. Mouflette est comme une dingue parce que l’hôtel a 4 étoiles (trouvé sur Hotels.com, une promo de malade, on pensait arriver dans un bouge mais on a eu droit à une suite dans un hôtel de luxe) « Han, j’avais JAMAIS été dans un hôtel avec QUATRE étoiles!!! » Elle fait l’inventaire de tout ce qui est « GENIAL!!! » dans notre chambre… « Han!! Regarde, il y a une douche ET une baignoire!!!!! » « Han, je vais dormir dans le canapé lit DEUX PLACES!!!! »

Bref, on a une superbe vue sur Tolède, et jnous sommes sous le charme de cette ville assez magnifique.

J’avais un à priori négatif et très con sur l’Espagne, je pensais que tout était un peu moche (comme vers Pampelune, on ne peut pas dire que l’urbanisme soit leur fort…). En fait non. Tolède, c’est sublime!

On a été visité la ville de nuit, c’était très chouette et on était quasiment tout seuls. Pour l’ambiance « Espagnole », on repassera, mais on n’a pas été bousculés par les touristes et ça c’est cool! On a ensuite été manger dans un resto « gastronomique » conseillé dans le Lonely Planet. La notion de « gastronomie » a comme un goût de galvaudé…

Bref, on s’est bien amusé, on est toujours heureux de tout quand on est en vacances! MissCouette a goûté à tout, aux gressins bizarres et à la soupe à l’huile (ou qui y ressemble!)

Et Tolède en photo de nuit (en manuel, je fais des progrès je crois!)(Même si on est loin de photos chouettos…), ça donne ça:

Ca c'est pas Tolède, c'est juste un taureau qu'on croise partout sur la route... Pour une marque de Brandy je crois, qui n'existe plus!

 

 

La vue depuis notre hôtel "hanlala il a 5 étoiles"

La cathédrale

 

 

Tolède By Night

Un monument (mais en grosse nouille, je ne me souviens plus lequel)

Une maison au bord de l'eau

Un autre monument au doux nom qui m'échappe

Bientôt, la suite, via Lisbonne!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

20 Commentaires sur
“Tolède”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


× huit = seize