Finalement, je vais les garder…

Avoir des enfants, c’est beaucoup de contraintes et de responsabilités. C’est aussi beaucoup de bonheur et de joie, mais au quotidien, il est parfois difficile de sortir la tête de l’eau et de voir le bon côté des choses.

Parfois, il m’arrive donc d’avoir envie de donner mes filles…
Quand Mouflette me répond ou qu’elle lève les yeux au ciel quand je lui donne un ordre. Quand MissCouette dérange tout ce que je range, juste derrière moi, et qu’elle est 4 fois plus rapide que moi! Quand Mouflette rêvasse au lieu de faire ses devoirs, quand MissCouette hurle quand je la sors du bain (en fichant de l’eau partout)… Bref, parfois, je rêve de les offrir au premier passant qui passe…

Mais, il y a des petites choses, tous les jours, qui font que je préfère les garder, finalement.
Par exemple, quand:

– Mouflette vient sur mes genoux et me fait un calin, comme ça, pour rien.
– MissCouette va chercher un livre dans la bibliothèque (elle a un casier rien que pour elle) et qu’elle vient s’asseoir sur mes genoux pour que je lise avec elle.
– Mouflette fait des blagues débiles en rigolant d’elle-même.
– MissCouette me regarde et fait le chien en disant « Ho ho ho » (le chien et le père Noël c’est kif kif pour MissCouette!).
– Quand je retrouve une chaussette sale de Mouflette sous son lit. En temps normal, je lui demanderais de la mettre au sale en criant un peu. Mais quand elle n’est pas là, ça me fait sourire…
– Quand Mouflette veut se mettre du vernis à ongles, alors qu’elle dit à qui veut l’entendre qu’elle aime pas « les trucs de fille ».
– Chercher un jouet de MissCouette partout, et la voir qui le trouve dans mon tiroir à chaussettes…
– Proposer son biberon à MissCouette afin qu’elle le prenne seule, et la voir râler en me courant après pour que ce soit moi qui lui donne.
– Quand je vois Mouflette s’intéresser autant aux animaux et qu’elle est déterminée à faire de sa passion son métier. C’est attendrissant.
– Quand MissCouette se cache derrière la porte pour me faire « coucou » avec le sourire jusqu’aux oreilles…
– Quand Mouflette se colle un « tatouage » malabar et qu’elle est toute fière de me le montrer, comme si elle était « grande ».
– Trouver un jouet que MissCouette a collé dans mon sac à main.

C’est dans tous ces petits moments, simples, furtifs et si émouvants, que je me sens la plus heureuse du monde. Que mon coeur se gorge d’amour pour mes deux petites filles et que je sais que je ne pourrais pas vivre sans elle (même si elles me pompent l’air!)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

71 Commentaires sur
“Finalement, je vais les garder…”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


six × = vingt quatre