J’ai testé la chaise haute Zaaz de Nuna

Je te rassure d’emblée, le nom de la chaise n’a rien à voir avec la chanteuse néo-bobo-ras-les-pâquerettes éponyme!
Je préfère remettre immédiatement les choses à leur place.

Dans le monde farouche et labyrinthique de la puériculture, il est des produits indispensables à détenir pour faciliter ta vie de jeune parents. Le lit, c’est pas mal, surtout si tu ne veux pas dormir jusqu’à 24 ans avec ton bébé.
Quoi d’autre… Une poussette c’est assez chouette et utile… Des vêtements aussi si tu ne veux pas que ton bébé attrape un rhume. Et puis il peut apprendre tôt la pudeur, ce n’est pas un mal!
Et dans l’arsenal du parent moderne, dès 6 mois, tu as la chaise-haute, c’est drôlement utile afin de donner les repas au bébé sans qu’il risque de tomber et sans que tu aies besoin d’être deux pour le nourrir.

La chaise haute, c’est à la fois l’amie et l’ennemie des parents.
L’amie parce que c’est quand même bien pratique!
L’ennemie parce qu’en général, c’est moche et/ou encombrant… Et souvent très cher.

Comment concilier intérieur cosy et raffiné avec les objets d’un bébé? Sans dépenser une blinde?
Nuna a pensé aux parents pas trop riches (mais un peu quand même) ne souhaitant pas barioler leur appart avec des objets colorés et floqués de petites vaches ou de moutons niaiseux.


C’est beau, ça a la classe, en plus c’est vert et métallisé!

Moi je l’ai choisi en violet, mais en vert, elle déchire aussi, ne trouves tu pas?

Bref, la chaise Zaaz a un design tout à fait particulier, très moderne et épuré, tout ce que j’aime. Se fondant parfaitement dans un intérieur distingué, décalé ou tout ce que tu veux. Cette chaise ne fait pas « chaise haute », elle fait meuble collector, le genre d’objet décoratif que tu es heureux d’exhiber dans ton salon de yuppie crâneur.

Imagine (je me prends pour Mouflette à mes heures), tu bosses à la rédaction d’un magazine de mode, tu te dois d’être à la pointe, toujours. Tu viens d’avoir un bébé, toutes tes collègues t’attendent au tournant: tu vas virer mémére cucul-la-praline.
Tu reprends le boulot après ton congé mat’, t’essayes d’être au top, mais tes kilos de grossesse alourdissent un peu ta silhouette de brindille… Tu organises une petite fête chez toi, avec tes collègues, pour fêter l’arrivée de ton bébé et pour leur prouver que ta vie n’a pas tellement changé (tu bosses dans un milieu où l’apparence est essentielle…).
Tes collègues arrivent, elles s’attendent à voir ton appartement transformée en annexe du monde de Winnie l’ourson. Et quelle n’est pas leur surprise de découvrir ta merveilleuse chaise haute? Aussi fine que pratique, aussi belle qu’avant-gardiste, à la pointe de l’innovation et de la fashion!

Anna Wintour peut aller se rhabiller!

Tu l’as compris, la chaise Zaaz peut te sauver d’une situation professionnelle délicate!
Trève de plaisanterie, qu’est ce que je pense donc concrètement de cette très belle chaise?

Déjà, esthétiquement, je la trouve parfaite, mais c’est vrai que si c’est un critère important, ça ne fait pas tout.

La Zaaz, créée par des designers Hollandais, est pratique: Elle prend très peu de place, se glisse donc un peu partout, et chez nous, entre la bibliothèque et la table du repas.

Avec une photo c’est plus parlant:

 

Elle n’est pas légère mais ça lui permet une stabilité très sécurisante.

Elle dispose d’un harnais 5 points pour attacher l’enfant, ce qui est un plus très important pour assurer la sécurité du bébé, surtout quand celui-ci commence à franchement gigoter dans tous les sens…
Par contre, je trouve le système d’attache un peu contraignant et surtout un peu difficile d’accès quand il y a la tablette qui gène le mouvement d’attache. Disons que si t’as un bébé un peu récalcitrant, ça devient rapidement très sportif!

La chaise est évolutive, elle permet d’accueillir un enfant de 6 mois à 12 ans (jusqu’à cent kilos, je ne sais pas avec quoi sont nourris les enfants Hollandais…). Elle est confortable, le « coussin » (en vert foncé sur la première photo) semble rigide à l’image, mais en fait, c’est assez moelleux.

MissCouette semble confortable

Elle est aussi très facile à monter. J’ai réussi toute seule comme une grande, sans lire la notice (je honnis les notices!) et sans me planter. Chaque élément de la chaise est amovible, que ce soit le harnais, la tablette, la housse ou le repose pied afin de faciliter le nettoyage.

Seul hic: j’ai du mal à glisser MissCouette dedans avec la tablette, pourtant, elle n’est pas si grande. Ses genoux « cognent » et j’ai toujours peur de lui faire mal.
Un détail mais je trouve cela dommage, d’autant que je n’arrive pas à enlever la tablette très facilement (mais d’après la vidéo de présentation, ça s’enlève très facilement donc c’est moi qui doit avoir un souci).

En résumé:

Les « + »:
– Elle est super design. J’adore son esthétique. Et elle ne fait pas plastique du tout.
– Pratique
– Très peu encombrante
– Hyper facile à nettoyer et donc très hygiènique!
– Evolutive, de 6 mois à 12 ans
– Confortable
– Sécurisante avec son harnais 5 points et sa barre centrale (entre les jambes)
– Facile à manipuler, très bien pensée!

Les « -« :
– Un peu lourde
– Le système d’attache, très performant, est un peu difficile à attacher en présence de la tablette…
– Ne se plie pas. Nous ça ne nous gêne pas mais c’est un critère déterminants pour certains parents.
– Le prix: 199€. Elle est évolutive, donc c’est un achat rentable, d’autant qu’elle est très solide et peut servir à plusieurs enfants successivement. Mais il faut avoir la mise de base…

Bref, un produit vraiment très sympa!
Nuna commercialise aussi une poussette dont j’ai parlé ici: Poussette Pepp de Nuna


Produit offert par la marque

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

21 Commentaires sur
“J’ai testé la chaise haute Zaaz de Nuna”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


six × = vingt quatre