Les parents, tous coupables?

Aujourd’hui, je suis allée au parc. Je me suis assise sur un banc avec mes filles. Une dame était déjà assise qui nous a laissé la place. Elle a discuté avec MissCouette (qui a peu de répondant), puis elle s’est tourné vers Mouflette et a discuté avec elle aussi. Puis elle l’a mis en garde sur les dangers de la vie.

Puis elle s’est tourné vers moi, et m’a dit, d’un air entendu « Oui mais les parents aussi doivent faire attention. Enfin, est-ce raisonnable de laisser une petite fille de 8 ans aller seule chez des voisins? C’est bien trop imprudent avec tout ce qu’on entend! Les parents doivent faire plus attention! »

Je venais pour passer un bon moment avec mes filles, pas pour polémiquer avec une inconnue. Alors je n’ai pas répondu.

Mais au fond, j’ai bouilli.

Elle évoquait le cas de la petite Océane, 8 ans, partie chez un voisin récupérer un jeu, malheureusement enlevée, violée puis tuée.
Cette petite fille a été victime d’un malade qui passait par là, un dangereux individu qui a volé sa vie. Qui a enlevé tout espoir à ses parents de retrouver un jour le sourire.

Ces parents qui ont envoyé leur fille de 8 ans chez les voisins et ne la reverront jamais. Ils vivent une épreuve inimaginable, leur enfant est décédé dans des conditions si atroces qu’ils ne s’en remettront sans doute jamais.

Et des inconnus se permettent de juger leur irresponsabilité? De se dire qu’à eux, ça ne leur arriverai pas parce qu’ils sont meilleurs parents?
Une petite fille de 8 ans (pas 2 ou 4, non, HUIT ans) est partie chez les voisins… Donc à quelques mètres, pas à l’autre bout du village. Et le malheur s’est abattu sur elle.
Et les parents seraient responsables??

Je trouve incroyable à quel point il est facile de faire glisser la culpabilité sur les victimes et blanchir ainsi les vrais coupables.
C’est quasi systématique, comme un syndrôme de Stockholm général. Si un enfant est enlevé puis assassiné, c’est terrible, c’est grave, mais bon, quelle idée de la part des parents de laisser un enfant seul, en plein jour, pour aller faire 4 mètres sur le trottoir… Cette pauvre enfant est victime de l’inconséquence de ses parents, pas du tout d’un abruti monstrueux qui l’a choisi pour cible…

C’est finalement donner raison aux agresseurs: un enfant seul dans la rue? Mais vas-y, découpe le en petits morceaux, ses parents l’ont laissé sortir…

Un peu comme ces filles qui sortent en mini-jupe et dont on dit qu’elles « l’ont bien cherché » quand elles se font violer…

Alors oui, je trouve ce genre de propos absolument scandaleux. J’imagine les parents qui doivent entendre ce genre de remarques, et comme ça doit leur faire mal, et comme ça doit les culpabiliser, alors qu’ils n’y sont pour rien…
Dire à des parents « Vous n’auriez pas dû laisser sortir vos enfants seuls », c’est un peu comme dire à des voyageurs dont l’avion vient de se crasher « Mais, vous êtes cons ou quoi? Vous avez pris un avion!! Enfin, vous savez que ça se crashe, les avions, putain, vous l’avez cherché aussi si vous êtes tous crevés dedans…

La probabilité qu’un enfant se fasse enlever est heureusement assez faible… Et laisser sortir ses enfants, leur laisser prendre un peu d’autonomie, en fonction de leur âge et de leur maturité, c’est normal, c’est la vie… Cette petite fille de 8 ans aurait pu en avoir 13, ou 18, le même sort l’aurait attendu… Et alors quoi, on ne doit jamais laisser sortir nos enfants par peur qu’il leur arrive malheur?

Depuis la rentrée, je laisse parfois Mouflette aller seule chercher du pain à la boulangerie. Une petite rue à traverser, la boulangerie est à 100mètres… Est ce que je pense qu’elle risque de se faire enlever, ou renverser, ou bouffer par un chien sans laisse? Oui, évidemment, ça me terrifie… Mais j’essaye de relativiser. Ma fille va avoir 11 ans, elle est heureuse comme tout de pouvoir faire 100 mètres seule et de revenir avec des croissants pour sa famille… Je ravale ma peur pour lui laisser ce petit moment de bonheur. Je déteste le monde dans lequel on vit. Le danger est partout et on ne vit jamais tranquille…
S’il arrivait quelque chose à mon enfant alors qu’elle est partie chercher le pain, est-ce que je m’en voudrais? Oui, bien entendu, je m’en voudrais à en mourir… Mais objectivement, est-ce que ça serait de ma faute si un malade décidait de l’enlever pile à ce moment là? Non…

Bref, être parent est vraiment trop difficile. Et plus les enfants grandissent et plus c’est douloureux… Quand ma Mouflette aura 16 ans et qu’elle voudra sortir en soirée, devrais-je refuser et la cloitrer à la maison, de peur qu’elle se drogue, qu’elle fume, qu’elle fasse un coma éthylique ou que sais-je encore?

C’est tellement dur de concilier le besoin d’autonomie de nos enfants et notre envie de les protéger de tout…

Enfin bref, ça n’a ni queue ni tête, cet article, mais le semblant de discussion avec cette inconnue du banc m’a mise en colère… Et je suis de tout coeur avec ces parents qui ont perdu leur petite fille, qui n’y sont absolument pour rien, mais qui, en plus de la douleur atroce doivent affronter les jugements stupides.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

56 Discussions on
“Les parents, tous coupables?”
  • Je ne suis pas d’accord : cet article n’a pas « ni queue ni tête ». Il est au contraire limpide, et tellement logique. Et des fois, ça fait du bien de lire qu’on est plusieurs à penser pareil.

    Il est dur d’être parent dans le monde actuel. Tous les jours, de nouvelles horreurs se produisent, des atrocités sans nom qu’on a du mal à croire qu’elles ont été faites par des humains, juste avant de demander « passe-moi le sel » et de zapper.

    Je n’ai pas encore d’enfant, mais j’appréhende déjà. Je vis à la campagne. Laisserai-je mes petits partir seuls se balader dans la forêt ? Aller au village en vélo ? Faire la fête dans la ferme des voisins ? C’est idiot je le sais de penser à tout ça maintenant. Alors je me dis : « Bah ! Ils iront avec le chien, c’est toujours ça… » histoire de me rassurer vite fait et de penser à autre chose.

    J’entends souvent : « Ah, c’était mieux avant. Il y avait moins de fous… » Je n’y crois pas. Je pense que l’information est plus relayée de nos jours, c’est tout. Je trouve cela même écœurant, d’enchaîner sur la météo ou toute autre légèreté de la tv. Mais voilà, c’est notre monde et je suis d’accord avec vous, la Mite Orange : il ne faut pas s’empêcher de vivre.

    • Je pense quand même qu’il y avait moins de fous… Le monde actuel est en pleine crise, entre le réchauffement climatique et les crises économiques, les gens ne vont pas bien, c’est « normal ».
      Mais je suis d’accord, on nous « informe » beaucoup trop sur les drames et faits divers…

  • On vit dans un petit village, les enfants sont souvent dehors seuls. Mon fils de 10 ans va à la boulangerie, à l’école tout seul. Il va chez ses copains tout seul.
    Ca me révulse aussi quand j’entends ce genre de réflexion, et on m’en a déjà fait. Juger, c’est facile.

    Mais souvent, les gens disent ça pour essayer d’effacer l’horreur de la chose, c’est plus facile de dire que c’est la faute des parents que d’un homme inhumain tellement c’est atroce.

    Le genre humain est vraiment bizarre…

  • Je suis d’accord avec toi, culpabiliser des parents qui doivent déjà se sentir horriblement responsables alors qu’ils ne le sont pas;…. Comme tu le dis elle avait 8 ans et elle allait chez un voisin, pas à l’autre bout de la ville!!!!

    Ici j’habite dans un lotissement, et je vois des gamins de 5-6 ans faire du vélo seuls sans aucune surveillance, là oui je m’inquiète parce qu’à cet âge-là ils n’ont aucune conscience du danger (faut les voir traverser les routes de la résidence en vélo sans même regarder, à fond la caisse!)..Mon fils va avoir 6 ans, et pour le moment c’est hors de question pour lui de faire la même chose!!! Je ne connais pas grand monde dans le coin, et s’il se fait renverser à l’autre bout de la résidence, qui me préviendra??? C’est vraiment ce genre d’accident dont j’ai le plus peur, parce que l’enlèvement peut arriver à n’importe qui n’importe quand, même avec les parents pas loin parfois, donc malheureusement si ça doit arriver, ça arrivera….

    Mais quand il aura 8 ans, je pense qu’il sortira avec ses copains pour jouer, normalement ils sont un peu plus « raisonnables » à cet âge (enfin je ferai en fonction de lui quoi)…
    Mais pour ce qui est des enlèvements etc, ça peut arriver à n’importe qui, quelque soit l’âge donc on ne va pas les cloitrer jusqu’à l’âge adulte!!!!

    De toute façon il y a toujours des vieilles pies pour dire qu’une femme violée l’a cherché etc. Alors que non, même la pire des p…s doit être prise au sérieux quand elle se fait violer!!!!!!!

  • Ton article est très bien et tu arrives à faire la part de choses et à laisser vivre tes enfants !! J’ai la même peur pour ma fille mais pour le moment elle n’a que 28 mois mais j’y pense depuis qu’elle est dans mon ventre !!! Comment faire face à ce monde tordu ??!! Je sais que le papa y pense encore plus que moi et malheureusement ne la laissera pas faire gd chose 🙁
    %ais il est vrai qu’on cherche tjs à les protéger, sur protéger dans notre cas ^^Et je plains ces pov’ parents avec ce qu’ils subissent en ce moment !! Mais forcément les gens penseront tjs en 1er à la responsabilité des parents !! Moi j’ai eu mal au bide pour ces parents et mon homme lui plus carré, « mais que faisait les parents pdt ce tps? Comment se fait il qu’elle s’est fait enlevé ? Et là, tant que tu sais pas les gens imaginent pleins de choses en accusant les parents !!!
    On m’a accusé de délaisser ma fille à la crèche (un médecin de la CPAM je précise) parce que j’étais en arrêt maladie sans pouvoir bouger, et moi aussi ça me fait bouillir !!! j’ai pensé au bien être de ma fille avant tout pas au mien, qu’elle puisse évoluer dans un milieu de jeux , de gaieté, d’enfants pas avec une maman qui a mal à longueur de journée et qui passe sa vie chez les doc,kiné et j’en passe !! Le monde est cruel !!

  • Bonjour,
    J’adhère complètement à ta réflexion.
    Tous ces bien-pensants qui rejettent la faute sur les parents (quels inconscients !!! Ironie inside), c’est innommable… Ta voisine de banc était à deux doigts de dire que les parents ont donné leur permission au meurtrier !!
    Au fil de la lecture de ton article, j’ai pensé : « c’est comme pour les filles qui se promènent en mini-jupe ! ». Et paf, tu y fait allusion. Pourquoi des filles n’auraient pas le droit de s’habiller ainsi, tant qu’elles ne sont pas la foufoune à l’air et les seins nus ??
    A ce moment-là, on ne devrait pas laisser nos bébés tout nus sur la plage, ça attise les mauvaises pulsions des gros dégueulasses…
    Excellent article.

  • très bon article ! même écrit à la va-vite ! 😉
    je suis tout à fait d’accord avec toi ! à croire que les victimes sont en fait les coupables et inversement…
    quand j’était petite, j’allais à l’école seule et à pied, puis au collège en bus… et quand je rentrais le soir, j’étais seule à la maison jusqu’à ce que ma mère rentre du boulot. j’étais très contente qu’on me fasse confiance. il ne m’est jamais rien arrivé heureusement mais à l’heure actuelle, je ne sais pas si je laisserais mes enfants faire pareil… pourtant les enfants ont besoin qu’on leur fasse confiance et qu’on leur lâche la bride…

  • Très bon article!!!
    Je suis entièrement d’accord avec toi, comment peux t’on se permettre de juger de la sorte… Et à côté de ça oublier le réel coupable (souvent des récidivistes en plus!!)!
    J’ai un petit frère de 8ans qui descend souvent jouer en bas de chez nous avec ses petits copains, moi aussi je pense au pire mais je ne vais pas l’empêcher de s’amuser…
    Oui on vis dans un monde pourri ou on ne peut plus sortir sans angoisser de se faire poignarder ou violer, mais faut il arrêter de vivre pour autant?

  • Je suis complètement d’accord avec toi! Mes parents sont tres tres protecteurs, j’ai ma tante qui habitait au bout de notre rue et je ne peux pas compter le nombre de fois ou j’y suis allée seule pour faire un coucou, chercher quelque chose etc…si je m’etais fait enlevée et ce que ça aurait fait de mes parents des gens indignes? Non vraiment c’est n’importe quoi. Je pense que c’est juste une terrible, une horrible malchance….

  • Il y a toujours trop de bien pensants qui ne pensent qu’avec les pieds et pas avec le cœur. Pauvre petite fille. Et oui il faut laisser vivre nos enfants et accepter que le pire puisse arriver. C’est atroce mais comment faire autrement?
    Je m’accroche à l’idée que j’apprendrai à mon fils à se défendre il y a un super dojo pas loin de chez moi. A défaut d’enfermer tous les fous préparons nos enfants.
    Je sais que les petits poings d’un enfant sont bien dérisoires face à la violence d’un adulte mais cela me soulagera de savoir qu’il sait se défendre!

    • Je pense en effet que c’est illusoire, les poings d’un enfant ne sont malheureusement pas grand chose face à la force d’un homme.
      Le mieux est encore de les prévenir du danger, sans les alarmer. Leur donner confiance en eux, leur faire comprendre qu’ils ont le droit de partir en hurlant si un adulte inconnu leur parle, et de ne pas monter dans la voiture, même de qq’un qu’ils connaissent, sans notre autorisation…

  • Mon fils de 7 ans 1/2 sort régulièrement seul pour aller jouer chez les voisins et inversement, le petit voisin de 7 ans 1/2 vient souvent seul frapper à notre porte.
    Je ne pense pas qu’on soit pour autant inconscient.

    On habite dans un renfoncement de la rue. On a juste déconseillé à nos enfants de jouer au bord de la route, ils n’ont pas le droit d’aller jouer seuls dans le parc juste derrière chez nous, derrière notre jardin, parce qu’on a peur des personnes malades dans leur tête.

    Des enfants de 10 ans qui rentrent seuls de l’école, j’en vois beaucoup le soir, même pour faire 1km.

    Mes enfants sont briefés mais qui sait comment ils réagiraient vraiment… je sais juste qu’à 3 ans, Chupa nous a perdu des yeux quelques minutes. Elle s’est mise à crier « Chui toute seule! Chui toute seule! »

    A 15 ans, je remontais souvent seule à l’école de ma mère. Je devais bien faire 5km. Une fois, 2 hommes m’ont demandé de monter dans leur voiture pour les amener au bureau de tabac le plus proche. je me suis enfuie.
    Une autre fois, j’ai noté le n° d’immatriculation d’une voiture parce qu’elle avait fortement ralenti en passant à mes côtés. J’avais donné le n° à mes parents en leur disant « Si je me fais enlever, ce sera peut-être cette voiture »

    L’histoire d’Océane, j’en ai parlé à mes enfants

  • Les gens ont besoin de se rassurer et de se dire qu’à eux, non, ça ne pourrait pas leur arriver puisqu’ils font différemment. Sauf que c’est le facteur gros-dégénéré-dangereux-qui-rôde qui compte, pas celui du choix des parents…
    En tout cas, merci pour ton article.

  • Très bon article! Ça me choque aussi cette façon de penser…
    Les parents de cette petite fille doivent se sentir tellement coupables…
    Il y aura toujours des gens assez bêtes pour juger les autres. C’est malheureux!

  • Non, ton article n’est pas  » sans queue ni tête » , pas du tout ! et je te remercie d’avoir dit ce que beaucoup dont moi pensons tout bas … j’habite à 15 km du village ou le petit Valentin a été tué de 40 coups de couteau le 28 juillet 2008 , ce pauvre petit est morts dans des conditions atroces ,de la main d’un fou furieux qui avait entendu des voix lui intimant l’ordre de tuer un gosse , les parents ne s’en remettrons jamais , la maman ne sort plus de sa descente aux enfers , on a même du mal imaginer le calvaire que cette famille continue de vivre et les seules choses que l’on entend c’est  » mais enfin ! pourquoi ce gosse était il dans la rue , en vélo à 11 h du soir ??  » mais parce que c’était les vacances , qu’il faisait très chaud , que ce gamin de 8 ans était en vacances …. il aurait donc fallu le garder enfermé ? on vit dans monde qui marche sur la tête , ou des adultes s’en prennent à leur propre avenir , les enfants ! nos enfants ! l’humain se bouffe de l’interieur ….

    Merci pour ce coup de gueule et bravo !

  • Oh non, tu ne peux pas dire que ton billet n’a ni queue ni tête ! il est très bien écrit, et retranscrit très bien ta pensée. Je suis d’accord avec toi. Je n’ai pas d’enfant et je me dis tjs que si j’en avais, je n’oserai pas les laisser jouer dehors, aller à l’école seuls… oui, la peur du danger ferait que je ne les laisserait pas vivre leur vie. Toi tu réussis à dépasser ta peur pour que ta fille soit fière d’aller faire des petites courses seule. Et c’est une situation normale de laisser les enfants vivre. ceux qui accusent les parents n’ont rien compris et qu’ils se rassurent, les parents qui perdent leur enfant aussi tragiquement ressentent très bien la culpabilité, sans eux !

  • Il y a 8 mois le fils d »un ami est mort d’une intoxication alimentaire en allant chez Quick.J’ai voulu les aider à accomplir le reve de leur fils si vite parti en essayant de recolter un peu d’argent dans le village. Si tu savais ce que j’ai entendu comme reflexions comme horreurs à leur sujet. Ca m’a rendu malade. J’ai du m’isoler pour ne pas perdre la foie en l’humainté. J’ai du mal aujourdhui à m’en remettre , ca me tue de savoir que cette famille est attaqué par la betises des gens. Je voyage un peu, et je me rend compte que notre societé riche perd toute notion d’humanité et d’ampathie. Je vois en ce moment meme des textes sur facebook disant qu’il faudrait mettre des feignasses au boulot car elle touche le CMU, caf et Apl payé par le gentil travailleur qui se leve à 6h tous les matins.
    Sachons montrer notre soutien dans un drame tel que tu le raconte. Prenons position et montrons notre humanité. Je suis heureuse de t’avoir lu.
    Merci
    Rachel

  • Ah ! Les braves gens biens pensant, ils feraient mieux de fermer leur gueule !!!
    C’est aussi notre devoir de parent que de les laisser prendre de l’autonomie pour en faire des adultes sains. En fonction de leur âge et de leur caractère, il faut leur laisser un peu de liberté, malgrè le danger car sinon, ils ne vivent plus et nous aussi. Mais il est vraie que c’est dur de les laisser faire des choses seules; moi, je sais que leur des premières sorties je vais flipper grave, mais on ne peux pas les enfermer dans une bulle.
    Bonne aprèm !!!

  • bah laisse courrir, encore une nana qui donne des conseils d’éducation sans jamais avoir eu de gamins … hélas voilà un syndrome bien répandu !

    laisse donc cette courge là où est sa place, dans le gazon du parc 😉 (humeur bucolique et jardiniaire !)

  • Ton article a beaucoup de sens même si tu penses l’inverse…. Je ne comprend pas toutes ces personnes qui se permettent de juger et de penser qu’elles font mieux que tout le monde!!!
    Bon courage aux parents endeuillés….

  • AH ! bravo bel article ! Si on réfléchissait comme cette dame :
    – primo, on ne sortirait plus de chez soit
    – deuzio, on finirait par envoyé les victimes en prison a la place des coupables. Ben oui quoi, ils l’ont bien cherché !
    – troizio pas de trozio.

    • C’est exactement ça! Tous cloitrés, et les innocents en prison… Et on excuse bien les coupables, parce que sans ces parents inconscients, il n’auraient pas pu commettre leurs méfaits! Il faut remettre les choses àleur place, de temps en temps… :p

  • Comment peut-on penser à l’envers comme ça … ? C’est sûr si on enfermait nos enfants dans leur chambre, il n’y aurait plus de kidnapping … par contre nettement plus de dépressions infantiles 😉
    C’est toutes ces vieilles râleuses qui préfèrent juger plutôt que consoler qui devraient rester enfermées chez elles ….

  • Je trouve ton article très très bien….J’ai des jumelles de 12 ans qui vont chez leurs copines à deux pas de la maison….et à chaque fois je pense à l’autonomie que je dois leur laisser mais aussi aux dangers qu’elles peuvent rencontrer….En tant que parents on doit les sensibiliser et non les attacher….Bonne journée…

  • Ce genre de personnes me rendent hysteriques, ce sont les mêmes qui vont ensuite raconter que les jeunes de nos jours sont completement imatures et dépendants, que eux a cet age etc….donc je m’interroge comment rendre des enfants matures responsables et independants en les enfermant a double tour dans leur chambre?
    Suis-je irresponsable d’envoyer ma fille de 19 ans en Erasmus en Laponie? peut etre mais si elle s’en sent capable c’est peut-etre parcequ’a 8 ans elle allait acheter le pain seule, rentrer du college etc….

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


cinq × = quarante cinq