Qui c’est cette pouf?

Windows forever!! (La prochaine fois, t'auras un hortensia! \o/ )

Ca fait un moment que j’ai envie de t’expliquer où tu es, cher lecteur… Parce qu’apparemment, t’es beaucoup à penser que je suis une nana cool, sympa et gentille et j’aime pas trop induire les gens en erreur. (On me dit aussi que t’es beaucoup à trouver que je suis rien qu’une pétasse… Toi, tu es sur la bonne voie!)

Nan, telle que tu me vois là (je te préviens tout de suite, ce billet est super égocentrique)(encore plus que les autres, je veux dire), je suis pas sympa du tout, pour de vrai…

Récemment j’ai reçu un mail de grande déception parce que, en vrai, je suis pas du tout aussi sympa que sur mon blog. Alors je comprends, c’est dur, un mythe s’effondre, quand on rencontre une personne de dedans l’écran en dehors de son ordinateur, il arrive que la magie n’opère pas… Ouais, j’ai pas vocation à être universelle. Incredibeul beute trou!! Ca m’a fait grand plaisir de recevoir un mail juste pour ça cela dit. La rançon de la glôare il parait que ça s’appelle (je suis prétentieuse si je veux!).

Voilà, c’est dit, quand je n’accroche pas avec quelqu’un, je n’arrive pas à faire semblant… Et malheureusement, si je ne peux pas plaire à tout le monde, l’inverse est vrai aussi, tout le monde ne peux pas me plaire (est-ce si malheureux, la question reste posée!).

Donc lecteur, lectrice, sache que je ne suis pas quelqu’un de sympa. Je ne suis pas méchante (et d’ailleurs, même en essayant très fort, ma cruauté reste au niveau zéro…) mais j’ai un caractère de merde.

J’ai un sens de l’auto-dérision assez marqué, ma défense, c’est l’ironie, depuis toujours. Enfin non, depuis que j’ai compris qu’être susceptible me faisait plus de mal à moi qu’aux autres. Je sais donc manier l’humour avec plus ou moins de succès, évitant au maximum de me prendre au sérieux… Le souci, c’est que lorsqu’on m’embête, je ne prends pas la personne en face au sérieux non plus et j’ai tendance à tourner aussi ses propos en dérision. Certains prennent ça pour de l’irrespect (je pense qu’ils ne comprennent rien, on peut se moquer en restant très poli!!).

Car oui, je suis super moqueuse, c’est jamais méchant (enfin, sauf si on est très très susceptible), mais j’aime bien rire des travers de mes contemporains et de ceux que j’aime bien (ceux que j’aime pas, en général, je fais pas trop cas de leur tronche)

Je ne suis jamais méchante (ou si je le suis, ce n’est pas volontairement et si on me le fait remarquer, je m’excuse platement pendant des semaines).
Je suis, du moins, j’essaye d’être toujours le plus respectueux possible. Je trouve que la différence fait la richesse de ce monde, j’accepte donc les autres avec leurs points de vue, leurs cultures, leurs modes de pensée différents, etc, etc…
Par contre, n’étant pas la tolérance incarnée, j’ai un avis tranché sur plein de trucs.
Si je trouve un propos ridicule, je le dis. Si je trouve que quelqu’un dit des conneries, je le dis aussi, mais en souriant. Voire en me moquant un peu, parfois.

Si ça ne plait pas, ben, tant pis. Je préfère qu’on ne m’aime pas plutôt qu’être fade et universelle. J’ai plein plein de défauts, j’essaye de m’améliorer et je suis apte à la remise en question, mais je ne changerai pas d’opinion pour faire plaisir aux autres (pour ce que ça apporte en plus!). Je peux changer d’opinion parce qu’on m’a prouvé que j’ai tort, par contre.

Ce que je ne fais jamais, en revanche (enfin, autant que faire se peut) c’est remettre en cause la personne dans son entier… Je peux trouver des propos stériles ou stupides, pour autant, je ne dirais jamais à la personne qu’ELLE est stupide ou stérile.

De ce fait, je déteste qu’on fasse ça avec moi, que sur une parole, un acte, on me remette en question moi, et non cet acte ou cette parole.
Des conneries, j’en fais beaucoup et je suis très apte à me remettre en question.
S’il y a une chose que je ne supporte pas et avec laquelle je n’ai aucune intransigeance, c’est quand, globalement, on m’insulte (et j’ai une conception précise de l’insulte « offenser par des paroles blessantes »). Quand des propos ne sont exprimés seulement pour blesser et non pas pour faire avancer un débat ou faire évoluer une personne.

Si on me dit « tu as eu un comportement méchant », je peux parfaitement l’entendre. Si on me dit « tu es méchante et vile », je ne l’accepte pas…

Je pense que les gens sont pluriels, face à une situation donnée, ils peuvent se montrer désagréables voir carrément odieux. Ca ne veut pas dire qu’ils sont odieux tout entier (certains, si, mais pas la majorité). J’attends naïvement des autres qu’ils aient la même « indulgence » à mon égard.

Enfin, de toute façon, je trouve l’agressivité et les insultes intolérables, c’est comme ça. Je ne suis pas parfaite et me montre moi-même agressive de temps à autres (tu couples ça au fait que je suis une râleuse invétérée et tu obtiens un personnage fort attractif), il n’empêche que je trouve ça rarement justifié.

Autre point: si on me demande quelque chose, depuis peu, j’arrive à répondre non… Ca peut surprendre! Si tu me demandes un truc ben, y’a une chance sur deux que la réponse soit « non » (vu qu’il n’y a que 2 réponses possibles)(J’ai fait des probabilités ma matière de prédilection!). Ca veut pas dire que je t’aime pas, mais juste que j’aimerais beaucoup faire ce que tu me demandes, mais que j’en ai pas envie du tout (référence inside!!!)

Ha oui, on me reproche aussi depuis peu « d’avoir changé » et que « mon blog a changé ». Alors, attention, scoop, je tiens ce blog depuis bientôt 3 ans, donc ça m’a laissé pas mal le temps d’évoluer, de prendre confiance en moi (ou pas), en mes écrits et de changer un peu ma vision du monde et de la vie. Oui, j’ai changé, ceux à qui ça ne plait pas, ben, encore une fois, tant pis. Moi je me préfère telle que je suis aujourd’hui, ça me rend plus heureuse. Je me fiche de ne plus faire l’unanimité!

Bref. Voilà, lecteur, lectrice, qui tu lis quotidiennement (ou juste aujourd’hui) sur ce blog. Une nana qui n’a pas vocation à plaire à tout le monde et qui n’en a rien à carrer (enfin si, un peu, en vrai, mais chuutt).

Fallait que je te prévienne, je suis rien qu’une pimbêche.
Bon, si ça se trouve, tu penses déjà que je suis une pimbêche et tu me lis rien que pour te moquer, t’as le droit aussi!

 

Ps: Ce billet crétinos est valable pour ma vie intra-net, parce que, dans la vraie vie des vrais gens, on me fait rarement de reproches. Sans doute parce qu’il m’est possible de faire le tri dans les gens que je côtoie et que je ne garde que ceux que j’apprécie et qui me prennent comme je suis! Chose beaucoup plus difficile à gérer sur internet…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

50 Discussions on
“Qui c’est cette pouf?”
  • Je te connais pas depuis 3 ans, je t’ai lu puis plus lu et enfin relu enfin bref, c’est comme dans la vraie vie quoi… On se voit puis moins puis un peu plus!

    Change rien, y en aura tjs des pas contents et heureusement! Vivre chez les bisounours mais quelle horreur…

    • Je ne critique pas ceux qui lisent ou ne lisent pas, on n’a pas toujours le temps ou l’envie, pareil pour moi, je vais et viens sur les blogs. 😉
      Mais voilà, y’aura tjrs des contents et des pas contents, quoi qu’on fasse. Il était temps que je m’en rende compte, à 30 piges! 😉

  • On ne peux pas plaîre à tout le monde, et puis avoir des idées différentes des autres et oser le dire ca s’appelle la franchise,tant qu’il n’y a aucune méchanceté gratuite, ni insulte, ca s’appelle le respect et l’hônneté.J’ai toujours aimé les gens qui savent aussi dire merde;-) On ne peut pas toujours accrocher IRL, comme partout, on ne vit pas chez les bisounours, la blogo c’est comme ailleurs!D’ailleurs si un de ces 4 tu remontes à Paris, et si ca te tente qu’on fasse connaissance autour d’un verre, préviens moi!!

    • C’est possible.
      Mais je ne crois pas. On me fait aussi des critiques et reproches, dans la vraie vie, j’y suis ouverte parce que ce sont des gens que j’estime qui me les font…
      Je crois être entourée de personnes franches et sincères. Mon cercle de « vraies » relations est assez restreint. 🙂

  • Pareil, on ne peut pas plaire à tout le monde…
    Sinon la vie serait bien tristoune !

    On ne vit pas dans le monde des bisounours et encore heureux !

    F*ck à ceux qui ne t’aiment pas et dont tu n’as rien a carrer =)…

    • Ben, je dirais pas « fuck » à ceux qui ne m’aiment pas, on n’a pas la même manière de penser, c’est pas pour ça qu’ils sont cons. Mais bon, donner son intérêt aux gens incompatibles, c’est une perte de temps! 😉

  • Bien envoyé et bien écrit! ça me rappelle un de tes post ce coup de maître 😉
    On ne peut pas plaire à tout le monde mais c’est toujours désagréable de l’entendre ou de le lire. Mais quand on est entier, qu’on est franc, qu’on est direct, qu’on ne fait pas semblant ça dérange. L’essentiel est d’être en harmonie avec soi même et avec les gens qui comptent dans notre cercle restreint. Pourquoi s’embarrasser avec de l’enrobage? Moi je dis bravo d’être toi, de t’auto critiquer et de rester comme tu as envie d’être. Façon Mathilde Seigner, j’adore!
    c’est ce que j’ai toujours aimé dans tes messages, ta franchise et ton honnêteté, quitte à perdre des lecteurs, n’est ce pas? Ce n’est pas le nombre que tu aimes mais la qualité et tu as bien raison.
    Ne change rien! Bon week-end à ta douce famille

    • Ben, très honnêtement, je suis heureuse d’avoir plein de lecteurs, je ne vais pas te mentir! Mais je n’ai pas envie que ça me « dénature »… Je crois rester assez respectueuse, même dans mes « coups de gueule », mais je n’ai pas envie de prendre des pincettes pour contenter tout le monde puisque, de fait, c’est totalement impossible.
      Et puis je crois que ceux qui reste aiment bien mon « franc-parler », et ça me touche d’être lu et appréciée pour ce que je suis vraiment (même si, à travers un blog, c’est toujours un peu biaisé, je crois…)
      Merci en tout cas, ton com me va droit au coeur, je sais que tu es sincère et ça me touche beaucoup! 🙂

    • Je ne suis pas spécialement fière de ce que je suis, non. Mais je fais avec. Et j’ai décidé d’arrêter de lutter pour que tout le monde m’aime (c’est vain, de toute façon!). Ca fait du bien! 🙂
      Pour les remarques, en tant que « bloggeur » on s’expose. Comme je suis du genre pas finaude et que j’exprime souvent ma pensée là où je devrais la fermer, ben, ça me retombe souvent dessus, oui. Mais, même si c’est pas le but, je le « cherche » un peu, involontairement… 😉

  • On ne peut pas obliger tout le monde à nous apprécier, et tant mieux. Il y a des personnes qui sont faites pour s’entendre et se rencontrer, d’autres non, ainsi va la vie.

    Moi je te trouve adorable (même si je sais que tu as mauvais caractère) mais j’ai un seuil de patience et de tolérance très élevé 😀 (c’est sans doute ma plus grande qualité, bien que je n’en ai pas beaucoup et que j’ai moi aussi un caractère de merde).

    Après, sur le net c’est souvent la jalousie qui rend les gens un peu plus méchants, car les limites de la politesse sont plus minces et certaines personnes se permettent plus de choses.
    C’est marrant ce que tu dis (le fait d’arriver à dire « non » aux gens) car depuis que je suis maman, j’ai beaucoup moins de patience qu’avant. J’ai moins le temps de contenter tout le monde, le peu de temps que j’ai je préfère le consacrer à ma petite personne et je ne me sens plus obligée de me plier en 4 pour les autres. Maintenant j’ai une excuse, j’ai un bébé à m’occuper !

    Des bises (ne change rien !)

  • Ça me fait toujours marrer ce concept des gens qui prennent le temps de t’écrire pour te dire qu’ils ne t’aiment pas… Genre ces personnes n’ont rien de mieux à foutre. Je préfère consacrer du temps à envoyer des Mails aux gens que je kiffe. J’ai pas l’impression de dépenser une énergie négative.
    Moi j’te kiffe sur le blog et surtout dans la vraie vie. Et c’est chouette de voir la confiance que tu as prise avec ton blog qui est devenu une pépite de la blogosphère.
    Et puis le blogueur est là pour écrire sur sa gueule, sur son univers. Il n’a pas à plaire ou à être consensuel. Ce n’est pas ton métier donc tu n’as pas à te conformer à un genre. Sinon ça s’appelle de la démagogie.

    • Moi aussi ça me fait bien marrer! Je vois pas trop l’intérêt mais bon, certains ont du temps à perdre, visiblement.
      « Pépite de la blogo », ça y est, je ne passe plus les portes… 😉
      Quand c’est qu’on se revoit ma belle???

  • Tu es comme tu es et ce qui fait que les gens t’apprécient (ou pas), j’aime ta façon d’écrire et si quelque chose que tu venais à écrire me déplaisait je peux te donner mon avis ou choisir de fermer la fenêtre du blog avec la petite croix rouge qui se trouve là haut à droite, certaines personnes ne pensent pas comme moi et tant mieux..
    Ne changes rien, j’aime ta franchise car sur le net tout comme dans la vraie vie je préfère les gens qui disent ce qu’ils pensent, l’hypocrisie très peu pour moi..
    Bon dimanche à toi!

  • salut!
    je sais qu’on ne vit pas dans un monde de bisousnours mais je ne comprend pas ces réactions.
    quel est le but de t’envoyer un mail pour te dire qu’on ne t’aime pas?!
    moi si je n’aime pas et bien je passe mon chemin.
    il y a déjà eu ce genre d’histoires et je crois qu’il y en aura toujours.
    On pourra mettre ça sur le revers de la médaille, la rançon de la gloire 🙂
    Je pense que la jalousie peut amener les gens à faire ou dire de vilaines choses.

    Moi j’aime beaucoup te lire, je n’ai plus le temps d’y laisser de messages mais j’aime ce que tu fais.
    Bon dimanche

    • J’ai du mal aussi, d’autant que c’est un peu sans fondement…
      Si encore c’était pour permettre une amélioration, mais pas du tout.
      Ecoute, je prends ça pour ce que c’est: un truc risible. 🙂
      Merci à toi!!!

  • je trouve que le net exacerbe certains comportements….qui irait frapper à la porte de quelqu’un(ou passer un coup de fil, envoyer une lettre), juste pour lui dire qu’il ne l’apprécie pas??? ça me laisse pantoise…(ouais, j’utilise des mots savants, pour faire genre…)
    perso, je te lis plus ou moins depuis un an…par intermittence, je viens,je pars, je reviens(en même temps, j’ai une chouquette d’1 an et un filou de 6 et demi, ça occupe!)…je comm’ pas beaucoup, mais j’apprécie tes écrits…;-)

  • Je te lis depuis quelques temps, ne commente pas souvent du tout mais j’aime beaucoup ta façon d’écrire et ce que tu écris en général.
    Je ne comprends pas pourquoi les gens qui n’aiment pas ne passent pas simplement leur chemin ?! Il y a tellement de personnes et d’univers différents sur la blogo, pourquoi allez importuner et blesser certaines personnes, comme ça, par mail (ou par d’autres moyens), c’est encore quelque chose pour laquelle je ne trouve pas de réponse…
    Continue comme ça, je pense qu’il y a beaucoup plus de personnes qui « t’apprécient » sur la blogo que le contraire (ou sinon, ce sont des jaloux 😉 )

  • 🙂 donc tu as été super timide avec moi si je comprends bien 😉 nan mais perdre son temps à envoyer ce genre de mail, on zappe et puis c’est tout ! on ne peut pas s’entendre avec tous les gens qu’on rencontre c’est louche sinon !

    • Je crois aussi que c’est très louche! Enfin, perso, j’essaye de sélectionner un peu les gens que je rencontre, ça permet d’éviter les mauvaise surprise (je n’ai jamais été désagéablement surprise, en fait. Parfois des rencontres ont confirmé mes doutes négatifs, mais sinon, c’est plutôt l’inverse!)

  • je ne dirais qu’une chose : « aimes-moi »….. ah ah ah ……
    une chose est sûre, si je n’aime pas quelqu’un ou si, avec le temps, je m’aperçois que nos idées sont différentes, je passe mon chemin
    je lis beaucoup de blogs mais lorsque je ne suis pas d’accord, je ne m’attarde pas, ça ne sers à rien et pire, comme j’ai un sale caractère ça risque de ne pas aider…. voilà
    par contre, suite à un de tes articles, tu m’avais donné envie d’acheter le livre sur « les tribulations d’une caissière »…. je l’ai acheté mais toujours pas lu, faudrait peut être que je m’y mettes….. je te dirais ce que j’en ai pensé

  • J’ai renoncé il y a longtemps à plaire à tout le monde, on ne peut pas plaire à tout le monde c’est certain, j’aurai plutôt tendance à penser ne plaire à personne… La franchise n’est jamais un défaut quand elle est utilisée dans le respect de l’autre et que l’optique n’est pas de casser l’autre mais de le faire avancer. J’ai connu malheureusement des gens qui l’utlisait pour faire mal et ceux là il faut s’en prémunir autant que possible 😉 Quant à critiquer juste pour critiquer, ce qui se fait pas mal, y’en a qui ont du temps à perdre!
    Bon moi j’ai du mal à accéder à ton blog pour je ne sais quelle raison mystérieuse mais avec de la patience ça revient et du coup je viens te lire avec plaisir 😉

  • La référence c’est Friends 😀
    J’aimerai beaucoup avoir la même démarche, mais le regard de l’autre est encore trop présent et oppressant pour que j’y arrive, mais je fais des efforts.

  • intéressant ce billet ! je n’ai pas eu ce problème encore, je n’ai rencontré que deux blogueuses, et on ne s’est pas revues depuis. en fait, je dois pas avoir l’air sympa du tout, les gens veulent pas me voir faut croire… 🙁 ?

  • bon, alors moi, je t’ai lu puis plus et la je tombe sur cet article. C’est marrant de voir qu’en tout cas, tu as une grosse confiance en toi par rapport à ce que tu laissais entendre il y a peu. tant mieux je dirai!:) (mais tu as même changé ta façon de parler c’est assez déstabilisant quand on revient)
    pour le reste, ça s’appelle la rançon de la gloire, et tu n’es pas la seule à en pâtir je pense… en parler ne donne que plus d’importance à ce(ux) qui t’énerve(nt) non?

  • Intéressant ce billet ! Je ne sais pas si je serais capable de me décrire aussi bien… mais j’ai que 27 ans, il me reste 3 ans pour y arriver 😉
    Non et puis moi, je crois que je suis trop consensuelle comme nana, j’ai un peu tendance, en surface, à dire oui pour faire plaisir aux gens. Mais on a tous notre histoire, j’ai appris à éviter certaines confrontations avec mon père de cette façon, sinon ç’aurait été épuisant.
    Bref, la vie quoi…
    Moi, je ne te lisais pas y’a 3 ans mais j’aime bien ce en quoi consiste ton blog aujourd’hui, c’est un mélange de plein de choses, assez équilibré je trouve.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ cinq = onze