J’ai testé le Kindle!

J’ai toujours aimé lire, j’ai toujours aimé le papier, l’odeur du papier, la sensation des pages qui tournent sous les doigts, le poids du livre sur les genoux ou dans les mains, pour moi ça a toujours été très important. De ce fait, j’ai toujours fait ma réactionnaire et j’ai toujours été contre les liseuses électroniques.

Mais il se trouve que j’ai un mari pas réactionnaire du tout, très geek, qui aime beaucoup lire aussi, et qui apprécie, lui, tous les supports. Quand le Kindle est sorti, il n’a pas arrêté de me seriner avec cet appareil, pendant des semaines: à quel point c’est génial, à quel point l’encre électronique c’est formidable, à quel point ça ne pèse vraiment pas lourd… Sur le fait qu’on a plein de livres disponibles, des milliers de livres, en permanence. Ça tient dans la poche. Des centaines de livres sont gratuits (dans le domaine public). C’est facile d’utilisation, bref que des avantages !

Je suis resté très sceptique, campée sur mes positions, un livre électronique ça ne peut pas être aussi bien qu’un vrai livre. Rien ne remplace le plaisir de toucher du papier, ou la bonne odeur d’un bon livre. Et puis j’ai craqué, j’ai offert une Kindle à Mister Mii. Il était très heureux de le recevoir, et moi très curieuse. Il a tout de suite installé des livres, et s’est mis à lire, très content de son appareil.

Et puis j’ai décidé de l’essayer aussi, par curiosité, et parce que objectivement, l’objet est très joli et m’a plu. Le Kindle fait environ 15 cm de haut il 8 cm de large  pour à peine plus d’un centimètre de profondeur. Quand il est en veille, il affiche de très jolies images graffite. Le dos d Kindle  est antidérapant, dans une matière très agréable à toucher, permettant une sécurité de lecture, puisqu’on ne peut pas le faire tomber.

Je regrette la fraîcheur de l’instrument. Un livre est toujours bien chaud, mais le Kindle de par sa matière est un peu froid à la prise en main. L’utilisation et la lecture sont effectivement très simples. On allume et hop on a accès au livre, on ouvre et on peut lire. Et c’est tout!

L’écran n’est pas rétro- éclairé ça ne fait pas du tout mal aux yeux et on a vraiment l’impression de lire un vrai livre c’est très impressionnant. On tourne les pages grâce à un bouton sur le côté, très intuitif.

L’écran n’est pas tactile, mais c’est peut-être un mal pour un bien, car ça permet de ne pas tourner une page par erreur.

J’ai lu tout en livre sur le Kindle, c’est très agréable, fluide… On a l’impression de lire un vrai livre et à la fois c’est beaucoup plus pratique, on n’a pas besoin de tourner des pages, ni d’avoir les deux mains pour le tenir. C’est comme un livre de poche où défilerait les pages sur l’entête, en plus léger.

Bref, je n’étais pas du tout du tout emballé par ce genre de produit. De la vieille école du livre, je voyais les livres électroniques comme une malédiction. Et en fait, à l’utilisation j’ai été complètement conquise. Fluide, agréable, pratique, joli, compact, les qualificatifs positifs ne manquent pas. Une très belle surprise pour moi donc. Je suis maintenant très jalouse de mon mari et je souhaite moi aussi une liseuse!

Pour résumer, le Kindle est une liseuse bien sympathique. Son prix est de 99 €, c’est donc très raisonnable. Le Kindle offre de multiples avantages, sa compacité, son esthétique agréable, le dos antidérapant, l’intuitif de son utilisation. Je lui trouve très peu d’inconvénients, mais je n’ai pas pu le comparer avec d’autres liseuses ce qui interfère peut-être dans mon jugement. En bref, je suis conquise, et j’en veux un moi aussi!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

41 Discussions on
“J’ai testé le Kindle!”
  • J’étais comme toi, j’aime l’objet livre, cela dit je commence à en avoir marre de me trimballer des mastocs bouquins qui me scient l’épaule (faut bien s’occuper quand on fait 1h de métro/jour). Et un ami du Garçon, écrivain lui même, a bien entamé mes valeurs sur le sujet…
    Je vois aussi l’utilité en voyage, plus besoin de transporter 3kg de bouquins, et quand tu n’as plus rien à lire il suffit d’une connexion WiFi pour acheter de nouveaux romans.

    Pas encore sauté le pas, mais ton article me fait y réfléchir encire plus !

  • l’inconvénient est que si tu achètes uniquement des poches, tu es perdante, les livres kindle sont en règle générale plus chers …donc j’ai abandonné l’idée, je n’achète jamais de nouveautés, j’attends toujours leur sortie en poche …

    • Il y a beaucoup de livres gratos. Tous ceux tombés dans le domaine public, ça fait un large choix. Pour le reste, c’est le souci du tarif unique qui s’applique aussi aux livres numériques, me semble t’il

  • j’y réfléchis aussi!!! mais je me pose une question.
    chez moi on a la (mauvaise?) habitude, quand on achète un livre et qu’il nous a plut d’en faire profiter toute la famille, mère, soeurs…… est ce que c’est possible avec un kindle? est ce qu’on peux échanger les fichier???
    Merci pour ce petit test qui me donne encore plus envie de me laisser tenter…

  • Moi aussi je suis une grande lectrice et réactionnaire à ce type de produits mais il est vrai que j’en ai un peu marre de me trimballer mes bouquins dans mon sac et que du coup j’achète des poches ou des livres pas trop gros, les gros je les réserve pour les vacances. Du coup ton avis me laisse à réfléchir…

  • J’aime bcp le mien, cadeau de la Saint Valentin. Ts les jours, il y a une offre spéciale à 0.99euros…bon, la plupart du temps, çà ne correspond pas du tout à mes goûts (genre Harlequin ou heroic fantasy) mais j’ai qd même eu « I’m Charlotte Simmons », de Tom Wolfe (très bon roman bien acide sur les sportifs américains dans les universités) et le dernier John Irving (pas encore lu), à ce prix là, ce qui est imbattable.

    De même, je (re)-lis gratos des classiques. Je n’avais jamais lu Un Conte de Noël, de Dickens et bien, c’est chose faite et pour 0 euro!

    Bref, j’aime bcp mais il faut que je lui fasse une petite couverture à mon Kindle car il est tout nu, à dormir dans sa boîte en carton, ce qui est 1.moyen et 2. moche!

  • Moi je suis conquise depuis octobre dernier par le Kindle ^^ Et je préfère carrément que l’écran ne soit pas tactile justement, pour éviter, comme tu dis de tourner les pages par erreur … Par contre j’alterne entre livre papier et livre électronique, car je ne peux pas me passer des premiers 🙂

  • super ton avis, ça me donne envie
    depuis plusieurs temps j’ai envie d’y passer en effet, mes bibliothèques croulent sous les livres et à force d’en acheter je ne sais plus où les mettre
    je pense me laisser tenter
    merci pour ton partage

  • je voyage rarement et prend rarement les transports en commun alors quand je lis c’est surtout chez moi. Du coup, le livre version papier est toujours mon meilleur ami et je m’use assez les yeux sur l’ écran du PC pour encore lire des livres sur un autre écran. Mais je demande a voir, on ne sait jamais

  • J’aime l’idée du Kindle, je pense que si j’avais régulièrement l’occasion de voyager, je me laisserais tenter, mais comme beaucoup, l’odeur, le toucher du livre me manqueraient immanquablement.

  • merci beaucoup pour ton avis … depuis des mois je vois ces petites choses un peu partout et comme toi je me disais « en quoi ca peut etre si bien ?! » rien n’égale les livres papier !! mais ton avis m’intrigue, ca a l’air bien plus interessant que je ne le pensais !!
    mais il me reste toujours un argument qui m’arrete: j’adoooooooore lire dans le bain. l’eau peut devenir froide, mes lèvres bleues et ma peau toute fripée si je n’ai pas fini mon chapitre ou un passage tres tres accrocheur, je ne sors pas de l’eau !! mais prendrais-je le risque de lire avec un kindle dans le bain ??
    et autre chose, les livres que j’aime beaucoup je les note, petits post-it, avis dans la couverture … est-ce qu’il existe un programme pour rajouter des notes perso ??
    (comme tu le vois, je ne m’y suis pas du tout intéressée avant de lire ton article !! lol)

  • J’ai hésité à investir, parce qu’on a beaucoup de livres et que ça risque de ne pas s’arranger. Ca aurait donc été un gain de place, mais j’ai surfé et ça m’a découragée. Pas sur l’appareil en lui-même sur lequel j’ai au contraire lu pas mal d’éloges. Mais sur le prix des titres… Quand un livre sort en poche il devient moins cher que le format Kindle, du coup ça limite l’intérêt financier à moins de ne lire que des titres très récents. Et puis sur la liste des titres disponibles, par exemple impossible d’acheter des titres dans d’autres pays… Quel dommage avec tout ce qui n’est pas traduit. Et pour finir, par souci de compatibilité. Amazon pour Amazon, Apple pour Apple, Fnac pour Fnac. Limite il faudrait les trois liseuses 😛
    Bref j’ai trouvé que tout ça était encore trop jeune pour moi et l’utilisation que j’en ferais 😉

  • Comme pour beaucoup au vue des commentaires, ton avis m’a fait changer d’avis. Enfin j’avoue que doucement mais sûrement, je commence à effleurer l’idée. J’avais juste peur que le choix ne soit pas aussi large et le prix des livres dont je n’ai aucun ordre d’idée puisque moi aussi j’use et j’abuse plutôt des poches …

  • Voilà voilà bien longtemps après mais moi j’adore mon kindle !! bon faut dire que pendant plusieurs années j’avais des heureeeeeees de trajet en train pour le boulot, c’est à ce moment là que j’ai craqué… (il y a trois ans). et j’avoue que pour ça c’est vraiment super pratique je ne peux que conseiller…
    aujourd’hui je ne fais plus autant de trajets, je dois reconnaitre que j’utilise bien moins mon Kindle parce que je préfère quand même le bon vieux bouquin papier…

  • Trois ans plus tard, tu t’en sers toujours? Moi j’en ai un tactile et « chaud au toucher » et je kiiiiiiffe avoir tous mes livres à portée de main tout le temps 🙂

    • Coucou!
      Alors le Kindle est à mon mari, moi j’ai une NoLim, et ouais, on les utilise très souvent!
      Le Kindle n’a pas bougé en trois anc, impeccable!!!
      Je cnnaissais pas le « chaud au toucher »! 😉

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ neuf = quinze