Envie de hurler

Je n’éprouverai plus de joie devant un test positif. La grossesse est désormais pour moi synonyme d’échec, de faille, de douleur… Plus jamais je ne pleurerai de joie devant un petit trait qui rosit, au contraire je connaîtrai l’angoisse, la peur, l’anxiété, que tout s’arrête du jour au lendemain. Que me soit repris ce bonheur comme il m’a été donné.

Je suis retombée enceinte quelques semaines après ma dernière fausse couche. Je n’ai pas eu le temps d’avoir mes règles, paf, j’étais enceinte, alors que ce n’était même pas vraiment prévu.
Lors de l’échographie de contrôle post-fc, on m’a décelé un polype calcifié. Le genre de truc pas très grave mais qu’il faut retirer. Avec comme préconisation de ne pas retomber enceinte pour pouvoir opérer rapidement.

Mais la nature est une sale petite garce, parfois, et je suis retombée enceinte. Comme d’autres respirent. En un claquement de doigts, sans même y penser.
En voyant le test, j’ai éprouvé une joie immédiatement étouffée par la peur.
Test sanguin quelques jours plus tard, taux extrêmement faible. Test de vérification une semaine plus tard, mon médecin pensait que c’était un « reste » de ma grossesse précédente. Moi je savais que c’était une nouvelle grossesse (parce que j’ai fait un test totalement négatif puis un test positif trois jours après, pas parce que j’ai une superbe intuition…). Nouveau test plus concluant, le taux a bien augmenté, c’est bien une nouvelle grossesse.
Echographie une semaine après. Ce matin.

Grossesse confirmée avec un joli petit sac gestationnel vide. D’après l’échographiste, l’embryon est trop petit pour être décelé. Grossesse de 4 SA, 5 grand GRAND maximum, mais plutôt 4.
D’après mes savants calculs, j’en suis plutôt à 6SA. 5 grand minimum…
Ca ne colle pas. Cette grossesse est très certainement non évolutive.

Je sors du cabinet en larmes, c’est incontrôlable, je suis prise de sanglots violents… Comme si tout ce que j’ai gardé depuis des mois sortait d’un seul coup, c’est brutal, ça fait mal, la douleur est intense, c’est presque insupportable… Mais au fond, ça fait du bien de sortir toute cette peine et cette colère contenues depuis trop longtemps.

Et toutes ces questions qui se bousculent, des plus crétines aux plus douloureuses…
Est-ce parce que j’ai avalé trop d’araignées avec mon aspirateur que la nature se venge en m’enlevant mes grossesses? Mes espoirs de bébé? Est-ce parce que je suis une trop mauvaise mère que mon corps refuse de m’en donner un troisième? Suis-je trop grosse pour porter à nouveau la vie? Suis-je trop vieille? Mon corps est-il arrivé à péremption? Suis-je pourrie de l’intérieur désormais?

La honte, le dégoût, la colère, la tristesse, l’espoir qui reste présent tout de même…
Un écart de 2 semaines entre ce que dit une échographie et le terme présumé, c’est plutôt TRES mauvais signe. Mais je garde un tout petit espoir quelque part.
Parce que j’en avais marre de pleurer, ça me donne trop mal au crâne… Et qu’en attendant un verdict certain, autant garder de l’espoir… Autant voir les choses en joli autant que l’on peut… De toute façon, je souffrirai et j’en serai malade, alors autant repousser l’échéance au maximum.

J’aurais aimé écrire un article pour laisser exploser ma joie d’être enceinte de mon troisième enfant… Mais ça n’est malheureusement pas le cas.
Demain je vois mon médecin, il va sans doute me prescrire de chouettes prises de sang pour aller vérifier mon taux d’hormones de grossesse. Si c’est définitivement perdu, je serai rapidement fixée.
Et même si je refuse d’y croire, même si je trouve plein de trucs qui infirme la fin de cette grossesse (genre ressortir le dossier échographique de ma première grossesse), je sais, au fond, que mes chances sont faibles.
Mais j’évite d’y penser…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

52 Discussions on
“Envie de hurler”
  • Je n’ai évidemment rien à dire d’intelligent, rien de bien efficace pour te rassurer.
    Juste des gros bisous. De bonnes ondes aussi.
    Si ce n’st pas pour cette fois, ce sera pour une autre fois. Tu n’auras plus la joie du test heureux, il te faudra patienter quelques semaines pour pouvoir souffler… mais tu souffleras 🙂

  • je te souhaite tout le courage qu’on peut te souhaiter. Je croise les doigts très fort pour toi en espérant que tout ailles bien.
    C’est clair que ça donne envie de hurler.
    Demain tu vas en savoir plus, il faut garder espoir!

  • Je pleure en te lisant. Mais ne perds pas espoir, car peut-etre a tu eu une ovulation à une autre date que prévu? Je suis tombée enceinte du Cromignon le 5ème jour du cycle, et il arrive même qu’on tombe enceinte pendant ses règles…je ne veux pas te donner de faux espoirs mais pense quand même à ça…
    Sinon je ne peux que t’envoyer plein de bonnes ondes par la pensée, te souhaiter beaucoup de courage, je sais à quel point c’est dur, et à quel point rien ne peut te consoler…

  • j’espère de tout coeur que tout ira bien, non la nature ne s’acharne pas sur toi… je ne suis pas à ta place mais ça me fait mal de te voir comme ça alors que tout dans tes articles montre ta joie de vivre et de tes 2 filles adorables! je suis sûre que tu es bien entouré et c’est le principal… je croise les doigts pour que tout ce passe bien… amitiés

  • Je suis presque gênée de commenter tant tout ce que j’ai à dire de gentil ou de rassurant paraît stupide même si fait le plus délicatement possible.

    Sur la pointe des pieds, je t’enlace et je t’embrasse en espérant du mieux, du meilleur et de nouveaux bonheurs qui viendront rendre ce chagrin plus flou.

    Ce troisième bébé se fait attendre, il sera éperdument aimé, désiré, choyé… mais il viendra. Il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement.

    Bien évidemment, tu te doutes bien que je vais te dire de ne pas culpabiliser. Le coupable est impalpable. La nature, le destin… la vie quoi. Bref, tout sauf toi.

    Je t’embrasse de nouveau.

  • je suis de tout coeur avec toi dans ce moment desagreable. J’ai fait 2 fausses couches. La deuxieme fois, j’ai eu des symptomes similaires a la premiere, donc je suis allee faire une echo, on me dit que tout est normal, que ma grossesse est evolutive, on me montre le coeur qui bat. Le lendemain j’ai perdu mon bebe… et le surlendemain une nouvelle echo confirmait qu’il n’y avait plus de bebe… Comme quoi la science ne fait pas tout…
    je garde espoir pour la prochaine fois! Mais moi aussi je vivrai dans l’angoisse quand mon test sera positif
    Courage a toi

  • Un très bel article tout de même… un peu négatif certes, mais positif à la fin, c’est l’essentiel : po-si-ti-ver !
    Bon courage et bonne chance…

  • Quand je suis tombée enceinte, j’avais un pressentiment, j’ai fait un test qui était + mais très très léger. Alors j’ai fait la prise de sang pour confirmer, c’était tellement léger le taux d’hormones que la nana du labo m’a dit que j’étais un « petit peu enceinte »… mon doc m’a confirmé que j’étais bien enceinte mais de tellement tôt que c’était quasiment indécelable.

    Donc on ne sait jamais, et c’est pareil pour moi ils n’ont pas su vraiment à 15 jours près…

  • Et puis je vous souhaite à toutes celles qui veulent tomber enceintes d’y arriver. Moi ça a été très rapide mais je n’en veux pas d’autre, un suffit, il nous épuise… donc je me dis que si je pouvais vous donner un peu de ma chance !

  • Je pense fort à toi et te donne toute mon énergie positive dans ce moment de grande patience…J’espère de tout coeur que tes pressentiments sont faux et que le bonheur n’est pas loin.

  • Dis ma puce, j’entends ta douleur et je ne la nie pas. Mais tu cherches une réponse, dis tu ?
    As tu pensé aux symboles ? que veut dire ton corps ? Un désir de porter un projet ? Peur d’échouer ?
    C’est  » bizarre », mais ce sont les mêmes angoisses qui t’animent face au CRFPA …
    Alors si on se posait, on se calmait, on soufflait et on reprenait confiance en soi.
    Si tu cessais de croire que tu n’es pas capable de finir ce que tu entreprends ?

    Ma Mitounette, tu es une femme exceptionnelle, dotée d’une force oincroyable. Tu es belle (inside and outside) et une excellente mère. Tu as traversé des épreuves qui n’ont rien gâché à cette belle personne.
    Juste : trust in you sweetheart !
    Et dis à ton mental (ment -al ) de se taire !!!! Puise au fond de toi la confiance, celle qui t’as rendue victorieuse dans toutes tes épreuves.
    Moi je crois en toi et la Petite Mite au fond de toi aussi

  • Tu as le droit de penser que le sort s’acharne sur toi en ce moment, tu as vraiment le droit de hurler… c’est vrai la vie est parfois une garce. J’espère que le vent va vite tourner. Toutes mes pensées n’y changeront rien mais je te les envoie quand même. Bisous

  • Il m’est arrivé la même chose pour ma deuxième FC, J’en étais à 6SA ( certaine car fait un test précoce) et l’échographe m’a dit 4 SA. C’est dur j’ai patienté une semaine mais au fond de moi, je n’y croyais plus … Life is a bitch. Bon courage, on pense à toi.

  • Bonsoir, je t’envoie tout plein de courage et de pensées positive pour que cette grossesse soit évolutive !
    Si des fois ce n’étais qu’un sac vide alors essaie de te dire qu’au moins, c’était juste une petite erreur de parcours… mais que ça ne signifie pas que tu n’auras pas de 3ème bébé un jour 😉
    Pour tout ce qui est « trop mauvaise mère, trop grosse, trop vieille …trop …trop  » essaie là encore d occulter tout ça, tu n’es pas fautive…

    En tout cas je t’envoie beaucoup de courage et j espère que le bonheur viendra vite vite vite!!

    Courage

  • Bon courage à toi, c’est injuste et tes interrogations font mal à lire, je les comprends mais non tu n’es pas pourri ou trop grosse ou je ne sais quoi. Je ne te connais pas mais je penserais à toi dans ces jours qui vienne.

  • Comme je te l’ai dit sur Twitter, je suis de tout coeur avec toi. Ça n’est pas juste ce qu’il t’arrive, parce que la vie n’est pas juste, la vie s’en fiche que tu sois une formidable mère qui aime ses enfants éperdument, elle s’en fiche que tu souhaites ardemment ce troisième et que tu le chériras. la vie est parfois une garce, mais elle ne gagne pas toujours, alors je sais que le chemin peut être long, mais je sais qu’on peut lui tenir tête, alors tu auras ce troisième, si ce n’est maintenant ce sera plus tard, quand le temps sera venu, mais ne baisse pas les bras.
    Je ne te connais pas en vrai, mais à travers tes écrits, j’ai pu voir combien tu es forte, et les épreuves que tu traverses, bien qu’elles m’attristent toujours (je pleure en ce moment) , tu les as vaincues. Tu es forte, alors prends du temps pour toi, ne perds pas espoir, et je suis sûre que tu vaincras encore une fois !

    Je t’embrasse bien fort (et j’espère ne pas être impolie avec cet écrit)

  • je suis bien trop maladroite dans ces cas la pour écrire quelque chose de corect, avec des mots justes, mais je voulais simplement t’apporter mon soutien dans cet épreuve, garde espoir, il faut toujours y croire, et puis tu es une femme combative, qui réussit ce qu’elle entreprend, alors fait comme tu l’as toujours fait dans la vie, bats toi, et je te souhaite de réussir à réaliser ce beau projet qu’un petit 3ème!

  • Je te comprends qd tu dis que tu n’es plus heureuse face au trait rose… ça m’a fait la même chose quand je suis retombée enceinte juste après ma fausse-couche… plus angoissée que contente ! et là, même à 2 mois et demi de grossesse, je n’ose pas y croire … difficile ces deceptions et cette attente, mais tu l’auras ce bout d’chou !!! 🙂

  • Je te souhaite bon courage pour cette douloureuse épreuve!
    Mais tu es forte et tu l’auras ce petit 3ème! La vie est parfois cruelle mais on se dit toujours que la roue tourne! Surtout, ne reste pas seule, trouve du réconfort auprès de ton Mari et de tes filles.
    Courage!!!

  • Moi je pense que tu es une maman géniale. Je croise mes doigts, mes orteils et tout ce que je peux pour que cette grossesse continue. Et si ce n’est pas le cas, il faut que tu continues à y croire très fort. Il viendra, ce troisième bébé. L’une de mes amies a eu deux beaux bébés, puis a fait deux FC, dont l’une très tardive, et sans qu’il y ait vraiment d’explication. Puis elle a donné naissance à un magnifique troisième bébé, parce que la vie a beau être une chienne, elle sait se rattraper parfois. Courage, jolie maman.

  • Effectivement il n’y a rien à dire d’intelligent à ça si ce n’est que quand je vois le nombre de commentaires ou de like à ton article, je pense que tu es entourée d’empathie. Pleurer et tout lacher ça fait du bien . Tu n’es pas punie par la nature car tu as déjà deux enfants mais c’est juste que tu es peut être un peu fatiguée , pas au top de ta forme et que les choses ne marchent pas comme tu le voudrais du coup…Je te souhaite beaucoup de courage et de t’accrocher sans te condamner ou te jeter la pierre si ça ne marche pas.

  • toute cette peine, cette colère, ce dégout, cet abattement, je les connais puisque après mini-miss, j’ai du attendre trois ans pour qu’enfin, je retombe enceinte … j’en été au point où presque, je n’aurait plus voulu de cette grossesse que je n’attendais plus … ton tour viendra, ne t’en fais pas, crois moi ….

  • Oh, merdum, ma belle. Je croise tout ce que je peux en attendant que tu en saches plus. Et si tu as besoin d’une oreille ou d’une épaule, tu sais où me trouver. Plein de bisous <3

  • ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

  • De tout coeur avec toi…

    J’ai fait une fausse-couche au bout de trois mois de grossesse, sans signe alarmant, après avoir vu mon ptit bout de bébé à l’échographie… et même si on dit « la prochaine fois sera la bonne », même si on sait qu’il « valait mieux ça » à un bébé anormal, je sais que ça meurtrit à vie, car dans ces moments-là, c’est le coeur qui parle, pas la raison. Je me suis posée toutes ces questions stupides, même en sachant qu’elles l’étaient. 🙁

    Autorise-toi des moments de faiblessse, et surtout, autorise ton corps à récupérer de ces traumatismes (physiques ET psychologiques).
    Mon gynéco m’avait dit de laisser passer minimum un mois avant de retenter une grossesse, que sinon le risque de fausse-couche serait plus grand (peut-être était-ce dû à mon curetage ?) et en effet, mon corps a eu besoin de se « remettre », et surtout, j’ai eu besoin de temps pour accepter tout ça.
    il y a des moyens pour être sûre de ne pas tomber enceinte. J’ai repris la pilule, on a utilisé des capotes, j’ai laissé faire le temps, pour être prête à revivre une grossesse plus sereinement (parce qu’en plus, je suis promise à une grossesse alitée)…

    Du repos, pour l’âme et le corps, et je suis sûre que ça va marcher.
    Et des pensées positives… 🙂

    Courage.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


quatre × = trente six