[Livre] Inventaire après rupture

J’ai reçu ce livre pour Mouflette, en théorie. Mais après avoir lu sur le communiqué de presse qu’il était destiné aux plus de 14 ans, j’ai décidé de le lire avant de le confier à ma grande fille.
Prétexte tout trouvé pour dévorer en quelques heures ce roman délicat, sensible, drôle et si joliment illustré.

Car oui, j’ai adoré ce roman d’amour qui se présente sous la forme d’une lettre à un amoureux éploré.

Min, une jeune lycéenne, tombe follement amoureuse d’Ed, le co-capitaine de l’équipe de basket du lycée.
L’histoire d’amour de la jeune cinéphile que personne ne remarque et de l’Apollon de service que toutes les filles convoitent.
Une histoire banale, l’amourette de de jeunes adolescents, racontée de manière douce et passionnée par Daniel Handler, l’auteur (aussi l’écrivain des Orphelins Baudelaire, sous un pseudo).
Le style est enlevé, au plus près du style adolescent en vigueur, avec cette pointe d’humour tendre et la plume acérée de la jeune fille trahie.

Au début, on sait déjà l’issue de l’histoire puisque la lettre est une explication de la rupture. Mais on se demande comment est possible la rupture d’une si jolie histoire, ordinaire mais racontée de manière extraordinaire.
On n’a la réponse que dans les dernières pages, et tout s’éclaire enfin (même si on a quelques doutes tout au long du bouquin).

Min rend à Ed, dans un gros carton, tous les objets qui ont fait leur histoire. Du plus anodin au plus symbolique, tous ont une histoire commune à raconter, un bout de leur amour à partager. Et Min raconte comme personne tous ces objets qui ont eu une importance capitale dans sa vie mais qu’elle ne peut même plus regarder.
Chaque objet est dessiné par Maira Kalman. Des dessins très agréables,

On s’attache à ces deux personnages. On n’a que le point de vue de Min, vu que c’est elle qui écrit la lettre, et on se doute que son amour l’a aveuglé un peu et la rend moins lucide sur la réalité de Ed, mais on s’attache à lui tout de même, au fur et à mesure des pages.

Bref, j’ai beaucoup aimé ce roman pour adolescents. Je pense qu’à 11 ans, Mouflette ne serait pas du tout intéressée par le sujet (enfin, j’espère, à vrai dire!), mais à 14 ou 15 ans, l’identification aux personnages doit être très prégnante.

Bien entendu, c’est plutôt un roman pour filles, mais c’est avant tout un beau roman d’amour.
J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, l’intrigue est excellente (même si évidente), c’est émouvant, drôle parfois, et l’auteur sait retracer à merveilles les sentiments que l’on peut ressentir à 16 ans.

Un roman que je conseille, donc, et pas seulement aux ado!!

Inventaire après rupture – Editions Nathan – Daniel Handler et Maira Kalman – 18€50

 

Exemplaire offert par l’éditeur

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

8 Discussions on
“[Livre] Inventaire après rupture”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− trois = cinq