Nos projets, un petit aperçu

Et voilà, ma vraie rentrée a commencé. La famille est au complet. Mouflette va au collège tous les jours et rentre tous les soirs avec moults leçons et devoirs. MissCouette est rentrée à la halte-garderie (les soucis de l’an dernier sont enfin terminé, nous avons à nouveau « droit » à 4 demi-journées par semaine, je revis!) et moi je reprends doucement le chemin des révisions et du travail étudiant.

Je ne peux pas encore vous parler de nos projets parce qu’ils ne sont pas tout à fait au point encore.
Je peux déjà vous dire que, pour cette année, mon examen, c’est fichu. J’ai décidé de ne pas le passer, comme j’en avais parlé récemment, car je ne me sentais pas prête. Mais l’idée de repousser l’échéance à dans plusieurs années me chagrinait un peu.
J’ai donc décidé de rempiler. Si tout se passe bien, je passerai donc l’examen d’entrée au CRFPA en septembre 2013.
L’avantage de l’année passée, même si elle n’a pas été concluante, c’est que j’en connais déjà un peu plus sur ce qui m’attend. Je connais les matières, le type d’examens, comment tout cela se déroule. C’est un plus. Maintenant me reste à approfondir mes connaissances (ou les acquérir, tout simplement, pour plusieurs matières…)

Deuxième chose, le projet « bébé » est repoussé un peu. Les 6 derniers mois, j’ai été enceinte 2 fois, j’ai fait 2 fausse-couches, j’ai été opérée une fois, j’ai fait je ne sais combien d’échographies et subis un nombre bien trop élevé d’examens médicaux en tout genre. Je n’ai pas envie de revivre ça pour le moment.
J’ai un objectif: réussir un examen très difficile, je ne veux pas me mettre des bâtons dans les roues en risquant une autre fausse-couche et toutes les conséquences attenantes (les 2 précédentes m’ont carrément mise sur le carreau, physiquement parlant, et ne parlons pas de l’émotionnel…). Et même une grossesse normale me fait peur, avec la fatigue, les vomissements, le mal de dos et tout le reste… Je veux une année pour me consacrer à mon projet.
Je ne crois pas au destin, mais je me dis que, parfois, il faut saisir les difficultés et en faire du positif (quand c’est possible, mais ça l’est souvent).

Nous avons pris des décisions communes, avec Mister Mii, afin de me permettre de mener à bien ce grand projet.
Mais je ne peux pas en parler encore. J’espère que ça se concrétisera assez rapidement.

Je ne sais pas si ma vie pseudo-étudiante (les cours ne reprennent qu’en novembre) vous passionnera, mais je risque d’en parler pas mal dans les prochains temps…
J’ai besoin de rendre ce projet concret, vivant. Et quoi de mieux pour cela que d’en parler sur mon support d’expression favori, mon blog!?

Bon, j’ai conscience de parler beaucoup de moi ici (en même temps, c’est pas le blog de la voisine, donc ça se tient), mais si vous voulez partager vos expériences, faites le, ce sera enrichissant autant pour moi que pour les lecteurs, je pense! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

48 Discussions on
“Nos projets, un petit aperçu”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


trois + cinq =