Nos projets, suite et… Go go go!

Je vous ai pas mal bassiné avec mes projets, nos projets, ces derniers temps.
Hé bien ça y est, on en voit le bout. Ca ne s’est pas du tout passé comme prévu (j’ai donc eu raison de garder tout ça pour moi!), je ne sais pas si c’est mieux ou moins bien, c’est simplement comme ça que ça devait être…

La veille de la naissance de MissCouette, j’ai obtenu mon master. Je souhaitais prendre une année pour m’occuper d’elle et m’inscrire à l’IEJ l’année d’après. C’est exactement ce que j’ai fait. Sauf que… Sauf que j’ai inscrit MC à la crèche 4 mois après sa naissance, et j’attends toujours qu’une place se libère…

Certains diront que je me cherche des excuses, mais bon, l’année dernière, je n’ai pas pu aller en cours (ou si peu), je n’ai pas eu une minute à moi pour me concentrer sur mes cours. J’avais une place en halte-garderie pour 4 demi-journées, mais suite à un malheureux dégat des eaux dans une HG voisine, je n’ai plus eu qu’une demi-journée (soit presque rien… Du moins rien pour me permettre de travailler).
Je n’ai pas eu les conditions optimales pour travailler correctement et me préparer à cet examen difficile qu’est l’examen d’entrée au CRFPA.

Je ne regrette pas cette année « perdue ». Une année perdue pour ma vie étudiante et professionnelle. Mais une année gagnée pour ma famille, pour mon bébé dont j’ai profité à fond et qui a profité de sa maman durant tout ce temps.

Cet été, nous avons beaucoup discuté avec Mister Mii. Nous avions de nombreux projets, maison, bébé, jobs, études… Tout n’est malheureusement pas compatible. Alors, après mûre réflexion, nous avons déterminé ce qui était le plus important pour nous, pour moi. On ne pouvait pas tout avoir. La nature a décidé pour nous, en quelque sorte.
Et j’ai décidé de me relancer, de me réinscrire à l’IEJ.

Mais cette fois, je voulais avoir toutes les cartes en main pour réussir.
Alors Mister Mii m’a proposé de quitter son travail afin de s’occuper de MissCouette pendant que j’irais en cours.
Financièrement ça aurait été plus que chaud, mais c’était envisageable. Et la décision était prise. Un peu loufoque, mais venue naturellement.

Et Mister Mii a parlé de ses projets à son patron, de notre souci (le mode de garde et mes cours). Et son patron a refusé de le laisser partir, Mister Mii étant un élément pilier de la boîte, d’après ce que j’ai compris. Et ensemble, ils ont cherché une autre solution.
C’est là qu’ils ont eu l’idée merveilleuse de la crèche d’entreprise.

Alors voilà, nos projets sont un peu chamboulés, Mister Mii ne restera pas à la maison, il va continuer à bosser et à nous faire vivre. Et MissCouette ira à la crèche!!

Et moi j’aurai tout le temps possible pour travailler, aller en cours, ne rien manquer d’important.
Toutes les conditions sont réunies pour que je réussisse. Je dois m’armer de courage, de volonté et faire tous les efforts possible, et « c’est tout ». Plus de problème de garde, pas de problème financier à prévoir (enfin, sauf si grosse tuile). La voie est libre!

Donc finalement, le seul projet, c’est mon année de préparation. Mais ça nous a donné du fil à retordre afin de nous organiser.

MissCouette rentrera à la crèche à la rentrée des vacances de la Toussaint, une semaine avant le début de mes cours.

Notre nouvelle vie, pas si différente au final, va pouvoir commencer!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

80 Discussions on
“Nos projets, suite et… Go go go!”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


un + = deux