Petite déprime saisonnière

Tous les ans, TOUS les ans, à cette époque de l’année, bam, déprime dans ta tronche…

J’ai beau avoir migré dans le sud, j’ai beau me gaver de vitamines (des trucs pour les vieux avec un surplus de ginseng et une dose de cheval pour péter la forme), j’ai beau m’exposer au soleil le plus possible…

Tout ça n’y change rien, en octobre, c’est la déprime…
Pourtant, les vacances d’été, je fais un énorme plein d’énergie. En septembre, je suis remontée à bloc.
Mais non, en octobre, je n’y échappe jamais.
inexplicable!

Peut-être que c’est dû au manque de soleil.
Même si j’habite dans le sud et qu’on a encore 20 degrés, la luminosité est tout de même moindre… Je me suis peut-être habituée au super ensoleillement de Toulouse et du coup, même s’il fait beau en octobre (enfin, euh, il fait bon mais on a les nuages…), le vrai grand soleil qui fait mal aux yeux me manque.

Ou peut-être qu’après la grande agitation de la rentrée, le mois de septembre toujours très chargé, l’organisation et le rythme à trouver, le mois d’octobre est le mois de la relâche et laisse place à une certaine lassitude?

Je ne sais pas… Tous les ans c’est pareil, en octobre, je cherche des remèdes, mais rien n’y fait. Souvent cette déprime se transforme en vraie dépression dès janvier (et là je remercie Toulouse de me redonner le sourire dès le mois de mars), avec véritable envie d’hiberner et tout (peut-être j’étais un ours ou une marmotte dans une autre vie?).

Ca vous fait ça à vous? Vous avez trouvé des remèdes, de vraies solutions pour sortir de cet état de déprime, d’envie de rester sous la couette et tout ça?
Si oui, je prends, parce que je suis plutôt quelqu’un de dynamique en règle générale et cet état un peu végétatif m’insupporte (j’arrive à me faire violence la plupart du temps, mais certains jours je sombre dans la facilité de rester confinée dans l’appart sans sortir de la journée -genre les jours de pluie, excuse toute trouvée-)

Bref, je prends tous vos conseils!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

67 Discussions on
“Petite déprime saisonnière”
  • Ca me fait pareil ! Encore plus cette année avec la disparition de mon papa.
    Alors mon remède : boire du thé, me mettre en mode « hibernation ». bon je m’explique. L’été, il fait beau, chaud on a envie de sortir ? Bon et bien l’hiver c’est cocooning !
    Je me fais des listes des émissions et films que je voudrais voir, et hop une petite soirée dans le canapé bien au chaud !
    Et le week-end c’est raclette chez les potes ! (bon bah raclette à chaque fois sinon bonjour le cholestérol).
    Et sinon cure de vitamine D.

    Courage, l’été revient dans 6 mois !

  • Moi, aussi je suis un peu pareil, mais j’ai la chance de ne pas faire de grosses déprimes !!!
    En ce moment, c’est dur de résister à l’appel du : « canapé, couette, télé et friandises », heureusement que les loupiots sont là car je me bouge pour eux !!!
    ça ne dure pas tout l’hiver, généralement ça commence mi-octobre jusqu’à mi-novembre, le temps que je m’adapte au changement de saison et ça revient vers février-mars si l’hiver à été trop gris !!!
    A ce qui parait, il faut faire des cures de magnésium, consommé de la mâche, du jambon blanc, de la levure de bière, des fruits secs et prendre l’air dès que possible !!!
    Bon courage et vivement le printemps !!!

    • Ha oui, du magnésium? Je vais me gaver d’amandes alors!! 🙂
      Sortir, je sors tous les jours et il fait encore beau à Toulouse certains jours, j’essaye de prendre des bains de soleil. Ces jours là ça va mieux.
      Mais bon, le manque de luminosité a tjrs été un gros pb chez moi…

    • J’ai essayé l’année dernière. Ca avait un peu améliorer mon état sur le coup mais rien d’exceptionnel, je ne l’ai testé que 2 semaines…
      J’y pense mais je crois que je n’aurais pas la discipline pour m’y tenir…

  • cure de magnésium! y a que ca qui marche chez moi! j’ai fait pdt un moment des crise de spasmophilie et tout et tout et c’est la seule chose qui marche vraiment!
    et puis le coup de pied au cul (avec souvent l’aide du gnome , de chéri, et des copines) pour me bouger, pour pas me morfondre non plus dans mon coin.

  • J’ai une dépression saisonnière inversée moi.
    Je commence à déprimer en mars/avril quand les gens commencent à préparer leurs vacances et ma déprime s’arrête en septembre quand tout le monde est rentré.
    Je tuerai pour pouvoir partir en vacances…
    Je suis partie 2 fois en 12 ans. et avec mon homme, depuis 9 ans qu’on est ensemble, le seule fois ou on est partis, c’était en voyage de noces. Mais sinon, on reste dans notre Bruxelles…Et je commence à abhorer cette ville…
    Franchement, je crois que la meilleure façon de lutter contre la dépression saisonnière, c’est de penser à ses vacances précédentes ou de préparer ses prochaines vacances.
    Bon en même temps, je suis tellement en manque de vacances que je ne pense qu’à ça, nuit et jour…

  • et faire des activités manuelles? seule ou avec tes minettes?
    moi je sais que les jours où ça n’allait pas (en ce moment ce n’est pas du tout le cas), mais vraiment pas, je me « dopais » aux aiguilles, fils, ciseaux, papiers… enfin bref je m’épuisais dans la « création »…
    bon je brode et couds aussi en dehors mais jamais de façon quasi boulimique comme dans les jours de moins bien

    • Ben, je sais pas faire grand chose de mes dix doigts.
      Je peints à mes heures perdues (mais c’est laid! :p )
      Mais c’est pas idiot, c’est moins déprimant que passer du temps devant l’ordi en tout cas! 🙂

  • Et bien moi, je renoue avec ma cure de vitamines C, pour tout l’hiver! Et c’est vrai que se fixer des mini-objectifs réjouissants à court terme permet drôlement de maintenir le cap (prendre le temps d’appeler cette copine qu’on n’a pas vue depuis des lustres, prévoir une visite prochaine, programmer une soirée entre amis, un ciné?)!

    Personnellement, je n’ai encore rien trouvé de mieux que la compagnie des gens que j’aime pour exalter mon quotidien! 🙂

      • Héhé…Mon blog a disparu en même temps que mon célibat!! Je n’ai plus d’aventures rocambolesques à relater…plus rien! ( en même temps qu’une prise de fonction professionnelle un peu + prenante, aussi…)

        Que du banal, que du bonheur,que des projets d’un conventionnel presque navrant! 🙂

        Aussi, je profite du temps libre, pour vous lire, les résistantes!^^ Et c’est bien aussi! 🙂

  • Alors moi je me suis fais une liste de tous les trucs que je veux faire cet hiver :

    nouveau massage, we œnologique dans le Tarn en chambres d’hôtes avec dégustation de Gaillac, livres à lire, films à (re)voir, changer de tête chez le coiffeur, soirée déguisée ou jeux avec les z’amis, décoration d’une pièce, engagement dans quelque chose, coup de main pour un prochain mariage, apprendre un truc, se cultiver sur la peinture, tester tel et tel resto, aller au ciné, préparer les vacances de 2013, etc etc etc.

    Bref avec tout ça je vais passer l’hiver peinarde 🙂 A côté de ça, apéro réguliers avec l’homme ou les z’amis le soir en rentrant, soirées mojitos… Saupoudré d’une bonne cure de MagnéB6, machine anti déprime, histoire de se tenir en canne.

    Si ça peut t’aider… je suis ravie 🙂

  • Tu viens dans le Nord une dizaine de jours quand il pleut bien comme il faut ou juste comme ne ce moment avec du brouillard jusque 16h. Vu que tu seras en vacances, tu pourras te faire des séances canap’ / plaid / télé et une fois que tu rentres chez toi, le temps te semblera magnifique, doux et clément et ta déprime sera restée là haut dans le Nord. (Imagine que cet été on a eu vraiment 4 jours d’été avec du soleil et de la chaleur, … pas de quoi recharger les batteries!)

  • Moi aussi je subis cet état de fait ( comme beaucoup de monde apparemment ^^)! Je fais comme toi des cures de soleil (je vis à rodez donc on a aussi le soleil;)), je fais des cures de magnésium et des loisirs créatifs! Je suis ass. mat alors j’en fais beaucoup avec les petits mais, pendant la sieste, je me consacre à des trucs QUE pour moi! Réaliser un truc avec ces petits doigts c’est toujours sympa et surtout ça vide la tête (même si c’est très môche lol)! Pour les idées, la toile regorge de sites en donnant par milliers, des faciles et rapides et surtout ne nécessitant pas beaucoup de matos (cher)… Voilà ma solution. Elle n’empeche pas le coup de mou mais après l’adaptation à l’automne dans quelques semaines, la forme est à nouveau là! Courage

  • il faut déjà arrêter de penser que nous sommes en octobre ! la vie continue, tout va bien, une petite cure de vitamines, on s’occupe, on sort de l’ordi un peu, du sport, des tas d’activités et fonce !!!!

      • Je ne pense pas que ce soit un manque de vitamines D ou autre car on est à peine au mois d’Octobre, le soleil est encore bien présent…Je pense que c’est un état d’esprit, il ne faut pas vivre dans l’attente des beaux jours qui reviendront…Mais prendre chaque belle choses que nous offre chaque saison.
        Exemple en ce moment il a de très belle balade en forêt a faire avec toutes ces couleurs chatoyantes, il y a eu les châtaignes, maintenant il y a les cèpes…Moi je vois sur le court terme toujours! Donc pour ce mois-ci j’organise la fête d’Halloween à la caserne…Et le mois prochain je commence à voir pour l’arbre de Noël des petits bout…Il y a eu la kermesse paroissiale etc…A ce que je lis tu es quand même bien occupée pourtant avec tes deux petites louloutes!!! Moi j’en ai qu’un et j’ai à peine le temps de penser à moi.Il n’y a pas de remède miracle pour la déprime il faut se battre, tu n’es pas la seule pleins de gens sont comme toi en cette saison. Un conseil essaie de te réconcilier avec cette saison et de prendre les belles choses que l’automne nous offre il y en a je t’assure. Bises courage.

        • Tu as certainement raison, c’est un état d’esprit.
          C’est à moi de travailler afin de rendre ce mois d’octobre aussi joyeux que les autres, tu as parfaitement raison et tu as mis le doigt sur un truc essentiel je crois!
          Merci beaucoup! 🙂

    • Je partage cet avis. J’ai longtemps vécu dans la terreur d’octobre parce que « forcément » ça allait être terrible. Je me programmais à l’avance en vérité. Et ça ne loupait pas.
      Maintenant je me dis que ça va être génial, il y a plein de choses à voir, à photographier et à cuisiner en automne. Vivre dans le sud m’aide aussi énormément, mais pas que. C’est beaucoup dans la tête.
      Pour la fatigue et le manque de peps : vitamine C, fer, gelée royale.

  • Eh bien je te comprend tout à fait pour être dans le même « état » que toi , oui mais moi ça fait 10 mois ….
    Car ici en Normandie , le manque de luminosité est présent tout le temps j’ai l’impression. L’été ? Nous ne l’avons pas vu ! Pas plus que le printemps, ou même l’hiver
    En fait, c’est l’automne toute l’année …
    Mon remède : sorties au max quand la motivation est là, ciné, magasins, restos etc très mauvais pour la cb 😉
    Et mon « rêve » partir habiter ds le sud, un jour peut-être….

  • Oulala, comme je connais ça… Et dans ma banlieue parisienne trop grise, je n’en peux plus. On fait avec. Ce qui me fait tenir, c’est de toujours trouver des idées de sortie sympas, de me booker des concerts, expos, massage et que sais je… Et de projeter des voyages au soleil… Même si on ne va pas toujours jusqu’au bout, j’ai tjrs des guides de voyage de destination tropicale chez moi… 😉 Bon courage

  • Magnésium et Mojito avec Fernanda !!!! Je ne vois que ça … Comme ça, quand tu seras bien torchée de la veille, tu auras toutes les raisons de rester au chaud dans ton lit le lendemain !

    En fait, c’est le soleil qui me rend dépressive, voilà pourquoi j’habite dans le Nord (oui, par rapport aux Tropiques, Toulouse c’est le Nord). Le soleil, c’est plus d’énergie, des difficultés à dormir, de la fatigue, du stress, de l’énergie …. En été pour moi c’est la lose , il me faut de l’obscurité. Y’a des gens bizarres sur Terre

  • Mêmes symptômes que toi mais en novembre. Là je suis vraiment chiffonée !
    Ce que je fais ? Des grandes balades pour m’aérer (ou m’humidifier) l’esprit. Et au retour une boisson reconfortante et bien chaude. Sinon je crois qu’il n’y a rien de mieux que le footing (même une fois par semaine) pour aller bien; Bon là ça fait un an que j’ai pas courru mais j’espère m’y remettre très bientôt.
    Bref ici c’est ACTIVITE PHYSIQUE pour remettre le moral au beau fixe.

  • J’ai le même soucis que vous quand arrive l’automne et l’hiver et pourtant j’aime bien le changement des couleurs, le bruit de la pluie, la blancheur de la neige, rester bien au chaud sous la couette ou prendre un chocolat chaud les mains tout autour de la tasse pour se réchauffer mais rien n’y fait, j’ai la déprime hivernale…
    Donc même solution : nous avons déménagé dans le sud et je vais nettement mieux. Quand il fait gris, je me focalise sur autre chose comme Noël qui approche, savoir ce qu’on va commander au père Noël, de quelle couleur décorer le sapin, quel repas faire pour les différents jours d’exception… etc. Sinon pas de remède miracle trouvé pour l’instant, donc je suis preneuse aussi 🙂 Bon courage !

  • L’accepter !

    ça te fera un bien fou et tu n’y penseras presque plus.

    C’est la saison qui veut ça !

    soigne ton alimentation, ton sommeil, ta peau …

    et profite des activités qui s’imposent à toi l’hiver : famille, cocooning, cultiver sa tête et son réseau …

    penser que ça va forcément passer, que c’est normal et qu’il n’y a pas périle n la demeure …

  • octobre est vraiment différent, et je ne te dis pas ici, entre normandie et paris la pluie qu’on se prend tous les jours!sans compter la lumière qui disparait et les degrés avec!bref, une raison de plus pour aller se faire masser, mettre des couleurs d’automne sur nos ongles, aller ramasser des feuilles pour des ateliers peintures avec nos enfants, et boire du thé devant le canapé pendant la sieste du samedi!!!

  • Aucune solution puisque je fais comme toi et j’habite la même ville dc même taux d’ensoleillement ^^
    Par contre je trouve à m’occuper chez moi now avec cuisine/couture et je vais me tenter le tricot pour pouvoir m’occuper sous ma couette :p

  • Je suis aussi à Toulouse, et ce phénomène m’atteint généralement en novembre. J’ai investi l’an dernier dans une lampe Philips à lumière bleue, 10 minutes le matin en faisant le tour des blogs. Ca a plutôt bien marché. Effet psychologique?

  • Faut s’organiser. Faire des projets, voir de l’avant… pumpkin patch avec Miss Couette, bon en France on dit ‘sortie a la ferme’, preparer Halloween, organiser des groupes de copines (reading club, cooking club, movie club, crafty stuff…)Se bouger sans se faire violence, des balades, yoga ou sinon assos, bénévolat… ça fait du bien de se sentir cool. Se bichonner aussi, un massage ou une pédicure une fois n est pas coutume, ça rebooste. Et puis c’est peut être le moment des albums photos scrapbooking, des meubles qui bougent, des inscriptions a des cours de langues des signes parce qu on a envie d’apprendre encore des trucs chouettes et puis aussi simplement faire un gâteau au yaourt avec les filles et mettre des bulles dans son bain… bref, le meilleur reste a venir…

  • A tous ceux qui souffrent d’une dépression saisonnière ou de troubles de sommeil, voici mon conseil : recourez à la luminothérapie. Elle permet de synchroniser notre horloge biologique qui se dérègle, notamment en hiver, à cause d’un manque de lumière.
    Stéphanie

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ cinq = dix