Des contes musicaux pour les enfants

J’ai reçu récemment trois très beaux livres des éditions Gautier-Langereau en association avec Radio Classique. Des contes musicaux. Casse-Noisette, Le lac des cygnes et Pierre et le Loup.

J' »initie » Mouflette à la musique depuis sa naissance (voire avant si l’on considère que le foetus y est sensible, ce qui est mon cas), elle a été bercée au son de musiques diverses et variées. Muse, -M- et Mano Solo, Lambarena ont fait toute sa première année de manière quasi exclusive (en témoignent les vidéos de ma fille, avec toujours ces mêmes musiques en fond), et elle a découvert de très nombreux morceaux au fur et à mesure qu’elle a grandit et que j’étoffais mon répertoire musical.

Elle a choisi de jouer de la Clarinette en écoutant Pierre et le Loup, la Clarinette y représente un chat, elle adore les chats, il ne lui en fallait pas plus.
Elle avait des livres-CD de Pierre et le Loup, du Carnaval des Animaux, La Flûte enchantée, Picolo et Saxo et j’en passe. Des CD « faits » pour les enfants, la Flûte enchantée n’offrant que ses morceaux chantés (et pas toute la partie parlée, un peu barbante à seulement écouter, il faut bien admettre), par exemple.

J’ai toujours essayé de privilégier la qualité en musique. Je ne souffre pas d’écouter un morceau interprété de manière médiocre (pas mal de CD ont sauté par la fenêtre faute de me plaire d’ailleurs), j’ai une oreille assez sensible et plutôt affutée (et je sais bien me jeter des fleurs aussi), je suis très exigeante en matière musicale et j’ai toujours souhaité développer cette sensibilité particulière chez mes filles.

C’est pourquoi, j’étais ravie de recevoir les trois livres cités plus haut, car, d’une part, j’aime vraiment tout ce que fait la maison d’édition Gautier Languereau, et ensuite parce que j’aime beaucoup Radio Classique, que j’écoute régulièrement avec plaisir (même si, pour être tout à fait franche, les voix monocordes des présentateurs ont tendance à m’énerver, on a toujours l’impression qu’ils sortent d’un enterrement même quand ils présentent des morceaux super joyeux, c’est dommage, faudrait voir à moderniser un peu tout ça!). Et aussi parce que recevoir des livres, c’est un peu ma vocation dans la vie, et si en plus ils sont accompagnés de CD c’est carrément l’extase!

Pierre et le Loup est assez classique. Une interprétation musicale sympa, sans prise de risque particulière. La voix de la narratrice, Eve Ruggieri est agréable, on a l’impression que notre grand-mère nous raconte une histoire, c’est plutôt chouette. Le livre en lui-même est très joli, la couverture fait peur à MissCouette mais est très réussie, et les illustrations font penser à des dessins russes pour enfant. Rien de bien exceptionnel, une belle édition.
Je regrette tout de même qu’à aucun moment ne soit mentionnée la provenance de la musique… C’est écrit nulle part, personnellement ça me frustre (oui je suis le genre de chieuse qui regarde les compositeurs, interprètes, chefs d’orchestres et tout ça, chacun ses vices!).
Mais bon en dehors de ça c’est un très joli livre.

Pierre et le Loup – Gautier Languereau – Illustrations Marcelino Truong – 19,90€

Le lac des cygnes et Casse-noisette, deux ballets de Tchaikovsky, m’ont laissée plus perplexe.
J’admets que je ne porte pas spécialement Tchaikovsky dans mon coeur, j’aime bien, je prends plaisir à écouter, mais ça s’arrête là, je ne suis pas très portée sur les compositeurs russes, ce qu’ils font m’ennuie ( c’est trop « romantique » pour moi…). Mais ces deux ballets sont très agréables à écouter, surtout pour les enfants. Je n’attendais donc pas énormément de ces livres.
Les livres en eux-même sont magnifiques, les illustrations sont superbes (Colonel Moutarde pour Casse-noisette et Régis Lejon pour le Lac des Cygnes), ce sont deux très beaux albums.
Pour les CD, j’ai plus de réserves. La voix d’Elodie Fondacci (lectrice des contes sur Radio Classique) est douce et plutôt agréable (Mister Mii la trouve trop monocorde mais moi j’aime bien).
Par contre, la musique est complètement « bouffée » par la voix. Et c’est là que ça me déplait assez.

En fait, je m’attendais à écouter les ballets et à avoir l’histoire racontée à côté, mais en fait non, l’histoire et la musique se mêlent. La narratrice raconte par dessus la musique. Et moi ça me gêne…
Bon, cela étant, je ne suis pas le public visé, MissCouette, ça n’a pas semblé la déranger outre mesure, elle…
Mais moi ça m’a un peu déçue. Disons qu’il faut le savoir avant d’acheter le livre. La musique de Tchaikovsky n’est pas du tout au centre du CD, elle n’est là qu’en arrière plan, derrière la voix qui conte l’histoire.
C’est sympa quand même, c’est bien écrit sur le livre de toute façon « conte musical », donc c’est seulement moi qui avais d’autres attentes. D’ailleurs, là non plus, les interprètes et l’orchestration ne sont pas mis en avant, la musique est très secondaire.
En fait il faut prendre ces deux CD comme des histoires racontées sur fond de musique. Il ne faut pas trop s’attendre à découvrir les ballets par la musique… (Enfin ils sont en arrière-plan, mais si on se concentre sur la musique, la voix de la narratrice devient vite un parasite très crispant)

Bref c’est sympa mais déconcertant! Les livres restent de très beaux livres-objets!

 

Casse-noisette – Elodie Fondacci – Colonel Moutarde – Gautier Languereau – 22,90€
Le Lac des Cygnes – Elodie Fondacci – Régis Lejon – Gaultier Languereau – 22,90€

 

Vous pouvez retrouver ces livres (et d’autres contes musicaux) sur la boutique en ligne de Radio Classique. De beaux cadeaux de Noël en perspective!

 

 

Livres offerts par Radio Classique

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

4 Discussions on
“Des contes musicaux pour les enfants”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× neuf = neuf