Dopée aux commentaires!

mljtitre 1

Récemment, je me suis demandée pourquoi je bloguais. J’imagine que lorsqu’on blogue depuis plusieurs années, c’est assez naturel de se poser des questions sur ses motivations, qui évoluent forcément avec le temps.
Je me suis donc sincèrement demandé ce qui me poussait, plusieurs fois par semaine, à publier des billets…

J’aime beaucoup écrire, c’est un plaisir pour moi d’enchainer les mots sur tel ou tel sujet. Je ne suis pas très talentueuse, loin de là, mais on peut aimer faire quelque chose pour lequel on est moyennement doué (j’adore cuisiner aussi, par exemple, or, je suis loin d’être un chef!). Mais si c’était ma seule motivation, quel besoin aurais-je de publier mes écrits sur la toile? Je pourrais tenir un journal personnel et m’en contenter… Ce n’est pas le cas. Ce fut le cas passé un temps, j’ai toujours écrit depuis que je sais tenir un stylo, j’ai des tas de feuilles, cahiers, remplis de mes mots, plus ou moins bien formulés, mais depuis que j’ai ce blog, je n’écrit que sur ce support (parfois je ne publie pas mes articles, d’ailleurs).

J’ai pensé à un moment que je bloguais peut-être pour l’argent ou les cadeaux… J’en ai reçu beaucoup, c’était souvent des articles dont j’avais besoin et ça nous évitait de les acheter, nous permettant de belles économies. L’argent gagné avec les sponsos nous permettaient de beaux extras, des restos, des week-end ici ou là, des cadeaux aux filles… Je me suis demandé si c’était une motivation pour tenir quotidiennement ce blog.
Mais je me rends compte que non! Aujourd’hui, je n’accepte quasiment plus rien (sauf des livres, parce que les livres c’est mon péché mignon je ne sais pas dire non!) et je continue de bloguer tout de même. Tout comme j’ai blogué près de deux ans sans rien recevoir de tel.
L’argent et les cadeaux n’étaient donc qu’un plus (non négligeable et très agréable) dans ma vie, mais pas dans ma façon de bloguer.

La gloire n’est pas une motivation non plus. Je suis blogueuse, pas écrivain à succès ou gagnant de la Star’ac, la gloire est toute relative, ainsi que le succès… J’ai un lectorat qui semble fidèle, vous êtes en moyenne plus d’un millier chaque jour à venir faire un tour ici, c’est beaucoup pour moi, genre 1500 personnes qui lisent un de mes billets sur ma petite vie, c’est un peu démentiel! Mais c’est peu au regard des autres médias, voire même des autres blogs, style mode ou beauté… Et puis ces lecteurs, pour la plupart, je ne les connais pas, donc 50 ou 2500, ça fait du bien à l’ego, ça me fait plaisir, mais ça ne change rien dans ma vie… (D’autant qu’en bonne parano, je suis convaincue qu’un pourcentage élevé n’est là que pour se moquer…)

Non, j’ai réalisé que ce qui me motive à tenir ce blog, à publier publiquement mes billets, ce sont les commentaires. Ces mots très souvent gentils, adorables, rigolos que vous me laissez… Que ce soit des blogueuses copines, des lectrices assidues, des lecteurs « qui sortent de l’ombre » une fois de temps en temps ou encore une personne qui ne fait que passer et laisse un témoignage… Tous ces commentaires me font du bien, me font plaisir.
C’est une reconnaissance, d’abord, mes écrits font échos en vous et vous donne envie de partager. Et souvent c’est encourageant, enrichissant… C’est agréable d’échanger, d’avoir des points de vue autres, d’avoir vos remerciements, vos encouragements, vos marques de compassion ou vos messages de tendresse ou d’amitié, ou vos témoignages qui me montrent souvent que je ne suis pas seule dans telle ou telle situation.
C’est un peu égocentrique, peut-être, je ne sais pas… Un peu mégalo aussi, se dire que j’écris pour qu’on vienne me lire et j’attends que vous commentiez qui plus est! Avoir vos remarques, vos critiques parfois, vos avis… Ca compte pour moi, c’est important, et c’est la raison principale pour laquelle je blogue. Pas l’unique raison, mais l’essentielle. Si je ne souhaitais pas être lue, si je ne voulais pas qu’il y ait des réactions, je ne publierais jamais!

J’ai compris que j’étais un peu droguée à ça… Quand je ne publie pas, que je n’ai, de ce fait, pas de commentaire, ça me manque…

Ce billet est, au delà de son aspect assez futile et inintéressant, une manière de vous remercier d’être là, fidèles au poste, que vous soyez de passage ou que vous me lisiez depuis 4 ans! Ca me fait d’autant plus plaisir que depuis plusieurs semaines, je n’ai organisé qu’un concours, et donc vous n’êtes pas là pour les cadeaux, à priori! 😉

Bref, un grand merci à tous pour votre présence, et un merci tout particulier à ceux qui se manifestent de temps en temps! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

105 Discussions on
“Dopée aux commentaires!”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ trois = douze