Grand écart d’âge entre les enfants, avantages et inconvénients

Sans titre 1J’ai deux filles et elles ont 9 ans d’écart. Quand j’ai eu Mouflette, j’étais bien trop jeune pour imaginer avoir un deuxième enfant dans la foulée. Et il m’a fallu 8 bonnes années pour que le désir d’un autre enfant pointe son nez. Avant, je voulais d’autres enfants un peu comme quand on a 20 ans et qu’on se dit « oui, je veux des enfants, plus tard », bon sauf que moi j’avais déjà un enfant, mais l’idée est là.

Et 9 ans et 3 mois après la naissance de ma première fille, une deuxième petite chérie est née.

Pendant ma deuxième grossesse, les gens qui me voyaient avec ma « grande » Mouflette de 9 ans me questionnaient sur mon éventuelle angoisse concernant l’écart d’âge. J’ai eu beaucoup de remarques à ce sujet, jamais bien méchantes, mais ça ne m’a pas aidé à être sereine. Bien entendu l’écart d’âge me faisait peur, mais bon, c’était comme ça, je ne pouvais pas revenir en arrière (ni ne l’aurais voulu), donc j’avoue que j’aurais bien aimé qu’on me laisse un peu tranquille avec cette histoire là.
Dans le lot, j’ai eu aussi quelques témoignages très rassurants, surtout venant de femmes mûres (la cinquantaine quoi), qui m’ont dit avoir une relation formidable avec leur soeur de 8/10 ans leur aînée ou leur cadette. C’est toujours chouette quand les gens prennent le temps de dire des choses gentilles et bienveillantes!

Mes filles ont aujourd’hui bientôt 12 ans (en mars) et bientôt 3 ans (en juin) et leur relation est très jolie. Mes peurs se sont envolées, je suis belle est bien la maman de deux filles, d’une fratrie (enfin d’une sororie).

Il y a beaucoup d’avantages à avoir des enfants d’âge très peu rapprochés, comme j’imagine il y a des tas d’avantages à avoir des enfants d’âges proches… Je crois que je ne connaitrai jamais cette éventualité là, si nous avons un 3° enfant, il n’aura pas un âge très proche de MissCouette… (Ou alors il faut que l’on prévoit un 4° rapproché du 3°, mais bon, la nature sera sans doute moins clémente au fur et à mesure que le temps passe!)

Bref, les avantages d’avoir des enfants avec un grand écart d’âge:
– Quand le bébé nait, la grande fait déjà ses nuits depuis longtemps… Facilement 5 ou 6 ans!
– Quand le bébé nait, la grande soeur se prend un peu pour une seconde maman et est toujours disponible pour pousser le landau, voire même, les 2 ou 3 premières fois, à changer une couche (après on peut se brosser…)
– Si une pré-adolescente peut-être carrément très chiante, c’est tout de même plus reposant qu’un enfant de 2 ans… Autrement dit, quand la pré-ado fait la chieuse, on peu l’envoyer dans sa chambre. Ce qui est beaucoup plus délicat avec un petit enfant. Ainsi, on n’a pas deux bébés à gérer mais seulement un seul et une grande fille, c’est moins fatigant!
– Avoir un deuxième enfant 9 ans après le premier, c’est comme avoir 2 premiers enfants… On redécouvre la maternité, on avait oublié à quel point un bébé, c’est tout petit et trop mignon, on redécouvre les joies des premières fois avec la même béatitude qu’avec le premier enfant…
– A 12 ans, une jeune fille aime bien faire croire qu’elle est super grande et relègue au grenier tous ses jouets du primaire… Avoir une petite soeur de 3 ans, c’est pouvoir jouer aux Playmobiles, à la dinette et aux puzzles 12 pièces sans aucun complexe « je m’occupe d’elle là, je joue pas! »
– Les querelles prennent peu d’ampleur… La grande fille se raisonne en général d’elle-même!
– Les rapports sont peu empreints de jalousie. Il y en a, mais très peu. Les filles ne peuvent pas trop vouloir ce que l’autre a vu qu’avec leur écart d’âge, elles ne convoitent pas les mêmes choses (ou alors y’a un souci!).
– La grande soeur est très protectrice et bienveillante. Cela lui donne un esprit responsable et le sens du partage.
– La petite soeur voit en son aînée un exemple, voire une idole. Ca pousse les petits vers l’avant. Mais pas sur tout… Mais sur beaucoup de points, la petite fille est ainsi très dégourdie.
– La comparaison entre les deux enfants est quasi impossible, elle ne se base que sur des souvenirs. Et on ne compare pas les enfants sur le moment mais l’enfant quand il avait le même âge que l’autre, 9 ans avant… La mise en perspective est beaucoup plus difficile, laissant ainsi aux enfants la possibilité d’être pleinement eux-même!
– L’amour est très présent, ces deux soeurs là s’adorent! Et je pense qu’à ce niveau là, 1 ou 15 ans d’écart, rien ne change la relation unique et la tendresse que les enfants se portent!
– Le dimanche matin, vive les grasses mat’! La petite fille va réveiller et embêter sa grande soeur à la place de ses parents… Et comme la grande soeur sait préparer le bib’ et raconter des histoires, c’est 2 heures de plus au lit (gros quotient d’indignité parentale pour en arriver là…)

Les inconvénients:
– On en a fini avec les couches depuis 7 ans et il faut remettre ça… Moyen motivant.
– le revers de la médaille d’avoir « 2 premiers enfants », c’est qu’on redécouvre aussi l’enfer des nuits blanches, des dents qui sortent, de la fièvre et des « mais-qu’est-ce-qui-faut-faire??? ». La mémoire est sélective et on avait oublié les désagréments et comment s’en sortir… Mais bon, on réapprend vite!
– Plus les enfants grandissent et plus l’écart se creuse… Si 9 ans restent 9 ans, il y a une différence entre une petite fille de 9 ans qui accueille un bébé avec un immense enthousiasme et une jeune femme de 20 ans et une petite fille de 11… Mais nous n’en sommes pas encore là!
– On a du mal à recycler les affaires du grand pour le petit… Déjà parce qu’en 9 ans, on a eu le temps de tout vendre ou donner… Et niveau fringues, ce qui était super fashion en 2001 l’est vachement moins en 2010… Il y a tout de même quelques exceptions que l’on est content de ressortir!
– Si les filles jouent souvent entre elle, il y a tout de même un ennui qui s’installe assez rapidement. La grande soeur veut initier sa petite soeur à ses jeux à elle, sur la Wii par exemple ou les Légos… Mais la petite ne fait rien comme prévu, soit elle ne comprend rien à la manette de la Wii, soit elle a des petites paluches trop maladroites pour conserver intactes les créations en Légos…
De la même manière, quand la grand « se met au niveau » de la petite et joue à la dînette ou aux petites voitures, vient un moment où elle dirige un peu trop le jeu, ce qui ennuie sa petite soeur, qui souhaite jouer comme bon lui semble.

Bref, un article qui n’a sans doute que peu d’intérêt mais j’y pense depuis longtemps.
Mes filles ont une belle relation et je ne me demande jamais « comment cela aurait été si elles avaient un âge plus proche », parce que de toute façon c’est impossible…
Je me demande parfois quelle grande soeur aurait fait MissCouette avec ce bébé fantôme que nous n’aurons pas… C’est un pincement à chaque fois que j’y pense, car je suis sûre qu’elle ferait une merveilleuse grande soeur! Et Mouflette une fantastique « multi-grande soeur ». C’est d’autant plus un pincement que petit frère ou petite soeur il n’y aura pas avant plusieurs années, sauf coup de folie ou grosse surprise (et chaque mois je prie pour que mon contraceptif ait été défaillant, même si ce serait une pure folie en l’état actuel de notre vie… Et je ne le veux même pas pour de vrai!)(Les hormones de la trentaine sont des petites pétasses!).

Quand je pense à notre prochain enfant, qui aura probablement 5 ou 6 ans d’écart avec MissCouette et 14 ou 15 avec Mouflette, ça me fait très peur. Je me demande quelle genre de fratrie cela peut faire avec des enfants d’âges aussi éloignés… Et je me rassure en pensant à toutes ces petites choses qui font que mes deux filles sont de merveilleuses soeurs l’une pour l’autre, elles s’adorent, se vénèrent… Pas une journée sans que Mouflette vantent les exploits de sa soeur, ou sa beauté, ou le fait qu’elle est adorable! Pas une journée sans que MissCouette montre, à sa façon, combien elle aime sa soeur, en allant se faufiler dans son lit le soir, en allant la chercher pour jouer le dimanche matin…
Je me dis que peut-être l’écart n’a rien à voir dans la beauté d’une relation entre frères et soeurs, qu’ils s’aiment ou se détestent, ils créent quelque chose de joli ou non, selon leur environnement, leur famille, leur caractère, mais pas en fonction de leur âge…

Je me dis que dans dix ans, Mouflette emmènera sa petite soeur au cinéma ou au fast-food et qu’elles continueront de faire briller la belle relation qu’elles ont (d’autant que j’espère que Mouflette vivra encore chez nous, hein!).

Bref, c’est très décousu tout ça mais tant pis!!
Et vous, vous avez de belles relations avec vos frères et soeurs? Vos enfants en ont ils? Ca se passe comment?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

133 Discussions on
“Grand écart d’âge entre les enfants, avantages et inconvénients”
  • Je crois que l’amour est au delà de la différence d’âge….
    Que cela soit l’amour fraternel, l’amour amicale, l’amour d’un couple, etc…
    On n’a pas à juger… on ne sait pas.
    On a encore la liberté de faire ce qu’on veut, alors saisissons-la !

  • L’empereur et son frère ont 4 ans et demi d’ écart et si ça m’angoissait au départ, je trouve en fait leur relation très équilibrée.
    J’ai trouvé beaucoup plus facile aussi le fait qu’un des deux soit déjà autonome quand le second est né. Je ne sais pas si j’ aurai réussi à gérer deux enfants en bas âge en même temps

  • J crois que chaque situation a son avantage et son inconvénient. Mes deux enfants ont 3 ans et demie de différence d’âge. Ils arrivent à jouer ensemble malgré cela. Et le grand frère est très protecteur et responsable de sa petite soeur.

  • Bonjour,

    Je me retrouve en lisant cet article!
    Je suis la grande soeur de deux petits, j’ai eu mon frêre lorsque j’avais 15 ans et ma soeur à 17 ans et demie.
    J’ai désormais 25 ans et eux 10 et presque 8 ans.
    Je parle d’eux comme si c’était mes enfants souvent, nous avons une relation trés particulière, différente d’une fratrie normale…
    Quand ils ont un soucis, je sais que si je le leur demande ils me le diront ce qu’il ne font pas forcément avec leurs parents.
    Je joue un peu le role de seconde maman même si je ne les vois pas souvent, quand ça fait trop longtemps qu’ils ne m’ont pas vu ils m’appellent pour que je vienne 😉
    Je me suis bcp occupée de mon petit frêre quand il était bébé et quand je m’occupe de mon fils je nous revois. Pour ma soeur j’ai moins été présente étant donné que j’étais en age d’avoir un petit ami et que c’était bcp plus intéressant ^^ mais quand j’étais là je m’en occupais pareil 😉
    Ce sont de jeunes oncles et tantes, je tiens à ce que mon fils les appellent tata et tonton et eux aussi d’ailleurs! ils sont tout fier quand ils disent a leurs copain qu’ils ont un neveu 😉
    J’aurais aimé avoir un frere et/ou une soeur quand j’étais enfant mais j’ai eu la chance d’être trés souvent avec mes cousins/cousines pour combler le manque et je suis fier désormais d’être une grande soeur de petits même si ça rappel le temps qui passe et que ça fait bizarre de se dire qu’ils ont déjà l’age qu’ils ont!
    je ne souhaite pas avoir d’enfant rapproché (mon fils a déjà presque 3 ans), peut être que c’est lié à mon vécu, je ne sais pas… Je souhaite attendre que mon fils soit autonome, comme son grand frêre l’était quand il est arrivé (mon beau fils avait 5 ans et demie à la naissance de son frêre), je me dis que 5 ans c’est bien, on verra comment va se dérouler la suite et j’espère que notre situation sera plus florissante d’ici là pour acceuillir un nouveau bébé!

    Bonne journée et merci pour ce super article!!!

  • hé ben moi j’ai 10 ans et demi d’ecart avec mon petit frère ( demi frère ) et c’est super…. j’ai un autre demi frère rapporté qui a 7 ans de plus que moi et que j’ai decouvert a l’age de 12 ans ( conflit entre mon beau père et son ex docn il avait 17 an quand je l’ai connu) …. bref on s’entend bien. aussi mais pas proches on n’a pas vecu ensemble ….. et moi j’ai des jumeaux de 7 ans … c’est encore autre chose et c’est génial et parfois( très ) usant…. rufo dit que l’age le pire en ecart d’age c’est 3 ans ……. il dit que au dela de 5/+6 ans c’est super, ou alors très rapproché. il a fait un bouquin là dessus sur les fratries qui est super!
    bizz

    • Ha, j’aime pas trop Rufo en général! 😉 J’aime pas trop le fait qu’il dise qu’il y a un « pire âge » par exemple. Je suis convaincue que des enfants de 3 ans d’écart peuvent parfaitement bien s’entendre… 😉

  • Bonjour !

    J’ai 22 ans et je suis l’aînée d’une fratrie de 4. Ma plus jeune sœur a 12 ans, donc 10 ans d’écart et franchement, j’ai beaucoup moins de mal à la supporter elle qu’à supporter mon frère de 3 ans mon cadet. Quand Mouflette aura mon âge, elle saura relativiser et elle aura plus de patience (c’est en tout cas ce qui se passe pour moi). En plus, je peux partager de plus en plus de choses avec elle au fil des années. Et puis, une grande sœur aussi âgée, ça se transforme vite en confidente et en « donneuse de conseils sur la vie » pour peu qu’on soit un eu proche. Je pense sincèrement qu’une telle différence d’âge est une force et non pas une faiblesse !

  • Je trouve justement ton article intéressant ! J’ai l’impression que la tendance est plutôt aux enfants rapprochés depuis quelques temps, et comme mon fils a deux ans on me demande souvent quand est-ce que je compte lui faire un petit frère 🙂 Le hic c’est que pour le moment je n’en ressens pas vraiment l’envie. J’ai envie d’un 2ème enfant, je sais que je l’aurai un jour si la nature ne m’en empêche pas, mais j’ai envie d’attendre encore quelques années et de profiter de lui, et qu’il soit davantage autonome. M’occuper de deux enfants en bas âge avec mon rythme actuel soutenu au boulot, je n’en serais pas du tout capable ! Pourtant ça ne m’empêche pas de ressentir une certaine pression avec ce fameux écart d’âge à ne pas dépasser, on dirait qu’il y a une norme… J’ai 7 ans d’écart avec mon frère et on s’est toujours très bien entendus ! On était pas très complices mais quand même assez proches, je pense que plus que l’âge, c’est le caractère des enfants qui comptent ! Je connais des enfants d’âge très rapprochés qui ne jouent jamais ensemble et ne semblent pas si complices que ça…

    • Je pense qu’il faut surtout faire comme on le sent… Faire un enfant pour le faire, bof bof… Il vaut mieux le faire parce qu’on en a très envie, qu’on se sent prêt à l’accueillir! Et si c’est 8 ans après le premier, hé bien c’est comme ça! 🙂

      • Bonjour, j’ai suis complètement d’accord! Nous avons un fils de 7 ans mais depuis qu’il avais 2 ans, on avais décidé d’avoir un 2eme… .., je suis tombée enceinte, mais a la première écho , mauvaise nouvelle l’embryon étais accroché sur les trompes , donc grossesse impossible , operation, tout le tralala et puis temps de récupération…. deuxième round….un an après comme tout les bon fêtard on avais décidée de profiter un peu avant d’avoir un deuxième…..très bien profité….année d’après on se remets….up, enceinte ! Trop contente!,, des tests sanguines pour savoir la évolution avant le 3 mois pour écho tant espéré mais pas le temps… au debout du deuxième mois j’ai eu de saignements , direct aux urgences et véridique : fausse couche! ah! Décidément,…. on étais très déçu…. mais rien nous démotivent ,, pas de fixette non plus, on se disait qu’on étais déjà privilégie d’avoir notre petit garçon qui as déjà 5 ans…, et si c’est comme ça , on ferais pas de drame, on profiteras de notre garçon unique sans problème!,, un an après sans penser p,us à ça : ops, où sont-ils mes règles didonc? Ha oui, j’ai peu être encore enceinte!!,, et oui…. et ma joie numéro 2 est né 7 ans après mon premier !,,, mon garçon étais ravi d’avoir un frère ou une sœur, mais il étais claire que il voulais plutôt un garçon parce que « les filles c’est nulle «  dites lui., lol …. bon ok, faut encore attendre 3 mois pour savoir le sexe…et lui toujours décidée d’avoir un frère….il voulais nous accompagnér pour l’écho découverte du sexe, et quand la sage-femme as dit …. ha, c’est une petite minette ….. il se ferme, pas content…mais après trois secondes de réflexion, il às dit…. au fait, je préfère une fille , elle ne me piquera pas mes legos et playmobil garçon.! Juste c nulle qu’elle va vouloir des châteaux des princesses comme playmobil! Lol , nous sommes éclatées de rire!,,, …….. aujourd’hui mon grand as 7 ans et ma petite 13 mois, ils s’éclate elle attends impatiemment son frère arriver de l’école avec grand sourire câlins bisous je t’aime… mais j’avoue que les horaires ne sont pas les mêmes alors la première année avec bebe plus amener le grand a école 7h, ( réveiller la petite) car elle dors jusqu’à 10h normalement, et le retour quand elle fait sa sieste du matin jusqu’à 11h30 , faut déjà que je ressort ( rereveil la petite pour aller chercher mi di pour manger… ressortir pour 16h sortie d’école, mettre bebe dans la voiture avec le bib du goûter….pour amener après le grand au judo, aller chercher hoooooouuuuuu…..et je suis sure que je suis pas la seule….car je pense qu’on passe tous par là la première année du deuxième….ou troisième…c.est la connaissance et la adaptation d’un petit être chamboule tout une famille, ( et quelle bonheur !,) ….c un peu la galère le rééquilibrage de la famille! Mais ça y est aujourd’hui 1 an après on se retrouve, je me suis mieux organisé pour avoir du temps pour les 2, enfin 3 oublions pas le papa ..il faut du temps pour lui aussi!,, ouf Grand moment je peux dire…. le plus grand aime sa sœur de tout son cœur! Je suis fille unique j’entendais pas comment ça allé être , mais fière de nous! On s’aime . Merci à dieu pour me donner la opportunité de connaître la maternité et tout qui va avec…. un grand apprentissage humain. vive la Vie, bisous à toutes. Ps;:; je m’excuse pour mes fautes d’orthographe, je suis brésilienne , mon français écrit c’est ne pas encore acquis. L.important c’est de se faire comprendre .%❤️✨ Bonne semaine à toutes

  • Mes enfants aussi ont 10 ans et 8 mois d’écart…
    Et pourtant, je les trouve liés tous les deux par une belle complicité… et parfois ils me font rire car ils se chamaillent comme s’ils n’avaient que 3-4 ans d’écart.
    Aujourd’hui ma grande a 16 ans, et mon fils aura 6 ans en Septembre…
    Elle l’emmène au cinéma, au M.C D., elle adore le présenter à ses copains-copines, dont il devient la mascotte. Elle regarde avec lui des dessins animés. Ils se prennent en photo pour qu’elle puisse mettre sur sa page FB.
    E puis aussi, comme tu le dis… elle peut jouer pour nous la baby-sitter lorsque nous avons envie nous aussi de sortir et nous faire une séance ciné., et rien que ça, ça fait du bien !

  • c’est drôle parce que je voulais écrire un article comme ça, parce que moi aussi il y a 9 ans entre mon premier Pierre et la deuxieme Louise.
    Louise est née le 6 septembre 2012 et Pierre a eu 9 ans au mois d’octobre.
    Je me souviens tres bien quand j’ai eu le premier, dire que jamais plus je n’aurais d’enfant, la relation etait tellement fusionnelle que je ne voyais pas la place pour un autre enfant.
    Et puis Pierre a commencé à demander un frere et puis un jour, sans qu’on le veuille vraiment j’étais enceinte.
    Contrairement à toi, la différence d’age ne m’a jamais fait peur, au contraire, j’étais persuadée qu’on avait passé le cap de la jalousie avec le premier, qu’il était grand etc etc…
    En revanche oui beaucoup de gens paraissaient horrifiés quand il me voyaient avec mon grand et mon gros ventre, beaucoup me souhaitaient bonne chance pour : les nuits, les couches, les bibs….Ce à quoi je répondais que vu mon métier (assistante maternelle) je n’ai jamais quitté les couches ni les bibs, ni les crises de larmes etc etc…
    Et puis Louise est arrivée, et moi qui pensais ne pas pouvoir aimer deux enfants pareil ce fut le choc quand je l’ai vu… elle etait une evidence.
    Pierre est super heureux, il est tres disponible, la couvre de bisous, joue avec elle et elle dès qu’elle le voit elle s’agite, rigole et le dévore des yeux.
    Ce que tu dis est vrai, avec un tel écart c’est comme si on avait 2 premiers enfants, je redecouvre le bonheur d’un sourire de bébé, l’odeur du cou, et j’ai même l’impression d’en profiter plus que du premier alors que pourtant pour lui aussi je suis restée à la maison pour m’en occuper…
    Merci de ton article, cela m’a donné envie d’écrire le mien;)

  • Salut! Je connais bien ces écarts d’âge…j’ai 11 ans d’écart avec ma petite soeur, et ma Pouillette a 8 ans de plus que le Cromignon. J’ai très mal accueilli ma soeur, alors que la Pouillette est hyper proche du Cromignon. J’ai commencé à avoir de bons rapports avec ma soeur quand je suis devenue adulte, alors que mes enfants s’entendent comme larrons en foire. Ca dépend sans doute plus du caractère que de l’âge…

  • Quel bel article ! J’ai 7 ans d’écart avec la petite bichette. Même si elle est ma petite sœur c’est moi qui lui donne ces petits noms
    affectueux (ou gênant qd cela de passe devant ses potes).
    Aujourd’hui encore j’ai du mal à définir notre relation tellement nous sommes proches, elle est bien plus qu’une sœur , un peu comme mon enfant !
    Moi aussi j’ai joué à la petite maman, je l’ai chouchouter, je m’en suis occupé, et cela n’a jms cessé. L’ambiance familiale y est sans doute pour bcp, une jolie famille de Bisounours . Je suis heureuse à 26ans d’avoir ces années d’écart, d’avoir vécu tant de belles choses avec elle sans JAMAIS une seule dispute (j’ai vraiment beau cherché, je ne vois rien) !
    Si je le peux j’aimerai pouvoir reproduire cela. Est ce que ce sera une réussite je ne le sais pas ? Est ce que nous étions du même sexe cela a favorisé nos relations ?
    En tout cas, j’aime à penser que peu importe les années qui sépareront mes enfants ils pourront connaître ce que je vie aujourd’hui

  • Ah ah, j’en ai qu’un… MAIS j’ai des freres et soeurs, pleins! Les joies des familles multiredecomposées 😉
    Nous avons tous des relations différentes les uns aux autres, et si je suis plus proche du plus proche par l’âge (j’en ai 36, lui 30)… je les aimes tous plus fort les uns que les autres.
    Je suis capable de ma lever à l’aube pour entrapercevoir le plus jeune de mes freres dérrière une vitre d’aeroport, lui en partance pour l’Afghanistan (putain d’armée!) ou de faire 1000 bornes à 2h du matin, parce que je le sens bien que ma grande soeur 510 ans de plus) qui même si elle n’a rien dit , ne va pas bien…
    Bref, ils sont là bien accrochés à mes tripes et selon eux, comme je suis celle du milieu (On est 5), je suis le « noyau » celle qui les unis les uns aux autres, c’est y pas meugnon?

  • WA-OUH !!!

    Quel bien fou cela fait de lire ton billet.

    Pas une seule maman dans mon entourage n’a d’enfants avec un écart d’âge supérieur à 4 ans (la normalité selon certaines ….)

    Les miennes ont 7 ans de différence, et NON je ne trouve pas ça trop !

    Beaucoup trop de questions, et de remarques durant ma seconde grossesse et encore maintenant … J’avais 19 ans quand la première est née, et oui j’ai préféré prendre mon temps pour envisager une deuxième maternité.

    Les « cases » ne sont pas pour moi et cela me rassure de ne pas être la seule à bien le vivre !

    Merci pour cet article LMO

  • Très bel article ! J’ai 10 ans d’écart avec ma soeur parce que mes parents ont divorcé puis se sont remis ensemble entre-temps et on a une relation vraiment privilégiée. Je me retrouve dans les points que tu as souligné: j’ai longtemps été une deuxième maman, d’autant plus que mes parents travaillaient beaucoup et que je me retrouvais à gérer les devoirs et le bain et on ne se disputait pas souvent puisque j’étais assez grande pour savoir qu’il s’agissait de broutilles. Par contre, comme tu dis, c’est vrai qu’il y a des périodes où on s’éloigne un peu: quand j’avais 18 ans et que je commençais ma vie d’adulte, elle en avait 8 et des préoccupations de gamine. Aujourd’hui, je sens bien que la jeune fille de 22 ans qu’elle est devenue n’a pas grand chose en commun avec la mère de famille de 32 ans que je suis mais on s’aime toujours autant et on discute énormément des choses de la vie. Je me dis que ce n’est pas plus mal cet écart, au moins on n’était pas sans cesse comparées et on ne se piquait pas nos petits copains ! 🙂 (quoique ça pourrait encore arriver ^^)

  • les miens ont 5 ans et demi d’écart…comme toi, j’en ai beaucoup (trop) entendu pendant ma 2ème grossesse sur leur grand écart d’âge…mais franchement, je ne me voyais pas du tout gérer des enfants d’âge rapprochés, et puis bon, notre situation n’était pas propice à l’accueil d’un 2ème enfant avant…
    je pense de toutes façons qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais écart d’âge…ce qui fait le lien d’une fratrie, ce sont les parents…si les parents ne « créent » pas une unité entre leurs enfants, ça ne marchera pas, qu’ils aient 2 ou 10 ans d’écart…(enfin, c’est mon opinion, car mon vécu et celui de mon compagnon! 😉 )

  • c’est une question qui est beaucoup beaucoup dans mon esprit.
    J’ai 5 ans d’ecart avec mon frere, et je ne sais pas si c’est parce que c’etait fille/garçon mais je n’ai pas beaucoup de souvenir de jeux avec mon frère il me semble que c’était trop cet écart (c’est mon sentiment)
    c’est pour ça que j’ai voule qu’il y en ai moins avec ma fille mais j’avais peur des enfants trop proche style 18 mois d’écart.
    On était donc parti sur un écart « idéal » à nos yeux de 3 ans et ça a presque faillit se faire
    malheureusement la nature est bien vilaine parfois et ça ne le fera pas…donc on verra et j’avou que ton témoignage me rassure beaucoup et j’espere que quelque soit l’ecart mes enfants auront une belle relation si biensur j’ai la chance d’avoir un 2eme. bisous

  • Oups bug? Je disais que c’est une question que je me pose beaucoup en ce moment. Avec mon frère j’avais 5ans et je trouvais que c’était beaucoup, je n’ai pas trop de souvenirs de jeu avec lui.
    On avait donc pensé à un écart idéal (à nos yeux) de 3 ans et ça a faillit le faire. Mais malheureusement la nature est bien vilaine parfois et ça ne le fera pas…Mais j’espère que si un jour j’ai la chance d’avoir un 2eme ils auront une belle relations comme tes filles quelque soit l’ecart d’âge. bisous

  • Coucou,
    J’ai lu ton article très attentivement.
    Ma maman a eu ses deux premiers enfants en 1981 (G) et 1983 (F), puis elle a divocé d’avec son premier mari pour se marier par la suite avec son premier amour, mon papa et ils ont donné naissance à mon fère en 1989 et moi en 1993, après ils ont divorcé, mon père s’est remarié avec une femme de 20ans de moins et ils ont eu 2enfants en 2003 (G) et 2007 (F).
    Ce qui fait donc une différence de quelques années, pour moi : 12ans, 10ans, 4 ans, 10ans, 13ans.
    Mais c’est le bonheur. Les grands sont toujours présents pour moi et mon frère (nous deux sommes un peu jumeaux : appels, sms, skype… on ne peut vivre une journée sans nvlles et celà n’importe où dans le monde) et avec les plus jeunes c’est pareil.
    Je suis un peu leur modèle tout comme mon frère mais j’ai toujours aimé seconder ma belle mère pendant les vacances : les douches, les couches, la cuisine, les habiller…. Et puis je pense qu’il faut un maximum de confiance avec nos parents pour pouvoir déléguer les taches. Mes parents ont toujours bien vu ses différences d’âge et ça ressert la fraterie.
    Bref quoi de mieux qu’un appel de sa petite soeur de 6ans pour te dire que ça y est elle sait vraiment lire et pas que son livre de CP ? ou le petite frère de 9ans qui a joué son premier concert de trompette? par contre avec les grands ça fait moins pleurer c’est toujours un job, une grossesse….
    Bref, pour rien au monde je referais ça 🙂

  • Au début, dans mon esprit, je me voyais avec des enfants aux âges pas trés rapprochés, histoire de bien profiter du premier avant de faire le deuxième…
    Et puis, le temps passe, j’ai bientôt 33 ans et mon horloge biologique tic-tac de plus en plus fort donc au final, je risque fort d’en faire deux dans la foulée de peur de rater le coche
    En tout cas, quand je vois des photos de tes filles, je me dis qu’elles ont l’air heureuses d’être soeurs <3

  • J’aime beaucoup ton article, c’est chouette de voir les eux cotés.
    Moi mon plus gros point négatif qui m’aurait fait peur c’est que la grande soit restée seule si longtemps, l’enfant unique ne me faisait vraiment pas envie, 9ans ça peut être long, ça dépend des enfants je pense surtout, ma grande monstrouille l’aurait mal vécu en tout cas, je suis moins sure pour la petite en revanche (et plus difficile à dire aussi).

    Et puis, surement qu’à l’avenir elles feront des cinés et tout ensemble, c’est ce que je leur souhaite.

    • Ma grande m’a longtemps réclamé un petit frère, depuis qu’elle a 3 ans en fait… Je ne pense pas qu’elle ait souffert du manque parce qu’elle savait qu’elle en aurait un « un jour »… Mais c’est vrai que pendant 9 ans elle a été élevée comme enfant unique. Cela dit la transition à « grande soeur » n’a pas été très difficile…

  • Coucou! J’ai aimé ton article alors je vais te donner mon ressenti! Je suis l’aînée de 4, les écarts entre nous sont de 3 puis 2 puis 5 ans. Le résultat est que personne ne s’entend avec personne! Si je mets à part mes frères de 20 et 26 ans qui vivent toujours chez mes parents, nous n’avons aucun contact les uns avec les autres… Chez moi il y a deux ans d’écart entre mes filles et j’ai bien du mal à comprendre comment une telle complicité peut être amenée à disparaître, comme c’est arrivé avec ma sœur… Tout ça pour dire que selon moi l’écart d’âge n’a absolument rien a voir! Bises

  • Je disais justement à mère, que lorsqu’on a des enfants avec un grand écart d’âge, les gens te disent « mais tu n’as pas peur qu’il n’y ait pas de complicité, pas de lien….. Et quand ils sont rapprochés on te dit  » mais tu vas y arriver ? Il/elle n’est pas trop petit(e) ? Il ne va pas être jaloux? »

    Ne t’inquiète pas trop! La relation ne sera pas la même, évidemment. Mais l’esprit de famille, l’amour semblent bien ancrés dans ta famille 🙂 donc le lien, la complicité sera toujours là 😀

    Ma soeur a 7 ans de plus que moi, et nous sommes très proches. Bien sur à un certain moment, quand elle avait 14 ans et moi 7 ans il y a eu quelques petites tensions, parce que je voulais toujours être avec elle et ses amies^^, mais rien de bien méchant! QUE du normal.

    Vous êtes une belle famille remplie d’amour, les bases sont solides! Promis <3 (oui, je me permets les coeurs)

  • crevette a l’âge de ta seconde fille, tous les jours on me demande alors a quand le prochain???????????!!!!!j’en ai pas envie, oui j’ose le dire, franchement je n’ai pas un quotidien assez sympa et adéquat pour avoir un second enfant, alors la tendance sera peut être à deux enfants d’âge différents et assez espacés?

  • Hé bien nous on est 7 à la maison, je suis la seconde et le petit dernier a 10 ans. C’est chouette et on est très soudé, très famille donc dès qu’il y a un anniversaire/Noël/un baptême… on est tous réunis et on prend un reel plaisir à se voir.

    Mais en dehors de ça, on se voit peu. On va chez nos parents et si on s’y retrouve tant mieux mais sinon on ne cherche pas à sa voir plus que ça… On se prend aussi moins la tête du coup ^^

  • oups! … je disais donc que oui, deux enfants rapprochés en âge, c’est épuisant et demande beaucoup d’énergie et, on ne peut demander à « l’ainé » des deux, d’attendre ou d’être patient puisque lui même, est encore presque, un bébé … bref, pas facile mais, à côté de ça, il y a tout un tas d’avantage et notamment le fait, qu’ils grandissent côte à côté, un peu comme des jumeaux et, c’est assez sympas … mais bon, après, dans toute situation, il y a des avantages et inconvénients 😉

  • J’ai 7 ans d’écart avec mon grand frère. Il y a biensur quelques inconvénients mais j’ai adoré grandir avec lui et aujourd’hui, nous avons une relation qui est vraiment empreinte de tendresse.
    Que ce soit 1 ou 9 ans d’écart, il y aura toujours des bons et des mauvais côtés. Puis on ne peut pas anticiper sur les caractères et les affinités, alors tu as bien raison de te réjouir de leur relation sans t’inquiéter !

  • J’aime beaucoup cet article.
    J’ai moi même 7 ans de différence avec ma petite soeur. Elle est en ce moment en pleine adolescence (16 ans) et j’ai le sentiment de pouvoir vraiment l’aider. J’ai eu son age il n’y a pas si longtemps mais ça c’est passé il y a assez longtemps pour que j’ai un peu de recul. Je lui parle de sexualité sans problème (et moi au moins elle m’écoute!), d’orientation (les choses n’ont pas beaucoup changé en 7 ans, je l’emmène au restaurant, à la mer (c’est cool d’avoir le permis), choses qu’elle ne peut pas faire avec ses copines mais surtout je calme les parents quand elle fait des conneries étant donné que j’ai une relation d’adultes avec eux. Bref c’est que du bonheur et cette relation est bien meilleur que celle que j’ai avec mon frère qui n’a que 3 ans de plus que moi.

  • Pire ! J’ai plus de 20 ans d’écart avec mon demi-frère et ma demie-soeur. Ils sont tous les deux du même père, et bla bla bla, compliqué, blablabla, je n’ai jamais vu que mon demi-frère qui a retrouvé sa mère (et la mienne par la même occasion) alors que j’avais 17 ou 18 ans.
    Pas grand chose à dire, si ce n’est que, 20 ans d’écart ça peut faire quand même beaucoup, d’autant plus lorsque l’on n’a pas été élevés par les mêmes parents, et donc de la même façon. En revanche, le père du nanogeek (mon conjoint) qui a un peu moins de 20 ans d’écart avec son frère et sa soeur, a une plutôt bonne relation avec sa fratrie. Ce qui risque de changer, car ils ne savent pas encore qu’il y a un nanogeek en formation hihi.

    • Ha oui si vous ne vous êtes connus que très tard ça n’aide pas… Mais quelque soit l’âge je pense! (J’ai un « demi frère » que je n’ai vu qu’une fois, je ne me suis jamais sentie autre chose que fille unique)

  • Personnellement, j’ai 9 ans et 14 ans d’écart avec mes grands frères et c’est formidable. Le très grand m’emmenait partout avec lui quand il avait 18/20 ans et même plus tard! A 6 ans je connaissais la cité U comme ma poche et on passait vraiment du bon temps ensemble. Et maintenant c’est pareil, on a une relation très forte. Avec mon frère qui est au milieu c’est différent, mais nous avons une relation qui nous est spécifique et qui nous convient. J’adore le fait qu’ils soient plus grands, ce sont un peu mes piliers, je donnerais tout pour eux!

  • J’ai 8,5 ans d’écart avec ma sœur et je pourrais mourir pour elle s’il le fallait. C’est mon rayon de soleil, malheureusement quand elle est partie vivre au bout du monde j’ai du coup cru que j’allais mourir… Heureusement elle est revenue, ça va mieux 🙂

    Mon compagnon a 3 frères, 2,5/3 ans entre chaque, ils ne se « connaissent » pas, sont incapables de dire quels sont les centres d’intérêts des uns et des autres, n’ont pas les n° de téléphone des autres,… Aucun lien, je pense que si mes beaux-parents devaient malheureusement partir tôt comme leurs parents nous ne les verrions tout simplement plus.

  • Bonjour,

    Moi aussi je me retrouve dans ton article,à plusieurs niveaux:

    Mes 2 fils 10 et 8 ans , sont plutôt proches, ils se stimule au niveau du travail , ils amis, jouent aux mêmes jeux , parfois s’ils se disputent bien sur mais rien de bien méchant, ils sont clairement un atout l’un pour l’autre malgrés leur diffèrence de caractère et de capacités.

    Il y a 2ans maintenant , une petite princesse est venue agrandir notre famille , les garçons l’adorent, jouent avec elle et tout s’est bien passé, assez grand pour comprendre, je n’ai pu constaté aucun signe de jalousie.Ce qui m ‘ inquiéte le plus c’est que elle n’aura pas de frere ou soeur proches pour jouer avec elle quand les garçons seront plus grand et surement plus à la maison…
    Et je sais de quoi je parle, ayant moi même une grande soeur de 9 ans de plus et un frêre de 4 ans de plus (en internat à 16 ans), je me suis souvent sentie fille unique et donc seule pour le coup .et pour info j’entretien de très bonnes relation avec ma grande soeur malgrès notre différence d’age, les relations sont bien plus compliquée avec mon frêre pour un tas de raison , et principalement question de personnalités trop diffèrentes, je ne pense pas que l’écart d’age y soit pour quelque chose…

    enfin voila^^

    @ bientot 🙂

  • Ici, 3 enfants en âges éloigné et 2 en âges assez proches (38, 33, 23, 20ans)! Pas la même typologie de famille puisque recomposée… Mais nous formons tous les 4 un jolie fratrie soudée.Ça n’a pas toujours été de la tarte… Durant l’adolescence des aînés, j’étais souvent reléguée à l’arrière plan, parce qu’ils construisaient leur identité. Mais quelques fois, ils nous emmenaient au cinéma, dans leur plus grandes confidences…. C’était beau, c’était doux, et aujourd’hui, nous partageons beaucoup même si nous ne nous appelons guère, nous nous savons là pour les uns et les autres!

  • Merci mille fois de me rassurer sur les quelques inquiètudes qui se profilent à moyen terme dans ma tête. Si tout ce passe bien, l’écart entre poisson chat (ma première) et bébé en construction, sera de 9 ans et 4 mois. Je peux donc me fier à ton témoignage même si j’ai parfaitement conscience que chaque relation est différente. Mais je préfère y croire.
    La différence pour moi, c’est qu’une étoile filante, un papillon éphémère s’est glissé entre ces deux petits êtres, laissant des conséquences dans notre histoire familiale et dans la fraterie. Notre petit ange a retrouvé d’autres anges après quelques jours de vie en néonat il y a 21 mois de cela. Ce qui rend cette fraterie un peu particulière mais j’ose y croire quand même.

  • Bonjour,
    Je vous remercie de ce petit témoignage plein d’amour, Ma situation est identique à la votre, notre tit bébé va naître aprés 6ans d’attente à trois : le père, la mère et le fils qui aura 9ans… Cette différence d’âge, non voulue, me fait un peu peur, mais mon loulou est ravi… J’espère que leur relation sera aussi belle que celle qu’ont Miss Couette et Moufflette!!

    Encore merci

  • Bonjour,

    Tout d’abord merci à La mite Orange pour votre expérience qui relative les choses.
    Ma situation ressemble à celle d’ Annouchka, j’ai 33 ans et j’ai une fille de 3 ans et demi. Elle rentre à l’école en septembre prochain et l’idéal etait de faire bb2 à ce moment là car le boulot, les déplacements ne m’auraient pas permi… ou du moins je veux faire des enfants et m’en occuper pas juste être génitrice…
    Je suis tombée enceinte et malheureusement la grossesse s’est arretée… Dans ma tristesse ce qui m’embete le plus c’est l’écart d’ages… pour preuve je fais des recherches sur google…J’ai beau me dire que si je tombe enceinte maintenant ils auront 4 ans d’écart… je bloque sur le 3 ans d’ecart aurait été mieux… car AUTOUR de moi les gens font des enfants rapprochés… bon l’age joue aussi.
    Je me mets la pression… ca me fait mal car je n’arrete pas de revenir sur ma fausse couche en me disant qu’aujourd’hui j’aurai pu être enceinte de tant.
    Merci en tout cas pour vos expériences et je trouve la photo de vos filles pleine d’amour.
    bises

  • Bonjour à toutes,

    Je peux temoigner de mon Bonheur d avoir une petite soeur de 11 ans de moins que moi!
    J ai actuellement 26 ans et elle 15.
    Tout d abord, j etais tres heureuse de pouponner ce magnifique bébé, puis de lui tenir la main pour apprendre à marcher, de lui faire apprendre à faire du vélo… Meme ses devoirs n étaient pas une corvée pour moi.
    Le seul bémol : je suis partie de chez nos parents quand elle avait 7 ans et là ca a été tres difficile : elle pleurait beaucoup, je culpabilisais de ne plus la voir tous les jours… Il a fallu un moment pour « digerer la separation ».
    Avoir autan de difference c est quand meme chouette, elle me confie ses petits bonheurs et malheurs, je l emmene en vacances, on dialogue beaucoup…
    Entre nous 2 nous avons un frere avec qui j ai 2 ans et demie de différence, avec qui je n ai aucun sujet de conversation, on ne se voit que tres rarement. Etant petit nous nous disputions sans cesse et etions tres jaloux l un de l autre…
    Bref, comme quoi l ecart d age ne veut rien dire.
    Merci pour cet article sympa qui me rappelle des souvenirs…

  • bonjour j’adore votre article car j’ai vecu la meme chose mais en pire avec mon frere on a 19 mois d’ecart la tout va bien c’est normal mais avec ma soeur on a 18 ans d’ecart et ca a chamboulais nos vies completement. j’etais au lycee quand ma soeur et née et je rentrée 3 mercredi sur 4 (et oui j’etais interne) pour donner un coup de main a ma mere qui avait 41 ans quand meme et tres peu de patience. je promenais ma soeur en poussette lui changer les couches lui donner le bain …et quand les gens me croisait sur la route me disait elle est belle votre fille vous l’avez eu jeune et que je leur disait non c’est ma soeur il me regardait avec un air ahuri et partais en courant. ca a changer ma vie car j’avais décider de ne jamais avoir d’enfants, c’ete trop galere et finalement j’ai rencontré mon chéri il y a 10 ans cette année et nous avons une fille de 5 ans et 1 garçon de presque 3 mois. et je vois que je reproduit le même schéma je demande a ma fille de m’aider pour certaine tache

  • Bonjour,
    Un grand merci pour cet article qui m’a été plus qu’utile car c’est un sujet qui me tracasse beaucoup en ce moment. Ma fille va avoir 5 ans et pour plein de raisons (financières en grande partie) le 2eme n’est pas pour tout de suite. Le problème étant que je subis pas mal la pression de mon entourage car nous étions 3 à avoir des enfants la même année et je suis la seule qui n’a pas « lancé » le 2eme… D’ailleurs autour de moi les frères et soeurs ont tous 2 ou 3 ans d’écart pas plus, je suis donc plus que soulagée de voir que l’écart d’âge peut très bien se passer.
    Me concernant, je suis fille unique et je ne souhaite pas que ma fille le soit (je n’ai jamais été vraiment malheureuse mais surtout très seule et je l’ai assez mal vécu) ce qui est encore plus angoissant quand je la vois grandir et que l’avenir n’est pas favorable pour un petit frère ou une petite soeur 🙁
    Ton article m’a donc redonné de l’espoir et encore une fois, je t’en remercie 🙂

    • Je t’en prie! Ravie que mon expérience puisse servir positivement!
      Je suis également fille unique et je l’ai vécu de la même manière que toi! Je voulais aussi que ma fille aînée ait des frères et soeurs…
      Je ne regrette pas cet écart qu’il y a entre elles, leur relation est particulière, très semblable à une relation d’enfants ayant des âges proches, d’ailleurs… Elles se chamaillent, s’enquiquinent, ne peuvent pas se passer l’une de l’autre, c’est très rigolo à voir!

      Je crois qu’il faut garder à l’esprit qu’on fait comme on peut, comme on veut, et il y aura toujours des gens pour trouver à redire de notre façon de faire!
      Depuis que MissCouette est née, je n’ai plus aucune réflexion sur l’écart qui la sépare de sa grande soeur… Il faut tenir bon envers ces gens qui se permettent de donner leur avis sans se soucier de blesser leur interlocuteur!

  • Bonjour,

    Ton article m’interpelle énormément, je suis doublement concernée.

    Tout d’abord parce que j’ai 17 et 19 ans d’écart avec mon petit frère et ma petite sœur, bon évidement dans mon cas c’était difficile de garder un réel lien frère/sœur, mais j’ai été une 2ème maman.

    Ensuite j’ai été maman à 24 et 25 ans, mes loulous ont 17 mois d’écart, c’était voulu et magique comme relation entre eux, ils ont maintenant 6 ans et 7,5 ans et s’entendent à merveille, ils se disputent énormément évidement mais rien de plus normal.
    J’aimerai énormément avoir un petit 3ème, seulement voilà mon mari ne se sens pas prêt, d’autant plus qu’il a créé son entreprise il y a 2 ans et les affaires ne sont pas encore stabilisées.
    Bref, nous ne pouvons pas faire de bébé dans l’immédiat, pas avant 1 ou 2 ans. Seulement cet écart d’âge me fait peur, j’ai peur que cet enfant soit un peu comme un fils/fille unique.

    • Merci pour ton témoignage! 🙂
      Je crois qu’il n’y a pas d’écart d’âge idéal… Tous présentent des avantages et des inconvénients…
      Le bébé que je porte aura 13 ans d’écart avec ma grande et 4 ans d’écart avec ma cadette… Sur le papier, ça n’est pas idéal, mais hé, on fait comme on peut, déjà! Et aussi un peu comme on veut… Et il n’y a pas de solution parfaite! 🙂

      Alors quand vous aurez envie de ce petite 3°, lancez vous. La seule chose qui compte c’est de le désirer très fort et de se sentir prêt à l’accueillir!! D’après moi du moins… 😉

  • Bonjour,

    Je cherchais des articles sur les relations entre soeurs avec un écart d’âge et je suis tombée sur ton blog, et ton billet me parle, forcément;)

    Alors pour définitivement te rassurer, il se trouve que j’ai deux soeurs, avec 5 et 14 ans et demi d’écart, étant la petite dernière. Et… la relation que j’ai avec ma grande soeur est tout simplement FANTASTIQUE!!! C’est ma confidente, ma soeur, mon amie, ma deuxième maman. Elle est mon phare, mon port où je jette les amarres lorsque j’ai besoin de recharger les batteries. On se textote tous les jours ou presque et en s’appelant au moins une fois par semaine, on arrive jamais à faire moins d’une heure de conversation;)

    On habite loin l’une de l’autre mais tous les prétextes sont bons pour se voir ou communiquer.

    On a pas beaucoup de souvenirs communs de notre enfance ensemble, ou alors des souvenirs extremement positifs où elle m’apprenait à lire, à écrire et où elle semblait toujours si fière de moi…

    Aujourd’hui elle est toujours très protectrice vis à vis de moi, mais nous avons des relations d’adulte à adulte et je sens bien que je l’aide aussi à ma façon dans sa vie quotidienne.

    Bref… avoir une grande grande soeur, c’est juste un immense cadeau de la vie, et je souhaite à tes filles de vivre une relation aussi enrichissante que celle ci:)

  • Coucou,
    Quel joli texte !
    Je suis enceinte de presque 5 mois, bébé prévu pour septembre, et mon « grand » loulou a 6 ans 1/2. Il n’a pas très bien reçu l’annonce de ma grossesse, et fait parfois quelques réflexions inquiétantes ^^ mais je l’imagine facilement « grand frère poule » après la naissance. L’avenir me répondra !
    Belle journée 🙂

    • La grossesse reste très abstrait pour les enfants! Ca ne préjuge en rien de l’attitude une fois le bébé là! 🙂
      Si vous l’imaginez en grand frère poule, je suis sûre que c’est le genre de grand frère qu’il est au fond!! 🙂

  • Quel beau témoignage !
    Elles en ont de la chance Mouflette et Misscouette….
    Merci pour cet article, comme une phare dans l’océan.

  • Quel beau témoignage !
    Elles en ont de la chance Mouflette et Misscouette….
    Merci pour cet article, comme un phare dans l’océan.

  • Bonjour à toutes et à tous,
    Voila ce qui me pousse à écrire aujourd’hui,
    depuis que je connais ma femme, le désir de 3 enfants a toujours été là, mon grand a eu 13 ans et mon petit 9 ans 1/2, et le 3 ème je l’attend toujours, après plusieurs choses dans notre vie font que le 3eme nest toujours pas là, c’est mon épouse qui a tres peur de tout recommencer, apres se pose aussi la question de son travail, comment le géré, bref des milliers de questions qui font que papa en a assez, soit c’est oui soit c’est non, nous avons accueillis le 1er a 22 ans pour elle et 24 pour moi, le 2 ème a 26 et 28, et moi qui pensait accueillir le 3eme pour les 30 ans, et ben je suis perdu car 36 et 38 c’est pas vieux, mais l’écart est là quand même,
    j’attends impatiemment de vos nouvelles car elle a rdv chez son gygy
    merci a tous

    • Je ne sais pas trop quoi vous dire… Je ne peux pas convaincre vote femme! 😉

      Je viens de mettre au monde notre troisième fille.
      Elle a 13 ans d’écart avec Mouflette et 4 ans d’écart avec MissCouette.
      J’ai 33 ans, mon mari 36. Et nous sommes comblés!
      L’écart d’âge fait un peu peur… Mais si on a envie de faire un bébé, il faut se lancer, il n’y a jamais de situation parfaite, de toute manière! Et jamais non plus de situation qui ne le soit pas, en fin de compte! 🙂

  • L’écart d’âge entre frères et sœurs, ça me connaît ! J’ai 49 ans et 14 ans d’écart avec mon frère, 12 avec ma sœur. Lorsque je suis arrivée, il paraît que j’ai bénéficié d’un père et d’une mère supplémentaire tellement ils s’occupaient bien de moi ! Limite si les parents avaient quelque chose à faire ou à dire … Je plaisante. Bref, j’ai quand même été élevée différemment d’eux, un peu comme une enfant unique, « pourrie, gatée » comme l’on dit … Pas selon maman qui dit qu’elle n’a jamais fait aucune différence entre ses enfants.

    La chose triste c’est que depuis quatre ans, ma grande sœur est brouillée avec maman et moi. En 2010 je suis allée chez maman pour me reposer parce que j’étais dépressive et ma sœur ne l’a pas accepté. Elle a très mal pris le fait que notre mère s’occupe plus de moi momentanément et m’a rejeté en ne me soutenant pas devant sa fille qui se faisait la réflexion à haute voix de savoir si j’étais « acceptable » vu mon état, à la sauterie d’anniversaire de sa fille (ma petite-nièce donc). Je dis « sauterie » car la fille de ma sœur est quelqu’un de très imbue de sa personne, extrêmement sûre d’elle, et que le standing, l’image sociale est quelque chose d’hyper important. Evidemment, au milieu de tout ce beau monde, j’aurais fait tâche. J’étais triste, fatiguée … mais ça elle ne l’a pas vu. Tout ce qui lui importait c’était que je ne sois pas « agressive ». Je n’ai jamais fait d’esclandre en famille. Oh bien sûr, parfois ma voix n’était pas forcément douce et mesurée, mais c’est tout.

    Depuis silence radio. Notre frère lui se l’est joué « lâche » puisqu’il n’a voulu prendre parti ni pour l’une, ni pour l’autre, voulant selon ses dires « pouvoir continuer à parler à ses deux sœurs » …

    La seule chose que veux vous dire aujourd’hui c’est de laisser l’éventuelle agressivité ou jalousie qui pourrait survenir entre vos deux filles se développer naturellement. Ne cherchez pas à tout prix à faire en sorte « que tout se passe bien ». Laissez les se disputer si ça doit arriver, sans culpabiliser. Il leur faut faire leurs armes pour encore mieux se connaître. Et comme le dit la psychologue Maryse Vaillant « L’hygiène de la dispute dans une relation qui ressemble à une relation de couple, c’est essentiel. C’est sans doute ce qui leur a manqué » C’est ce qui nous a manqué à moi et à ma sœur visiblement, même si l’on dit que quand il y a beaucoup d’écart d’âge, la rivalité est moindre.

    Bien à vous, et avec tous mes vœux de joies petites et grandes avec vos filles.
    Béatrice

    • Merci Béa pour votre expérience et vos conseils!!
      C’est très gentil à vous, et je vais tâcher de ne pas oublier que si agressivité il y a, c’est naturel et pas une marque de désamour entre mes filles… 🙂

  • Certes, quand les enfants sont petits ça peut être vraiment génial d avoir un tel écart.. Prenons mon exemple : mon frère a 20ans, nous avons 7ans d écart.. Il est partit habiter assez loin pour ses études, quand on se voit on se parle mais pas énormément car de une j ai mûri et je ne sais pas que lui raconter alors que quand j’étais petite, faut le dire, j’étais une vraie chieuse ! Résultat : je ne rigole pas avec mon frère, quand il vient il passe ses journées à réviser j ai l impression d être fille unique alors que j ai toujours rêvé d avoir un petit frère ou une petite soeur.. Il est partit a l internat quand j avais 8ans.. Le reste je le passe avec mes parents, et honnêtement, c est chiant.. Quand je vois tous mes amis qui ont des petits frères ou des petites sœur et qui se plaignent, je ne comprends pas. Si je pouvais, je jouerai avec mon frère ou ma sœur aux Barbies ou playmobils… Bref quand on est petite c est génial mais faut prendre en compte l écart, l’évolution et la solitude du dernier…

    • On ne peut pas prévoir comment réagiront les enfants…
      Je suis fille unique par exemple et je le vis très bien, je ne me suis jamais sentie seule.
      D’autres le vivront très mal.
      13 et 20 ans, ce n’est pas forcément l’âge idéal, mais peut-être que d’ici 2 ou 3 ans la complicité reviendra?
      Ca dépend aussi beaucoup des caractères des enfants, ce que les parents ne peuvent pas anticiper non plus…
      Enfin chez nous la question ne se pose pas, mes filles ont une petite soeur depuis bientôt 6 mois! 🙂

  • Bonjour.
    J’ai trouver votre article en parcourant le web à la recherche de témoignages sur la différence d’âge de plus de 7 ans entres frére et soeur.

    J’ai une « grande » fille de bientôt 8 ans et avec mon ami nous essayons d’avoir un autre enfant (premier pour lui second pour moi).

    J’ai moi même des frères plus jeunes que moi (14 ans avec le plus petit) et notre relation est certes différente de ma relation avec par exemple ma soeur avec qui je n’ai que 4 ans de différence mais je suis une grande soeur très protectrice , à l’écoute et aimante avec lui.

    Donc je n’appréhende pas trop cette différence d’âge entre mes deux enfants , je sais que ma Lola sera une grande soeur aimante et protectrice et j’ai hâte de vivre ça !=)

    Merci pour ce témoignage qui ma conforter dans mes idées!

  • coucou!
    Je lisais ton article sur « connaître le sexe de bebe ou pas » et à la fin, cet article etait proposé!
    Et là tu réalise que la vie a avancé, évoluée et que bientôt ta noisette aura un petit frère ou une petite sœur d’un âge rapproché!
    Tu connaîtras donc tous les avantages et inconvénients d’un grand écart d’âge, et d’un court écart d’âge!

  • Bonjour,
    Je recherchais des articles où témoignages sur l’écart d’age entre frère et sœur.. Et je suis tombée sur le tien !
    Mon fils à 5 ans et demi, je me suis mariée à 23 ans et j’avais très envie (une envie obsessionnelle et incontrôlable !!) d’avoir un enfant, mon mari a fini par accepter et j’ai eu mon fils à 24 ans.. Il a changé ma vie, je suis renée le jour de sa naissance, la vrai moi est née ! Il est tout pour moi, mon bonheur.. Du coup quand mon mari m’a dit qu’il ne souhaitais pas avoir d’autre enfant j’ai accepté même si j’aurais aimé un frère ou une sœur pour mon fils.. Puis là depuis quelques semaines mon mari a d’abord fait un sous entendu comme quoi il avait changé d’avis, puis en discutant il me dit qu’il est ok, mais ne veut pas que se soit une obsession comme pour mon fils, je lui ai dit ok, de toute façon je ne ressens pas du tout ce besoin animal que j’avais à l’époque d’avoir un enfant.. Mais mon fils a 5 ans et demi, je me dis le temps d’être enceinte, puis la grossesse, il aura beaucoup d’écart avec ce 2ème enfant, est ce que ça ne va pas faire un peu comme 2 enfants uniques en quelque sorte car ils n’auront pas de vrai lien fort..
    Mon fils nous répète souvent qu’il aimerait un frère ou une sœur, mais quand il aura 12 ans et son frère ou sœur 5 ans environ il ne va pas s’intéressait à lui.. Bref plain de questions.. Mon frere et moi avons 4 ans d’écart et on a eu des rapport très difficile toute notre enfance et adolescence.. Aujourd’hui on se parle mais on n’est pas proche..
    Bref je suis une grande angoissée et mon cerveau et constamment en réflexion donc forcément là encore plus !!

    • Bonjour Samantha,
      Je crois qu’il n’y a pas d’écart d’âge idéal… Et des enfants qui doivent s’entendre s’entendront qu’ils aient 2 ou 8 ans d’écart…
      Les rapports entre mon aînée et ma cadette ne sont pas toujours évident, mais il y a beaucoup de complicité entre elles, malgré des moments tendus (ma fille aînée a 14 ans et n’est pas facile facile…)
      Si vous souhaitez ce deuxième enfant, faites le… Aucun écart n’est idéal à mon sens, et l’essentiel est que la fratrie soit unie par l’amour de leurs parents!
      Vous êtes très jeune, profitez-en! Et ne restez surtout pas avec le regret de ne pas avoir de deuxième enfant.
      C’est sûr, il ne partageront pas les mêmes centres d’intérêt, mais ça ne les empêchera pas de s’adorer et de passer beaucoup de temps ensemble!! 🙂

  • Bonjour « La mite orange » (pardon, je n’ai pas su retrouver votre prénom… 😉 )

    Je suis journaliste pour l’émission Les Maternelles sur France 5 et je suis en train de préparer une émission sur les différences d’âges importantes dans uns fratrie. En parcourant la toile, je suis tombée sur votre billet et j’aimerais beaucoup vous poser quelques questions à ce sujet, vous semblez être à la tête d’une très jolie famille !
    Pensez-vous que l’on puisse se contacter afin que l’on puisse un petit peu échanger ensemble ? Voici mon numéro 01 41 22 33 84 et je pense que mon mail a dû s’afficher à la réception de ce message.

    Je vous remercie par avance et très bonne journée.

    Laura

  • Bonjour de Nouvelle Calédonie,

    J’ai 27 ans et une petite soeur de 10 ans. Nous avons la même mère et oui! Les 17 ans d’écart c’explique par l’évolution des techniques médicales pour l’aide à la procréation. C’est un bébé éprouvette Made in New Zealand. Elle est née à 6 mois pour un poids de 912grm. C’est probablement pour cela que nous avons une relation très fusionnelle malgré la différence d’âge. On me prend régulièrement pour son papa^^.
    Je suis très protecteur avec, j’ai souvent peur qui lui arrive quelquechose, peut etre parfois trop protecteur d’après notre mère.
    Quand on ne se voient pas, l’un de nous deux telephone à l’autre.
    Nous avons une relation merveilleuse qui est très bien vécu par nous et notre mère, mais aussi admiré par toute la famille. Je sais que ma mère a eu peur de faire un enfant 17 ans après à 39ans. Mais aujourd’hui elle ne regrette pas.

    Je pense que l’ecart d’age dans une fraterie ne doit pas être un frein pour avoir un bébé.

    Salutation de Nouvelle Calédonie.

    Cyril

  • Bonjour,
    J’ai beaucoup aimé votre article, je me suis totalement retrouvée dedans ça m’a rapellé beaucoup de souvenirs.
    Effectivement, maintenant j’ai 20ans et mon petit fragin en a 11, tout comme vos filles j’ai 9ans d’écart avec mon petit frère.
    Pour ma part quand mon frère est né j’étais en effet enchantée, je jouais à la petite maman et ça me plaisait beaucoup, avec du recul je me rend compte que lorsque je m’occupais de lui j’ai autant appris que lui, comme par exemple j’ai développé ma patience de son côté comme vous le dites dans votre article lui a été « tiré vers le haut » ce qui ce confirme avec le temps, il est beaucoup plus débrouillard en dehors de la maison (oui parce que à la maison cela reste encore un petit bébé et, ma mère et moi, cela nous arrange bien des fois (il nous arrive d’être nostalgiques 😉 ) ). Autour de nous nos proches sont, pour la plupart, assez rapprochés (en âge) de leur frangins et frangines et je dois avouer que ce sont des relations que l’on ne peut pas comparer, en effet je pense que les sentiments sont souvent les mêmes, mais ils ne se montrent pas de la même façon.
    Nous sommes assez fusionnels sans vraiment nous en rendre compte nous même, beaucoup de personnes autour de nous, nous relatent que nous sommes souvent entraînt de chercher où est l’autre, s’il rentre bientôt etc.. Pour ma part il m’arrive d’être « sœur poule » et pour la sienne il est souvent là à vouloir parler rien que tous les deux, me poser des questions sur tout un tas de sujets parce que même si pour lui je suis un peu une deuxième maman il voit que je suis avant tout sa sœur et que je suis prête à l’écouter comme une « bonne copine » et je trouve ça génial !
    Je ne regrette absolument pas d’avoir autant d’écart avec mon frère, certes il lui arrive de faire des caprices, de faire un boucan pas possible quand j’ai des révisions, et de nous faire sa « pré crise d’adolescence » bien pénible mais quand il est pas à la maison je suis forcée d’avouer que ce petit bonhomme (qui commence a être bien grand!) me manque terriblement de même que son bazar fréquent, j’en arrive même, très franchement, à m’ennuyer quand il part quelques semaines pour les vacances.

    Après peux être que cela dépend des caractères mais voilà comment l’on vit notre différence d’âge après 11ans de vie de frère et sœur, peux être vos filles auront la même relation plutard sait-on, en tout cas pour ma part, après 11ans je peux dire que notre relation ne fait que s’améliorer, quand bien même elle était très bonne depuis le début, de son côté je pense qu’il serai d’accord avec moi.

    Merci encore pour ce bel article qui m’a rapporté pleins de souvenirs que j’avais oublié, c’etait très plaisant !
    Bonne continuation à votre belle famille
    Elsa

  • Je vous lis à peu près toutes, vous avez souvent tendance à dire que vous êtes comme une 2 ème maman ou que vous considérez comme une 2 ème mère, je trouve comme même cela fort comme mot à savoir qu’une mère sa ne se remplacé pas même si vous développer un lien fort avec votre soeur il faut aussi pensez à la tristesse que votre mère peut ressentir… car l amour d une mère on peux pas la remplacer c est seulement quand vous avez un enfant que vous pourrez vous rendre compte que cela est différent…. et en étant mère j aurai du mal à accepter que mes enfants considèrent leur soeur comme une 2 ème mère et je pense que vous aussi dans votre coeur de maman…

  • Bonjour, je souhaiterai un bébé 2. J’en rêve, peut être dû à mon âge( 40 ). Ma fille de 11 ans serait une super grande soeur.
    J’ai 4 ans d’écart avec ma petite soeur. J’ai toujours été une vraie « petite mère », on s’entend très bien et mon conjoins a 7 avec son frère.
    Ils n’ont pas eu la même éducation. Ils s’entendent bien mais sans plus.
    Mon conjoins ne veut pas d’enfant, alors c’est compliqué de se lancer au risque de le perdre. Et éléver un bébé plus une jeune fille seule, pas évident.

  • Merci pour ce témoignage. J’ai 36 ans et 2 grands frères de 45 et 39 ans. 9 ans d’écart avec mon frère ainé qui ne nous ont jamais posé de problème. On s’adore. Mes frères se reposent sur moi, la plus petite, quand ça ne va pas.On est très proches. Mes frères m’ont permis d’avoir un coup d’avance sur les copines à l’adolescence, car je connaissais déjà plein de choses qu’elles ignoraient. Ils ont fait mon éducation musicale (en fait, j’écoutais, puis je frimais devant les copines). En gros, ils m’ont permis d’être moins niaise que je ne l’aurais été!!!
    Et maintenant, j’ai deux enfants de 10 et 7 ans. Et l’envie du petit 3è se fait pressante. Mon mari a longtemps refusé en disant qu’on était bien à 4. Je n’ai jamais abandonné cette idée de petit dernier, j’ai argumenté, pleuré, baissé les bras, à nouveau réclamé… Puis mon mari m’a enfin dit qu’il s’occuperait d’un 3è comme les autres, qu’il n’était pas contre l’idée, même s’il trouve que rester à 4 c’est bien.
    Et maintenant, c’est malin, j’ai peur… Je me pose plein de questions: est ce que je veux vraiment, est ce que ce n’est pas de la folie, et si n°3 est malade? Ou s’il m’arrive qqchose pendant la grossesse? L’accouchement? 11 ans d’écart… Aura-t-il le temps de connaître ses grands parents? N’aura-t-il pas le sentiment d’avoir été fait sur un coup de tête…. Bref, j’en passe et des meilleures…
    Donc voir que pour beaucoup, un grand écart d’âge n’est pas un problème, ça fait du bien!!! mais j’ai encore pas mal de questions à régler.

  • Bonjour,

    Je suis mariee depuis 2012 et mon mari et moi on se connait depuis 2006 … assez rapidemment nous avons eut notre fille qui a 8 ans . Pour moi ma fille , elle a ete un reel desir depuis l’age de 23 ans …. avec le temps cela devanait meme un manque ! comment expliquer se besoin ??? ressentir un manque ??? soit mais faire un enfant avec quelqu’un c’est quand meme une grosse responsabilite. Devenir parents et dieu sait ce que tout le sens de ce mot « parent » prend ,quand on le devient soi meme ! car moi qui aime les enfants je ne sais pas si aujourd’hui a bientot 37 ans je souhaite en avoir un 2eme ??? car nous sommes bien a 3 mais financierement parlant je me dit avoir un 2 eme pour ou a cause de ce 2 eme la premiere en soit tributaire me fais quand meme peur !
    En fait il la crainte de ne pas y arriver financierement car cela engendre forcement des frais et pour l’avenir aussi (etudes, aides etc )
    Mais ensuite etant moi meme fille unique en penant de l’age et en voyant petit a petit que mes parents aussi vieillissent et ont des soucis de sante je me dis que je me retrouverai seule !
    Alors je ne sais pas ou trouver la reponse ! peut etre qu’avec un peu de temps (pas trop quand meme ) l’horloge biologque tourne n’est ce pas ? je l’a trouverai …

    Qu’en pensez vous ?

    • Je ne sais pas… Je ne connais pas votre situation! Si vous en avez l’envie et que votre compagnon aussi, il est peut-être dommage de se poser autant de question, surtout s’il ne s’agit que de questions financières… La situation financière a tendance à tourner… On peut être en difficulté un jour et que tout aille beaucoup mieux quelques années après. Et inversement, tout peut s’effondrer alors qu’on gérait…

  • Bonjour. Ayant 1 frère et une soeur (plus petit de presque 7 ans d’écart) au début c’était chouette on joue a la grande soeur. Mais ça a été très difficile pour moi ayant vécu pendant presque 7 ans toute seule. Ça a été le choc (des jumeaux) ,lorsque il était en primaire c’était la misère. Ils ne m’ont pas ménagé c’est toujours moi qui prenait et je devais montrer l’exemple mais en même temps ne pas rentré dans leur éducation. Il y’a seulement quand ils sont devenus ados (16 ans) que nous avons une vrai relations. Pour ma part mes enfants ont 3 ans d’écart et c’est très bien. Ce n’est pas le « pire écart » c’est n’importe quoi au contraire le premier est autonome et en même temps 3 ans quand on grandit ca ne se voit presque pas. On ne décide pas de ces choses la

  • Hello..ici BB3 en route, ado de 16 ans, princesse qui a 6 ans et j’espère une autre miss pour novembre…seul hic, le grand n’aura plus sa chambre..! Il part en internat pour son apprentissage, ne rentrera que 1 à 2 jours/ semaine.. l’angoisse !

  • Cela fait du bien de tomber sur votre article…
    Mon 1er a 13 ans et mon 2ème a 7 mois… grand écart d’âge donc… et j’ai 40 ans
    Je ne voulais pas que mon fils soit unique, c’était ma principale motivation. Je me doutais que ça allait être compliqué l’arrivée d’un 2ème et ça l’est
    Physiquement je n’ai toujours pas récupéré, j’ai eu pas mal de soucis de santé et mon dos qui me fait souffrir H24 ! Bref je me sens vieille, moins patiente, impression d’avoir perdu ma liberté… étrange tout ça… car en même temps je l’aime ce ptit bout et me lasse pas de voir à quel point mon grand le couve, le câline, il l’aime quoi !
    Mais moi j’ai l’impression de ne pas assumer ce choix, le regard et les réflexions des autres me blessent. Car oui c’est dur de se remettre dans les couches et les nuits écourtées 13 ans après ! et oui ils ont un grand écart d’âge ! je le sais tout ça, alors lorsqu’on me le rabâche, j’en peux plus…. c’est pas ce dont j’ai besoin
    Et le pire de toutes ces réflexions : »ah ben ça fait 2 enfants uniques du coup » et là non… je ne suis pas d’accord… alors je ne sais pas comment réagir. Peut-être que si j’assumais mieux tout ça, je saurai répondre à ces personnes…
    Bref, j’espère qu’avec le temps je vais mieux vivre tout cela…

    • Je vous le souhaite Louloute! Le regard des autres est parfois cruel, mais en effet, on le vit mieux quand on est sûr de ses choix.
      Avec un bébé de 7 mois, la fatigue accumulée, le stress engendré, je pense que c’est très normal d’être à fleur de peau et de ne pas réussir à gérer toutes les remarques… Cela viendra avec le temps, j’en suis sûre!

  • Bonjour,
    C’est incroyable vos témoignages!
    Moi je suis la 2nd d’une fratrie de 4 enfants. Mon frère ainé à 2 ans de plus et mes petites soeurs des jumelles ont 14 ans d’écart avec moi. Je me suis toujours senti plus proche de mes soeurs que de mon frère. J’ai eu ma fille a 18 ans, donc mes soeurs ont été taties à 4 ans. J’ai trouvé cela formidable! J’ai fait le 2nd 10 ans après et aujourd’hui je me pose la question de 3ème alors que je n’avait pas envi jusque là. Ce qui me fait peur c’est qu’il y aura 17 ans entre l’ainé et le dernier et 7 ans entre les deux derniers! Je suis vraiment très indécise… alors que mon conjoint lui veut un troisième depuis 5 ans déjà. Qu’en pensez-vous?

    • Bonjour Alie,
      Merci pour la confiance qu vous me témoignez.
      Moi j’en pense que c’est à vous deux de décider, je ne suis qu’une inconnue, je n’ai pas mon mot à dire, c’est beaucoup trop intime comme choix! 😉

  • Quel merveilleux témoignage déculpabilisant pour la maman d’une petite fille de 2 ans comme moi qui ne se sent pas d’avoir un deuxième enfant pour l’instant .. mille merci ça donne vraiment envie de réitérer l’experience dans 6/7 ans 😊

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ sept = onze