Perte de poids – Mon bilan après un mois

Sans titre 1

Ce la fait un mois que j’ai écris cet article annonçant mon inscription chez Weight Watchers.
Un mois, c’est à la fois très peu, eut égard au poids que je dois perdre, et beaucoup, en considérant la durée de tous mes autres régimes…

C’est la 3° fois que je m’inscris chez Weight Watchers. La première fois, en 2007, quelques mois avant mon mariage. J’ai perdu + de 7 kilos en un mois, et puis j’ai repris un peu, et j’ai arrêté tout net.
2° inscription en 2009, peu avant de tomber enceinte de MC, j’ai perdu + de 5 kilos le premier mois, puis j’ai repris un peu, et j’ai tout arrêté.

Cette fois, je suis inscrite depuis le 11 janvier, et ma terreur est de reprendre un peu de poids, de perdre ma motivation et de tout arrêter…
Je pense néanmoins que cette fois, je suis mieux armée.

J’ai effectuer des dizaines de régimes… Truc à base de soupe (tenu 1 jours 1/2), truc à base de fromage blanc et de citron (tenu 3 jours), diètes de raisins ou de fraises (tenues un truc comme 3 heures), des régimes à base de sachets protéinés (tenus une semaine, mon record!), ou encore de substituts de repas et autres trucs pas très avouables. J’ai pris mes premiers coupe-faim quand j’avais à peine 15 ans et que je devais avoir un os à perdre… J’ai commis toutes les erreurs de celle qui cherche à perdre du poids alors qu’elle n’a pas besoin de maigrir. C’est dingue, cette façon que j’ai eu de malmener mon corps simplement parce que je me détestais…

Aujourd’hui je m’aime et je n’ai plus envie de me faire du mal. Je connais aussi mes faiblesses et au lieu de les affronter, j’ai décidé cette fois de les contourner, parce que je sais que ma volonté a des limites très strictes, et je ne souhaite pas me tester, je souhaite juste arriver à un objectif de la manière la plus douce possible.

Par exemple, j’ai demandé à mon mari de cacher notre balance. Ca paraît puéril, dit comme ça… Mais je suis incapable de ne pas me peser tous les jours si la balance est sous mon nez. Alors, je modère mon propos… Quand je ne souhaite pas perdre de poids, je peux rester 6 mois sans me peser sans aucun souci. Mais à partir du moment où je cherche à en perdre, je suis incapable de m’empêcher de monter au minimum une fois par jour dessus, et c’est une véritable obsession. Et c’est terriblement néfaste car suivant ce que dit la balance, la journée va être noire ou blanche… +100 grammes? C’est la catastrophe, et soit je vais me mettre à jeuner, soit je vais au contraire tout abandonner…
Là, je ne sais pas où est la balance et l’idée de la chercher me décourage. J’ai eu envie une bonne centaine de fois de me peser, durant ce mois. Mais je ne l’ai fait que 4 fois, en réunion. Toute habillée. Sans moyen de savoir si j’ai perdu réellement 800 grammes ou seulement 500. J’ai perdu, point. Je ne connais pas les fluctuations de mon poids en semaine, si j’ai pris 100 grammes le lundi et perdu 600 les jours suivants.
Et c’est une vraie libération. Et surtout ça m’aide à relativiser. Si je n’ai perdu « que » 400 grammes en une semaine, je suis contente de voir un moins, et je continue mon petit chemin.

En fait c’est un point vraiment essentiel, la balance planquée, je pense que je serais retombée dans mes travers, sans cela. J’en suis même convaincue.

****************

Bref, pour en revenir au bilan de mon premier mois, c’est un bilan plutôt positif que je vais dresser…
J’ai perdu 3,4 kilos. Vu comme ça, je trouve que c’est peu… Mais si je mets en perspective sur l’année, ça fait 34 kilos en moins en 10 mois, c’est phénoménal!
Ce n’est pas mon objectif de perte, il se situe plutôt aux alentours de 20 kilos d’ici la fin de l’année (si c’est plus, tant mieux! Si c’est moins, ça sera toujours ça de perdu!), mais du coup, je trouve que c’est un bon début.

Bien entendu, je ne ressens pas encore les bienfaits de ma perte de poids, le seul truc c’est que je commence à me sentir un peu moins serré dans mes jeans, mais rien de bien concret. J’ai toujours le souffle court, mes articulations sont toujours douloureuses et j’ai toujours le sentiment de pouvoir faire une crise cardiaque à n’importe quel moment… Mais j’imagine que ça va venir!

Concernant le programme, je trouve, pour l’instant, qu’il est très facile à tenir.
Du fait de mon fort embonpoint, j’ai un « capital points » élevé et je peux manger quand même pas mal. De ce fait, je n’ai jamais faim. C’est un point très important, car la faim est une sensation que je ne supporte pas (mais il va falloir que je travaille ça, chaque chose en son temps). Ne jamais ressentir la faim me permet de me sentir bien, toujours rassasiée et d’avoir une propension bien moindre à craquer pour tout ce qui a l’air sucré.

Mes habitudes ont commencé à changer. Enfin, du moins, j’ai changé mes habitudes, et j’espère que ces changements vont devenir, à terme, des réflexes.

– Je prends chaque matin un petit déjeuner. Même si ça n’est qu’une banane, je ne sors plus de chez moi le ventre vide. C’est un gros changement car, avant, je sortais sans manger, et 10h arrivant, j’avais une faim tenaillante et insupportable et je me jetais dans la première cafét’U ou la première boulangerie pour m’acheter des viennoiseries… Aujourd’hui, ça n’est plus le cas, comme je n’ai pas très faim à 10h, je peux faire des choix plus raisonnables.

– Je cuisine beaucoup plus. Exit les plats préparés, je prends une demi-heure chaque soir pour préparer le repas de la famille. Ou alors mon mari fait de la soupe. J’utilise des légumes et des féculents pour cuisiner, ainsi les repas sont plus équilibrés et aussi plus savoureux. J’ai toujours aimé les légumes, les plats « sains », du moment qu’ils sont gustativement agréables, mais la facilité et les mauvaises habitudes m’amenaient à plutôt cuisiner du vite-fait, à commander des pizzas ou à faire des pâtes carbo…
Finalement, des pâtes à la bolognaise, ça ne prend pas plus de temps, et c’est meilleur à tout point de vue.

– J’ai aussi remplacé le beurre et la crème fraîche par du fromage blanc ou du lait de coco. Petit changement d’habitude qui ravit nos papilles tout en nécessitant un peu moins de « points ».
Enfin je continue de prendre du beurre sur mes tartines, mais pour cuisiner, je ne vois pas trop la différence entre le fromage blanc à 20% et la crème fraîche…

– J’essaye de prendre les escaliers à la place de l’escalator, de marcher plutôt que prendre la navette, des toutes petites choses qui, à terme, j’espère, me permettront de retrouver une meilleure forme physique.

– J’ai remplacé les biscuits ou chocolats du soir par une sucette. J’ai besoin de sucré le soir, j’ai essayé de dévier en me vernissant les ongles tous les soirs, mais la fringale de sucré était tout de même là. J’ai résolu mon problème avec une simple sucette au caramel! (ça n’est que du sucre, mais ça fait 1 point, alors que les biscuits habituels en comptaient 3 chacun, et je m’enfilais facilement le paquet)

Pour le moment, je trouve le programme facile à tenir. Ca ne fait qu’un mois, je sais qu’à un moment, je craquerai, quand je partirai en vacances ou en week-end, je vais forcément faire des écarts et reprendre un peu de poids. Je sais que ce moment là sera très difficile à gérer, et il ne faudra pas que je baisse les bras.

Je pense aussi que plus j’avance dans le temps et moins j’aurai tendance à craquer… Plus le poids perdu sera important et moins j’aurai envie de ruiner mes efforts. Et surtout, plus j’aurais pris de bonnes habitudes qui seront, peut-être, devenues des réflexes.

Pour le moment, je n’ai jamais faim, et je ne suis pas frustrée. Je continue de préparer des pâtisseries, je mange des frites, des gâteaux au chocolat et d’autres trucs « diététiquement incorrects », mais je les prends avec plus de précautions. Je ne mange pas 5 ou 6 fondants au chocolat au goûter comme je pouvais le faire avant. J’en prends un, voire deux, et je les savoure.

Au final, je trouve que je prends plus de plaisir à manger. Je ne me « remplis » plus, je mange à ma faim, peut-être toujours un peu plus que ma faim, mais je ne me gave plus. Je savoure ce que je mange. Quand on s’octroie seulement un gâteau, on a tendance à plus le savourer que si on sait qu’on va pouvoir en manger 12!
Je ne ressens pas de frustration car si j’ai très envie d’un aliment, je le mange.
Je suis allée au resto récemment, j’avais envie de viande et de frites, j’ai pris de la viande et des frites avec des légumes. Je ne m’interdis rien. Mais je veille à composer mon assiette un peu plus intelligemment.

Pour le moment, ça va. Je suis le programme depuis un mois, sans frustration, avec une perte de poids raisonnable, pas spectaculaire mais acceptable, à l’image de la méthode. Je ne cherche pas à manger moins de points que ce qui m’est accordé, je ne cherche pas à maigrir plus vite que la musique.
C’est peut-être le seul point difficile, devoir faire preuve d’une grande patience.
Il me reste 46,5 kilos à perdre, c’est beaucoup, et je sais que je mettrai 2 ans ou plus pour les perdre, si j’arrive à perdre la totalité de mon surpoids… Ca semble une montagne infranchissable, et c’est difficile à appréhender. Quand j’y pense, ça me panique un peu et me plonge dans un état d’anxiété.

C’est pour ça que j’essaye de regarder le problème dans l’autre sens. J’ai perdu 3,5 kilos, c’est pas mal, c’est un bon début. Je me fixe un prochain objectif de -6 pour le mois de mars, donc 2,6 kilos à perdre en un mois. Ca me semble faisable, et ainsi, étape par étape, j’espère arriver vers mon but sans trop d’angoisses…

Voilà pour ce premier bilan plutôt positif!
RV le mois prochain, en espérant que ce soit dans la même verve!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

70 Commentaires sur
“Perte de poids – Mon bilan après un mois”
    • Salut. Il y a quelques années, je ne me sentais pas bien dans mon corps, après avoir essayer plusieurs régimes je n’arrivais toujours pas à perdre mes kilos en trop. La méthode la plus facile et la plus rapide de perdre du poids est d’arrêter d’utiliser des glucides alimentaires pour de l’énergie et commencer à brûler notre propre graisse corporelle à la place. Une fois que vous avez enlevé les glucides de votre diète alimentaire ( et avez gardé l’apport de protéines élevé ), votre corps n’a absolument pas d’autre choix que de briser et brûler les graisses corporelles afin qu’elles servent de combustible selon ses besoins. Si vous voulez brûler du gras et devenir mince, vous devez accepter ce fait dès maintenant. Si vous restreignez les glucides dans votre alimentation, vous allez devenir mince. C’est un fait absolu. Si vous augmentez votre consommation de glucides, vous allez engraisser. C’est indiscutable. C’est simplement un question de réaction de votre corps à vos hormones et comment elles sont affectées par les aliments que vous mangez. Quand nous mangeons des glucides, particulièrement ceux qui sont sucrés et amidonnés, notre glycémie augmente rapidement. Le problème est…ce gras ne peut pas et ne sera pas utilisé en tant qu’énergie à moins que vos niveaux d’insuline soient très bas. L’insuline, cependant, ne sera pas basse aussi longtemps que vous mangerez des glucides. Maintenant, quand nous mangeons trois repas par jour et que tout fonctionne bien, votre corps va devenir plus gras après avoir mangé un repas riche en glucides et plus mince entre les repas après que tous les glucides auront été brûlés et que le corps commence à brûler la graisse parce qu’il est à court de glucides. A cause des problèmes de santé associés à un excès de poids, est-ce que ce ne serait pas sensé de se débarrasser de ce poids aussi rapidement que possible ? Je pense que oui. Je ne suis pas certain d’où vient l’idée que perdre du poids à une vitesse de un demi à un kilo par semaine est la plus sécuritaire et la meilleure façon de perdre du poids. En réalité. il existe peu de données médicales en ce qui a trait à la vitesse de perdre du poids d’une façon sécuritaire. La plupart des données sécuritaires font référence au comment le poids est perdu plutôt que la vitesse à laquelle le poids est perdu.

  • Bilan très positif :)
    Surtout le fait de comprendre mieux tes besoins :) Et je ne peux que te comprendre dans cette lutte difficile contre les kilos.
    Je tente d’en perdre 20 mais comme toi ce n’est pas le poids final idéal, il faudrait que j’en perde 10 de plus mais chaque chose en son temps. J’ai perdu 13 kilos en 4 mois et maintenant je stagne donc je me dis que les 20 prochains vont être dur dur ^^
    Courage miss :)

      • Je pense qu’il faut juste avoir la volonté de changer, autant ses habitudes que de voir aussi son corps évoluer ^^ J’ai srtt accepté que je ne retrouverais pas le corps de mes 20 ans mais je peux qd même m’y approcher. On dit svt qu’il faut le faire pour soi. Je suis d’accord mais ce qui me motive encore plus c’est de le faire pour ma fille, pour qu’elle est une jolie Maman (à mes yeux parce qu’à ses yeux nous sommes parfaits ^^)

  • je ne peux que te dire félicitations !! je suis contente pour toi !
    tu sais même si tu perds lentement, ce n’est pas le plus important, c’est surtout ta remise en question au point de vue alimentaire, de mieux manger, sainement, comme tu dis ça ne prend pas plus de temps de faire des bolo. et cuisiner en famille ça peut être un moment de plaisir, fais participer tes filles, et tu y prendras goût !

    • Merci Sysy!
      En fait, j’adore cuisiner, ce n’est pas une corvée pour moi. C’est simplement que les mauvaises habitudes et la facilité m’avaient amené à ne plus trop le faire. J4aime beaucoup y revenir! Faire de bons petits plats, inventer (un peu), épicer, couper des légumes, tout ça, j’y prends beaucoup de plaisir! :-)

  • WW j’ai trouvé ça chiant à cause du comptage des points et j’ai fini par arrêter mais je trouve que c’est vraiment une bonne méthode.
    Il me reste beaucoup…. beaucoup … à perdre de la grossesse…
    Et je crois que je vais m’y remettre.
    Tu t’es inscrite en ligne ?

    • Moi aussi, le comptage de points est ce qui m’a considérablement gonflé les 2 premières fois, que ce soit sur papier ou sur internet.
      Là j’ai l’appli iphone, et ça rend l’exercice bien moins fastidieux! Je ne m’en suis pas encore lassée.

      Sinon je suis inscrite en « pass lib », je vais aux réunions et suis inscrite en ligne! :-)

  • Un mois plutôt positif je trouve. C’est bien de se fixer de  » petits » objectifs, 2,6kg pour le mois de mars c’est finguer in the noise moi je dis ! Tu as fait le plus difficile en mon sens…Commencer ! Les habitudes font suivre et la récompense sera là :) Bon courage..moi pas encore commencer… du tout, j’attends la fin de l’hiver hihihi c’est bête mais dans ma tête ça raisonne comme renouveau, changement, alors au printemps hop hop hop, tu auras perdu plus de 6 kilos et moi j’attaquerai.

    • Oui, je me fixe des petits objectifs, parce que, d’une je ne veux pas perdre trop vite, je pense que ça ne serait pas excellent pour mon corps… Et surtout, je veux me faire plaisir. Si j’enlève la notion de plaisir, je vais maigrir vite, mais arrêter et tout reprendre. Et je ne veux surtout pas ça!
      Mais bon, apprendre la patience, ce n’est pas évident! 😉

      Je ne sais pas si j’ai fait le plus difficile. Pour moi, le plus difficile, c’est quand je vais reprendre un peu de poids (même 200 grammes) et ne surtout pas baisser les bras. Vu le temps qu’il va me falloir pour tout perdre, je pense que ce moment arrivera forcément, et c’est là qu’il faudra que je sois forte!!

      Pour le renouveau et tout, je comprends très bien. Ce n’est pas tout à fait un hasard si je me suis inscrite début janvier, le renouveau de l’année, tout ça! 😉

  • Bravo pour la perte de poids et courage pour la suite ! Je suis incapable de faire un régime, mais là j’ai 5 kg à perdre pris depuis l’année dernière, ça à l’air de rien comme ça, mais ça fait une taille de pantalon en plus ! Je suis toute boudinée et rien que l’idée de me restreindre me donne faim…. ouiinnn !

    • Moi des régimes j’en ai fait à la pelle… Je les vois aujourd’hui comme une torture que j’imposais à mon corps!
      Franchement Weight Watchers, ce n’est, pour moi, pas vraiment un régime (peut-être aussi parce que je ne l’envisage pas aussi strictement que le programme l’imposerait), c’est un cadre (un nombre de points par jour), des conseils (manger tant de fruits & légumes, tant de produits laitiers) et pas mal de liberté. C’est ce qui me plait. Sans doute aussi parce que je me mets peu de pression (enfin j’essaye).

      Bref, pour 5 kilos, peut-être tenter une méthode très douce, sur le long terme? Mettons un kilos par mois, pour l’été tu as retrouvé ta taille, c’est pas mal!) Ou alors, le cas échéant, accepter que ton corps a changé avec grossesses etc, et acheter une garde-robe en la taille supérieure. Mais ça dépend à quoi sont dûs les kilos quoi… Mais des fois, mieux vaut accepter 5 kilos de trop plutôt que tomber dans la spirale des régimes et se retrouver avec 30 kilos de trop 5 ans plus tard… Enfin je n’ai aucune leçon à donner, juste quelques pistes! 😉

  • bravo! vraiment je suis admirative… je n’ai pas encore eu le déclic pour m’y mettre….le fait d’avoir ete mise au regime pendant la grossesse fait que maintenant je me lache un peu…..
    je suis tres heureuse pour toi! continue, tu es sur la bonne voie!

    • Ca c’est le problème des régimes… Quand on en fait, je crois que notre corps et notre cerveau se souviennent de la frustration et du manque, et de la douleur aussi (enfin pour moi un régime c’est toujours violent et douloureux), et forcément, on n’a surtout pas envie de recommencer!!
      Merci pour tes encouragements! :-) Le déclic viendra, je crois qu’il faut envisager les choses sous l’angle du bien-être, sans frustration, ou très peu, sinon impossible de se lancer! (Et j’ai mis plus de 2 ans à avoir le déclic, donc je connais bien ça! :-))

  • Félicitations! Moi je trouve que 3,4kg en un mois c’est déjà très bien! Il ne faut pas que tu perdes trop vite non plus, sinon ton corps va souffrir. Je trouve que WW est le meilleur des régimes, car il réapprend à se nourrir sainement.
    C’est très engageant pour la suite, bonne continuation!

    • Merci beaucoup Lalydo!
      Moi aussi je trouve que 3,4 kilos c’est bien. Mais bon, forcément, j’aimerais que ça aille plus vite. Mais je suis de ton avis, il ne faut pas perdre trop vite, sinon ça met le corps en danger, et c’est tout l’inverse que je souhaite!
      Je trouve aussi que WW est une bonne approche!

  • félicitations, tu apprécies ce programme car comme moi je suppose quand je l’ai suivi, j’appréciais de manger ce que je voulais, en quantité suffisante et sans être frustrée!je trouve que ce programme n’a rien de drastique, au contraire, il a pprend à manger correctemebt et à équilibrer comme il faut.C’est en tout cas celui qui me correspond le mien aussi.J’aimerais perdre 5 kilos d’ici fin juin, seul problème, mon rythme de vie et surtout mon job.je ne mange jamais au même endroit, jamais à la même heure, et je ne peux pas prévoir car je suis mobile.je fais au jour le jour et c’es le plus difficile pour moi.5 kilos, certaines trouvent que ce n’est pas grand chose, oui, sauf qu’ils sont la depuis mon accouchement et qu’ils m’empechent sérieusement de me sentir bien dans mon corps, alors je vais trouver une solution mais je ne sais pas encore laquelle :-( en tout cas bravo à toi et continue dans cette lancée!!

    • Ben, 5 kilos, si tu t’es toujours connu avec 5 kilos de moins, je comprends que ce soit gênant! C’est sûr, ça n’est « pas grand chose », mais comme le disait Léo&Lisa, c’est une taille de vêtement, donc ça n’est pas rien au final!
      C’est sûr que si tu ne sais jamais où tu vas manger ni quoi, ce n’est pas évident, mais peut-être que si tu te réinscris chez WW, tu auras des outils pour faire de meilleurs choix?

      Pour moi aussi, WW n’est pas vraiment un régime. S’en est un parce qu’il impose de manger « tant » de points et qu’il vise à maigrir, mais c’est très respectueux du corps, du mode de vie de chacun et surtout ça s’adapte à peu près à toutes les situations.
      Pour moi, c’est plutôt une méthode pour apprendre à manger, pour équilibrer son alimentation et adopter des réflexes.
      J’ai pas mal lu de livres d’Apfeldorfer, et je trouve que la méthode WW n’est pas très loin de ce qu’il préconise. Faire attention à sa faim, manger tout ce qui nous fait envie avec modération, apprendre à savourer, à équilibrer l’assiette.
      Et surtout, s’accepter, ne pas vouloir malmener son corps, vouloir se faire du bien.

      Enfin pour le moment, ça me convient, et pour une fois, j’ai assez confiance en l’avenir de ma perte de poids, je crois que je peux y arriver de cette manière! :-)

  • Hello, c’est déjà très bien. Perso, WW est le seul vrai truc qui marche bien. Je prends environ 20 à chaque grossesse alors j’ai du m’y plier. Là, j’ai accouché depuis juillet et il me reste 2,5 à perdre !
    Encore bravo, reste motivé, petit pas petit pas comme on dit ici !

  • Moi j’hésite à m »y mettre :( en fait c’est une flemme d’aller aux réunions et tout, mais franchement ce sera top, parce que même 3,5kg je serais tellement heureuse ! (j’ai environ 7kg à perdre c’est pas non plus la mort, j’ai bien perdu 19kg à 20 ans..).

    Miss moi je dis tu tiens le bon bout et si tu reprends 300 grammes, parles nous en pour qu’on te motive et que ça te laisse pas repartir dans le mauvais sens !!!

  • Bon courage!
    Moi aussi j’ai commencé un régime il y a une semaine.
    Je vois un nutritionniste qui m’a donné un régime. Au début c’est difficile, parce que moi aussi je m’enfilais un paquet de gateaux facilement… C’est tellement bon!
    Mais maintenant à l’heure du gouter par exemple, j’essaye de m’occuper autrement.
    J’habite encore chez mes parents et je fais mon diner de mon côté, quand ils mangent du fromage et des desserts, moi je prends des oeufs et une pomme…
    Tu peux lire la progression de mon régime ici parisienneries.blogspot.fr
    Et moi non plus je ne me suis pas pesée depuis une semaine mais je crois que je vais le faire aujourd’hui!

  • C’est déjà super bien, félicitations ! Il vaut mieux perdre lentement mais tenir sur la distance, c’est comme ça que tu ne les reprendras pas. Moi j’avais perdu 7kg en 3 mois, ça fait à peu près la même moyenne.

  • Voilà un début prometteur : tu manges moins et tu sais te discipliner, c’est la meilleure base qui soit !
    Je suis fière de toi et j’ai hâte de suivre tous tes progrès :)

  • Salut.
    Une semaine que je viens de commencer mon régime. 10 kg à perdre en gros. Je ne fais pas de régime miracle particulier. J’ai réduit la taille de mes assiettes, arrêter de grignotter et arrêter le coca (ma plus grande faiblesse). Quand j’ai faim, je grignotte du céléri-branche. Je m’autorise un bon plat type blanquette, bourguignon, lasagne, plat plein de sauce, une fois par semaine ainsi qu’une canette de coca. Je ne cours pas après les desserts, donc ca ne me manque pas. Je me pèse une fois par semaine et je mesure les centimètres et je note l’évolution sur une feuille.
    La meilleure solution reste à forcer son estomac à rétrécir, les premiers sont durs mais avec de la volontée on y arrive et faire du sport. Moi j’attaque du stepper dans la semaine.
    Bonne continuation

  • bravo pour la démarche !! ma copine isa a perdu beaucoup, beaucoup de poids avec ww, si tu ne connais pas son blog « clafoutis et compagnie » je te conseille d’y faire un tour, elle a une page facebook aussi, ça lui a pris plusieurs années pour perdre ses kilos mais c’est un modèle pour moi !! je t’embrasse, je viens de démarrer ww y’a 4 jours je suis encore hyper motivée !! bises, bonne soiree

  • C’est pas mal ! 😀 Perso, à cause de la pillule je pesais 58 ans kilos en fin d’année 2012, puis en me mettant à ne boire que de la soupe le soir, je suis désormais à 53 kilos :)

  • Bravo!
    Comme toi, j’ai testé (et approuvé) WW avant mon mariage, j’avais perdu 10 kg.
    J’ai ensuite pris 30kg pendant ma grossesse, il y a 8 mois, que je dois perdre! Un sacré challenge! J’hésitais à retourner chez WW, question de motivation (il faut être prête pour entamer cette démarche), mais je crois que ton article vient d’achever de me convaincre, merci.
    Je suis tout à fait d’accord, WW, c’est un cadre, avec pas mal de libertés, et pour maigrir, ça aide souvent d’être encadrée!
    Sinon, c’est mieux de perdre en douceur, c’est plus durable!
    encore bravo, et dis toi que tu n’es pas toute seule!

  • Félicitations 😉 C’est long la patience… Et pourtant elle est là, bien cachée, toute timide. Mais elle était la quand tu as gardé tes filles dans ton ventre pendant neuf mois. Elle était là quand il fallait les consoler, alors même que tu avais aussi envie de hurler. Je suis persuadée qu’elle va montrer le bout de son nez dans pas très longtemps.

    Sur ce, je retourne à ma grippe, et à mes antibios.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


+ quatre = treize