Oblivion

Pendant ces petites vacances, nous avons été pour la deuxième fois depuis la naissance de MissCouette, au cinéma en famille, Mister Mii, Mouflette et moi! MissCouette est encore trop petite pour le cinéma, vu comme elle est déjà mille fois trop sensible devant un film sur petit écran, je n’ose imaginer sa terreur devant un écran de 500m²!
Du coup, quand mon oncle et ma tante nous ont gentiment proposé de garder MissCouette pour que nous allions nous faire une toile afin de conjurer le mauvais temps, nous avons accepté sans hésiter (et très très vite afin d’éviter qu’ils changent d’avis devant la surexcitation de MC…)

Notre choix s’est porté sur Oblivion. Je voulais voir L’écume des jour, Mouflette était tentée par Iron Man, Mister Mii voulait un truc sympa, pas trop intellectuel et un peu grand spectacle, nous avons donc opté pour Oblivion, seul film à l’affiche qui a réussi à tous nous mettre d’accord.

Sans titre 1

C’est un film d’anticipation et de science-fiction (ça va souvent ensemble, me direz vous…).
En 2077, la planète Terre est dévastée et tous les humains ont quitté sa surface pour Titan, une des lunes de Saturne. Seuls restent des sortes de plateformes aquatiques (genre pas pour puiser le pétrole mais l’eau), des drones en charge de maintenir leur sécurité et quelques techniciens. Ainsi que les « Chacals », envahisseurs de la planète. Jack Harper, l’un des agents de terrain chargé de réparer les drones, se balade tout seul sur la surface du globe, en prenant soin d’éviter les zones de radiation, est aidé par son agent de liaison, avec laquelle il est contraint de vivre dans une sorte d’appartement super moderne et volant…

Dans la journée, il évite les Chacals, il répare les drones, il prend des risques (n’oublions pas qu’il s’agit de Tom Cruise) mais s’en sort toujours intact. La nuit, il fait des rêves étranges qui ressemblent à s’y méprendre à des souvenirs… La même femme hante chacune de ses nuits et le trouble au point que toutes ses convictions vont voler en éclat le jour où elle va se crasher pas loin de chez lui (t’inquiète, je te spoile pas plus que le synopsis d’Allociné).

Sans titre 2

Un film très divertissant. L’idée est plutôt bonne, mais n’est ici que trop peu exploitée, ce qui m’a laissé très frustrée… Le décor est dévasté, futuriste et minimaliste à la fois. Pas d’action à tout va, juste deux scènes un peu musclées, un peu surfaites aussi, mais sans intrusion massive d’explosions toutes les cinq minutes.
J’ai trouvé dommage que le côté sombre du monde dans lequel évolue Jack ne soit pas plus présent. Une atmosphère tendue, lourde, noire aurait pu être plus affirmée, mais non, tout reste un peu trop lisse, bien que globalement inquiétant, presque trop parfait pour être honnête…

Nous avons passé un bon moment, même si j’ai trouvé le film trop peu abouti à mon goût. L’histoire est surprenante, même si la manière de la filmer est un peu convenue… On n’est pas sous le choc devant la révélation (que l’on voit venir dès le début), mais quelques détails laissent réellement sans voix.
Il y a quelques incohérences (que je ne vais pas dévoiler…), mais le résultat final est tout de même assez convaincant. Mouflette a beaucoup aimé et a tout compris (preuve que ça n’est pas très intellectuel), Mister Mii y a trouvé son compte d’action et de suspens (mon mari n’aime pas beaucoup les sous-entendus… Il n’a pas tellement accroché à Bienvenue à Gattaca, par exemple, le genre de film dont je suis totalement fan. Oblivion portait d’ailleurs un potentiel « Gattaca-esque », malheureusement dilué dans l’Hollywoodianisme…) et moi j’ai passé un moment divertissant en mettant mon cerveau sur pause (cerveau qui en avait un peu marre de trouver mille pistes qui se révélaient inexactes à 99%).

En bref, un film que je vous conseille si vous avez envie d’un bon moment de détente et que vous aimez les dystopies ou les films d’anticipation. Au pire, si vous avez envie de voir des décors à couper le souffle, foncez!

Ma note : 5/10

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

8 Discussions on
“Oblivion”
  • Moi j’ai été très déçue par ce film, comme tu dis, l’intrigue n’est pas assez exploitée. J’ai trouvé les décors plus que minimalistes, les personnages assez insipides et les dialogues clichés à souhait. Il avait un réel potentiel ce filme, dommage. Par contre l’esthétique est bien léché, là dessus y’a rien à dire.

  • Pour l’avoir vu également, j’ai été très déçue. Le scénario avait vraiment l’air « terrible » et au final, on nous a pondu un film à l’histoire mal exploitée, rempli de clichés, de niaiseries, d’incohérences. Certains salueront les références faites à d’autres films, moi je n’y vois qu’un moyen de ne pas se fouler en reprenant des codes déjà existants. Un 5 est déjà beaucoup, je trouve :p

    Bisous!

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi pour les « références ». Le souci avec ce genre de film, c’est que les « références » tournent rapidement au pompage d’idées, et c’est bien dommage.
      J’ai été déçue par le scénario totalement inexploité, mais j’ai trouvé le film divertissant, d’où le 5! 😉

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− quatre = null