Perte de poids – Bilan du 6° mois

Sans titre 1Six mois… Six mois d’efforts, et seulement 8,5 kilos perdus. Ca commence à être long et très démoralisant.

Ce mois-ci a été particulièrement difficile et je ne m’en explique pas la cause. La première semaine, j’ai repris deux kilos, comme ça, sans aucune raison apparente. J’avais un traitement à la cortisone pour calmer ma énième bronchite de l’année, ce qui pouvait peut-être en partie expliquer cette prise, mais tout de même, deux kilos? Seriously??
La semaine suivant, ils étaient envolés. La troisième semaine, perte d’un kilo qui me permettait d’accéder à ma troisième étoile (tous les 3 kilos perdus, chez Weight watchers, on a une étoile symbolisant le parcours effectué. Ca paraît puéril et tout ce que vous voulez mais ça me rend vachement fière à chaque fois que j’ai ma petite étoile ou que je franchis une étape quelconque!). Et la dernière semaine, paf, sans aucune raison valable à mon sens, reprise de un kilo.

Avec tout ça, ce mois-ci, je n’ai rien perdu. J’ai même un petit bonus de 200 grammes par rapport au mois dernier. Comment expliquer à quel point je me sens frustrée, malheureuse et énervée?
Je le vis comme un échec cuisant.
Je ne peux pas dire que je fais des efforts surhumains pour perdre du poids, mais je compte et respecte mon capital de points tout en me faisant plaisir. Certaines semaines, miracle, je perds! Et d’autres, en mangeant le même nombre de points, en faisant plus ou moins autant « d’écarts », je reprends…
Cette semaine, par exemple, j’ai fait très attention à tout ce que j’ai mangé, j’ai fait des choix qui m’ont paru très difficiles, comme prendre des manchons de poulet avec de la salade plutôt qu’un cheeseburger avec des frites comme la semaine précédente (où j’avais pourtant perdu, malgré TROIS burgers/frites…), j’ai compté les points à la louche de sorte à en manger moins que ce que je notais. J’ai eu un réel sentiment de frustration, comme si je m’étais mise à m’affamer, un peu (tout reste relatif, je ne me laisse pas mourir de faim). Je m’attendais à avoir perdu 2 kilos tant mes efforts étaient plus intenses que les semaines passées. Et bam, une reprise absolument incompréhensible.

Je trouve ça très très difficile à vivre… Je ne fais pas ce programme pour le plaisir d’assister à des réunions (fort sympathiques au demeurant) et compter mes points sur mon appli iPhone. Je le fais pour maigrir, pour progresser, pour voir des résultats.
Et rien.

Alors ok, si on me remettait les 8,5 kilos que j’ai perdu, je ne serais pas contente. Oui, j’ai perdu près de deux tailles de vêtements et c’est vachement bien, tout ça… Mais putain, j’en ai un peu marre de faire des efforts qui ne payent pas! Si je faisais des écarts inconsidérés, si je mangeais comme avant, si je dépassais mon « capital », je comprendrais les reprises et l’instabilité de mon parcours.
Mais là, tout ceci me semble parfaitement abscons et ésotérique! Même si je ne mange rien pendant une semaine (ce que je ne vais pas faire, rassurez vous, j’en suis parfaitement incapable!), je ne suis pas du tout sûre du résultat sur la balance. C’est un peu comme magique, une semaine ça marche, une semaine ça marche plus…
Et je trouve les reprises beaucoup trop conséquentes pour être anecdotiques… On ne parlle pas de 200 ou 300 grammes mais d’un ou deux kilos à chaque fois! Alors ok, proportionnellement à ma masse, ça revient peut-être au même, je ne sais pas, mais je craque un peu.

Ce qui est difficile, ce n’est pas de suivre le programme (je le trouve plutôt souple et intelligent et facilement réalisable), c’est de stagner, de ne pas comprendre pourquoi un coup ça marche, un coup ça ne marche pas alors que je fais plus ou moins tout pareil. Je me suis mise au sport en plus, je vais à la piscine 2 à 3 fois par semaine, je marche, je bouge 10 fois plus qu’avant, mais non, rien… Et qu’on ne vienne pas me dire que je prends du muscle, je rappelle que j’ai encore 40 kilos à perdre, alors qu’on ne me fasse pas rigoler avec du muscle… Et puis je vais à la piscine nager la brasse avec une petite planche, je tente pas de pulvériser le record olympique, donc je doute très sincèrement d’en être au point de me muscler…

Enfin bref… J’étais partie avec l’idée de ne pas me fixer d’objectif de perte, pour ne pas être déçue, mais je me disais quand même que, dans l’idéal, 2 kilos par mois, ça serait bien, en espérant secrètement perdre plus… Là je suis restée bloquée à 8,5, ce qui fait une moyenne d’à peine plus d’un kilo par mois. Sachant que ce dernier mois, je n’ai pas perdu et que je ne suis absolument pas certaine de reperdre un jour vu comme tout cela me semble mystique.

Alors attention, je ne critique pas la méthode WW qui est une bonne méthode, éprouvée, facile, efficace. Je critique mon corps complètement con qui semble incapable de faire ce qu’on lui demande. Je me critique moi-même de ne pas être capable de réussir justement un truc simple et efficace.

Bref, je vis ce mois comme un énorme échec, J’en ai marre, je ne comprends pas, ça me met dans tous mes états.
Je ne me démotive pas pour autant, peut-être que je suis à l’un de ces fameux « palier » de merde ou je sais pas… J’en sais rien… J’ai pas fait 6 mois pour arrêter maintenant, j’ai pas perdu 8 kilos pour abandonner, mais putain, c’est dur…
Enfin, j’espère que le mois prochain sera plus productif.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

46 Discussions on
“Perte de poids – Bilan du 6° mois”
  • Je te comprends, mais pour ma part je suis incapable de faire un régime, vraiment incapable.
    L’autre jour j’ai engueulé le medecin parce qu’en faisant attention ET en faisant du sport j’avais pris bcp de poids (genre 5 kilos qd meme), j’ai accusé sa pilule, mais la muscule pèse aussi plus lourd que le gros alors …
    mais intérieurement je rage!!!

  • Il ne faut pas te décourager. Parfois, on ne comprend rien à ce que fait notre corps : on a beau faire des efforts, et la balance ne semble pas d’accord avec !!!
    J’ai retenu de mes rencontres chez la diététicienne la nécessité du temps : mieux vaut perdre peu tous les mois, mais durablement. Le corps a aussi besoin de se réhabituer à cette perte de poids, et toi aussi. Il y a donc des périodes où on stagne, et puis pouf, deux semaines plus tard, ça repart à la baisse… Je l’ai constaté avec l’homme et sur moi : c’est vraiment par pallier que ça se joue…
    Enfin, regarde toi dans la glace pour appréhender ce corps qui change. La diététicienne a demandé à l’homme de faire ce travail : si tu ne reconnais plus l’image que renvoie ton corps, le psychologique t’incite à reprendre du poids. En se regardant dans la glace, on accepte de changer, on se redécouvre, et ça fait autant partie de la perte de poids que les chiffres sur la balance…
    Allez, courage ! Ne lâche rien !!!

    • Merci pour ton témoignage et tes conseils! Je n’avais pas pensé à cela, peut-être en effet que le psycho joue… C’est même certain!
      Je vais suivre le conseil de ta diététicienne, c’est vrai que je n’appréhende plus du tout mon corps (en même temps, je n’ai perdu que 8 kilos, c’est pas vraiment signifiant vu la masse qu’il me reste!), j’ai peut-être un travail à faire là dessus…
      Merci en tout cas!

      • Je t’en prie ! Mais si tu reprends une activité physique, ton corps change forcément, certaines courbes s’accentuent, d’autres se raffermissent, regarde toi et accepte ces changements. Et laisse le temps au temps… 😉

  • Dis, il me semble que tu avais tenté Linecoaching, tu en avais pensé quoi ? Il parait que c’est la meilleure méthode, un simple rééquilibrage alimentaire (enfin avec idéalement de vrais rendez-vous, car en ligne ça doit être encore différent).Je ne connais que peu la méthode WW qui m’a toujours un peu rebutée (les points, les pesées).

    Le but premier étant de renormaliser la nourriture pour moi (la voir sous forme de point je peux pas).

    En tout cas je comprends ton ras-le-bol de résultat « pas assez » MAIS franchement je crois qu’il faut qu’on se mette en tête que plus on perd lentement, plus c’est durable. Je vois une nutritionniste une fois par mois, elle ne met pas la pression mais est de bon conseil. J’ai clairement appris à refaire mes repas de manière plus équilibrée, avant il était impensable pour moi de cuisinier légumes ET féculants, c’était l’un ou l’autre. Je gère ENFIN le pain et le fromage , qui étaient mes bêtes noires (plaisirs coupables quoi) grâce à des astuces toutes bêtes.
    Toujours des envies de sucré quand ça va pas, il y a encore des choses à revoir et du sport à faire plus régulièrement.

    En tout cas positive !

    • Merci Fanny!
      J’avais tenté LineCoaching oui, l’approche est excellente, c’est la meilleure façon de voir les choses! Mais le fait que ce soit en ligne m’a vite découragé, je trouvais ça un peu contraignant…
      Et j’ai besoin d’un cadrage pour y arriver, trop de liberté ça ne me convient pas…

  • Bijour! Oh ben non faut pas te décourager! Je pense que la période cortisone ne t’a pas fait du bien mais il ne faut pas baisser les bras mais céder un peu plus à tes envies car le psychologique joue beaucoup en général plus tu es frustrée et moins tu perds… à croire qu’ils jouent avec nos nerfs ces neurones! Fais des petits écarts et compenses avec un peu de sport je pense que ça t’aideras. Après chaque corps est différent et moi je me connais pour avoir fait WW plusieurs fois je perds rapidement 7kg et après je stagne looooonnggtemps. La phase de stagnation est la plus importante mais la plus frustrante… Courage je te comprends ce n’est pas facile quand en plus on fait tout pour y arriver…! Belle journée 😉

      • Je m’arrête à chaque fois car je ne suis pas patiente justement !!! Mais après ma grossesse en 3 mois j’ai perdu les 7 kgs qui me restaient et ça me suffisait. Maintenant j’aimerais en perdre encore (beaucoup) mais c’est le psychologue qui n’est pas trop en forme! Je vais profiter des vacances pour me donner un nouvelle élan! En tout cas courage mais si tu as besoin d’une tite pause n’hésites pas car c’est peut être que ton corps en a besoin 😉 Bizzz bonne journée!

  • Peut-être aussi que tu fabriques du muscle (je suppose que tu te dépenses plus qu’avant ton régime… ) et le muscle ben ça pèse plus lourd que la graisse.
    Je pense que ce n’est pas le chiffre sur ta balance qu’il faut regarder le plus, mais bien la façon dont tu te sens dans ton corps (si tu es plus à l’aise dans tes vêtements, si tu es moins essoufflée, si tes articulations sont moins sollicitées etc…) et prendre la mesure de ce genre de bénéfice.
    Courage 🙂

  • Je n’ai jamais suivi de régime car je n’en ai pas eu besoin : j’ai toujours fait entre 60 et 64 kg pour 1,68 m.
    A ma première grossesse en 2009, j’ai pris 9 kilos, et j’ai perdu 10 kg 2 mois après l’accouchement. A ma deuxième grossesse en 2011, j’ai pris 20 kg et je pesais 18 kg de moins 1 an après, soit décembre 2012. En janvier 2013, je vais à la pharmacie chercher ma pilule ; comme j’allaite toujours, je prends Cerazette. Là, on me propose le générique qui vient tout juste de sortir et j’accepte de le prendre car ô miracle, il ne coûte que 19,90 euros au lieu des 39,90 euros de Cerazette. Sauf qu’un mois plus tard, 6 kg viennent s’ajouter sur ma balance.
    C’est seulement fin mars que j’ai fait le lien et que j’ai enfin pris rendez-vous chez ma SF pour changer de pilule, (je venais d’arrêter l’allaitement « ça tombait bien »). Elle m’en prescrit une nouvelle. 2 kg de moins en 3 semaines! mais comme je m’étais mis en tête que je fondrais comme neige au soleil en changeant de pilule, et que j’ai vu que ça n’allait pas si vite un mois et demi plus tard, je me suis découragée et j’ai appris à éviter tout miroir.
    Depuis, mon poids ne cesse de grimper, alors que mon alimentation est plus saine qu’il y a 6 mois.
    Chaque fois que j’enfile mes pantalons en 40 (que je mettais en décembre), je m’arrête à mi-cuisse car ça ne passe plus. Quand je porte le 42, je me sens boudinée. J’ai donc ressorti mes pantalons taille 44 que je mettais après mon accouchement (et que je n’ai porté que 5 mois à tout péter).
    Je suis franchement désespérée, et je crois que je fais un total blocage psychologique.
    Quand je me lave je ne vois que cette graisse qui entoure mon ventre et mes cuisses ; quand je m’habille je déprime ; quand je mange je pense KILOS et quand je me vois en photo c’est la catastrophe.
    Gare à mon conjoint quand il me dit que je suis belle, je ne le crois pas.

    Tu vois LMO, tu es peut-être dans la même situation que moi : tu t’attends tellement à perdre du poids que tu es déçue que tes objectifs ne soient pas atteints. Du coup, ton côté psychologique empêche certainement ton côté physiologique de véritablement entrer en action.

    Reste plus qu’à avoir un vrai déclic ?

    Courage, je suis de tout coeur avec toi !

  • Courage courage courage accroche toi!tellement de facteurs rentrent en jeu!la cortisone explique sans aucun doute les kilos et puis parfois notre corps réagit de façon différente de ce que l’on pourrait attendre.allez fonce, continue!tu sais il y a 15 ans quand mes parents ont divorcés j ai beaucoup grossie! J ai perdu 12 kilos avec W.W et au bout du 8 eme je n’a i plus rien perdu pendant 4 semaines mais je me suis accrochée je me suis motivée avec les réunions et ça à fini par payer!courageeeeeee! Je te comprends très bien, j ai perdu 2kgs en 3 semaines et j ai tout repris en 4 jours a Dubaï 🙁

    • Oui c’est dur!! Ca m’a fait ça au début. Perdu 5 kilos les 5 premières semaines et tout repris en 2 semaines… Dur dur! Sauf que je savais pourquoi, j’avais fait de gros écarts et tout…
      Je vais m’accrocher! Effectivement, les réunions aident! Et j’ai une copine qui fait WW avec moi, elle me motive aussi, c’est chouette d’être à deux! 🙂
      Courage à toi aussi!! Ca va fonctionner!

  • Bonjour,

    moi je trouve que 8,5 kg en 6 mois c’est plutot bien, même si tu passes par un stade de stagnation je pense que pour une perte de poids durable, c’est assez difficile d’y échapper. Je connais pour passer par là.j’ai un suivi avec une nutritionniste depuis 1 an, méthode Zermati on va dire pour résumer. Et je suis comme toi dès fois c’est incompréhensible, le ressenti n’a rien à voir avec la balance. Mais quand on recule, 2 tailles en 6 mois c’est énorme, maintenant au bout d’un an (dont 7 mois de grossesse j’aime bien les challenges) que je regarde les photos (ce que je n’arrivais plus à faire) la différence est notable, malgré la reprise dû à la grossesse. Tout ça pour dire courage, l’important c’est la durée et qu’en moyenne ça descende tranquillement. J’espère vraiment que quand tu reliras ton post dans 1 mois ou 1 an se soit juste un mauvais souvenir, une étape frustrante mais que tu sois heureuse d’avoir surpasser. quand aux hamburgers qui font maigrir et aux salade qui font prendre du poids je connais, pareil que la balance qui remonte par 2 kg mais jamais par 200g (la mienne ne connais pas les 84 kg, je ne pèse jamais ce poids..) c’est le coté sombre de la perte de poids celui que je me suis résolue à ne pas comprendre :-). En tout cas bon courage, et vraiment 8,5 c’est pas rien, peu importe la durée pourvu que ça dure

    • Merci Delle!! Merci pour tes encouragements!
      J’espère surmonter cet obstacle aussi… En 6 mois j’apprends la persévérance et surtout la patience. Et une sorte de renoncement à comprendre ce qui se passe! 😉
      Bravo à toi aussi!

  • Un petit mot d’encouragement !

    Ton corps change, s’adapte, se répartit différemment. Et comme dit plus haut, en fonction de ce que tu as fait, et de ce qu’il s’est passé dans le mois, ton corps a eu besoin de bruler plus ou moins de stocks.
    Alors effectivement, la cortisone a dû jouer pas mal. Quand mon beau père en a eu, j’ai été surprise qu’on ne lui dise même pas de réduire sa quantité de sel. C’est la première chose que je lui ai dite, parce qu’il s’était mis à gonfler d’un seul coup.

    Ne t’en fais pas pour ça. Garde bien à l’esprit ces 8 kilos que tu as perdu. Si c’est long, c’est que c’est bon :b
    Ici dernière ligne droite. Examens terminé, ya plus qu’à démouler 🙂

  • Les 2 kg par mois c’est une moyenne que tu obtiens une fois que tu as perdu mais dans les faits ça peut être 1 kg puis 3 kg,etc avec des paliers voire des reprises.Perso je n’aime pas du tout le principe de WW,il n’est pas mauvais comparé à d’autres mais malgré tout restrictif et surtout il te fait toujours penser à la bouffe (calculer ses points,etc) chose qui selon moi est super mauvaise.j’ai besoin de ne pas penser à la bouffe.Ma méthode c’était 3 repas par jour (+ une collation au gouter si besoin) à heures plus ou moins fixes,avec une quantité définie (une petite assiette) et beaucoup de sport.je mange ce dont j’ai envie sur le moment mais dans mon assiette et sans me resservir,peu contraignant je trouve.
    Ton corps est habitué aux régimes et fluctuations donc oui il ne réagit pas au doigt et à l’oeil!Et il ne connait pas le calendrier donc 3 burgers frites une semaine peut se « payer » la semaine d’après.Allez c’est long et pas facile mais il faut du temps,et ça paiera!!

    • Moi j’aime bien WW. Ca n’est pas parfait, ça des côtés frustrants ou ennuyeux, mais sans ce cadre je sais que je ne maigrirais pas… Je crois que ça convient à certains et pas à d’autres. Je ne me fais pas assez confiance et surtout je ne connais pas assez mon corps pour tenter de maigrir sans aide.
      Et vu mon côté impulsif et « tout ou rien », la méthode m’apprend aussi à me modérer, ce qui est positif. 🙂
      (Et puis j’avoue que je me fais plaisir, je ne me prive que très peu (sauf certaines semaines, curieusement les seules où je reprends!) et si je dépasse mes points, tant pis…)

      Merci pour ton témoignage et tes encouragements! Je crois que je devrais apprendre la régularité aussi. Je zappe le petit déj, pas de collation, mes repas sont qd même pas mal anarchiques…

  • Comme toi je fais WW et comme toi je ne comprends pas toujours ma perte de poids.
    La 1ère semaine j’ai perdu 2 kg puis la deuxième 1kg et la 3ème 500g puis la 4ème 1,4 kg soit presque 5 kg en un mois ce qui est top.
    Mais depuis je perds 100 g j’en reprends 200 bref je stagne !
    Je me suis quand même rendue compte que je stagnais particulièrement juste avant et au moment de mes règles genre une dizaine de jours. Il suffit que ta pesée est lieue à ce moment là et bam ça fait mal. Il faut savoir qu’avant notre « syndrome » menstruel on fait un peu de rétention d’eau, un peu de constipation et les hormones nous font un peu gonflée peut-être donc que ça joue.
    Et puis notre corps s’habitue à ce nouveau régime et semble nous mettre à l’épreuve… comme s’il nous disait « vas-y mange redonne moi des cochonneries tu vois bien que ça sert à rien ton régime à la c** !  »
    Je crois qu’il faut juste que l’on s’accroche que l’on regarde derrière nous les kilos déjà perdus…
    La cousine de mon homme a perdu 14 kg en 6 mois (elle partait de très très loin) et maintenant elle stagne aussi. On perd chacune à notre rythme avec des périodes où l’on bloque un peu plus mais aller positivons chaque gramme est une victoire sur nous.

    • Oui mais là mes règles n’ont rien à voir! 😉
      Mais effectivement, le corps joue des tours, c’est évident!
      Peut-être aussi que les paliers doivent être considéré comme une avancée naturelle dans le processus… Je n’ai jamais maigri suffisamment durablement pour y être confrontée… Du coup j’ai du mal à croire que ça existe, mais ça doit exister quand même! 😉

  • Je trouve pourtant que tu as déjà perdu pas mal !
    Ne te décourage pas, surtout. Ce serait vraiment dommage. Je connais bien ce programme, je le suis quand je trouve que j’ai un peu trop pris.

    Ma soeur a perdu dans les 35 kilos en le faisant. Là elle en est à un an de programme mais n’arrive pas à perdre les 5 derniers kilos. Cela peut te sembler ridicule 5 kilos mais c’est ce qui lui manque pour atteindre son poids de forme de 75 kilos. je la sens très découragée également.

    Je suis sûre qu’en persévérant tu vas y arriver (et ma soeur aussi !).

    As-tu essayé les « journées sans compter » de WW ?

  • Bonjour,

    Bravo pour tes 8,5 kilos c’est bien 🙂 Moi aussi je fait WW 🙂 ça fait maintenant 1 an et 1 mois et demi et j’ai perdu 16 kilos. Il m’en reste encore 37 max a perdre. Mais depuis des mois je stagne aussi 🙁 Ca décourage c’est sur. Mais je me dit que si je perd plus vite je risque après de reprendre. Alors 16 kilos en 1 an c’est bien déjà la perte se fera plus longue que prévue. Et pour toi aussi je pense faut être patiente 🙂 Mais je trouve ce programme super bien c’est pas un régime, il suffit de manger ce que l’on veut mais de faire un peu attention 🙂 En plus on assimile vite les points et c’est facile d’associer les points a ce que l’on mange 🙂
    En tout cas courage a toi pour cette longue route 🙂

    Kit 🙂

    • Merci Kitsune!
      Bravo à toi pour cette perte!! Et courage pour les kilos qu’il te reste… Il m’en reste approximativement 40 à perdre pour avoir un poids optimum mais j’essaye de ne pas y penser pour ne pas me décourager…

  • Ah je comprends, faire vraiment attention, ressentir de la frustration pour au final rien… C’est déprimant et donne envie de tout arrêter.
    Mais, j’ai remarqué, que lorsque je me faisais vraiment plaisir (un peu comme avec tes burgers), c’est à ce moment là que je perdais le plus!

    Courage en tout cas. Regarde le beau chemin que tu as parcouru. Sois en fière!

  • Dès fois, ce qu’il faut se demander c’est avant tout si l’on a besoin ou non de perdre du poids, car parfois, ce n’est que du simple caprice et l’on ne sera jamais satisfait de notre poids dans ce cas.
    A mon avis, 8 kilos et demi de perdu en 6 mois c’est non négligeable et l’on peut d’ailleurs dire que c’est déjà un pas vers l’avant. Il faut toujours savoir regarder les bons côtés des choses.

  • Bonjour,

    Ayant eu des jumeaux, je ne passe plus aussi souvent sur ton blog et je le regrette… Je n’ai pas lu tous les commentaires, mais je voulais te donner le conseil de la diététicienne que j’avais vu : on range la balance, et on prend un vêtement, toujours le même et on compare. Par exemple, un pantalon dans lequel on ne rentre plus, un t-shirt. Petit à petit, on va rentrer dedans, sans pour autant avoir perdu beaucoup de poids, mais notre corps s’est remodelé, a perdu de la graisse et pris du muscle, moins volumineux mais plus lourd que la graisse.
    Le poids, on s’en moque, c »est l’apparence qu’il faut regarder!
    Allez, courage! (dis celle qui a une bonne quinzaine de kg à perdre mais qui ne sait pas tenir un régime plus de 2 jours…)

  • Oh que je te comprends !!! J’en suis à presque 18 mois de WW, suivi avec plus ou moins de sérieux (en ce moment, c’est d’ailleurs difficile) et je stagne… C’est décourageant, c’est frustrant…
    J’ai perdu 10 kg, en ai repris 1.5, et je stagne depuis plusieurs mois.
    Je ne vais pas aux réunions, je fais le suivi sur internet et du coup je n’ai peut-être pas assez d’encouragements… je ne sais pas !
    Je suis bien évidemment super contente d’avoir perdu 8.5 kg mais je ne trouve pas que ce soit assez ! 18 mois pour ça, t’imagine !!!
    Bref ! je te dis BON COURAGE !!!!
    Gardons espoir et un semblant de motivation ! On va y arriver (j’en ai encore 20 ou 25 à perdre !)….

  • Bonjour,

    je viens de découvrir ton blog et mon attention a été attirée par les articles concernant ton poids/ta perte de poids. Forcément, puisque je suis moi aussi passée par là.
    On a pas du tout le même parcours, mais j’ai récemment perdu 30 kilos (enfin récemment, disons qu’en janvier, cela fera 4 ans que j’ai engagé un réel combat contre mon corps, et 30 kilos, disons que je les ai atteint, que j’ai raté ma stabilisation et que je fais tout pour y revenir voir perdre un peu plus)

    Bref, tout ça pour te dire que tes articles m’ont réellement touchée, que je me suis souvent reconnue dans tes mots (particulièrement dans cet article) et que comme toi, mon corps/poids varie selon l’affectif, et que manger très sainement mais en étant frustrée parce que je rêve d’un bon burger me fera très certainement stagner/prendre du poids…

    J’ai essayé WW il y a quelques mois sans résultats probants et je me suis lassée. Aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir trouvé une méthode plus saine qui me correspond mais la patience n’a jamais été mon fort et je commence à être fatiguée de cette bataille…

    Bref, assez parlé de moi, merci pour ces articles, je continuerai avec plaisir à suivre ton parcours par ici (et sur Instagram et twitter du coup (mon pseudo b0byiii)) Et bon courage pour ton parcours ;)!

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf × cinq =