[Livre] Les intouchables

Un virus inconnu fait des ravages dans le monde. Les adolescents, naturellement immunisés, sont accusés d’en être les vecteurs et sont isolés du reste de la population…

Voilà ce que nous annonce le résumé du livre… L’ambiance est lourde, on se croirait presque dans un livre sur une invasion de zombies… Mais la maladie est presque plus cruelle encore. Elle assome, puis tue, au hasard, n’épargnant que les jeunes de 13 à 18 ans.

Sans titre 11

Thomas, jeune lycéen de 16 ans, narre son histoire. Il a les mots justes, le récit est limpide, on rentre facilement dedans, et le sujet fait qu’il est impossible de reposer le livre une fois entamé. Là encore, je l’ai lu en 3 heures, incapable de reposer ce récit haletant, à la recherche de réponses qui ne viendront malheureusement jamais.

C’est un parti pris un peu frustrant que d’avoir donné la narration à un jeune adolescent qui ne comprend pas très bien le monde qui l’entoure… Toutes ses questions, nous nous les posons aussi, et ne jamais y trouver de réponse est très frustrant…
On ne sait pas d’où vient le virus… pourquoi les adolescents ne sont pas touchés? Qui sont les vecteurs de la contamination? Qu’arrive t’il aux adolescents quand ils dépassent le seul qui les rend invulnérable? Pourquoi certains malades décèdent et d’autres non?

Le roman repose essentiellement sur la lutte interne du narrateur, sa transformation, sa maturation, passant d’un adolescent lambda à un homme responsable et sûr de lui. C’est un récit initiatique, sans doute idéal pour les adolescents, qui se reconnaitront dans le personnage, et dans sa situation de paria.
Au final, le livre ne fait qu’accentuer une situation déjà existante: Les jeunes se sentent incompris et rejetés, les adultes ne comprennent pas cette civilisation un peu à l’écart, en rébellion et pourtant nécessitant l’autorité des adultes qu’ils ne cessent de dénoncer. Un incompréhension source de violence, parfois, de malaise, souvent…

Le livre laisse donc beaucoup de choses en suspens, ce qui est un peu agaçant. Mais la lecture est riche et agréable, permettant de remettre en perspective l’adolescent que l’on est ou a été, avec toute sa part de mystère.

Un livre qui se lit facilement, donc, qui ne nécessite pas une grande part de disponibilité de concentration (pas quand on a 30 ans, du moins). Il est conseillé à partir de 12 ans, mais je trouve que c’est un peu tôt au vu de la violence de certaines scènes et surtout l’histoire globalement très angoissante. Mais ça dépend sans doute de la sensibilité de l’enfant!

Les intouchables – Gilles Fontaine – Seuil Jeunesse – 10€ – Dès 12 ans

Livre reçu en service presse

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× trois = vingt quatre