Ce désir d’une fille, encore une petite fille!

Sans titre 6Quand je suis tombée enceinte de Mouflette, les seuls bébés que j’avais connu et dont j’avais été très proche étaient mes cousins de 11 et 13 ans plus jeunes que moi. Je m’étais souvent occupée d’eux, je les adorais (et les adore encore), et il me semblait impensable de devenir la maman d’autre chose que d’un petit garçon.
Enceinte de Mouflette, donc, je souhaitais, de tout mon coeur, un petit garçon. Je savais qu’avec une fille, je serais très très déçue et désemparée!
Et puis, au fil des semaines, j’ai rêvé de petites filles… Des scènes de la vie quotidienne avec un bébé, moi donnant son bain à mon bébé fille, moi emmenant mon bébé fille se promener, mon bébé fille et moi partageant un repas (mes enfants sont toujours anormalement précoces dans mes rêves!).
Bref, pour l’échographie du 5° mois, j’étais assez sereine et j’étais persuadée d’attendre une fille, malgré mes envies de petit garçon… L’écho a confirmé, et j’ai été ravie, pas déçue une seule seconde…

Quand je suis tombée enceinte de MissCouette, je ne m’imaginais plus la mère d’un petit garçon, je voulais une fille, absolument, parce qu’être la maman de Mouflette était tellement merveilleux que je voulais reproduire cette relation si incroyable.
A la première échographie, on nous a annoncé ce que j’étais persuadée d’attendre: une petite fille.
Je me voyais alors la maman de deux filles aussi intrépides qu’intenables, braillardes, pétaradantes, insupportables et pourtant tellement attachantes!
Enceinte de MissCouette, je ne m’imaginais pas pouvoir aimer un enfant calme et sage, j’étais persuadée qu’un enfant comme ça me ferait peur et que je m’ennuierais bien trop… Je voulais une deuxième petite Mouflette, une tornade, un tsunami d’amour et de nervosité!

Et MissCouette est arrivée, petite fille calme, observatrice et sauvage… Mon mini maître zen, si différente de sa grande soeur sur tant de points…

Je les aime, mes filles, avec leurs différences, avec leurs caractères si propres à chacune d’elle!
Je les aime tant que je ne peux pas m’imaginer maman d’un petit garçon…

Et pourtant, avant de tomber enceinte, je me disais qu’un petit garçon, ça pourrait être chouette, qu’après tout, je l’aimerais probablement autant que mes filles, que sa différence ne serait finalement pas plus contrariante que la différence entre ses grandes soeurs!
Mais je suis tombée enceinte, et la panique d’attendre un garçon a commencé à me gagner…
Je veux une fille, parce que j’ai peur de ne pas aimer un garçon comme il le mérite… Parce que j’ai peur de devenir une mère exclusive qui n’aime que son garçon et délaisse ses filles… Parce qu’élever des filles, je sais faire, c’est facile et évident, et j’ai peur de ne pas savoir m’y prendre avec un petit garçon… J’ai peur d’en faire un horrible macho ou au contraire un garçon contrarié dans sa masculinité.
J’ai peur de ne pas savoir faire…

En fin de compte, je crois que chaque grossesse amène son lot de questionnements, de doutes et d’angoisses…
Pour Mouflette, je ne savais pas quelle mère je pourrais bien être.
Pour MissCouette, je n’étais pas sûre de pouvoir aimer un deuxième enfant comme j’aime la première!
Pour ce bébé-ci, mes peurs se stigmatisent pour le moment sur la peur de ne pas être une maman à la hauteur pour un petit garçon… Mais au fond, je sais que garçon ou fille, ce bébé comblera de joie notre famille… Garçon ou fille, ça n’a finalement que très peu d’importance…
Et si aujourd’hui je suis persuadée de très mal prendre l’annonce d’un petit garçon, au fond, je sais que quelque soit son sexe, je serai heureuse d’attendre notre troisième enfant.
Mais bon, je suis convaincue d’attendre une fille!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

55 Discussions on
“Ce désir d’une fille, encore une petite fille!”
  • J’aurais pu écrire ce billet c’est incroyable !!!
    J’ai eu la même crainte de ne pas aimer autant ma numéro 2 parce que la première était déjà tellement exceptionnelle …
    J’ai été ravie d’apprendre que j’allais avoir une autre fille
    Et j’ai vraiment peur d’être « déçue » d’attendre un garçon pour numéro 3 mais je suis également persuadée que c’est la peur de l’inconnu qui me fait penser cela.
    Parce que les filles je sais faire, parce que j’ai toujours dit à mon entourage : mon corps est programmer pour faire des filles parce qu’il sait que j’aime ça !
    Pourtant ce numéro 3 sera bel et bien le dernier et je me dis également que si c’est à nouveau une fille je ne connaîtrais jamais la sensation d’être mère d’un petit garçon .. C’est assez contradictoire finalement :-/
    Enfin, verdict dans quelques mois même si je suis persuadée comme toi d’attendre une fille 😉
    Tu sauras bientôt toi ??

  • Han mais j’ai loupé un truc, LE truc!!!
    J’y crois pas!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    C’est super!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Bravo ! Mille félicitations!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Fille ou garçon tu sauras l’aimer de tout ton coeur et il sera unique!
    Et tu sais moi je serais morte de trouille avec une fille! mais je pense qu’il n’y aura pas de troiz… à moins que le chomage me guette mais bon, à 38 ans je n’ai pas 10 ans pour me poser la question !

  • J’ai écrit la même chose il y a quelques mois ^^ puis finalement ma couillophobie s’est transformée, je l’attends avec autant d’impatience et je prends surtout plaisir à découvrir un autre univers 🙂
    Le reste on verra en temps voulu

  • Beau message!
    Moi j’ai toujours été persuadée que j’aurais une petite fille. Une histoire de famille.
    Quand je suis tombée enceinte de ma Louloute, je n’avais pas le moindre doute et j’avais vraiment très envie d’une fille. C’était plus qu’une évidence.
    Et puis, mes copines me taquinaient avec ça… En me disant que j’aurais peut être un petit garçon. Je savais intérieurement que ce n’était pas possible. Mais j’ai quand même commencé à réfléchir… A l’écho, j’ai eu confirmation de ma certitude: une fille!
    SUr le coup, j’ai presque été… non pas déçue… mais interloquée… Je m’étais presque persuadée que finalement ça pouvait être un petit gars. Mais je ne regrette pas. Je suis ravie d’avoir une petite fille.
    J’aurais été heureuse avoir un garçon mais je sais que ça aurait été fort différent…
    Pas de second enfant en vue pour moi. Mais fille ou garçon, je pense que finalement, on les aime toujours inconditionnellement…Bonne grossesse et ne te prends pas trop la tête.

  • Pour Titie, j’étais persuadée d’être enceinte d’un garçon. N’ayant que des soeurs, je crois qu’inconsciemment je voulais un garçon. Je te raconte pas la déception quand la gyneco m’a annoncée que c’était une fille. Au finale, j’ai été la plus heureuse des mamans.
    Pour ma 2eme grossesse, je ne savais pas trop. Une forte envie d’un garçon, mais une grosse trouille aussi. L’inconnue.
    Et en même temps, une fille aussi adorable que Titie ce serait top. Mais peur aussi de ne pas aimer autant ce 2eme bébé.

    Bref, 2eme écho, et un petit mec ! J’en ai pleuré de joie !!!!!!
    Et aujourd’hui je suis une maman archi-comblée. Un fils pour une mère c’est tout l’amour du monde. Je t’assure ça n’a rien a voir avec une fille.

    Enfin tu verras, mais quoi qu’il arrive tu es dingue t’en faire 3 😉

  • Incroyable, j’ai eu les mêmes peurs de ne pas pouvoir aimer un 2ème garçon comme le premier et puis, bb2 est un bébé calme qui a su nous toucher et bien sûr, que j’aime de tout mon coeur.
    Et puis, enceinte de bébé 3, j’étais persuadée que ça serait une fille et je m’étais dit qu’après 2 garçons, une fille, ça pourrait être pas mal.
    Et tu sais quoi? Eh ben quand ma gygy m’a annoncé un garçon, j’ai été soulagée parce que je connais que je m’imagines une future grande complicité entre eux 🙂

  • Enceinte de ma fille aînée, j’ai su le sexe dès la 1e écho. Pour mon 2e, on garde le mystère et ça me bouffe ! j’ai non seulement beaucoup de mal à me projeter, mais aussi beaucoup de mal à imaginer donner naissance à un garçon… Bref, pour moi cela reste très flou mais je n’arrive pas à concevoir qu’on m’annonce un mec !

  • Et moi je n’imagine pas autre chose que des garçons pour mes futurs bébés, je m’épanouis tellement avec mon ptit boy que je ne veux pas de filles. Alors qu’avant l’annonce du sexe de mon premier ça m’était complètement égal !
    Moi pour une fille ça serait la peur de ne pas savoir faire et surtout l’énorme peur d’en faire une « mini-moi », et de pouvoir faire des comparaisons ! Je ne suis pas encore enceinte mais j’ai carrément peur qu’on m’annonce un jour que j’attends une fille… Comme quoi 🙂

  • Kan aurait aimé n’avoir que des filles. Cela me convenait et on se voyait bien à la tête d’une tribu de filles. Finalement, nous avons eu une fille et un garçon mais souvent – pour plaisanter – nous disons que nous avons deux garçons ! Tout le contraire de ce dont nous avions pu imaginer 😉

  • Fille, garçon, au final ça n’a plus d’importance. Quand j’ai su que mon deuxième enfants serai un garçon j’ai eu la trouille. De ne pas savoir comment faire, de ne pas me sentir aussi proche. Toutes ces craintes se sont évanouies en un instant quand je l’ai vu et serré contre mon coeur. Tous mes voeux de bonheur!

  • Je te comprends.
    Pour ma grossesse 1, nous voulions une fille & avons eu une fille.
    Pour ma grossesse 2, si vraiment nous avions pu choisir, je pense qu’on aurait choisi fille… Finalement, ce fut, c’est un garçon… S’il m’a fallu qq temps pour m’y faire (et la peur qu’on m’ait menti… on vivait en Inde…), j’ai aimé l’idée petit à petit.
    MAintenant, c’est un véritable bonheur d’être maman d’un petit garçon.Je suis littéralement amoureuse de mon fils !!!!
    Je t’embrasse, prends soin de toi !

  • Coucou,
    Ton article me parle, je ressens les mêmes choses !! Je n’ai qu’une fille pour le moment et il était impensable pour moi de ne pas avoir de fille. Ouf elle est arrivée de suite 😉 Mais pareil, je me demande si j’aurai les mêmes affinités avec un garçon, si je saurai l’aimer autant. Pareil, cela m’interpelle d’être « mère d’un garçon », quand je vois les relations excessives de certaines mères de garçon. Je ne veux pas être comme ça !!! Et je ne le serai certainement pas et toi non plus mais je ne peux m’empêcher de penser cela.
    C’est rassurant de lire qu’on est pas mal à réagir comme cela 🙂 🙂

  • Ah tiens, la préférence pour un sexe et pas l’autre, c’est fou comme ça me parle…
    Encore tout à l’heure en revenant de l’école, voir cette maman avec sa petite fille qui le tenait la main, m’a serré le cœur.
    Est-ce qu’un jour je passerai au dessus de ce sentiment de manque ? Je l’espère.
    En tout cas, pour rien au monde on ne me reprendra mes garçons ! Mes petits bonhommes, mes canailles d’amour.
    Faites comme nous, attendez la naissance 😉
    Bisous ma Mite.

  • C’est marrant car je vois que les a priori concernant le sexe des enfants sont très présents. Mon aîné est un garçon et j’étais persuadée que si j’avais une fille, certaines choses ne pourraient pas autant me toucher que chez un garçon. J’avais tort. Et je précise que pour les 2, je n’ai pas voulu connaître le sexe avant la naissance parce qu’au fond de moi, je n’avais sincèrement aucune préférence (malgré des idées préconçues comme je le disais).
    Et sinon j’ai bcp aimé ce que tu as dit sur le fait d’aimer chacun de ses enfants avec son caractère propre, car au-delà du sexe, c’est surtout là que se joue la différence (je trouve).

    • C’est vrai que pour une nana qui veut lutter contre l’inégalité homme/femme, je ne suis pas la porte-parole idéale! 😉
      Le pire c’est que je suis persuadée qu’un garçon, ça doit être merveilleux. J’ai eu mes cousins, ils sont extra, mais voilà, j’ai des filles, sauter dans l’inconnu m’angoisse… Même si au fond je crois que j’aimerais bien un petit garçon. Peut-être que je me fais inconsciemment une raison parce que je suis certaine de ne pouvoir faire que des filles! 😉

  • Comme tu le sais j’ai trois garçons et je n’ai jamais eu de préférence.
    Même après deux petites mecs je n’ai jamais eu l’angoisse d’ attendre une fille parce que finalement, et peut être que je me trompe, fille ou garçon, on leur donne le même amour, la même éducation, et la même attention.

    Je te trouvais bien détendue en fin d’article en envisageant la possibilité d’attendre un petit garçon mais avec ta dernière phrase j’ai compris pourquoi 😉

  • Comme chaque grossesse est différente, les enfants sont tous différents mais quel bonheur de donner la vie !!! Fille ou garçon c’est la santé avant tout, même si au début frustrée d’attendre un second garçon … mais après 2 filles sont venue combler mon grand coeur de maman ♥ Je vous souhaite une très belle grossesse

  • Ah… Je me souviens de la nuit où je me suis réveillée en sursaut avec une pensée en tête: « ce bébé s’appelle Zélie! » (restait uste à convaincre le papa pas convaincu par ce prénom digne selon lui de « monsieur et madame Minet ont une fille »…) Et de cette certitude que si j’y croyais très fort, ce serait une deuxième fille, parce que les garçons, non merci, sans façon… Et puis l’écho… le sourire de l’échographe: « Madeleine va avoir…. un petit frère! » et l’ange qui est passé, et le sourire malgré tout. Zélie s’est donc transformée en Paul, avec tout ce qu’il faut là où il faut, et je suis devenue maman d’un petit garçon. Qui n’aime pas le foot. Qui pique les robes de princesses à sa grande soeur. Qui sur scène, ce soir, au spectacle de gym, était le seul représentant du sexe masculin avec ses 10 copines du club. Qui a une fiancée depuis 3 ans, aime faire de la pâtisserie, adore le rose, se désintéresse totalement de Flash McQuidéjà? Mais a plein de copains quand même. 5 ans lus tard mes craintes se sont envolées, et Zélie, c’est finalement le nom de … sa poupée!

  • Après une fille, mon homme avait très envie d’une autre fille… Mais moi je pensais que c’était un garçon, alors j’essayai de modérer ses propos…
    Au final, à l’annonce du garçon, il a été très ému… un peu contrarié le jour même, mais finalement, on l’attend avec impatience maintenant ce bébé !

    (ah, et l’intuition, chez moi ça a marché… sûre d’attendre une fille pour la première (à tel point que mes rêves me rappelaient systématiquement que ça pouvait être un garçon, mais rien à faire, au réveil, j’étais dans ma tête enceinte d’une fille), je disais déjà elle… et pour le deuxième, moins de certitude, mais je disais « il » en oubliant de rajouter « ou elle »… bref, j’ai presque hâte d’en avoir un troisième, pour savoir si mon intuition se vérifiera encore !)

  • Pour Tim, 6 ans, je voulais absolument une fille. Et c’était un garçon. Je n’ai pas été déçue et je l’ai même su avant que le gynéco ne nous l’annonce : la première chose qu’on a vu quand il a posé la sonde sur mon ventre ? le sexe de bébé ^^

    Pour Lù, 3 ans, on m’a annoncé que j’attendais une petite fille à 3 mois de grossesse. J’étais suuuper heureuse. J’avais toujours rêvé d’avoir une fille ! 🙂
    Et puis à 5 mois de grossesse, patratra : vous avez un garçon ? Félicitations, c’est un autre garçon !
    J’ai failli faire un malaise sur la table d’auscultation et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps toute ces journée…

    Là, on tente d’avoir un troisième enfant, j’ai fait le deuil de la petite fille, je sais que j’aurai encore un garçon si je suis enceinte et ça me va très bien 🙂
    D’ailleurs, on ne saura le sexe quà sa naissance ^^

  • C’est vrai qu’une fille c’est génial. Je m’en rends compte chaque jour avec ma dernière. Mais je crois que c’est d’autant plus géniale car si différent d’un garçon, mon premier. Je les aime tant, de par leurs similitudes déjà et leurs différences. Je te souhaite surtout que ce bébé soit en bonne santé. Bises

  • Pour n°1, je pensais attendre un garçon en début de grossesse, et puis tout le monde nous pronostiquait une fille (ventre comme ci, envie comme ça….pppfffff foutaise) et comme on ne voulait pas savoir le sexe, je me suis persuadée que c’était une fille…. Résultat, à l’aube du 1er janvier 2011, j’ai donné naissance à un p’tit mec!!! comme quoi, la première impression est toujours la bonne.
    Pour n°2, qui a 2 mois, pareil, on a tenté le bébé surprise. Moi je voulais une fille et je me suis persuadée que c’était ça. Mon fils disait petite soeur aussi….et bingo, j’ai eu une petite fille.
    Quoi qu’il en soit, fille ou garçon, je savais que je les aimerais tout autant. Il en sera de même pour toi. Un p’tit mec, c’est toujours collé à sa maman en plus…
    Tu veux savoir ce que c’est ? tente la surprise, tu ne pourras pas être déçue comme ça…
    Bonne grossesse et joyeux noel

  • Moi je voulais aussi une troisième fille… Peur de ne pas réussir à m’occuper d’un petit homme.
    Et puis il est là, je suis gaga ! Sur facebook mes amis et ma famille en ont ras le bol de mes : « il est beau mon fils ! »
    En fait, le principal, c’est que l’enfant soit en bonne santé :))
    Je te souhaite beaucoup de bonheur avec tes 3 trésors !

  • maman d’un petit garçon et j’adore ça ! bon tous les enfants sont différents mais j’ai le cas typique du petit garçon à sa maman, câlin, coquin et toujours dans mes pattes ! un peu trop casse cou à mon goût mais bon ! maintenant je rêve d’une petite fille. je veux connaitre les deux. être maman d’un garçon mais aussi d’une petite fille. Moi je te souhaite un ptit mec et je suis mille fois sur que tu seras une aussi bonne maman que pour tes filles 🙂

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


six − cinq =