En stand by…

Sans titre 1Me revoilà… Je suis un peu comme entre parenthèse depuis quelques jours… Tant de choses à faire, c’est à la fois très excitant mais aussi un poil stressant, du coup j’ai du mal à me concentrer sur plein de trucs à la fois…

Je vous parlais dans mon précédent billet de l’appart tout en angles qui nous faisait grave de l’oeil, j’ai eu la confirmation juste après la publication que notre dossier était passé et que nous étions les futurs locataires de ce joli appartement aux coins peu ordinaires!
Voilà une bonne chose de faite, à J-28 de la signature de la vente de notre appartement!

Problème, nous devons impérativement libérer l’appartement actuel le 27 janvier, et nous ne pouvons entrer dans le nouveau qu’à partir du 31… Ce qui occasionne des frais de garde-meuble, d’hôtel et tout ça.
MAIS, comme nous semblons sous de bons cieux, j’ai reçu un appel ce matin où une charmante dame m’a expliqué que nous pourrions intégrer notre nouveau logement quelques jours avantr, ce qui arrange bien nos affaires! Seule contrainte, nous devrons faire le ménage d’entrée nous-même, ça me semble un bon deal…

Après le soulagement et l’euphorie de chaque bonne nouvelle vient immédiatement se greffer un sentiment de panique: Ok, on peut emménager, nan mais attends, c’est dans deux semaines…!!?? Oh put$%#, mais il faut trouver immédiatement un déménageur!! Oh my god, mais j’ai un million de cartons à faire, et je n’ai PAS de cartons!! Oh punaise, mais comment va t’on faire pour aménager les angles de notre nouvel appartement (oui ça nous angoisse un peu quand même…)??
Tabernacle, dans deux semaines on change de vie, on déménage, on va vivre dans un nouveau logement, on redevient locataire, on plonge dans le vide!!

Bon j’exagère un peu, mais tout ça est un peu soudain… On a signé le compromis de vente fin octobre, mais je sais pas, ça nous semblait irréel, à tout instant on s’imaginait que les acquéreurs se rétractent, on imaginait qu’ils n’auraient pas leur prêt (il y a eu pas mal de rebondissements justifiant ces sentiments de doute)…
Et puis bam, confirmation du prêt, ils veulent vraiment notre appart et ils ont des sous pour l’acheter, ben mince! De là tout s’est enchaîné très rapidement et j’ai l’impression de retenir mon souffle depuis 10 jours…
Je ne me sens plus chez moi ici (en plus c’est bien le bordel vu que je fais un tri monstre pour n’emmener que le nécessaire!), je sais que ça va prendre un petit moment pour se sentir chez nous là-bas…
MissCouette est un peu fébrile, les changements l’angoissent, elle est heureuse de partir mais elle a peur… Un peu comme moi, un peu comme nous tous, j’imagine… Seule Mouflette montre un enthousiasme débordant et sans réserve, l’idée d’avoir un jardin dans la résidence la met tout simplement en joie… C’est rassurant!

Je sais que nous serons heureux là-bas, nous serons ensemble, nous serons forcément bien!
Nous quittons un appartement que nous adorons mais dans lequel on commençait à se sentir à l’étroit… Nous partons dans un logement plus grand mais bizarrement fichu, c’est un peu inquiétant, arrivera t’on à en faire un petit nid douillet? Apprivoisera t’on ces angles aigus?
On part pour plus grand mais plus loin… De 3 minutes à pieds pour rejoindre école et collège, on mettra une trentaine de minutes, avec les transports… Je me dis que nombreux sont ceux qui font ça tous les jours, que ça sera moins enquiquinant que ce que j’imagine! On restera proches du centre-ville, nos vies ne vont pas radicalement changer…

Mais changer, ça fait un peu peur quand même, c’est exaltant, jouissif, mais aussi un peu flippant!

Bref, je me sens en stand by, ce n’est pas désagréable, mais forcément, j’ai l’impression que tout ce que je fais entre aujourd’hui et l’emménagement, c’est un peu brouillon, c’est un peu dans le speed…
J’aime bien quand ça bouge et être sous pression me force à être efficace ce qui me donne le sentiment de maitriser ma vie, j’aime vraiment bien ça… Mais je vais avoir ce qui me semble une tonne de choses à gérer, et pour le moment je m’en sors plutôt pas mal : j’ai dégoté un appart en moins de dix jours, presque trouvé un déménageur, assuré le futur appart -même si j’ai pas compris pourquoi l’assurance voulait absolument l’assurer à partir d’aujourd’hui et non du 24, gratuitement…- vendu tous les meubles dont nous n’aurons plus besoin, commencé un tri de ce qui nous sert à rien, résilier les abonnements mensuels des divers magazines… Et tout ça en moins de dix jours, je me répète!(ça parait sans doute ridicule et anodin mais moi je trouve que c’est pas mal quand même!)
Bref, il reste quand même pas mal de choses à gérer, les résiliations d’abonnement internet, téléphone, EDF, eau, et que sais-je encore…

Alors en quelques jours nous sommes passés de gens ne sachant pas trop ce qui allait se passer à des gens qui ont presque vendu leur appart, qui savent où ils vont aller habiter (et purée, quel soulagement!!), qui savent comment ils vont déménager, et quand… Mais je n’ai pas suffisamment de recul pour le voir, moi je vois la montagne devant, et pas celles que j’ai déjà franchi… (Je dis « je » parce que mon mari ayant géré tant de trucs ces derniers mois, j’ai tenu à m’occuper de tout pour ce déménagement.)

Bref, je risque d’écrire pas mal d’articles qui ne servent à rien dans les prochains jours/semaines parce que je dois évacuer tout ce stress! Déménager c’est une situation banale, je l’ai fait plus d’une vingtaine de fois, dont quatre que j’ai géré moi-même… Je sais que c’est faisable, je sais qu’on va y arriver, mais il n’empêche que vu les délais (punaise, mais dans 16 jours on habite ailleurs!) j’ai du mal à réaliser et je panique un peu (mais cette panique est constructive puisqu’elle me permet de m’activer à fond les ballons!).

Nan et puis bon, peut-être que mon état m’angoisse un peu, je suis toujours malade le matin, nauséeuse toute la journée, fatiguée dès que je fais trois pas dehors, je contracte dès que je porte un truc, peut-être aussi qu’inconsciemment j’ai peur qu’il arrive un truc pas cool au milieu de toute cette agitation euphorisante!
Enfin, voilà où j’en suis, aussi brouillonne que cet article! 😀

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

26 Discussions on
“En stand by…”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


trois − = null