Five years

Sans titre 5

Le 5 mars 2009, j’ouvrais, un peu par hasard, un blog que j’intitulais, pour rigoler « La Mite Orange »… Quelques jours avant, nous étions allées au Maroc, Mouflette et moi et j’avais ouvert un blog sur Blogspot pour conter notre semaine d’aventures à nos proches… Dans la foulée, et parce que, après tout, j’avais envie d’un blog-comme-les-copines, j’ai ouvert celui-ci…

Le blog sur le Maroc a une 20 aine de billets, et puis c’est tout… Il existe encore mais j’ai perdu le mot de passe d’accès!
« La Mite Orange », 5 ans après, c’est plus de 1000 billets d’humeur, et si je perdais le mot de passe d’accès, je ferais probablement une dépression nerveuse!

Il y a 5 ans, mon blog n’avait aucune vocation, aucune ambition… J’écrivais mes petits billets concons, il devait y avoir 4 personnes qui me lisaient et je trouvais déjà que c’était trop la gloire, cette porte ouverte sur le monde, cette possibilité d’être lue par des inconnus…
Pendant près de 2 ans, ce blog a suivi son petit bonhomme de chemin, sans rien attendre… Pas de billet sponsorisé, pas de cadeau, juste mon ordinateur, ce blog un peu confident et des lecteurs de plus en plus nombreux sans que je comprenne bien pourquoi… Et l’envie d’écrire, bien sûr, de partager des anecdotes de vie, des bons plans, une recette rigolote ou les petits mots de ma Mouflette ou encore mes premiers ressentis de maman²!

5 ans après, qu’est ce qui a changé? Tout et rien à la fois… L’envie d’écrire et de partager est toujours là, ainsi que la stupéfaction d’être lue par autant de gens (quand j’avais 4 lecteurs, je trouvais déjà ça beaucoup donc je vous laisse imaginer avec 2500…)
En plus il y a le fait que j’arrive à arrondir les fins de mois grâce à quelques billets sponsorisés… Et ma boîte aux lettres n’a jamais été aussi remplie que depuis ces trois dernières années… Remplie de cadeaux que je n’aurais jamais espéré pouvoir m’offrir un jour, me permettant de gâter mes filles, mon mari, ma famille, mes amies aussi!
En plus, il y a aussi toutes ses amitiés nées du virtuel, celles qui restent virtuelles, à cause de la distance… Et celles qui sont devenues réelles. Toutes sont précieuses et riches!
En plus, il y a la confiance que j’ai gagné peu à peu, grâce à mes lecteurs qui m’encouragent tellement, qui me soutiennent, qui semblent m’admirer parfois (vous êtes un peu foufous!) et cela me donne l’impression d’être un peu utile…

Je ne dirais pas que ce blog a radicalement changé ma vie, mais il l’a modifié, c’est certain. Beaucoup de positif est né ce ces pages numériques, et même dans les petites épreuves qu’il m’a fait traverser (parce que pour une nénétte sensible comme moi, la moindre critique un peu véhémente, la moindre pique un peu insultante et c’est la remise en question toute entière…), j’ai pu ressortir un peu plus aguerrie et un peu plus sûre de moi…

A priori, donc, je ne suis pas prête d’arrêter! Je me mets bien moins la pression qu’à un certain moment, si je n’écris pas, tant pis, si je n’ai rien à dire, tant pis (même si c’est rare!), je ne m’excuse d’ailleurs plus quand je pars en vacances ou que je n’ai pas donné de nouvelles depuis 10 jours, je crois que tout le monde s’en fiche un peu! 😀
Je n’ai gardé que la partie plaisir, je fais ce qui me plait, comme ça me plait (toujours en transparence et sincérité, sinon je me flouerais moi-même) et je remets cette page du web à sa juste place, un divertissement un peu fou, qui me permet de vivre des expériences hors du commun et de très souvent m’exclamer « Han, mais c’est complètement dingue tout ça! »

Pour finir, je voulais, bien sûr, vous remercier d’être là! Si vous ne me suiviez pas, s’il n’y avait jamais d’interaction, d’échange, je me serais sans doute lassée de tenir à jour un blog que personne ne lit…
Alors un grand merci à vous de permettre à ce blog d’exister depuis si longtemps et de m’offrir autant de moments précieux et chouettes!

(D’ailleurs, pour vous remercier comme il se doit, dès lundi prochain, un grand concours sur le blog! Probablement le dernier avant longtemps, tant cela prend de temps d’organiser un tel « événement », du temps, je risque d’en manquer dans les prochains mois! ;-))

PS: Mon blog a cinq ans, Five years, comme l’une de mes chansons favorites de David Bowie, en bonus rien que pour vous!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

44 Discussions on
“Five years”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− cinq = un