3 mois après, notre nouvelle vie!

Sans titre 3Cela fera trois mois la semaine prochaine que nous avons déménagé.
Au début, ça a été un vrai crève-coeur de quitter notre appartement adoré, de l’imaginer habité par d’autres, de faire le deuil de cette magnifique vue qui ne serait plus jamais la notre… Nous nous lancions pour quelque chose de mieux, à priori, un beau projet de maison, mais voilà, nous avions passé de belles années dans ce logement, notre premier « vrai » chez-nous, et il a fallu en quelque sorte en faire le deuil.

Nous avons emménagé en cinq-cinq dans une résidence qui nous a plus, à la visite, pour plusieurs critères plus ou moins valables:
– L’appartement était libre tout de suite
– L’appartement avait plein de pièces en dépit de sa forme triangulaire…
– L’appartement était neuf!
– Il était à deux pas des transports en communs nous permettant un accès direct au collège de Mouflette et à l’école de MC
– Il y avait un jardin chouette
– J’aimais bien le côté « ville suédoise » (du moins l’idée que je m’en fais) de cette résidence un peu hors du commun.

Dès les premiers jours suivants l’emménagement, les filles étaient déjà conquises! Tu m’en diras tant… Une chambre rigolote avec un angle à 45° (et si pour nous, adultes formels, ce détail semble plutôt un gros inconvénient, pour les enfants et leur imaginaire sans borne, c’est apparemment l’extase!), une salle de bain rien que pour elles, une salle de jeux, un balcon, un jardin fermé où elles peuvent aller quand elles veulent…
Et très rapidement, des copines pour jouer avec elles, que demander de plus quand on a moins de 15 ans?

Pour nous, au début, ça a été un peu moins rigolo… Déjà parce que l’aménagement d’un appartement triangulaire c’est pas de la tarte! Ensuite parce que nous sommes re-devenus locataires et on s’est vite sentis un peu entravés dans notre liberté de faire des trous partout dans les murs (les trous c’est la liberté!). Encore ensuite, parce qu’on a emménagé fin janvier, et le temps était carrément à la déprime!

Mais la résidence est faite de telle manière qu’on a très rapidement eu des contacts avec nos voisins… L’esprit est hyper convivial et on peut facilement discuter avec les uns et les autres, faire connaissance!
Ma mère avait, lorsqu’elle a visité la résidence avec Mouflette, juste avant qu’on y emménage, rencontré un couple de voisins… Alors je me méfie de ma mère, elle est adorable, un peu trop hyper sociable, et la dernière fois qu’elle a sympathisé avec une voisine à moi, je me suis retrouvée deux jours après avec un chaton refourgué par une voisine aussitôt disparue dans la nature (ma mère c’est un peu Gaston Lagaffe de la relation sociale!).
Mais en fin de compte, ce couple de voisins s’est révélé très sympathique! J’ai profité du contact de ma mère pour m’inviter à boire le thé, et de fil en aiguille, de thés chez les uns et crêpes party chez les autres, on s’est vite sentis accueillis et intégrés.

C’est amusant parce que deux petites filles de la résidence sont scolarisées dans la même école que MC!
L’une des architectes de l’immeuble est une excellente amie à moi… Et l’un des voisins travaille juste à côté de Mister Mii… A croire que cet endroit était fait pour nous!

On s’y sent vraiment bien. Le quartier n’est pas celui de nos rêves mais la proximité des transports nous donne un accès direct à notre cher centre-ville… L’appartement n’est pas non plus iddylique (il le serait sans doute s’il n’était pas un gros triangle!). En revanche, diner sur notre balcon, regarder les enfants de la résidence (dont les nôtres) jouer dans le jardin, vivre dans un cadre tout vert et boisé et CALME, c’est tellement agréable!

L’ambiance de cette résidence est très particulière… On se sent un peu comme en vacances tout le temps… Ca ressemble un peu à une résidence de vacances d’ailleurs… Au début on se moquait beaucoup parce que c’est très différent de ce que l’on a l’habitude de voir (et parce qu’on aime bien se moquer d’à peu près tout), mais ça créé un environnement très plaisant!
La mentalité des résidents est à l’écologie, la consommation équitable et la protection de l’environnement… Ainsi, on a un compost à disposition… Les co-propriétaires veulent faire un potager et ont demandé au syndic à ce que soient plantés des arbres fruitiers…
Dès notre arrivée, on nous a conseillé des bons plans AMAP, fermes bio et une des habitantes travaille pour créer une Ruche qui dit Oui.

Nous sommes désormais inscrits dans une AMAP (on devrait aller chercher notre premier panier de légumes bio, locaux et équitables début mai), mon mari organise avec une voisine une chasse aux oeufs de Pâques pour les enfants de la résidence (je découvre donc une facette nouvelle de mon mec qui se rêve en GO de résidence… ^^ ), la belle saison promet des apéros entre voisins sympas, des parties de pétanque et autres trucs rigolos…

Bref, que du positif!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

25 Commentaires sur
“3 mois après, notre nouvelle vie!”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


+ six = quinze