Le jour où j’ai voulu garder mon nom de naissance…

Sans titre 1 En 2008, en juin pour être précise, Mister Mii et moi-même nous sommes mariés. Nous étions heureux, amoureux, fiers et tout ce que l’on peut imaginer après un mariage! Nous le sommes toujours presque 6 ans après.
Mon mari est un homme très respectueux des femmes, c’est quelqu’un extrêmement égalitaire et il me fait d’ailleurs souvent remarquer à quel point la société patriarcale dans laquelle nous vivons est aussi une souffrance pour les hommes, même si la femme en est majoritairement victime et de manière plus voyante.
Moi, je suis une personne très indépendante, je déteste me soumettre à quoi que ce soit, je veux rester libre quoi qu’il arrive…
Nous nous sommes mariés parce que nous nous aimons, parce que nous voulions être de la même famille, parce que nous voulions former un tout rassurant pour nous et nos enfants, parce que nous voulions nous jurer fidélité et aussi un peu parce que nous voulions faire la fête…
J’aime être mariée. J’aime être liée à cet homme que j’aime du fond du coeur.
Mais j’ai signé par amour, pas pour faire l’objet d’un avilissement quelconque.

Mon mari le savait et s’en fichait pas mal, je refusais de prendre son nom. J’aime mon nom de famille, c’est mon identité et je ne comprenais pas bien au nom de quoi je devrais en changer au prétexte que je m’étais mariée.
C’est mon choix à moi, je veux garder mon nom, je ne souhaite pas prendre le nom de mon mari en nom d’usage… Nous sommes un couple, mais nous restons deux personnes bien distinctes avec des identités propres!
Merci, je ne deviens ni la propriété de mon mari, ni son double, pas plus que je ne disparais derrière lui!

Les premiers problèmes ont commencé quand j’ai envoyé, comme il est de notre devoir, les papiers du mariage aux administrations diverses.
La CAF, la CPAM, les impôts, sans que je ne leur demande RIEN, ont modifié mon nom, me collant celui de mon nouveau mari.

Les impôts ont rapidement réglé le problème, nous avons pu faire notre première déclaration commune avec les bons noms.
La CPAM a mis 4 ans à régler le problème… J’ai pu récupérer mon nom quand je suis devenue auto-entrepreneure et que je suis passée au RSI et non plus à la CPAM… (Donc en fait ce n’est pas la CPAM qui a réglé mon problème mais le RSI)
La CAF, à ce jour, n’a toujours pas remis mon nom sur mon dossier.

J’ai essayé, j’ai appelé, j’ai envoyé un courrier gentil… Et puis de guerre lasse, j’ai capitulé.
Quand j’ai appelé la CAF, genre 2 mois après notre mariage pour lui signifier cette erreur (que j’ai jamais compris d’où ça sortait, bordel!! Quand on demande rien, on change rien!), la très aimable dame du service m’a demandé de lui envoyer les papiers de mon divorce, sinon, elle ne pouvait rien faire.
J’ai bien essayé de lui brandir la loi, le libre-choix, l’égalité homme-femme, tout ça, elle n’a rien voulu entendre.

Déjà, ça, c’est très très pénible… Disons qu’en règle générale, j’ai très peu souvent de contact avec la CAF donc ça m’est un peu égal… Sauf que là je suis enceinte, et forcément les relations s’intensifient avec cet organisme en cette période particulière… Et ça me donne envie de tuer un bébé libellule à chaque fois que j’entends « Mme NomDuMari », vraiment!
Mais c’est à moi de prendre le problème à bras le corps pour récupérer mon nom, même si, presque 6 ans après, je ne m’en sens plus trop la légitimité, genre j’ai subi pendant 5 ans 1/2, pourquoi je me réveille maintenant?

Il y a aussi le souci au quotidien. La famille, les amis, qui envoient du courrier à la famille « NomDuMari », alors que j’écris systématiquement mon nom après mon prénom dans toutes mes correspondances.
Je n’en veux pas aux gens qui nous écrivent, ils ne peuvent pas tous savoir que j’ai gardé mon nom… Mais j’en veux à cette tradition que je juge d’un autre temps… On se marie, on devient « Mme Mari », quand ça n’est pas « Mme Prénom ET nom du mari »… J’aimerais bien expliquer aux gens qu’on n’est plus au XIX° siècle et que la femme a désormais le choix…
Je me dis que je dois aussi vexer des gens en écrivant systématiquement, faute de savoir qui a pris quel nom, le nom de la femme puis celui du mari dans ma correspondance… Mais je trouve ça moins vexant que de totalement disparaitre donc je continue.

Alors, soyons clairs, je n’ai absolument rien contre les gens (homme ou femme puisque les deux cas sont possibles!) qui choisissent de prendre le nom de leur époux/épouse, chacun fait ce qu’il veut, et c’est un choix personnel qui ne regarde personne…
J’en veux juste à la tradition si ancrée que mon choix à moi n’est presque jamais respecté.

Combien de fois ai-je entendu « Ha, mais vous n’êtes pas mariée alors? » Ce à quoi j’ai envie de répondre des trucs rarement très sympa.
J’ai aussi entendu, plus cocasse « Mais à quoi ça sert de se marier alors? » No comment…
J’aimerais bien aussi balancer à ces gens là que, houu, folie, nous sommes mariés sous le régime de la séparation des biens, mais je pourrais ensuite être poursuivie pour leur avoir causé une syncope…

On m’a même, récemment, traité d’emmerdeuse parce que je ne porte pas le nom de mon mari et que ça oblige à remplir plus de cases… Une assistance sociale que j’avais vu à la PMI pour Mouflette (qui a frôlé le malaise quand elle a vu la complexité du nom et de la situation de mon aînée, d’ailleurs…).

Et bien sûr, la vente de notre appartement a remonté le problème en grand… Sur l’acte officiel de vente, tout figurait au nom de mon mari… Sauf mon état civil en début d’acte. J’ai tout fait modifier la veille, calmement… Mais ça m’a mise absolument hors de moi (à tel point que j’ai refusé de signer une procuration à mon mari et suis allée avec lui signer les papiers malgré la fatigue qu’impliquait la route, juste pour bien vérifier que tout ce qui devait l’être était à MON nom!).

Bref, j’exprime là encore un coup de gueule, ça va devenir régulier sur ce blog si je reste d’aussi mauvaise humeur! ^^
Je crois que la grossesse, ou les hormones, ou je ne sais pas trop quoi réveille en moi le dragon qui sommeille… Cette histoire de nom, ça parait anecdotique mais pour moi c’est une violence… Pas une très grosse violence, certes, un peu comme si on venait me picoter avec un cure-dent, mais c’est super énervant et ça commence à sérieusement me gonfler.
Pour le non-respect de mon choix. Mais aussi parce que ça me ramène sans cesse à la supériorité supposée de l’homme dans notre société. Quelle rebelle je fais, qui n’ai pas voulu disparaître derrière lui… D’ailleurs, quel genre d’homme il doit être, qui accepte une femme telle que moi? Ce n’est sans doute pas lui qui porte la culotte…
Ces clichés, ces pré-jugés stupides et sexistes, je n’en peux plus…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

110 Commentaires sur
“Le jour où j’ai voulu garder mon nom de naissance…”
  • On en avait déjà parlé, je connais le même problème !
    Il faut que je trouve le temps de m’attaquer à la CPAM et la CAF, là ça me gonfle, sur mon volet PAJE emploi lorsque je déclare les revenus de nounou je suis miraculeusement devenue Mme NomDeMonsieur ><
    Et toujours cette impression qu'on parle de ma BM 😀

    • Merci pour ce témoignage. Je suis en train de vivre la même chose avec la CAF. Cette situation est Ubuesque. Maintenant on me demande une copie de mes papiers d’identités pour prouver que je m’appelle bien (Mme MonNomAmoi) alors que ces papiers dates d’avant mon mariage. donc je ne comprends pas en quoi c’est une preuve que je n’ai pas changé de nom…Ils ont une de ces logiques…
      et quand je pense que ma fille porte nos deux noms…la pauvre!

  • Hé bah hé bah hé bah !
    ça n’a pas l’air simple ! Perso je ne suis pas mariée et moi c’est le contraire, je veux me marier (juste une question de signature de papier en mairie en 1h et basta) car j’ai une activité en libéral qui me permet de garder mon nom de jeune fille ^^ et oui ! Du coup je profiterai des deux héhé ! Ainsi j’aurai ma vie privée préservée, cachée sous le nom de monsieur… hin hin hin ^.^
    Mais je sens bien aussi que ça sera la galère !
    Quand la loi est passée du choix du nom je me suis dis ENFIN ! mais bon, la loi passée est une chose… son application semble en être une autre ^^

    Bon courage 😀

    • Voilà, entre la théorie et la pratique, toujours un gouffre!
      Ma tante a choisi la même option que toi!
      Elle a gardé son nom pour son activité pro et a pris celui de son mari (et de ses fils) pour sa vie privée. J’aime bien l’idée! 😀

  • J’applaudis des deux mains ! Même combat ici. La cpam ne m’a jamais causé de problème par contre. La banque un peu, chez eux je le retrouve avec les deux noms… Alors que je n’ai des pièces d’identités qu’à mon nom de jeune fille. Et la caf… Alors eux c’est autres chose. Ils ne nous laissent pas le choix, 10 ans que je me bats avec eux !!!
    Je suis un peu occupée avec l’arrivée de Bb3… Mais dés que j’ai un peu plus de temps, je rattaque l’affaire et songe faire un courrier au médiateur de la CAF !
    Bon courage !

    • Voilà, c’est quand même un peu pénible d’avoir à se battre!
      Je n’ai plus que des problèmes avec la CAF (quel soulagement le jour où j’ai reçu ma nouvelle carte vitale à MON NOM!! Bon par contre ils ont mis les enfants sur la carte de mon mari, alors que ça serait cool qu’elles soient aussi sur la mienne! ^^ )
      Bon courage, on va y arriver! 😉

  • rhaaaaa qu’il fait bon de vivre en Belgique, vous êtes trop compliqué en France!

    Le nom de ‘jeune fille’ est le seul qui prime et le seul reconnu légalement :)

  • Je ne veux pas me marier mais si c’était le cas j’aimerais aussi garder mon nom de famille. Et j’aimerais que mes enfants portent les deux noms. J’ai eu une discussion houleuse avec mon beau-père à ce propos un jour. Comme il n’a qu’un seul petit fils pour une flopée de petites filles il s’est tourné vers mon compagnon et moi en nous disant en gros que nous étions garant de l’avenir de son nom. Non mais… LOLILOL ! (désolée…) Déjà ça ne le regarde pas et ensuite ce sera aussi mon enfant. Il portera DEUX histoires. Ensuite il fera ce qu’il voudra mais surtout il aura le choix. Ça m’eneeeeeeeeeeerve ce genre de comportement rétrograde ! Et je te dis pas le coup de grâce quand j’ai dit que le mariage ne m’intéressait pas mais que si un jour ça devait arriver je garderai mon nom car j’en suis fière et que c’est mon identité. Mouarf j’avoue que je me suis fait un malin plaisir d’en rajouter ^^

  • Héhé ton article me rappelle aussi mes aventures ! J’ai décidé de garder mon nom de jeune fille pour plusieurs raisons mais je te dis pas le bordel … tout comme toi, les administrations m’avaient mis d’office avec le nom de mon mari. Et ça continue … quand on rencontre quelqu’un, hop, on met le nom du mari ! Même chose pour les lettres, … et c’est encore pire avec le nom des enfants. Ayant gardé mon nom de jeune fille, je trouvais important que les enfants aient nos deux noms. Bien sûr, le mien passe toujours à la trappe … Alors à des moments, je capitule … Mme Machin? oui c’est moi. Parce que j’en ai ras-le-bol de dire « Non, c’est Mme Tsointsoin » et les fameux « Ah, vous n’êtes pas mariés »? Bref, je trouve ça dingue … Imagine le bordel quand un couple d’amis s’est marié et que le mari a voulu accoler le nom de sa femme au sien !!

    • Haha, moi aussi parfois je capitule… Pq j’en ai marre de devoir dire « non, je suis mme truc, mr machin c’est mon mari » « ha, mais vous êtes divorcés? »

      Grrrrrrr!!!

      Ha oui, j’imagine très bien le bordel de ton exemple! 😀

  • Imagine ce que doit « subir » mon mari avec une femme qui se fait appeler « Egali-mère », qui garde son nom de jeune fille et qui milite pour le droit des femmes 😉
    Heureusement, il semble être aussi sensibilité que ton mari à la question de l’égalité.
    Reste à faire bouger les autres lignes : traditions, administrations…

  • Moi, j’ai accolé les deux pour les administrations (ce qui fait qu’ils se perdent qd ils me cherchent…!). D’un côté, je ne voulais pas « lâcher » mon nom de jeune fille et de l’autre, j’aime bien le nom de famille de mon mari.

    D’ailleurs, souvent je ne donne que mon nomdemari et tt le monde: « prénom+nomdumari, çà fait espagnol ».et on me parle en espagnol…j’ai pris allemand en 2e langue et à part « Gracias », ma connaissance de la langue espagnole est très limitée!

  • Bonjour,

    Comme toi, je pense que chacun fait ce qu’il veut, à savoir prendre ou pas le nom de son mari après le mariage.
    Personnellement, quand je me marierai, je prendrai le nom de mon mari. Je ne vois pas en quoi prendre son nom m’enlèverait ma propre identité et ne ferait plus de moi une personne distincte… Parler d’avilissement est clairement un peu fort!
    Pour moi, le mariage permet, entre autres, de faire partie de la même famille et le partage du même nom contribue à cela.

    Petit info croustillante: il est possible pour le mari de prendre le nom de sa femme lors du mariage également… pourquoi alors ne pas se révolter envers les hommes qui ne le font pas?!

    • Je ne parle pas d’avilissement pour les femmes (ou les hommes, effectivement) qui font ce choix! Mais d’avilissement de la société qui veut que TOUTES fassent le même choix. Qui impose ce choix même à celles qui n’ont rien demandé!
      C’est ça qui me dérange!
      J’ai dû mal m’exprimer parce que, vraiment, je ne porte aucun jugement sur les personnes qui choisissent de prendre le nom de leur conjoint (et merci, je suis au courant que l’homme peut prendre le nom de sa femme, je l’ai écris dans le billet!), chacun a ses raisons de faire tel ou tel choix et ça ne regarde personne.

      Ce qui me met très en colère c’est le fait que l’on m’impose de porter le nom de mon mari alors que je n’ai pas fait ce choix. Et ça, c’est avilissant. Et clairement on m’enlève mon identité vu que j’ai fait le choix de garder mon nom.
      J’espère être plus claire?
      Pour celles et ceux qui ont pris le nom de leur époux, alors qu’ils ont ce droit, et qui ne le voient pas respecter, ça m’énerve aussi! (Les femmes doivent peu rencontrer le problème, en revanche pour les hommes ça doit être encore pire que pour moi!)

  • Ce que je trouve presque pire, c’est que si jamais il y a un problème, on va te rétorquer quoi ? Que ce n’est pas le bon nom ? Pfff, quelle société à la con… Je suis d’accord avec toi, même si ça prend du temps, il faut faire appliquer les choses et ton nom, baaah, c’est ton nom !

    Je n’aime pas mon nom de famille, il me relie à mon père que je ne vois plus et dont je me fiche, mais je pense que si jamais je me mariais, je le garderai quand même. J’ajouterai celui de mon mari derrière parce que ça me fait plaisir, mais j’aurais les deux.

    • Je ne connais pas mon père non plus, mais j’adore mon nom, la seule chose qu’il m’ait légué et qui est sympa et exotique…
      S’il ne m’avait pas plu je n’aurais eu aucun scrupule à en changer! C’est la magie d’avoir le choix!

      Comme tu dis, pour les administrations, c’est bien pénible parce que je n’ai pas le même nom à la CAF et à la CPAM… Et ça peut rapidement poser des problèmes! SUPER!!!

  • Ici c’est le contraire. Je me suis marié en novembre 2013 car j’aime mon casse-croûte d’amour bien sûr mais aussi parce que j’en pouvais plus de ce nom de jeune fille qui m’a trop longtemps collé à la peau et que je ne pouvais plus voir. Ca me faisais mal de ne pas port son nom et celui des monstro’plantes.
    Les jours suivants le mariage je me suis empressé de faire le changement de nom auprès de tous les organismes ^__^
    En tout cas malgré que nos histoires soient à l’opposé je te comprend et je serais enragé si je traversais ta situation.

    • Moi j’adore mon nom et je ne suis pas fan du sien. J’aurais adoré qu’il prenne le mien (le mien est trop classe! ^^ )
      Au moins tu n’as pas eu de souci pour faire changer ton nom, si? (bien qu’en soi, on n’en change jamais, légalement)

      • Tu m’as donner envie de connaître ton nom du coup pour que tu le kiff autant ^^
        On m’avait donner comme surnom bozo le clown, j’te laisse imaginer -__- puis je voulais plus aucun rapport avec ce géniteur qui m’a donner ce nom.
        J’ai eu aucun soucis pour changer le mien en réponse à ta question. J’ai envoyer photocopie de l’acte de mariage et les jours suivants le changement été fait.

        • Quelle chance!
          Je suis peut-être tombée sur des personnes totalement obtuses…
          J’ai eu la flemme de réessayer, en 6 ans ça a pê évolué! ^^

          Mon nom n’est pas forcément beau, mais il a une particularité qui étonne tous ceux à qui je l’épelle, ce qui m’a toujours beaucoup amusé. Et il est Cambodgien, ce que je trouve classe! 😉

  • Je comprends ton ras le bol… Chez moi c’est tout le contraire ! Mariés depuis 2007, je n’ai JAMAIS réussi à faire changer mon nom à la Sécu ou à la CAF… une galère monstre. Des complications dès que les papiers offciels ne sont pas en phase avec mes papiers d’identité, etc… Un jour, je prendrai une semaine de congés juste pour aller les harceler dans leurs bureaux, ça marchera peut-être ! 😀

  • Et bien j’apprécie ton billet.. ta façon de voir les choses…
    Moi aussi si je me marie je garderai mon nom. Il fait parti de moi, de ma vie, de mon identité..

    Bisous.
    Petite-Mam

  • Je te comprends, j’ai eu moi aussi beaucoup de mal à conserver mon nom.
    Juste avant la naissance de ma fille, la sécu m’a changé mon numéro de sécu (le truc qui n’arrive jamais, théoriquement, mais qui m’est arrivé).Ils m’ont envoyé une nouvelle carte avec un autre numéro et uniquement le nom de mon mari. Je l’ai renvoyé en disant que c’était pas moi. Il m’a fallu presque un an pour récupérer une nouvelle carte (avec le nouveau numéro) et mon nom. Pour l’avoir, il m’a même fallu remplir une demande d’usage de pseudonyme, mon pseudonyme étant mon nom !
    Le truc à rendre fou !

    belle journée à toi.

  • Merci pour ce billet ! Nous avons également parlé de nous marier, mais je compte aussi garder mon nom de jeune fille. C’est vrai qu’avec mon prénom (je n’en ai qu’un) et mon nom, je trouve que c’est ma vraie identité, ce n’est pas facile à expliquer…
    Je te dis merci, car je n’avais pas du tout pensé à tous ces aspects et ça me permet de m’y préparer (un peu) 😉

  • Ah mais ça n’est pas banal, ça ! Je crois que j’aurais tendance à m’énerver en pareil cas (ce qui, évidemment, ne sert à rien, mais face à la bêtise, je dois avouer que je suis parfois soupe-au-lait).
    J’ai pris le nom de mon mari pour plein de raisons, mais j’aime mon nom de naissance et j’adore le fait qu’il soit clairement noté que mon nom d’épouse n’est dans la vie qu’un simple nom d’usage. Enfin, on s’en fiche, l’important, c’est toi, l’important c’est que chaque femme puisse CHOISIR et je comprends tout à fait ta volonté te conserver ton nom. Je suis aussi outrée qu’une FEMME de la caf ait pu te répondre ainsi. Quel manque de recul, c’est incroyable.
    Bref… surtout, que cela ne t’atteigne pas trop… enfin, le moins possible (car on ne contrôle jamais ses émotions). Les dédales de l’administration : Kafka bonjour !
    Allez, des bises !

  • 6 ans après mon mariage et mon changement de nom, toutes les administrations ne l’ont pas encore compris….
    Pour la sécu, le nom de jeune fille est prioritaire sur le nom d’usage, et ça m’énerve! Du coup, je ne leur donne jamais mon nom de jeune fille.

    J’aime beaucoup l’idée du changement de nom, en fait, je pense que les deux (mari et femme) devraient changer de nom au moment du mariage, pour partir sur quelque chose de neuf, de nouveau. En abandonnant mon nom de jeune fille, j’ai quitté ma famille pour créer une nouvelle famille…

  • Ton post m’a fait sourire! Quand je me suis mariée, même mes propres amies m’appelaient du nom de mon mari, puis ça leur est passé.

    J’avais demandé une fois à une collègue qui venait de se marier, ce qu’elle trouvait bien dans le mariage et elle m’a dit « changer de nom ». J’étais horrifiée!

    Comme toi j’ai tenu à garder mon nom qui est mon identité mais par contre, ça ne me dérange pas qu’on m’appelle Mme « nom du mari », ça arrive très rarement. Au boulot quand on me demande si M « mon nom de jeune fille » va bien ou autre question, j’ai toujours un petit blanc, me demandant pourquoi on me parle de mon père! Mais non on suppose que mon mari s’appelle comme moi ce que je trouve très drôle.

    Je n’ai eu aucun problème avec la CAF les impôts tout ça mais j’ai bien coché la petite case qui stipulait que je gardais mon nom! Hé oui, il y a une feinte!

    Enfin au cas où, j’ai mis mon nom d’épouse sur ma carte d’identité, pour facilité les choses si nécessaire.

    Ne t’énerve pas trop, comme tu le dis si bien, tu sais qui tu es, tu as ta petite famille, c’est ça l’important!

    • Haaaaaa!! La petite case!!! Je l’ai pas vue moi! 😉
      Ici aussi, quand je m’inscris à un truc où l’on ne me connait pas (genre le déménagement tiens, qui s’est fait à mon nom), les gens me parlent de Mr « Mon Nom », ça m’amuse…
      Mais bon, j’ai pas un super caractère alors ça m’énerve vite! 😉

  • Ah ouais, pareil. A la banque, ils ont fait un truc pas mal non plus: mettre sur notre compte-joint mon nom de jeune fille, et sur mon compte perso mon nom d’épouse (alors qu’on ne leur a RIEN demandé)!
    Ce qui nous a d’ailleurs valu de nous planter de carte récemment et de la bloquer en faisant 3 fois le mauvais code (oui, parce qu’en plus, ce sont les mêmes cartes, mais c’est une autre histoire).
    On est encore au XIXème siècle, c’est clair!

  • Mon 1er commentaire sur ce blog.

    Que de problèmes !
    Je suis bien plus âgée que vous toutes ici, je pense, et le problème du nom de famille n’est pas nouveau.

    J’ai été mariée deux fois. En 1983 et en 1991 (je suis toujours mariée). Je n’ai jamais changé de nom, j’ai toujours gardé mon nom de naissance, je n’ai jamais eu de problèmes. Ni avec les administrations, les banques ou autres.

    Aucune démarche à faire après mon divorce, mon nom de naissance restait mon nom. (Pas de carte d’identité de chéquier ou autre au nom de mon ex-mari).

    Pas de changement non plus lors de mon deuxième mariage. Mon nom de naissance restera mon nom toute ma vie.

    Mais en trente ans, j’ai du expliquer des milliers de fois à mon entourage, que oui on a le droit de garder toute sa vie son nom de naissance (mariée-divorcée-remariée) et que oui, mon mari se fiche pas mal de mon nom, il sait que je suis sa femme sans regarder sur ma carte d’identité. Que non, je ne suis pas hors la loi.

    Bref… Il y a longtemps que des femmes gardent leur nom de naissance, mais j’ai l’impression que c’est encore plus compliqué maintenant qu’il y a 30 ans !

    • Peut-être aussi que j’habite une ville plutôt rétrograde, je ne sais pas…
      Je n’ai eu aucun souci avec les organismes autres que les administrations cela dit (ils ont le nom que je leur donne). Même à la banque, je n’ai pas le souvenir d’avoir eu de soucis…
      Mais à la CAF, il va falloir que je m’attaque au problème!
      Au vu des autres témoignages, j’ai l’impression qu’ils font l’inverse de ce que l’on souhaite! On veut changer de nom, il nous laisse l’ancien, on veut changer, il nous en donne un nouveau! A marcher sur la tête!!

      Les mentalités ont, d’après ce que vous dites, assez peu évolué, en revanche… Enfin je crois que les gens commencent à savoir que ce n’est pas une obligation de prendre le nom de son conjoint… Mais c’est une décision qui leur pose problème.
      Heureusement, dans mon entourage, tout le monde a compris, j’ai une famille assez « libérale »… Et mon mari aussi.

  • Coucou, j’espère que tu obtiendras vite tes modifications! Mon amoureux a travaillé à la CAF qq années, et je sais que souvent ce sont les logiciels eux-mêmes qui font preuve de mauvaise volonté dans ces problèmes de noms.

    Ça me fait sourire la manière dont tu défends ton envie de garder ton patronyme. Un peu comme Steph, les femmes qui veulent se marier juste « pour avoir le nom du mari » me donnent envie d’hurler. Mais je comprends par contre très bien qu’on veuille quitter un nom qui nous a un peu trop collé à la peau pendant vingt ans, voire qui est synonyme de souffrance.

    Mon nom+prénom de naissance, c’est mon identité. Je n’imagine pas du tout m’appeler autrement, je fais comme un blocage :) Les deux vont parfaitement ensemble en plus. Mon chéri le sait, si un jour on se marie, pas question que l’un de nous prenne le nom de l’autre. Il a reconnu lui-même qu’il était tombé amoureux de Lexie Swing (;)) et qu’il n’avait pas envie que j’ai un autre nom!

    Dans tous les cas, au Canada, chacun garde son nom, la possibilité de prendre le nom du mari n’existe plus.

    Tu les auras, courage!

    • Oh je comprends également très bien que l’on veuille changer de nom! Et comme je l’ai dit, ça ne me choque absolument pas. Je suis juste pour que chacun ait le CHOIX, loin de moi l’idée de juger ceux qui ne font pas comme moi. Ca m’ennuie juste que certaines femmes changent de noms parce qu’elles croient cela obligé (et cela existe).
      Après, chacun ses raisons… Se marier juste pour changer de nom, c’est effectivement un peu spécial!
      Cela dit, si j’avais été obligée de changer mon nom en cas de mariage, je ne me serais pas mariée, je ne sais pas si c’est mieux! 😉

      Ha oui, Lexie Swing, ça claque!! 😀

  • Par rapport au nom de naissance et la CAF, il y a une loi qui date de je sais plus quand qui dit qu’il est interdit de changer le nom de naissance pour l’administration, et normalement, c’est à toi de faire la démarche si tu veux PRENDRE le nom de ton mari, normalement ils ont pas à te le changer sans que tu demandes rien.
    Mais l’administration….
    (voila, c’était la minute ininteressante, j’ai le cerveau lessivé désolée :) )

  • Quelle galère ces trucs administratifs !
    Devoir se battre pour des hist de noms !
    J’ai gardé mon nom de naissance aussi !
    Mon soucis actuelle, c’est que mon nom a disparu de la feuille d’imposition : très pratique ! Malgré des appels, des relances…. rien n’y fait. Ils nous ont renvoyé un doc avec notre taux d’imposition…. tjs sans mon nom sur la déclaration ! J’ai juste des envies de meurtre !

    • Bonjour Soma,

      Il m’arrive la même chose qu’à toi : sur notre 1ère déclaration commune des revenus préremplie (nous sommes pacsés) mon nom ne figure pas.
      A « nom de naissance », il n’y a que le nom de mon compagnon, déclarant 1.
      Moi je suis uniquement « Madame mon prénom ».
      Curieux !

  • Garder mon nom c’est juste primordial pour moi. Je ne suis pas mariée mais si un jour la question se pose, ce ne sera pas négociable.
    Tu me permets d’être curieuse et de te demander quel nom ont tes enfants ? les 2 accolés ? Sais(tu s’il est possible que les enfants aient le nom de leur mère uniquement ?(simple curiosité car la question ne se pose pas trop pour moi, j’ai un nom très court, mais j’imagine que 2 noms longs ou bien si le père a un nom très moche… certains doivent être tentés).

    En tout cas j’hallucine des anecdotes que tu as raconté, ça me mettrait hors de moi. Comme quoi, la loi parfois…
    Enfin c’est grâce à des « chieuses » (c’est affectif hein ! ) comme toi que les choses avanceront, courage !

    • 😉

      MC porte le nom de son père accolé au mien (je voulais l’inverse mais la loi n’allait pas dans mon sens quand elle est née…)

      Et oui, la loi permet désormais de donner uniquement le nom de la mère si on le souhaite. Ou le nom de la mère puis celui du père. Ou que celui du père etc…
      Depuis le mariage pour tous, en cas de désaccord entre les parents, les noms sont donnes par ordre alphabétique! (Qd MC est née, à défaut d’accord c’était le nom du père puis celui de ma mère, ce que j’ai encore du mal à digérer!)

      Voilà! 😀

      • Merde je comprends totalement !

        Je crois que ce qui m’affecterait le plus dans ce que tu témoignes sont les proches, amis ou famille qui persistent à écrire au nom du mari. Envie de les secouer !

  • Moi j’ai fait comme Def, gardé mon nom de jeune fille au boulot héhé ! Du coup je suis Mme J. mais Dr W. (mon mari faisant le même métier que moi ça évite 2 Dr J. en plus).

    Bon par contre, faudrait que j’aille mettre ma CI aux 2 noms car elle est toujours qu’à mon nom de jeune fille et un de ces jours ça va poser soucis… mais pour le RSI, la CAF etc je suis Mme J.,je trouvais ça plus simple pour les enfants ;).

    Du coup ça me fait bizarre (voire j’aime pas) qu’on m’appelle Mme W. Probablement parce que ce sont des clients uniquement qui m’appellent comme ça et que j’aime pas qu’on m’appelle pas Dr au boulot 😉 (appelez moi gros melon).

    • Huhu, non tu as raison!!
      Ici les filles portent toutes les deux mon nom… Miss Couette le porte accolé au nom de son père (Donc c’est MissCouette Mii Orange)
      Et Mouflette porte le mien en nom d’usage (et elle ne veut pas changer). Du coup garder mon nom avait aussi cet avantage que je gardais le lien avec mes deux enfants! Si j’avais changé, Mouflette aurait porté un autre nom que le mien (au moins jusqu’à l’adoption mais comme au moment du mariage rien n’était sûr…)

      Bon et aussi j’ai mauvais caractère et j’aime bien rien faire comme tout le monde! 😉

      J’aime bien l’idée d’avoir deux identités! Ca fait un peu Batman! 😀

  • Ah oui chacun fait ce qu’il veut « nan mais ooooh » comme dirait mon fils 😉 Perso après 14 ans de vie de couple je me suis mariée beaucoup pour changer de nom, pour avoir le même nom que mon fils, et surtout pour ne plus porter le nom de mon père. Mais tout ça c’est personnel et ça reste un choix ! Ce qui est marrant c’est quand on m’appelle Mme NomDuMari je crois toujours qu’on parle de ma belle-mère hi hi hi Pour moi c’est une fierté mais en aucun cas une obligation ! Bon courage pour tes démarches !

  • Vas y râle !
    Ici, ce qui gêne c’est que mon fils porte mon nom de famille.

    Sacrilège ! Hérésie !

    Et ce n’est pas moi qui ait choisit mais Monsieur. Pour diverse raisons. Le mien est moins facile à tourner en ridicule, on demande moins souvent de l’épeler, ca va mieux avec son prénom, et accessoirement, il voulait faire râler sa famille, très conservatrice (quand ça les arrangent). Mais c’est MA faute si mon fils porte mon nom… D’après eux, c’est parce que monsieur n’est pas le père, qu’il n’a pas reconnu l’enfant et que si décès il y a, c’est moi qui vais hériter… Ils sont partis dans un délire…

    Par contre, puisqu’on est chez moi, avec une majorité de personnes à mon nom de famille, sur les enveloppes c’est « Famille V ». (et pas G, nom de monsieur).

    Continue de porter ton nom de famille, et je te souhaite de réussir à faire changer le nom de la caf.

  • Ah lala quelle galère les noms ! Nous ne sommes pas mariés avec Maxi, mais si nous devions l’être je conserverais mon nom. Parce que je l’aime, qu’il raconte une histoire (en plus de la mienne) et que j’en suis fière (et des Mme Maxi, il y en a déjà plein dans sa famille :p)
    Je ne comprends pas que l’administration française ne respecte pas sa propre loi, c’est d’un usant tout cela et quelle perte de temps. On naît avec un nom et on le garde jusqu’à ce qu’on meurt, point.
    Je te trouve très diplomate de répondre calmement à toutes ces questions, demandes ; je pense qu’à ta place je répondrai à « Mais vous n’êtes pas mariés alors ? » par un « Mais qu’est ce que ça peut vous foutre ! » 😀

    J’espère que tu vas récupérer ton nom de naissance auprès de toutes les administrations :)

    Bises

  • 1er commentaire sur ce blog que je lis depuis un moment.

    Je ne suis pas encore mariée mais effectivement le jour ou je l serai, je souhaite accoler le nom de mon mari au mien. Comme certaines je veux garde mon nom pour ne pas prendre mon identité. De plus nos enfants portent nos 2 noms donc ce serait plus simple je pense.

    petites précisions :
    j’ai lu dans les commentaires que l’on liait CAF et carte vitale : la carte vitale est délivrée par la CPAM.

    quand on parle de sécurité sociale cela regroupe la caf, la cpam, l’urssaf et d’autres organismes.

    pour la cpam, comme quelqu’un l’a précisé, elle privilégie le nom de jeune fille qui est et reste le seul nom de la personne (et théoriquement cela devait être le cas pour les administrations).

    • Effectivement, la carte vitale, c’est la CPAM… Ou le RSI en ce qui me concerne! :-)
      Mais c’est la CAF qui refuse de me rendre mon nom… La CPAM ma l’avait squizzé aussi, mais on me l’a rendu quand je suis passée au RSI! :-)

  • Quelle histoire !
    Contrairement à toi, je me suis mariée et j’ai pris le nom de mon époux, mais je me retrouve bien dans le commentaire « Ben à quoi ça sert de se marier alors ? » parce que notre mariage a été « différent ». Pas de fête, pas de danse jusqu’au bout de la nuit, pas de traiteur, pas de robe meringue et pas d’alliances gravées (d’ailleurs nous n’avons même pas les mêmes !) Alors le « Ben à quoi ça sert de se marier alors ? » je l’ai tellement entendu !

  • J’ai eu exactement la même mésaventure que toi donc ça me rassure (ou pas!) de voir que je ne suis pas la seule.
    Je me suis marié en 2008 et comme j’avais perdu ma carte vitale j’ai envoyé les papiers qu’il fallait en précisant bien que je voulait garder mon nom de jeune fille et bien la cpam en a décidé autrement pour eux j’étais à présent Mme « nomdumari ».

    J’ai envoyé plusieurs courriers (avec nom de jeune fille fluoté, entouré au stylo rouge… pour que ma demande soit enfin comprise), téléphoné je me suis rendu chez eux plusieurs fois également mais rien à faire.
    Je suis finalement resté pendant 3,5ans sans carte vitale avec tout ce que cela implique (feuille de soins à envoyer, frais à avancer systématiquement…).
    J’ai fini par capituler et accepter d’avoir les deux noms accolés pour pouvoir avoir une carte quelques semaines avant d’accoucher de mon premier enfant et ainsi faire les démarches auprès de la clinique plus facilement.

    Bon courage à toi dans tes démarches.

  • Exactement idem pour moi!
    La CAF, CPAM, Impots….bref….ridicule.
    Etant espagnole, chez nous le probleme ne se pose pas. Nous gardons notre nom ou plutot nos deux noms (de notre pere et mere).
    En plus, imagines ici j’ai donne mon nom a ma fille en premier et le nom de mon mari en deuxieme…donc ici les administrations, medecins etc ne suivent plus du tout, trop compliques pour eux!!
    J’aime beaucoup ton article, tres vrai!

  • Je suis mariée depuis 15 ans et j’aurais pu écrire la même chose mot pour mot. Mon beau-père n’est pas venu au mariage car j’ai dit que je garderai mon nom….pour vous dire…. Et maintenant, nos 2 enfants qui portent nos 2 noms…Non mesdames, il ne faut pas capituler, il faut continuer à se battre, pour nous pour nos filles, on aime nos maris mais on ne leur appartient pas !
    merci pour cet article.

      • Nous sommes pacsés.
        Je signale, ainsi que je l’ai déjà lu précédemment par d’autres femmes, que notre 1ère déclaration des revenus (de 2013) préremplie comportait uniquement le nom de mon conjoint.
        De cette manière :

        Civilité : Monsieur (« déclarant 1″ bien sûr car il a un pénis)
        Nom de naissance : nom de mon conjoint
        Prénom : son prénom

        Civilité : Madame (« déclarant 2″, puisqu’en France la femme passe obligatoirement après l’homme, qu’elle n’est pas au même niveau, complémentarité mais pas égalité, attention !)
        Nom de naissance : Rien
        Désignée uniquement par mon prénom, donc « Madame Françoise »

        Je crains fort que cet « erreur » soit volontaire.
        C’est certain que ce n’est pas le nom de l’HOMME qu’ils auraient oublié !

        LUTTE, COMBAT qu’il ne faut jamais arrêter contre tous ces FUMIERS qui ne méritent même pas le nom d’être humain. Il faut nous aussi être sans pitié !

  • Bonjour madame, J’ai exactement le problème inverse, mariée depuis très bientôt 50 ans et n’ayant pas eu à faire le choix , je suis très heureuse de porter le patronyme de mon époux sauf que depuis le dernier renouvellement de ma carte d’électeur, ma mairie c’est arrogé le droit de mettre en avant mon nom de jeune fille ce qui m’est infiniment désagréable, mes enfants portent le nom de leur père les enfants de mon fils et ma bru également et pour comble ma fille divorcée porte également le nom de son père… ce qui me donne la désagréable impression d’être exclue de cette famille qui est la mienne. Lorsque je m’en suis ouverte à la dite mairie il m’ont dit ne pouvoir rien faire sans un jugement, et puis quoi encore, ce n’est pas moi qui ai voulu cela ils ont fait une erreur et ne veulent même pas la réparée… Bon courage pour votre quête, mais de mon côté je n’est pas envie non plus d’abandonner mon nom de femme.

    • Je comprends bien…
      Votre nom d’épouse figure sur votre carte d’identité? Il me semble qu’à tout le moins vous pouvez être inscrite en tant que madame NomDeNaissance épouse NomDuMari.
      Dans un cas comme dans l’autre, il faut bien avouer que l’administration sait se liguer contre les choix des femmes!

  • J’ai plussoyé d’un bout à l’autre de l’article. Vos propos font parfaitement écho à mes convictions. Je ne comprends toujours pas la force et la persistance de cette tradition, défendue par la plupart des femmes elles-mêmes. Ce n’est pas une « petite chose » et un élément de détail contrairement à ce que j’ai trop souvent entendu. Il s’agit d’un bout de notre identité, et pas le moindre! Nom d’une nouille. :)

  • Mariée depuis 40 ans, j’ai toujours gardé mon nom de naissance, c’est à dire le seul légal, nous sommes bien d’accord !
    Ma garde d’identité est à ce nom sans mention de épouse Untel. La déclaration commune d’impôts est au nom de naissance de mon époux et à mon nom de naissance sans mention épouse Untel. Seule ma carte vitale était au nom de Geneviève Untel. Je suis allée à la CPAM où j’ai demandé une nouvelle carte à mon nom, ce qui a été accepté bien que la femme qui m’a accueillie m’a demandé des précisions à mon avis indiscrètes : vous êtes en instance de divorce ? vous êtes séparée ? ….Je lui ai mis ma carte d’identité sous les yeux et ma demande à été prise en considération. Je vais subir une intervention médicale: Je suis heureuse de ne plus être enregistrée au nom Untel à la clinique quand les amis qui viennent vous voir ne connaissent pas ce nom.

    Restent les actes notariés ! J’ai vendu l’ appartement de feu ma maman. Le notaire note mon nom de naissance avec épouse Untel et persiste à envoyer le courrier au nom de madame Untel !!!!! Encore un peu de boulot pour conserver mon identité !

    Merci pour cette possibilité de s’exprimer ! Geanna.

  • Bonjour,
    Moi aussi je me suis mariée en 2008 …
    En 2000 j’ouvre un compte dans une banque suite à un crédit, compte perso, je précise.
    Donc en 2008, je me marie. Aucun changement de nom, effectivement pour les impôts j’ai du cocher la petite case qui va bien pour que les 2 noms apparaissent sur la feuille. Cela dit, notre résidence m’appartient en propre, toutes les factures son à mon nom unique, mes papiers d’identité sont aussi à mon seul nom (je les avais refais juste avant le mariage). Bref, je suis moi !
    Il y a 2/3 ans mon conjoint ouvre un compte entreprise dans cette banque, je suppose que c’est le temps qu’ils leur à pris pour faire le rapprochement entre nous deux… Subitement, en ce début d’année 2016, mon renouvellement de carte bleu arrive et Ô ! surprise : j’ai changé de nom (même pas les 2 noms, 1 seul et pas le mien ). Que cela ne tienne, j’attends la seule fenêtre de la semaine où mes horaires me permettent de me rendre à la banque. Je me présente au guichet et informe la personne s’y trouvant que je refuse cette carte celle-ci n’étant pas à mon nom. Vous imaginez lors d’un paiement on me demande je justifier cette identité, j’en suis bien incapable, à moins de me balader en permanence avec le livret de famille. Bref, la demoiselle recherche… et soudain eurêka !  » A mais c’est votre nom de jeune-fille », ben non, c’est pas mon « nom de jeune-fille » c’est : mon nom !!! d’ailleurs je vous informe que c’est mon compte perso et que de plus mon mari n’en a même pas la procuration, alors ? Ah!? Solution, faire comme si m’a carte n’était pas arrivée, on fait opposition, on vous en renvoie 1, le code aura changé, mais vous aurez votre carte. OK, tout va bien, tant pis pour le code.
    La semaine passe, je retourne à la banque, ma carte est bien arrivée, cool ! oui sauf qu’elle n’est toujours pas à mon nom ! On fait quoi ? d’abord, on retire du liquide, par ce que on ne peut plus payer par chèque partout, hein. Je vous passe la nouvelle discussion sur le « nom de jeune-fille » ou pas…. Bien, ça fait plus de 15 jours que ça dure la plaisanterie, et moi je n’ai toujours pas de CB. Elle va appeler, ça va prendre un peu de temps, elle me contacte dès qu’elle a des réponses, je lui dit que la situation n’est pas très agréable pour moi, etc, mais toujours polie, même si elle m’a l’air complètement ignorante des règles de l’état civil, ce changement subit et inexplicable, c’est pas sa faute, donc on respecte le personnel en première ligne. Une semaine passe, pas de nouvelles… Me voila de retour au guichet : Alors pour ma CB ? Ah ! elle va appeler, elle a envoyé un mail, mais pas de réponse pour l’instant…. Là s’en est assez. Je ne veux plus de CB et je l’informe que je vais prendre d’autres dispositions. Autant dire que ce ne l’a pas traumatisée … Je veux bien la comprendre, je ne suis pas un bon client : pas d’énormes sommes sur mon compte, plus de crédit en cours et pas non plus de découvert. A ce jour : je change de banque ! Une où on ne connaîtra que MOI ! Espérons que cela sera suffisant….
    Pour le notaire, aussi, pas facile… mais on y arrive, enfin on fait corriger en permanence….
    Pour ce qui est de la CAF, je n’en ai plus utilité, cependant je me souviens qu’il y a 20 ans de cela, cet organisme, avait de son propre chef, changé le nom de ma fille… il m’a fallu 3 ans pour leur faire comprendre qu’elle n’avait pas changé d’état civil (rien à voir avec le nom d’usage ou pas à l’époque elle n’avait que 4 ans…), copies du livret de famille, extrait de naissance à l’appui, 3 ans pour y arriver !
    Y a encore du boulot… Bon courage !

    • Merci pour ce témoignage ! Moi qui envisageais justement d’ouvrir un compte pour mon mari dans ma banque et qui hésitais après avoir entendu plusieurs autres témoignages tels que le vôtre, je crois que je vais m’éviter des désagréments en ne le faisant pas !!
      Quant à la CAF et la CPAM, elles n’envoient plus que des courriers à son nom, j’ai disparu des échanges… quand bien même le contact par mail et le compte bancaire sont les miens ! Si ce n’est pas patriarcal et rétrograde… ça donne envie de vivre dans des pays plus civilisés !

  • Jeune mariée, et fraîchement enceinte, je viens de recevoir mon premier courrier de la caf, évidemment au nom du mari, alors que j’ai pas pris de nom d’usage. Lorsque j’ai commencé à remplir tous les papiers pour obtenir un numéro d’allocataire, j’ai bien fait attention, je n’ai jamais marqué de nom d’usage mais jamais je n’ai vu de petite case à cocher pour garder mon nom de famille.
    Tout ça pour vous demander si en deux ans, vous aviez réussi à « reprendre » votre nom de famille ?

    • Bonjour Elizabeth! Hé bien OUI!! Les miracles existent! J’ai appelé la CAF après avoir capitulé depuis des mois… Et une charmante dame au téléphone m’a remis mon nom sur le champs… En quelques minutes, c’était réglé (ça prouve bien que c’est une question de volonté de l’interlocuteur et non un souci administratif ou informatique ou que sais-je)
      J’ai récupéré mon nom à peu près partout sauf à la banque où je n’apparais tout simplement pas sur les courriers… (Ce qui est une autre source d’agacement)

      • Je n’ai pas tenté le téléphone, depuis, j’ai écrit directement au médiateur de la CAF, en joignant des copies de plusieurs textes juridiques / légaux, et moins d’une semaine plus tard, j’ai reçu une réponse de sa part, dans laquelle il s’excuse des désagréments subis, et a fait modifier mon dossier !!!!
        Tu dis avoir récupéré ton nom de famille partout, est-ce également le cas avec les impôts ou la Sécu (si toutefois il y avait un soucis de leur part ?) ? Histoire que je puisse éventuellement me préparer de ce côté-là 😉
        Bref, la réponse de la CAF m’a fait tellement plaisir (alors que dans l’absolu, cela ne devrait pas être le cas), que j’en ponds un article 😉

        • J’ai récupéré mon nom à la sécu quand je suis passée au RSI (je ne leur ai pas précisé que je suis mariée, comme ça pas de souci! ^^) Par contre aux impôts, j’ai disparu… Et sur les papiers du prêt immobilier aussi…

  • Juin 2017, la situation n’a pas évolué !
    Je déclare mon mariage et 1 mois après j’ai un message de ma CAF sur mon répondeur : « Bonjour Mme NomDuMari… » . Je rappelle un peu contrariée réponse : « C’est automatique quand vous déclarez un mariage. » et à la question « On rattache mon marie à MON compte, pourquoi ça n’est pas SON nom qui est modifié ? » réponse surréaliste : « Mais enfin madame ! Jamais votre mari ne prendra votre nom ! »… alors légalement c’est parfaitement symétrique en fait… « ça c’est des revendications personnelles mais bon… » ben non, j’insiste… c’est la loi…

  • Quel bien j’ai eu à te lire, même si tu racontes des galères que je vais encore traverser longtemps. Ca fait du bien de lire que je suis pas la seule que ça gonfle de voir son nom de famille, de naissance, de TOUJOURS, disparaître derrière qu’on a pas choisi. La loi française était censée aider, j’étais contente de voir que je ne devais techniquement rien faire pour que mon nom reste le même officiellement … Ayant une amie qui a fait des papiers pour prendre le nom de son mari, je me suis dit que c’était bénef, et mon mari s’en est toujours fichu ! Il aime son nom et aussi le mien et ça ne le dérange pas qu’il y ait les deux sur la boîte aux lettres.

    Depuis un an, je n’ai que la CAF qui a choisi de m’appeler par son nom et de rajouter « née MACHIN ». Je suis une féministe vénère, mon mari un peu moins (beaucoup moins) et vraiment, ça me hérisse qu’on en soit là encore, en 2017, alors que normalement, en théorie, on a le choix et ce choix est supposément respecté. J’ai pas fini de pleurer avec les années. A se demander si nous n’appellerons pas nos propres enfants de mon nom, afin que ça entre dans les mentalités tôt ou tard !!

    • Comme j’aurais aimé que nos enfants portent mon nom en premier… Mais à l’époque de leur naissance (il y a 7 ans donc) en cas de désaccord entre les parents, c’est le nom du PERE qui était mis en premier… Cela m’a rendue dingue!
      Aujourd’hui, c’est par ordre alphabétique, outre le fait que j’aurais « gagné » je trouve ça tellement plus équitable et juste… Vive le mariage pour tous qui a permis une avancée pour les homos mais aussi pour les femmes! (les deux sont intimement liés j’en suis convaincue)
      Bref, non, le combat n’est pas fini!
      Depuis quelques temps je m’en sors bien, j’ai récupéré mon nom partout, sauf au crédit agricole mais comme on va fermer notre compte chez eux (on a fait racheter notre prêt), ce n’est pas bien grave. Mais c’est une lutte. Une petite lutte mais tout de même, au quotidien, c’est très énervant!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


neuf − = un