Mon projet de naissance!

Sans titre 1Quand je me suis inscrite à la maternité pour Noisette, le gynécologue, un homme vraiment charmant (toujours en retard mais véritablement charmant!) m’a conseillé de prendre contact avec une sage-femme, notamment pour penser à mon projet de naissance.

En sortant, j’ai rigolé à l’intérieur de moi-même… Un quoi? Un projet de naissance?? Haha, mais à quoi ça sert?
Pour Mouflette, si ce concept abstrait pour moi existait, je n’en avais pas connaissance… Mon projet de naissance a donc consisté à faire tout ce qu’on me disait et puis c’est tout… Je n’avais même pas fait la préparation à l’accouchement, trop terrifiée à l’idée d’avoir des détails sur le déroulement… Et persuadée que la nature était bien faite et que, cours ou non, j’accoucherai de toute manière!
Je n’ai jamais regretté, j’ai accouché, même sans cours, et tout s’est très bien passé, même si, avec le recul, cet accouchement a été très médicalisé et on m’a laissé peu de marge de manoeuvre. Cela étant, j’avais 19 ans, et de la marge de manoeuvre, je n’en voulais pas trop… Je l’ai donc très bien vécu!

Pour MissCouette, comme il s’agissait de mon deuxième enfant, j’avais droit, dans l’établissement où j’ai accouché, à deux cours de préparation à l’accouchement. J’avais été au premier accompagné de Mister Mii, et au second seule, parce qu’il ne s’était pas trop trop senti à sa place… Moi non plus du reste!
Toutes les femmes présentes avaient des désirs clairs pour leur accouchement, elles voulaient toutes essayer d’aller « le plus loin possible sans péridurale ».
Moi je n’avais aucune envie précise si ce n’est « Sortez moi le bébé de là-dedans et on n’en parle plus! Sans trop me faire mal si possible! » et c’est tout.
Mon deuxième accouchement a été idyllique, encore mieux que le premier, ce que je ne pensais pas possible. Une équipe à l’écoute, adorable, qui respectait le moindre de mes désirs et m’a fait me sentir actrice de mon accouchement. Je ne m’attendais à rien de spécial, alors j’ai vécu cette naissance comme un rêve, comme un cadeau de cette équipe incroyable qui m’a aidé à mettre au monde mon deuxième enfant.

Cette fois-ci, j’avoue que je me pose un peu plus de questions… Après deux accouchements merveilleux, j’ai un peu peur que le troisième ne se passe pas si bien, parce qu’autant de chance pour une seule femme, ça ne me semble pas humain… J’essaye de me rassurer en me disant que si j’ai vécu deux accouchements parfaits, le troisième devrait être à l’image des deux premiers, en toute logique… Mais j’ai tellement en tête qu’un accouchement est quelque chose d’atrocement douloureux que je ne pars pas très en confiance… Je n’ai pas eu mal pour les 2 premières, je me dis que ça va forcément se retourner contre moi à un moment!

Mon projet de naissance, je l’ai donc pris très à coeur.
J’ai pris une page A4, mon plus beau stylo, et j’ai commencé à rédiger mes souhaits pour que cet accouchement se passe au mieux.

Sur la feuille, j’ai écris:

PERIDURALE DES QUE POSSIBLE

En très très gros. On ne peut faire projet de naissance plus détaillé!
Là vous croyez que je fais de l’humour et tout, mais en vrai, mon projet de naissance se résume à ça…
J’aimerais bien ne pas avoir d’épisiotomie, comme j’aimerais bien ne pas avoir de césarienne… Je sais que ma maternité est plutôt respectueuse à ce niveau-là, donc s’il n’y a pas besoin, ils n’en feront pas… Si j’y « ai droit » c’est que cela sera nécessaire, et je ne compte absolument pas m’y opposer.

Je sais aussi que je serais assez libre dans le choix de ma position pour accoucher, même sous péridurale… Alors j’y vais assez confiante…

La seule chose que j’espère, après le fait que tout se passe bien, évidemment, c’est de souffrir le moins possible…
Je ne suis pas quelqu’un de courageux, et encore moins quelqu’un qui supporte la douleur! Mon seuil de tolérance est extrêmement faible (on me fait une pichenette, je pleure, c’est dire…), j’en ai parfaitement conscience… Et je ne fais absolument pas partie de celles qui veulent « connaître leurs limites », je sais très bien où se trouvent mes limites!
Je sais que la péridurale n’est pas ce qu’il y a de mieux pour un accouchement naturel. Qu’une certaine dose du produit passe dans l’organisme du bébé, et qu’il y a clairement mieux pour lui. Mais, sans aller jusqu’à dire que je m’en fiche, c’est clairement mon choix, j’ai BESOIN de ne pas souffrir, et j’ai deux spécimens nées sous Péridurale qui ont l’air d’aller très bien et cet argument suffit à me dire que c’est pas si mal que ça…

Bref, tout ça pour dire que je suis terrifiée à l’idée d’aller accoucher. La seule manière que j’ai de ne pas être morte de trouille, c’est de ne pas y penser…
J’ai vécu deux accouchements de rêve, je devrais donc partir confiante, mais non, j’ai une peur panique d’avoir mal. Je n’ai pas tellement peur que quelque chose se passe mal, je suis assez naïve pour croire que l’équipe médicale qui m’entourera sera là pour palier au moindre souci.
Nan, j’ai juste peur d’avoir mal…
Non non, je n’ai pas 5 ans…

Pas mal de copines me racontent qu’elles n’ont pas eu droit à la péridurale, que ça fait pas SIII mal que ça… Mais ça m’est complètement égal, je veux une péridurale. Sans, je meurs…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

34 Discussions on
“Mon projet de naissance!”
  • (En tout cas, ces derniers jours te rendent prolixe quant à la rédaction d’articles 😉 )
    Quelque chose me dit que ça devrait surtout être rapide, un 3ème accouchement, surtout quand les 2 premiers se sont bien passés, ton corps a en mémoire cela, il « sait » faire! Aie confiance!

  • hahaha la péridurale!!!! je faisais partie de celles qui disaient: si je peux, je m’en passe. Ben clairement…..j’ai pas pu!!!!! mais bon, c’était pas non plus mon objectif 1er, donc je l’ai très bien vécu. J’admire celles qui font sans, vraiment, mais comme toi, je ne tiens pas à souffrir plus que de raison si on peut me l’éviter.
    Pour ma 1ère, je n’avais pas fait de projet de naissance, je ne connaissais pas. J’ai eu un très bel accouchement, médicalisé, avec révision utérine, mais je n’en garde pas un mauvais souvenir.
    Pour ma seconde c’était différent. J’ai fait un projet, et ma priorité était qu’on nous laisse tranquilles, en peau à peau le plus longtemps possible. J’ai eu cette chance, je l’ai gardée 2 heures sur moi avant les 1ers soins…. c’était magique!
    Tu es magnifique, profite bien de ce dernier mois!

  • le premier truc que j’ai dit en arrivant à la maternité c’est « bon il est où l’anesthésite? » Franchement je trouve que l’on vit beaucoup mieux l’accouchement sans le facteur douleur, on profite de l’instant, on a le temps de vivre les choses et de ne penser qu’au bébé et à soi.
    J’aime bien ton projet de naissance au moins c’est clair!

  • Ha sisi ! Ca fait si mal que ça et pire encore ! (Pardon hein, mais mouise à la fin !)
    Et ca fait encore plus mal quand tu tombe sur des étudiants, qui essayent courageusement de poser la péri dans ton dos cambré parce que même roulé en boule, ya toujours une punaise de creux en haut des reins. 4 fois. Et deux fois encore pour le chef avant qu’elle y soit.

    Quand j’ai demandé la péridurale, ca faisait 6h que j’étais en travail, dont 5 sans rien sentir. La sage femme est venue m’examiner et m’a dit : Pas avant deux heures madame. J’aurais eu un parpaing près de moi qu’elle se le mangeait en pleine figure.

    Ce n’est pas de leur faute, ce n’est pas de la mienne. C’est la faute à personne d’autre qu’à dame nature. Oui, on accouche, même dans la douleur. Mais de mon point de vue, la péri c’est la vie !

    Si tu sais que ta mater va respecter tes choix (de bouger, et de limiter les actes chirurgicaux le plus possible), c’est parfait ! Ca n’a pas été le cas dans la mienne, et la prochaine fois ca va fumer 😛 Mais pas tout de suite. J’ai pas fini de digérer.

    Je n’avais pas ressenti le besoin non plus d’une préparation, parce que je m’étais beaucoup documentée sur le net. Je comptais prendre une séance, histoire de voir comment ca se passe, et plus ou moins de ne pas en prendre d’autres. Et puis une copine m’a parlé de sa préparation, et des cours en piscine. J’ai suivi, pour diverses raisons, et j’ai adoré. Les cours théoriques ne m’ont pas été plus utiles que ça (mais pour le mâle, qui est venu à toutes, oui), les cours en piscine, le top. C’est grâce à ça que j’ai su quelle position adopter le jour J, et qui m’a évité l’épisio. J’y retournerais volontiers.

    Sur ce, je retourne à mon chaton, il fait les 4 dents du haut en même temps, et j’ai peur que le lit n’y résiste pas…

    J’espère que tout ira bien 🙂

  • Totalement d’accord, héhé ! Pour n°2, j’avais les plaquettes basses et j’ai failli ne pas pouvoir l’avoir… Un vrai cauchemar. Mais le jour J, pas de problème, je l’ai eue à 5 et j’étais déjà à la limite 🙂 Vive la péri !

  • Mon 1er accouchement fut sans péridurale… Je suis toujours là!
    😉

    Quant à mon deuxième, comme c’était quoi qu’il en soit dans le « pack accouchement », je l’ai demandée en cours de travail….

    Ce sont deux accouchements différents du coup!

  • Le projet de naissance c’est plus que ça. Ok il y a la façon dont toi tu veux vivre les choses mais vous êtes 2 dans cette histoire…c’est aussi ce que tu souhaites pour ton bébé qui arrive, ce que tu souhaites pour son accueil.
    Comment tu souhaites que se passent ses premières minutes, ses premiers instants. Souhaites-tu l’avoir tout de suite sur toi, souhaites tu au contraire qu’on vérifie tout, tout de suite qu’on lui passe des sondes dans les narines, la bouche etc…
    Souhaites tu faire d’abord du peau à peau et une tétée ou souhaites tu que Noisette soit pesée et mesurée dans les 10min ?

    Bonne rencontre avec ta fille 🙂

  • Je suis une vraie chochotte pour n’importe quelle douleur alors accoucher j’en avais une forte trouille!mais pour crevette, franchement l’équipe a été extraordinaire et j’ai eu un accouchement visiblement parfait!perte des eaux, très grosse contraction, pas de doutes sur le message donne par mon corps 😉 les contractions ont vraiment été très fortes et j’ai douille pendant deux heures, le temps d’aller à la mater, de faire le monito, voir à combien j’étais….et j’étais à 5!c’etait en pleine nuit et je savais la difficulté d’avoir un anesthésiste de garde en pleine nuit et qui plus est, un jour férié !j’ai eu la péri et trois heures plus tard crevette arrivait.si c’était à refaire j’aurais aussi vraiment peur d’accoucher, peur de la future douleur, peur de ne pas arriver à temps pour avoir la péridurale, mais je pense qu’il faut toujours garder en tête qu’à partir du moment ou tu es bien entouré avec une équipe qui t’écoule tout va bien se passer!

  • Ah ah J’ADOOOORE ton projet de naissance !!!!
    J’ai exactement le même que toi sauf que je n’ose pas le rédiger lol
    Je compte bien le faire comprendre clairement pour ce 3ème accouchement qui m’attend dans 2 mois …
    Je ne conçois pas d’accoucher sans péridurale, je suis beaucoup trop douillette aussi, une simple prise de sang me fait « mal » c’est dire !!

    J’espère que ton accouchement s’est passé comme tu le souhaitais et bonne fête des mamans <3

  • Quoi, Noisette est arrivée????? Félicitations! Je vous souhaite plein de bonheur à 5!
    Bon en tout cas j’ai le même projet de naissance que toi! Le gynéco m’a posé la question l’autre fois et j’ai pas hésité 😀 RDV avec l’anesthésiste mi-juillet. Pour mon premier accouchement ma fille était en siège et on ne m’avait pas trop laissé le choix: comme je tentais la voie basse il fallait que l’anesthésiste puisse intervenir vite si ça se passait mal et qu’il fallait faire une césarienne d’urgence. mais de toute façon je l’aurais voulue quoi qu’il en soit!
    PS : t’es trop belle dans cette robe!

  • Même si j’ai accouché pour mes 4 monstro’plantes sans péridurale, même si celui qui me pikousera le dos est pas encore né, même si sans péridurale c’est grave douloureux, même si on me dis que j’suis une taré d’la vie de ne pas avoir pris la péri, même si….. je respecte celles qui font le choix d’accoucher avec.
    Je sais que nous ne sommes pas toutes tolérantes à la douleur et jamais je me permettrais de juger telle ou telle maman qui décide d’avoir un accouchement naturel ou pas.

    Et alors ça a donner quoi ce projet de naissance quand tu l’as montré à l’équipe ? ^^

  • Mon projet de naissance était tout l’inverse : surtout pas la péridurale.
    Et tes copines sont un peu menteuses, ça fait suuuuuuper mal 🙂 Mais j’ai survécu yihaaa. Si bien que dès qu’on a posé la Schtroumpfette sur moi j’ai dit « je pourrait recommencer… »
    Ce qui est génial sans la péri c’est qu’après, t’es en pleine forme. J’ai marché pour rejoindre ma chambre, j’ai tout de suite pu prendre ma douche etc. Je déteste l’idée de ne pas pouvoir gérer mon corps (je déteste les anesthésies à la base), et surtout j’avais une peur monstrueuse de l’aiguille dans le dos. J’ai déjà des soucis de dos, et je ne voulais surtout pas que ça les aggrave (et j’en connais qui ont été mal piquées et après elles ont des douleurs etc).
    Finalement, c’est bien de définir son projet de naissance 🙂

  • je suis exactement comme toi !!! je n’ai pas eu à faire de projet de naissance, c’est pas quelque chose qui est demandé en Espagne je crois. ici c’est très très peu médicalisé et on ne fait pas la moitié de vos examens par exemple. bizarrement ou pas il y a moins de mortalité à la naissance qu’en France. bref il y a du coup bcp de personnels ( j’en ai vu passer du monde) du coup comme je le voulais j’ai eu ma péridural quand je le souhaitais. j’ai lu que parfois en France les maternités étaient débordés et que certaines patientes devaient attendre un peu l’anesthésiste, les boules !!!

  • Je fais partie du groupe « le plus loin possible sans péri mais bon je suis une chochotte alors on verra bien le jour J ». Sinon j’avais pas fait vraiment de projet car je savais que « par défaut » ils mettaient bébé en peau à peau, tétée tout de suite etc si rien ne s’y opposait, idem pour l’épisio et la péri.
    Ben au final le jour J, j’ai quand même fait ma warrior 10h car ce p**** de col a mis donc DIX heures pour passer de 2 à 3cm (pose de la péri pas avant 3)… j’avais perdu les eaux, parait que les contractions sont plus douloureuses dans ce cas, je confirme que j’ai bien morflé et que quand à 4h du matin (arrivée un peu après minuit à 2cm déjà) on m’a dit que le col n’avait pas bougé et qu’on reverrait ça à 8h je me suis un peu décomposée (pis j’ai vomi, pis j’ai revomi, pis j’ai passé mon temps sur le ballon – allongée c’était pas possible et j’avais espoir que ça soit utile – et sous la douche – ça faisait un peu du bien). A 8h c’était toujours pas bon… à 10h j’avais l’impression de plus rien gérer quand ENFIN on a dit ok pour la péri (même pas sûre que j’étais vraiment à 3). Tout ça pour me coller de l’ocytocine une fois la péri posée et qu’en 3h je passe de 3 à 10cm, chuis sûre qu’ils auraient pu le faire avant…
    Pour le deuz’, à moins de m’entendre dire « y’a plus le temps vous êtes déjà à 9cm » en arrivant à la mat’ (donc que 2h maxi à souffrir logiquement) je la prendrais aussi lol.

  • Hé bien moi j’ai du mal a me projeté un accouchement zen , car j’ai vécus la véritable catastrophe pour mon fils, manque d’amabilité du personnel, épisiotomie faite a l’arrache au bout de 4 poussés non justifiée et non mentionné par la dame avant de me dire qu’il faillais me recoudre… et a vif s’il vous plait hurlant encore 30 mn apres que bébé est sortis …

    Quant a la péridurale et bien ma sage femme qui était sympa finissait son service, j’ai eut une autre complétement folle, qui a pas voulus continuer ma péri en me disant gentillement : POUR ACCOUCHER C’EST MIEUX DE SENTIR… (je crois qu’elle prenais son service de mauvais poil).

    Et je précisé tout se passait bien.. bref bien dégouté de mon expérience.

    Ah oui effectivement une fois coupé on ressent un boomerang de douleurs car ayant eut 2h la péri on se sent sauvé c’est MERVEILLEUX et quand elle s’en va c’est le drame, bref je te passe les détails.

    J’espère vivre un merveilleux moment j’attends de voir j’ai changé de maternité en me disant que ca ne peut pas se passer 2 fois pareil pour la même femme, j’aurai vraiment pas de bol.

    Pour le projet de naissance on m’a rien demandé, mais je vais moi même faire ma feuille A4 comme toi, alors ce sera, PERI AU PLUS VITE, PAS D’EPISIO SANS REFLECHIR, ET PERSONNEL AIMABLE SINON MON PIED DANS SA TETE mdrrrrr !!!

    Aller bon courage , bisouxx

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf − quatre =