Pour Noisette, on se lance dans les couches lavables!

Avec Mister Mii, nous avons décidé, pour notre troisième bébé, de nous lancer dans l’aventure des couches lavables!
Quand MissCouette est née, il y a bientôt quatre ans, nous nous étions un peu renseigné mais n’avions rien trouvé de convaincant… Et puis dans notre appartement un peu biscornue, avec la salle de bain à l’opposé des chambres, et sans aucune sortie sur l’extérieur, nous nous étions dit que l’entreprise était un peu hasardeuse!

Désormais, nous habitons dans un appartement avec deux salles de bain, toutes deux juste à côté des chambres. Et nous avons un grand balcon.
En plus les voisins sont tous branchés écolos et l’une de mes voisines a utilisé des couches lavables pour ses filles, on aura donc de bons conseils!

C’est Mister Mii qui a relancé l’idée… Et si on passait aux lavables?
Pourquoi se lancer dans un tel projet?
Pour le geste écologique, tout d’abord… Deux enfants et une tonne de couches jetables chacune, ça fait réfléchir… Nous tenons des propos écologistes, faisons attention à ce que nous mangeons, la provenance, le côté équitable… On se sent un peu coupables, à côté, de pourrir la planète avec nos couches jetables…
Pour le bien-être de notre bébé, ensuite. Les couches jetables non écologiques (celles que nous utilisions pour MC) sont bourrées de produits chimiques indéterminés… Quand on le sait, c’est difficile d’en faire abstraction…
Par souci d’économie, enfin! Ecologie rime souvent avec économie, d’ailleurs… Si on peut éviter de débourser l’équivalent d’un salaire mensuel en couches, ça sera toujours ça de pris!

Pour rechercher la couche lavable idéale, Mister Mii et moi avons utilisé deux méthodes parallèles.
En grand pragmatique, il a fait toute une étude de marché pour déterminer quelle serait la meilleure couche lavable, la plus économique, la plus pratique, la plus respectueuse de l’environnement.
Pour ma part je suis loin d’être aussi organisée et rationnelle… La couche lavable, ok, mais mon critère principal était l’esthétique (oui, c’est futile, m’en fiche!) et évidemment le côté pratique…

Après quelques recherches, nous sommes tombés d’accord sur les couches Hamac.

Sans titre 7

Pourquoi ce choix?

Pour plusieurs raisons:
– D’abord, nous avions déjà testé une de leurs couches il y a de cela quelques années… Et nous avions été convaincus par l’efficacité, même si on ne s’était pas lancés, faute d’avoir une habitation propice selon nos critères.
– Ensuite, parce que les couches Hamac sont belles! Beaucoup plus jolies que des couches jetables, elles ne font pas un plus gros popotin au bébé pour autant, contrairement aux lavables classiques!
Les Hamac sont hyper stylées, avec des couleurs vives super jolies!
– Elles semblent très pratiques, pas besoin de changer l’intégralité de la couche à chaque fois, on change juste le « hamac » se trouvant à l’intérieur!
– D’après les témoignages que nous avons pu lire, elles sont efficaces, pas plus de fuite à déplorer qu’avec des couches jetables.
– Enfin, j’aime l’esprit dynamique de la marque et son côté véritablement investit dans la préservation de l’environnement et dans la promotion des couches lavables! J’aime ce côté militant et engagé!

Nous nous lançons donc dans l’aventure! J’espère qu’on y arrivera, mais j’ai confiance! Je crois que le principal moteur d’une telle entreprise est la volonté, et à partir du moment où on l’a, qu’on est motivé et que l’on sait pourquoi on agit, on a toutes les chances de franchir les obstacles!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

36 Discussions on
“Pour Noisette, on se lance dans les couches lavables!”
  • Ici on est adepte des couches lavable.. Il n’y a que la nuit que nous mettons des couches jetable.. Et whouaa les économies, c’est dingue !!
    Notre budget couches étaient de 45 euros par mois avant, et depuis que l’on utilise les lavable on achète 15 euros de couches à peine par mois !!! Je dis à peine car on débute le mois suivant avec le paquet encore rempli.. ^^

    • Merci pour ces liens!
      J’ai été assez surprise par les conclusions de l’Ademe… J’ai le sentiment qu’ils imaginent qu’on va lancer des machines juste pour les couches.
      Je ne me suis pas encore lancée donc ne sais pas ce que ça donne concrètement, mais j’ai peine à imaginer que mon taux de lessives va doubler « juste » à cause des couches lavables en fait…
      (On est déjà à 4 ou 5 machines par semaine, sans couche, avec un bébé je pense qu’on sera à une par jour, avec ou sans couche… Pour moi c’est pas les couches le problème mais le bébé! ^^ )

  • Bravo pour ce geste écologique, qui ne peut qu’être bon pour bébé! Moi je n’ai pas osé me lancer mais j’ai hâte de connaître ton feedback! Peut-être pour le prochain bébé ^^

  • Pöur avoir testé les hamac sont bien effectivement, ici on a aussi des Gdiapers moi je préfère le tissu de la couche de ses dernières et les hamac qui s’enlève, du coup on en prépare plein à l’avance et c’est presque aussi rapide que des jetables. Mes Hamacs sont anciennes tu às l’air de dire que maintenant on peut faire la même chose du coup à part le tissu ça devient trés proche. En tout cas bravo, c’ets un peu d’organisation et après ça va tout seul. Si je peux me permettre un conseil nous ici les premières semaines on est allé doucement alternant jetable et lavable surtout qu’autrement faut acheter des petites tailles qui durent vraiment pas longtemps, bon après j’avais de grands bébé…
    Bonne avanture, et vu ta motivation à mon avis ça va passer tout seul.
    Autre truc nous quand on part en We part exemple on a toujours quelques insert jetable qui permette de simplifier et de dépanner en cas de pb de séchages (bon à toulouse c peut être moins pluvieux et plus facile le séchage).
    Profitez bien de tout ça

  • Coucou,

    J’ai été à fond couches lavables et j’en suis revenue. L’empreinte carbone est en fait supérieure à celle des couches jetables.

    En plus, les couches jetables ne sont pas « bourrées de produits toxiques ».(Mon chien en a mangé une une fois et donc je me suis renseignée, il y a très peu de cochonneries, et ce n’étais même pas dangereux pour ma chienne de l’avoir mangée!!!!).

    Et puis, au début ça va, mais bon courage quand bébé commence à faire de gros gros pissous !

    Mais si tu es motivée, je ne te conseille vraiment pas Hamac, cher et décevant, l’élastique ‘hamac » a blessé ma fille à l’aine au sang (inacceptable!) et je peux te dire que je suivais rigoureusement la notice. En outre, je n’ai jamais réussi à ne changer que la doublure, tout y passait à chaque fois et vu le prix de la couche.

    Le top, pour moi, ce sont les Gdiapers, les Itty Bitty sont bien aussi et très mimi. Sinon, pour la nuit, à l’époque je crois que j’utilisais des couches de nuit Lulu Nature.

    Last but not least, je pense que les enfants sont beaucoup beaucoup plus confort dans des pamprouts !

    Je sais que ça parait assez péremptoire, en fait je n’enrobe pas mon propos, pour aller vite, mais sache que ce n’est qu’un humble avis, un partage d’expérience.

    Je respecte les opinions de chacun et ne pense absolument pas détenir LA vérité, hein 😉

    Bonne soirée !

    • Merci pour ton témoignage!
      D’après ce que j’ai lu, l’empreinte carbone des lavables est quand même inférieure aux jetables! Surtout que c’est réutilisable!
      Je verrai à l’usage comment je me débrouille avec! 🙂

  • Coucou

    Comme tu nous donnes souvent de bonnes idées, ou des conseils, je t’en donne un.
    Moi j’ai commencé les couches lavables en les louant à « ‘bulle de coton » association. (30 euros le mois si mes souvenirs sont bons) Du coup j’ai vu plein de systèmes différents et ça permet de se faire une idée : des systèmes qu’on préfère, de ceux que bébé aime (ou du moins ceux qui sont les plus adaptés à leur morphologie) et depuis j’en ai acheté différents systèmes (qui me plaisaient au départ) pour voir comment les couches vieillissent.
    J’ai des bambinex (au carrefour on en trouve) : système avec une culotte de protection que l’on peut utiliser plusieurs fois, et des changes, et des easyfit et des popins qui sont en un morceau. L’avantage que je vois par rapport aux hamac, c’est que c’est des couches dont la taille est réglable de la naissance à la propreté. (je verrai dans deux ans environ si c’est vraiment vrai), du coup pas besoin de racheter des couches au fur et à mesure que bébé grandit.
    Et ne pas se décourager il me semble qu’avant que bébé fasse 4 kg c’est un peu galère.Moi j’avais trouvé les couches louées un poil grande au départ.. Mais ça doit dépendre des bébés et des couches. Sinon c’est super chouette : les couches sont jolies, colorées, pas plus de fuites qu »avec pampers, on a l’impression que bébé à les fesses sur un support moelleux et doux…. Amuse toi bien avec ces couches…

  • Ici aussi on est en lavables! Par contre avant d’acheter tout un stock, faites un test car elles ne conviendront pas forcément a la morphologie de votre bébé!!
    Ici on utilise le système couche+culotte avec des couches p’tits dessous (malheureusement plus en vente) et soit shorty lulunature soit culotte de laine.
    On a aussi des tout-en-1, plus simples a utiliser en sortie.
    Mes préférées, les plus simples à utiliser, qui font 0 fuites sur mon bébé et sont hyper absorbantes sont les Bumgenius organic ! Elles sont topissimes!

    Et pour le début, le système de lange est super adaptable sur le mini gabarit d’un nouveau né et très confortables! (Les langes a nouer disana+ doublure + culotte de laine)

    Ps: ça demande de modifier un peu la garde robe le côté gros popotin….

  • Bonjour la Mite !

    J’ai eu l’expérience des couchez lavables avec un bébé que je gardais du temps où j’étais assistante maternelle.. Bien sur la maman ne me l’a pas imposé, mais m’a demandé si cela ne me genait pas..
    Je ne connaissais pas donc, je lui ai demandé quelques renseignements.
    Apparemment il y a plusieurs modeles.. en ce qui la concernait, c’était une sorte de culotte plastique doublé en tissu (enfin c’était à peu pres ca), dans laquelle je devais mettre un voile qui récoltait les selles. Par rapport aux urines, si je me souviens bien, la culotte possedait un fond qui absorbait..
    J’ai accepté car du temps de mes premieres filles, née en 79 et 80, j’ai connu ces culottes plastiques.. Je ne voyais rien de contraignant..
    Par contre, j’avoue que cette maman etant mon amie, depuis 6 ans à cette époque, (j avais gardé la grande soeur qui elle avait mis des changes complets), j’avais souri en lui disant : « ah ah !! on verra combien de temps ta lubie tiendra !! ».. (non pas que je trouve ca bien ou pas, mais parce que la deuxieme partie de la couche lavable qui consiste à jeter la selle, garder les couches sales dans un sac apres les avoir aspergées d’une essence de lavande pour etouffer l’odeur d’urine, n’est pas tres rejouissante.. et bien sur parce que apres, il faut les laver toutes ces couches !!) Hé bien, à mon grand etonnement, elle a tenu jusqu’à ce qu’il soit propre !! 🙂
    J’avais une autre crainte, c’était par rapport à la grosseur de la couche.. j’avais l’impression qu’il aurait beaucoup plus de difficultés pour tenir assis, pour se mettre assis egalement et surtout que ces couches le serrait beaucoup… grosse erreur.. Il s’est assis comme tout le monde, a un age, comme tous les autres enfants..
    IL a rarement eu les fesses abimées pour ne pas dire qu’il n a jamais eu.. Par contre, sa maman et moi, etions d’accord pour dire, que nous avions l’impression parfois, de sentir l’urine, sur nous ou sur lui..
    Je change toujours les bébés juste avant de les coucher.. et au bout de deux heures de sieste, il était parfois trempé… plus souvent que les autres, quand il a passé les 18 mois..
    Voila mon experience de la couche lavable.. belle experience ma foi !! 🙂
    Bravo La mite..

  • a oui pour le côté écologique :
    on est d »accord que le coton est la culture qui demande le plus d’eau et de pesticides. C »est sûrement une des plus mauvaises cultures (surtout dans les conditions actuelles). Mais déjà il y a beaucoup de couches qui utilisent du bambou, à l’inverse culture super écologique (pousse comme du chiendent, vite…). Mais on semble oublier que les jetables sont aussi produites (avec beaucoup de produits chimiques pour, entre autres, les blanchir) et surtout après on les jette et là ça ne s’élimine pas comme ça. Je crois que pour un bébé c’est environ 900 kilos de déchets.
    Les lavables, OK il faut les produire mais après ça reste.Et même à la production il me semble que l’impact est moindre, rapport aux produits chimiques de l’industrie du jettable. On ne jette plus à la poubelle, les selles dans les toilettes, les couches dans les lessives de la famille. Alors bien sûr il ne faut pas faire que des machines de couches, mais en les lavant avec le reste du linge et bien finalement l’impact est moindre, on utilise peut être un peu plus d’eau surtout pour rincer les couches avec des selles, sinon comme tu dis LMO c’est le bébé le problème plutôt que les couches, un bébé engendre des lessives en plus. (l’ADEME est sérieuse mais il me semble un peu parti pris sur ce coup là….. comme le nucléaire qui est l’énergie la plus propre, d’accord moins de CO2 à la centrale, mais on ne parle jamais de l’extraction/purification ni et surtout pas des déchets…. alors…..)
    Et pour ce qui est du temps et bien cela reste un choix, mais ça ne me prend pas plus de temps à utiliser, les fuites j’en ai autant sur les jetables (changer une couche au milieu de la nuit ou même quand bébé gigote fait que parfois on les mets moins bien, ou que c’est explosif et tous les produits n’arrêtent pas un joli caca…). Et les mains dans le caca effectivement les jetables sont moins risquée, mais bon…. je suis même pas sûre 😉
    Surtout je pense que ce qu’il ne faut pas faire, c’est acheter pour 500 euros de couches qu’on ne connaît pas et qui n’iront pas ou ne nous plairont pas (je parle pas de la couleur mais du système, des temps de séchage, du vieillissement…). Prendre le temps de se faire une idée et acheter plusieurs marques au début puis essayer. J’ai actuellement 6 couches bambinex et 3 autres systèmes : cela me fait une journée + nuit facilement, pour bien tourner (rapport aux lessives), je pense qu’il me faut encore le double voire un peu plus. Mais comme je veux encore tester d’autres systèmes….
    La bise à tous

    • Voilà, en pesant tous les critères, me semble que la couche lavable est très supérieurement écologique par rapport à la couche jetable…
      Comme les lingettes lavables (qu’on doit laver, certes, qui sont en coton, certes, mais on en a 12, pas 2000!!!)

      • pour les lingettes, j’en avais achetée. Ma mère a vu ça et avec sa machine m’en a fait pas loin d’une centaine (a vue de nez) pour quelques euros. Juste du tissu éponge fin ou tissu nid d’abeille (mais je préfère l’éponge) blanc tout bête surfilé pour pas que ça se défasse. Parce qu’avec que 12 c’est pas simple de suivre. Là je tombe jamais en rade de lingettes propres et ça a du coûté moins de 10 euros (à ma mère 🙂 ) car les lingettes lavables du net sont quand même SUPER cher!!!

        • Moi j’en ai 24, des Imse Vimse, effectivement c’était pas donné, mais le format est pas mal, ça sert à débarbouiller MC et ça lui sert aussi de mouchoir… Mais elle se les ai approprié! Et 24 c’est pas assez avec un nouveau né je pense! (et j’avoue, je faisais pas les cacas avec! ^^ )

          • je fais tout et ça se lave bien (je les passe à 40 ou 60°C en fonction de mes lessives). Le caca à 40°C dans le nid d’abeille fait quelques traces parfois. Mais bon je le utilise pour tout et j’ai acheté deux boîte de cotons jusque là et je n’ai pas fini. Le coton je m’en sers juste pour le nez, même maintenant le visage je lui rafraîchi avec les lingettes. Par contre pour moi 24 c’est un peu juste, il faut vraiment que tu les laves au fur et à mesure…

            • C’est ça! C’est pour ça que je vais en acheter d’autres! (personne ne coud dans mon entourage…)
              M’en faudrait bien 50 je pense…
              J’ai eu celles de MC quand elle avait un an environ, 24 ça me suffisait, mais avec un nouveau-né j’ai peur que ce soit très juste!!

  • quelle très bonne idée!
    nous on a choisi les couches lavables pour Nolan, et il est clair que c’est un des meilleurs choix qu’on ait fait!
    on n’utilise quasiment pas de crème pour les fesses irritées (sauf lors des poussées dentaires), on a fait des économies terribles (forcément), et en terme de déchets c’est sans égal!!!
    et puis c tellemnt plus mignon que des couches jetables!!!
    je suis une fan absolue, et absolument convaincue !

  • Ici nous avons utilisé des couches lavables pour notre troisième fille. Pas de contrainte particulière, pas d’odeurs, pas plus mouillée qu’avec des jetables, une nourrice OK (qui nous prenait un peu pour des ravis de la crèche mais qui a joué le jeu), des lessives mixtes, linge et couches ensembles…
    Avec une grande poubelle, et de l’huile de lavande et de tee tree, pas d’odeurs en attendant la lessive…
    Bien sûr il faut mettre les bras dedans, mais bon…
    Notre top trois des couches (avec des essais plus ou moins concluants sur d’autres marques) :
    1- bébélutin, douces, jolies, colorées… avec la culotte de protection
    2- lulunature bamboo… pareil …
    3- l’incontournable popolini…

    Pour les culottes, bébélutin sans hésiter…
    Maintenant ysold a plus de 4 ans, les choses ont du changer…
    En tout cas, je ne regrette pas cette expérience…

  • On utilise aussi des lavables ici. Pour ma fille on a opté pour des te2. Moins cher que les hybrides style hamac et taille unique. On a les marques best bottom diapers mes préférés et des pop un pas mal non plus. Je lave tout avec mon linge jdois faire une machine de plus par semaine en tout je dirais. Le seul inconvénient, c’est de prendre le temps de les étendre et de les réassembler. Mais ça se fait avec le reste du linge en fait. Une fois la couche qui convient a bébé et aux parents trouvés ça roule tout seul. 😉

  • bonne décision! c’est en effet écolo mais surtout économique!!
    on a testé pour ma fille ainée, que pour la journée. Pour sa petite soeur on a ressorti les couches des cartons (donc super économie!!) et on a complété pour la nuit, du coup pratiquement pas de jetables!!
    Par contre quand on part en week end dans la famille, forcément on prend des jetables!
    Cela ne double certainement pas le nombre de lessives sinon j’aurais laissé tombé depuis longtemps!!
    en route pour cette nouvelle aventure 😉

  • Nan mais Arbell qu’est-ce qu’il faut pas entendre (enfin lire) comme conneries !
    Pour dire ça tu as essayé de chercher des infos sur la composition des couches jetables?
    Y a des produits qu’on a interdit dans les tampons hygiéniques, mais tjs utilisés dans les couches jetables, des composés cancérigènes (benzol par ex), un gel absorbant (le polyacrylate de sodium) qui a un effet très irritant en contact avec la peau (et ça arrive que des couches après de gros pipi s’ouvrent et propagent ce gel), des parfums synthétiques et contenants des phtalates (tient ce truc qu’on nous dit dangereux partout…), des substances qui perturbent le système immunitaire (comme le TBT par ex qui est aussi un perturbateur hormonal, youpi), DU PETROLE !!!! (et ça c’est reconnu bon pour la santé n’est-ce pas?)
    Ce qu’on ne sait pas, c’est qu’il faut bcp plus d’eau pour fabriquer une couche jetable, que toute l’eau que tu utilisera pour laver une couche lavable.
    Et pi y a de la pâte de bois… pauvre forêt…
    Et tu crois qu’elle devient quoi ta couche après que tu l’ai jeté? (d’ailleurs parenthèse, avec les couches jetables les selles sont censées être jetées aux WC oui oui cf notice) Ta couche fini en décharge, dévidant ses moultes produits sympathique dans la terre… et elle met plus de 500 ans à se dégrader
    Alors continue à fermer les yeux, que tes enfants sont supers bien en pamprout, c’est ton choix, maintenant tu sais 😉

    Pour les Hamac, elles sont fabriquées en France, si on fait attention à ça c’est un plus. Sinon, dans le même système, les gDiapers sont moins chères. Leurs inserts ne sont pas très absorbants (ou il faut en mettre 2 selon le bébé) (les inserts hamac ont plus d’épaisseurs et vont très bien dans ces couches). Pour les culottes, tu en trouve en France (moins chères sur lil tulip’s) et pour les inserts et liners, prix moins chers sur Amazon.
    Après y a plein de systèmes sympas, à toi de tester et voir ce qui te convient 😉

    PS : les lavables, ça se revend après qd on en a plus besoin, et ça revend même bien selon les marques 😉

  • je suis aussi au lavable et tout se passe bien. vous allez y arriver! j’avais choisi taille unique avec insert, vraiment nickel, j’ai changé le papier absorbant par contre car avec le temps il en fallait un qui absorbait un peu mieux 😉 à ta dispo si tu veux échanger dessus (ou visiter mon blog!), courage y aura qqes déconvenues mais c’est normal, faut prendre le temps de s’y faire!

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


− cinq = deux