J’ai testé le tire-lait électrique Philips Avent (Classic)

J’ai une expérience assez limitée en ce qui concerne les tire-lait. Quand j’ai eu Mouflette, je m’étais acheté un tire-lait manuel Philips Avent, et même si je ne l’ai allaité que trois semaines, j’avais réussi à faire plein de stock de lait grâce à mon tire-lait (je me demande encore comment un pédiatre a pu me faire croire que je n’avais pas assez de lait alors que j’en avais tellement que j’avais pensé appeler un lactarium…).
Pour MissCouette, en rentrant de la maternité, j’avais tellement mal aux seins que je n’ai pas été capable de la faire téter… C’est alors en urgence que je me suis précipité au Natalys du coin pour m’acheter le même tire-lait Philips Avent que pour Mouflette, à ce détail près qu’il était désormais BPA-free… Mais le design avait très peu changé. Il m’a été très utile cette fois-ci, et beaucoup plus durablement. J’avais également loué un double-pompage Medela mais je ne l’aimais pas beaucoup, le rendement était plus faible et le bruit monstrueux. J’ai donc, la plupart du temps, utilisé ce tire-lait manuel dont j’ai toujours été très contente.

Quelques jours avant la naissance de Noisette, j’ai reçu un tire-lait Philips Avent, mais électrique, celui-là.
J’étais très impatiente de voir ce que cela pouvait donner, parce que l’inconvénient avec le manuel, c’est qu’on a vite une crampe à la main, surtout quand on l’utilise plusieurs fois par jours.
L
Je ne pensais pas que ce tire-lait me serait aussi utile et aussi intensément.

A l’hôpital, on m’a prêté un vieux tire-lait Kittet simple pompage qui devait facilement dater de la dernière guerre… Je l’ai utilisé une fois, pas deux! Je n’ai rien réussi à tirer et ça m’a fait vraiment très mal…
J’ai donc dû tirer de manière intensive avec mon propre tire-lait. J’avais le manuel acheté pour MC et l’électrique reçu quelques semaines avant.
Je les utilisais en même temps afin de stimuler au mieux et de tirer plus, plus vite.
Je ne vais pas mentir, mon rendement à l’hôpital était vraiment déprimant… Mais au moins je n’ai pas eu mal aux mamelons (par contre j’avais le poignet en feu!).

Bref, je suis devenue une experte en tirage de lait en très peu de temps…
Et le tire-lait électrique Avent a contribué à sauver mon allaitement. Le manuel aussi, mais une fois rentrée à la maison, j’ai préféré utiliser l’électrique et laisser mes mains se reposer un peu…
J’ai encore un double-pompage à la maison, loué, mais très rapidement, il m’a fait très mal et j’ai dû cesser de l’utiliser (ce qui est très dommage car j’avais les mains libres, avec ce système, mais rien que le voir me donne envie de pleurer tellement son utilisation était douloureuse…)

Bref, pour en revenir au tire-lait Avent, pourquoi est-il si bien d’après moi?

Tout d’abord son montage est très simple, il est monté de manière assez intuitive en quelques secondes.
Toutes les pièces (sauf le moteur évidemment) passent au lave-vaisselle et sont stérilisables.
Il est peu encombrant, j’ai pu le glisser dans mon sac à main avant de partir à l’hôpital (oui j’ai pensé à prendre mon tire-lait, sans doute l’intuition…)
Il fonctionne sur secteur ou à piles (avec un boitier fourni)
Il est assez peu bruyant, trop pour être parfaitement discret, mais pas assez pour avoir le sentiment d’être une vache laitière, c’est plutôt important quand on sait à quel point le tirage du lait repose sur le psychologique!

Son utilisation est très confortable. Il est doté d’un petit coussinet qui « masse » le sein pendant le tirage (comme le manuel en fait)(en fait la seule chose qui diffère d’avec le manuel, c’est le moteur), très doux, il ne m’a jamais créé la moindre douleur. C’est censé stimuler la production de lait, mais je suis incapable de dire si c’est vérifié ou non… Mais ça apporte un confort ça c’est sûr.

Le tire-lait est directement monté sur un biberon (la tétine est fournie), ce qui permet de recueillir le lait dans le biberon sans avoir à changer ensuite de récipient.

Le gros gros plus de ce tire-lait, c’est que le moteur n’a aucune vitesse ou quoi que ce soit… Il enregistre le mouvement que l’on décide de lui donner.
Quand on allume le tire-lait, il ne se passe rien, il faut faire quelques mouvements avec la pompe comme si on tirait manuellement, puis appuyer sur un bouton, et le tire-lait reproduit à l’identique le mouvement que l’on faisait.
C’est vraiment idéal car ça permet d’enregistrer très précisément le mouvement qui nous convient.
Ainsi, en début de tirage, j’enregistre un mouvement rapide. Puis dès que le lait commence à sortir, j’enregistre un mouvement plus ample et plus puissant, m’adaptant à ma sensibilité. Comme si je tirais manuellement mon lait, mais sans me fatiguer!

A ma connaissance, aucun autre tire-lait ne propose cette fonction hyper pratique et offrant un confort de tirage exceptionnel.
En fait ce tire-lait combine les avantages du tire-lait manuel Avent (je n’en ai jamais essayé d’autres, mais celui-ci me convient totalement!) et le confort d’un tire-lait électrique.

Le seul truc négatif, c’est que le moteur est assez lourd et est placé sur le tire-lait, ainsi je ne peux pas le bloquer dans mon soutien-gorge (ça tombe, c’est trop lourd). Du coup je suis obligée de tenir le tire-lait, ce qui est un peu agaçant quand on l’utilise de manière intensive comme ça a été mon cas…
Mais en dehors de ça, il est parfait!

Sans titre 1

Pour résumer:
– Tire-lait compact
– Facile à monter
– Confort d’utilisation inégalée
– Fonctionne sur secteur ou avec des piles (idéal en transport, par exemple)
– Peu bruyant
– Un peu lourd

J’en suis vraiment très satisfaite et je n’utilise quasiment que lui (parfois

Bon par contre j’ai reçu ce tire-lait alors que le nouveau (le « natural ») est sorti entre temps, et j’ai l’impression qu’on ne peut plus facilement trouver le modèle que j’ai testé… Et je ne sais pas si le nouveau présente les même caractéristiques. D’après ce que j’ai vu, le moteur n’est plus sur la pompe, ce qui résout peut-être le souci de poids que j’ai souligné. Je ne sais pas s’ils ont gardé la fonction « enregistrement de mouvement », j’espère car c’est vraiment ce qui fait la différence entre ce tire-lait et un autre.
A voir!

 

Je profite de cet article pour vous parler du stérilisateur électrique Philips Avent.
Quand j’ai eu Mouflette, la stérilisation était « obligatoire », ou disons fortement recommandée.
Quand j’ai eu MissCouette, les recommandations avaient changé et il n’était plus nécessaire de stériliser… Mais partant du principe que qui peu le plus peut le moins, j’ai tout stérilisé (même si j’allaitais…).
Pour Noisette, je continue, d’autant plus qu’elle est née fragile.
Bref, je sais que je ne dois pas être la seule tordue qui stérilise tout jusqu’aux 4 mois de son bébé, donc voici mon avis sur le stérilisateur Philips Avent:

Sans titre 5

Ce stérilisateur fonctionne sur secteur, il est électrique.
Son utilisation est enfantine, on met de l’eau dans un réservoir, on allume, et hop, 10 minutes après, tout est stérilisé!
Il est livré avec un petit panier qui va au lave-vaisselle, pratique pour mettre toutes les petites parties des biberons (tétines, bagues, etc…).
Il est en deux parties. Soit on place uniquement le gros bac, soit on place uniquement le petit, soit on les superpose. Le grand peut contenir 6 biberons Avent (petits ou grands) et le petit peut contenir le panier du lave-vaisselle ou directement les tétines, bagues et autres petits éléments.

Sans titre 4
J’en suis très contente, il est assez peu encombrant (il faut tout de même lui prévoir une place sur le plan de travail!), très pratique à utiliser… Et niveau efficacité, je n’ai pas de microscope pour vérifier qu’aucun microbe n’a survécu, mais il a l’air de faire très bien son job!

Son prix : 85€

Produits offerts par Philips Avent, merci!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

8 Discussions on
“J’ai testé le tire-lait électrique Philips Avent (Classic)”
  • Effectivement tu t’embêtes bien à tout stériliser 🙂 Un bon nettoyage à l’eau chaude et au produit vaisselle suffit amplement, surtout que ta Noisette est une grande fille à présent 😉
    Encore bravo pour l’énergie et le courage dont tu as fait preuve pour sauver ton allaitement malgré les difficultés !!!

  • Pour utiliser le tire lait Manuel (acheté en 2007) il est top tout le monde me parle du medela mais moi avec le mien je n ai pas eu de soucis ni mal aux seins j ai toujours tirée de grandes quantités avec .
    Je l utilisais pour Titi et Chouquette qui étaient en collectivité ….
    C est vrai qu il est tt petit ne prends pas de place et je l’utilisais sur les pots Via ou je pouvais mm y installer tétines ….

  • c’est marrant comme on est toutes différentes… j’ai un usage intensif du medela symphony double pompage et je n’ai jamais réussi à faire aussi bien avec le avent manuel. Je trouve très intéressante la fonction d’enregistrement que propose le avent électrique cela dit. Mais personnellement il me manquerait deux choses:
    – le double pompage (je trouve que ça va bien plus vite chez moi pour déclencher un réflexe d’éjection, ou même pour en déclencher un second en fin de tirage)
    – le côté léger de la téterelle (ça tient tout seul, je travaille à mon ordi pendant ce temps là, avec mes deux mains libres)

    mais j’ai rencontré beaucoup de mamans qui étaient comme toi par contre

  • coucou

    alors moi mon retour d’expérience: c’est que personne nous apprend comment ça marche, on se dépatouille seule 🙂

    J’ai utilisé le médéla simple mais j’ai changé pour prendre une téterelle plus petite et ça allait mieux. (pourtant bonnet 100 f/g environ)

    J’ai utilisé le kittet double avec téterelle S et super bien. téterelle plus souple donc plus confortable.

    Par contre le tire lait il faut pas le mettre à plein puissance. Il faut commencer par une force d’aspiration faible puis augmenter, quand ça fait un peu mal il faut diminuer la force d’un cran ou deux (ça ne doit pas faire mal). et là ça va bien mieux, plus vite et plus de lait.
    Et ne pas hésiter à changer de taille de téterelle si elle nous semble pas ok (le médéla est livré qu’avec la taille standard, à 40 euros les téterelles faut faire gaffe, kittet on peut choisir.) Après je pense que du coup il faudrait tirer son lait à la maternité et demander différentes tailles de téterelle pour savoir quelle est la taille dont on a besoin.

    Du coup le côté enregistrement du geste ça doit être cool.

    Bon moi j’ai arrêter l’allaitement car mon fils (ce zozo) ne voulait plus téter, à 4 mois et demi c’était déjà une tête de pioche. et moi je suis bien triste de pas avoir donner mon lait plus longtemps…

    Bisous

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× trois = vingt un