Accepter le chaos…

Quand on est plutôt du genre à tout vouloir contrôler, à passer l’aspirateur sur la moindre miette tombée par terre, à trier et ranger afin que tout soit toujours symétrique et carré. Bref, quand on est, comme moi, un peu psychorigide, on devrait réfléchir un peu avant de faire des enfants.

Parce que les enfants, c’est rarement psychorigide, du moins pas pour le rangement. Un enfant peut-être un monstre de psychorigidité quand il veut se brosser les dents uniquement avec le dentifrice à la fraise, non non non, surtout pas celui à la framboise!!! Mais un enfant se roulera rarement par terre parce qu’il n’aura pas eu le droit de ranger ses Légos dans le tiroir de droite, ou parce qu’une chaussette à lui traîne au milieu de sa chambre.

Le plus souvent, et à moins d’avoir mis au monde un robot, un enfant, ça fait rien qu’à mettre le bazar partout.
Et quand on est maniaque, ça peut vite devenir une torture morale digne des techniques soviétiques!

Ca commence dès les premiers mois. Au début, on ne se méfie pas trop, le bébé ne se déplace pas, il prend très peu de place, on le pose là, on revient, il est toujours exactement au même endroit, ça va, c’est gérable!
Sauf qu’à force de s’occuper H24 de ce mini être humain, on se retrouve avec une pile de linge à repasser aussi haute que la Tour Eiffel, de la vaisselle dans l’évier qui commence à moisir, des moutons un peu partout dans l’appart et la pile de courrier qui prend toute la place sur la table basse.
Première étape franchi, le bébé, même tout seul, même pas mobile, commence son travail de sape sur l’organisation bien rodée de la maison et de sa propreté.

Après il grandi et ça devient tout simplement ingérable.
Pour cinq minutes de calme, on laisse le bébé ficher en l’air 4 heures de rangement des CD par ordre d’année de sortie de l’album. Parce qu’on a lu quelque part que ça favorisait son autonomie et sa psychomotricité, on est capable de laisser son bébé de 6 mois manger seul avec sa cuillère. Et accessoirement repeindre le mur se situant derrière sa chaise haute en orange, couleur de sa purée de carottes.
Parce qu’à un moment on se dit « Bahh, je ne suis pas à ça près à ranger », on le laisse amener sa collection de puzzles dans le salon, et on se retrouve avec des pièces cachées un peu partout, que l’on trouve au fur et à mesure dans les six prochains mois.

Un bébé, c’est un concept vivant de bordel joyeux mais incontrôlable.
Deux bébés, ça commence à devenir un semblant de Beyrouth dans un appartement.
Trois bébés, c’est juste le chaos absolu!

Il se trouve que j’ai trois bébés. Un grand bébé de 13 ans qui refuse de vider le lave-vaisselle sans soupirer vingt fois et levers les yeux au ciel au moins autant. Un grand bébé qui n’est, selon ses dires « pas dérangé par le bazar, le bazar, c’est toi qui n’aime pas ça, moi j’aime bien! ». Un grand bébé qu’on a souvent envie d’étriper, donc, parce qu’elle a laissé 12 rouleaux de papier toilette vides dans la salle de bain partagée avec sa soeur ou parce qu’elle a mis sa couette en boule sur le lit qu’on a mis 15 minutes à faire pour qu’il n’ait aucun pli (être maniaque, c’est juste complètement débile!)

J’ai un deuxième bébé de 4 ans. Quand elle était plus petite, j’étais très impressionnée car elle rangeait sa chambre, elle remettait tous ses cubes dans la boîte à cube et remettait ses puzzles à leur place. Il faut croire qu’en 2 ans elle a perdu ses dons naturels pour l’ordre. Désormais, elle éparpille son petit monde un peu partout dans la maison. C’est ainsi qu’on a des jouets en plastique dans notre lit, des pièces de puzzle sous le canapé, derrière les meubles, dans les magasines des toilettes… Elle emmène et oublie son faux téléphone portable n’importe où, ainsi que le faux contenu de son faux sac à main, avec du vrai bordel dedans!

J’ai un troisième bébé qui ne met pas tellement de bazar… Pas encore. Mais qui demande une attention très soutenue, notamment d’être très souvent et longtemps dans nos bras, ce qui laisse peu de temps pour ranger le chaos engendré par ses soeurs.
D’autant que si le bébé ne met pas lui-même de bazar, il a en sa possession nombre de jeux et jouets, peluches, petits vêtements et autres que ses aînées se font un plaisir de lui amener, où qu’il soit dans la maison et peu importe que ce soit approprié ou non (L’arche d’éveil pendant le bain, c’est pas forcément le meilleur moment!).

Bref, trois enfants, c’est la misère! Trois enfants, c’est la ruine de la propreté et du rangement. Trois enfants, c’est le chaos, et faut apprendre à vivre avec!

Intérieur propre et doux, occupé par deux adultes devisant gaiement avec du temps pour s'ennuyer.

Intérieur propre et doux, occupé par deux adultes devisant gaiement avec du temps pour s’ennuyer.

Intérieur habité par le chaos. Image tragique d'un adulte essayant de se suicider dans la layette de son bébé.

Intérieur habité par le chaos. Image tragique d’un adulte essayant de se suicider dans la layette de son bébé.

Ayant un caractère quelque peu obstiné et ne lâchant jamais rien, j’ai décidé de combattre le crime désordre. Je passe donc la moitié de mon temps à passer derrière mes enfants afin de ranger ce qu’elles dérangent juste derrière moi. Je passe l’autre moitié de mon temps à me demander pourquoi c’est tellement dérangé chez moi, comment font ceux qui ont douze enfants et des intérieurs impeccables (leurs enfants sont en plastique, je vois que ça!), comment faire en sorte que ça reste rangé plus de cinq minutes, et comment inculquer à mes filles le plaisir satisfait de l’ordre et de la volupté. En vain.

Peu à peu, l’idée de la résignation gagne du chemin. L’acceptation du chaos. Accepter que le sol ne sera plus jamais seul, toujours accompagné de miettes de cookies, de cheveux longs perdus, de jouets oubliés. Accepter que le lavabo sera toujours sali de dentifrice étalé. Accepter que le linge ne sera jamais repassé/plié/rangé plus de cinq minutes d’affilé.
Bref, accepter que la maison vive, en somme… Au rythme de ses joyeux petites occupantes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

63 Discussions on
“Accepter le chaos…”
  • Tu peux te soulager en te disant que tu as une maison vivante !
    Les maisons-magasine où rien ne dépasse sont tristes et vides.
    De la même façon, j’aime quand mon fils rentre avec des fringues sales le soir si on me dit qu’il s’est bien amusé.
    Pour mon intérieur je suis très déco et les jouets de Lulu sont juste affreux (fluo, en plastique), néanmoins, je ne le priverai jamais de jouer dans le salon ! Je lui apprend à ranger avant de passer à table ou d’aller dans le bain et je finalise lorsqu’il est couché…pour mieux recommencer le lendemain !

    • J’adorerais une maison « comme dans les magasines »! Je crois qu’on se dit que c’est froid parce que c’est inatteignable avec des mômes! 😉
      Et mes filles n’ont quasi que des beaux jouets… J’ai de la chance on ne leur offre que très peu de moches (mais je les laisse jouer avec évidemment!!)

  • Ton article m’a bien fait rire car je suis un peu comme toi, j’aime que tout soit bien rangé, la maison propre. Je m’y sens bien quand tout est à sa place. Bébé n’est pas encore là mais pour l’instant c’est au futur papa que je fais la guerre ^^ C’est lui qui me laisse tout trainer et me voyant toujours passer derrière lui pour ranger ce qu’il a laissé sorti, il m’a justement dit il n’y a pas si longtemps « tu verras quand notre enfant sera là… Tu n’auras plus jamais une maison aussi bien rangée, alors commence à t’y habituer ». Uhm…

    • Je suis capable de hurler sur mon mec quand il laisse trainer des trucs. Ca fonctionne pas tellement parce que je vois le désordre là où lui trouve que tout est parfaitement bien rangé…
      C’est très énervant! 😉

  • Oh, ben avec 4 loulous à la maison, ça me parle, ça !
    Et mon homme dirait même que je suis la 5ème, et pourtant j’ai l’impression de lutter :)…
    Famille nombreuse, bordel joyeux, non?

  • Mais c’est tellement ça ^^
    Avec mes quatre monstro plantes j’ai l’impression de passer mon temps a ranger.
    La tu voie ça fait 20min que j’ai passer l’aspiro et il y a deja plein de miettes par terre lol
    On s’y fait avec le temps ou pas lol

  • Rhooo j’imagine très bien…ben oui, je suis maman de 5 garçons dont un fils handicapé (hémiplégique), des jumeaux et le dernier ayant des problèmes de santé…
    Bon aujourd’hui, le plus gros est fait vu qu’ils sont grands et…ce sont leurs bouts de choux qui viennent mettre le bazar à la maison.
    Aussi étrange que cela paraisse, cela ne me dérange pas 😉
    Mais par contre, vivre dans une maison en rénovation depuis 5 ans (et pas prête d’être finie 🙁 ) et avec un époux qui adore bricoler au coin de la tv…làààààààà je rage MDR quoique!
    Allez Maman courage…tu vas y arrivé 🙂 🙂

  • J’ai bien ri le temps d’un article : merci 😉 Et j’envisage l’enfer qui va s’offrir à moi d’ici quelques semaines… arf, mais comment vais-je survivre ? ! 🙂
    Merci en tout cas de nous faire partager ces belles tranches de vie !

  • Ahhh qu’est ce que ça fait du bien d’entendre ça (désolée) mais j’avais l’impression d’être la seule à essayer vainement d’avoir une maison correcte!! J’ai moi aussi 3 enfants 6 ans 5 ans et 18 mois.
    J’ai lu sur Facebook l’autre jour un petit mot qui m’a fait rire : « ranger la maison avec les enfants c’set comme se brosser les dents en mangeant du Nutella ».
    J’ai toujours l’angoisse que quelqu’un vienne nous rendre visite à l’improviste et d’être prise en flagrant délit de maison sans dessus dessous avec linge sale trainé au milieu de l’entrée par ma petite dernière !!!

  • Oh mon dieu tu es moi !!!! Lol
    Ton article me parle tellement je suis moi même psychorigide, mon mari m’appelle psycho maniacodépressive (en plaisantant) lorsqu’il me voit pester pour un crayon par terre, un lit défait, des miettes etc …
    J’essaye pourtant moi aussi d’accepter que j’ai une maison avec TROIS enfants et que c’est normal mais j’ai BEAUCOUP de mal
    Le fait d’être en congé mater et donc à la maison h24 n’arrange vraiment rien et j’en viens presque à être pressée de reprendre le travail pour ne plus me torturer toute la journée
    Mes puces ont à peu près le même âge que les tiennes 10a/ 3a/ 1m et j’ai aussi le soucis du soupir pour le lave vaisselle, les puzzle sous le canap et les bodies en pagaille à plier …
    Un jour peut être j’arriverai à lâcher prise, un jour ….

  • j’adore:)
    mais tu as raison ta maison vit!
    je ne suis pas maniaque du tout, et pas organisee non plus. a l’arrivee des enfants (2 puces pour moi) je me suis dit que je deviendrais un peu plus ordonnee, au moins pour elles. il n’en est rien et le chaos est bien chez moi!! trop a mon gout mais pour l’instant c’est toujours lui qui gagne quand j’essaie de le combattre!

  • je voulais écrire un billet ce we car j’ai accepté de lâcher prise

    ses jouets ne sont plus rangés par catégorie, mais dans des boîtes au pif pour éviter que ça traîne. Mais pour moi c’est un énorme exploit ! Monica Geller, ascendant Bree Van de Kamp tu vois…

    quand je vois les images tourner sur FB avec « ma maison est en désordre mais mes enfants sont heureux de jouer » (je résume), je me dis que je dois être folle. Je ne me sens pas bien si c’est le bazar.

    Mais je prends sur moi et commence à lâcher (un tout petit peu !) du lest. Et je n’ose pas imaginer quand j’aurai un deuxième enfant !

  • Euh on habite au même endroit non? On dieait que tu decris mon chez moi! Avec 3 loulous de 8ans 5 ans 1/2 et 4 mois. Bon dsl ça me rassure du coup. Courage a nous

  • MOi je me suis résignée à avoir un intérieur parfait, nikel, comme dans les magasines.
    J’ai essayé de tout ranger tous les jours, passer derrière eux, toussa… Pas possible.
    Et de ranger systématiquement les papiers de l’entrée, le mini bazar quotidien… Pas possible non plus sinon on passe sa journée à ça… Y’a mieux à faire non?
    Quelques règles pour les enfants, on fait un peu chaque jour.. Et puis après…
    Ben ça vit quoi…

    • Ca c’est sûr qu’il y a mieux à faire!!!
      La grande a appris les « règles », mais n’en fait un peu qu’à sa tête quand même.
      MC aimerait bien ranger mais ne semble pas tellement savoir faire. Et elle a besoin d’éparpiller son petit monde!

  • Fais comme moi !! ne range plus !! ne rentre plus dans leur chambre.. hihi
    Non ici, c’est une fois de temps en temps, je leur dis à l’avance (genre 24h..) demain vous rangerez un peu votre chambre… Alors ils font un espece de truc genre camouflage qui veut dire que c’est rangé ahah !! et ils m’appellent tout content et fiers comme un coq et une poule !! « regardent maman !! » et je regarde.. et je vois.. Un bazar, rangé.. alors comme dans bazar rangé, il y a rangé donc… c’est bon.. de toute facon apres tout, qu’importe.. s’ils aiment se coucher dans un lit pas fait, s’ils laissent leur fringues, leurs jouets, c’est leur chambre.. quand une copine vient dormir, Abi range sa chambre sans que je lui demande… Enzo lui, n’invite jamais de copains.. et à l’age qu’il a, quand il en invitera il s’en foutera du bronx !!
    des fois je pousse une gueulante intérieure quand ca traine trop dans le salon… et quand je regarde c’est.. Oups c’est à moi.. ah ca c’est à moi aussi et puis ca aussi… Heu… OUi je suis bordelique… Le seul organisé dans cette famille c’est chéri.. qui range sans raler.. jamais… mais si je trouve un truc à lui un jour ou ca me prend de ranger.. j’te raconte pas !! hihi !!
    Oui les enfants ca fout le bronx… mais quand je vais dans un appartement sans enfant… je trouve ca tellemen triste.. Je dis toujours : « dans une maison sans enfant, tu deposes un truc n’importe où, quand il revient il est encore là !! wouaaaaww !!! » ca me stresse…. Non je prefere le bordel… On aura le temps d’avoir une maison nikel comme dans les magazines, quand ils seront partis.. parce qu’apres tout…
    qu’est ce que 30 ans dans une vie… ?? nous en restera 30 autres au moins pour se promener dans l’appartement en se disant que quand meme, c’est bien mieux une maison qui vit !! ( bien sur si on n’a pas les petits enfants à garder !! ) 🙂

    • Je dois avoir un gène m’empêchant de supporter le bazar…
      Quand je vais chez quelqu’un et que c’est pas rangé, j’ai envie d’aller ranger à sa place (oui je suis grave!)
      Mon rêve ce serait une grande pièce toute blanche, avec que des placards et rien d’autre. Là je me sentirais à l’aise! (bon et des fauteuils aussi! ;-))

      • WOUAWWWWWWWW !!! ben dis donc !!! je vais t’inviter demain dans mon salon, mercredi dans la chambre d’abi, jeudi dans celle d’enzo, vendredi sur la mezanine et samedi ?? tu pourras faire un tour dans nos deux salles de bain ?? hihi !!
        ps : drole de maison que cette maison toute blanche avec rien.. 😉

        • C’est mon rêve… Après, serait-je capable d’y habiter??
          Après j’adore les maisons super cosy avec des coussins partout, un gros bordel très organisé. J’adore, en photos. En vrai je serais toujours en train de chercher où ranger les coussins!! ^^

  • Oh que ton article me parle! Ma puce va sur ses 1 an, et est du genre touche à tout, super papa ne connais pas le sens des mots: ordre, ranger, trier et tout ce qui est différent de déplacer d’un point À à un point B et mettre en tas. Je m’explique: vider le lave vaisselle= vraiment vider le lave vaisselle et laisser la vaisselle sur le plan de travail. S’occuper de mininous= mettre une couette sur le tapis du salon et vider la piscine à balles+ 2 coffres à jouets et quelques placards, ranger après s’être occupée de mini=faire un baluchon avec la couette et ce qu’il reste dessus.
    Bref, j’ai beau tenter de fermer les yeux, je passe mes soirées et mes dimanche à ranger! Mais je préfère cela plutôt que de vivre dans le chaos!
    Des bisous

  • Comme toi je suis assez maniaque,si tout n’est pas à sa place ça ne va pas.Heureusement l’appart a été refait pour que chaque chose ait sa place,encore faut-il évidemment que les habitants remettent les objets à leur place…je n’ai que 2 enfants mais tu oublies aussi le mari qui si on y pense est certainement le pire (même s’il range sans râler il ne sait rien faire sans tout déranger).C’est amusant car le pédiatre de bb2 m’a justement dit à la 1ere visite « les 1ers mois il faut accepter de vivre dans un joyeux désordre,que la maison ne soit pas nickel » dans ma tête je me disais « même pas en rêve! » on y arrive à peu près,quitte à ce que ça soit l’ordre apparent mais le bazar dans les placards 😉

    • Le bazar dans les placards, ça me parle tellement!
      Mon mec préfère que ce soit le bazar dans la maison mais rangé dans les placards… Il ne voit PAS le bazar, c’est horrible!!
      On arrive à garder un certain ordre, relatif… Si je ferme la porte des chambres des filles j’arrive à oublier que c’est le bordel derrière! 😉
      Sinon je ne suis capable de rien tant que l’appart n’est pas rangé…
      Et on manque cruellement de placards! Quand on aura notre maison, je veux que la moitié de chaque pièce soit un placard!! ^^

  • Ça fait longtemps que j’ai arrêté de vouloir trouver le temps pour le repassage. Depuis ma troisième c’est déjà bien si j’arrive à prendre une douche alors le ménage. ..
    J’adore la phrase de miss couette. En même temps c’est vrai à part monk enfants, le bazar c’est les parents que ça dérange 😉

    • Pendant 3 mois j’ai rien repassé. Là je m’y remets un peu parce que Mouflette veut que ses fringues « trop stylées » soient bien repassées… Mais a trop peur de les abimer en le faisant elle-même!
      Sacerdoce maternel… 😉

  • Ici, trois enfants de 6 ans, 4 ans et 10 mois.
    C’est le. BORDEL, donc.

    Mais je suis l’inverse de toi: je ne suis pas maniaque, pas du tout préoccupée par le rangement. Je trouve que c’est une perte de temps. Et je ne repasse pas!

    Pourtant, nous ne vivons pas dans une porcherie pour autant. Les enfants doivent ranger régulièrement leur chambre, et retirer leurs jouets du salon le soir.

    Mais rien n’est jamais en ordre parfait à la maison. Les lits sont faits en 2 secondes (il suffit de tirer la couette), j’aime bien ça d’ailleurs, je n’aime pas les appartements trop bien rangés trop parfaits: ils me paraissent froids, sans vie, comme dans les magazines de déco… Ce qui compte, dans une maison, c’est les humains qui y vivent, pas la perfection de l’agencement des livres sur la table basse ou l’alignement parfait des plis des rideaux!
    Ma mère était un peu trop maniaque, et ça m’a beaucoup agacée quand j’étais petite: elle s’intéressait parfois plus au canapé sur lequel j’avais osé mettre mes pieds chaussés que par ce que je lui racontais au même moment… Ou refusait qu’on pose des jouets sur la table basse précieuse sous peine de la rayer… Je trouvais ça absurde, une maison, des meubles, c’est fait pour vivre, s’user, s’adapter! L’ambiance show-room, c’est artificiel!

    et pour le ménage, nous avons la chance d’avoir une femme de ménage une fois par semaine. Mais les 6 jours entre ses deux passages, je ne fais rien. Je ramasse juste les quelques miettes sous la table, mais c’est tout… J’ai aussi acheté un petit aspirateur de table aux enfants: ça leur permet d’aspirer eux mêmes leurs miettes après le repas.

    Pas de repassage non-plus: Jean-chou repasse lui même ses 5 chemises hebdo… Et pour le reste, je fais juste bien sécher les vêtements bien dépliés, ou à même les cintres pour les petits tops en soie par exemple… et je n’ai jamais besoin de les repasser!

    Je crois que je suis complètement déconnectée de ces choses là, depuis ado déjà: je trouve ça chronophage de passer 4h par jour à essayer d’atteindre une sorte de perfection esthétique alors que 3 petits monstres vont tout bouleverser au bout de 5 min!
    En revanche, si tu vas chez moi tu ne trouveras pas l’endroit bordélique, mais plutôt zen et clair, et, j’essaie, un peu stylé: j’essaie de ne pas nous encombrer d’objets inutiles, je jette beaucoup (je déteste les bibelots et autres petites choses inutiles et qui prennent la poussière). Bon sauf mon bureau qui est un bordel sans nom. Et les armoires de vêtements qui ne sont pas du tout rationnalisées (comme les bureaux et armoires des enfants d’ailleurs). Régulièrement d’ailleurs je regarde tout ça et me dis en soupirant qu’il faudrait quand même que je passe une journée à ranger. Ce que je repousse au maximum, et que je fais peut être une fois par an 🙂

    bREf. Je suis comme ça. Et j’ai conscience que ça puisse énerver les personnes un peu plus pointilleuses 😉 mais je me rends compte que je gagne beaucoup de temps pour autre chose…
    Essaie de lâcher un peu certaines petites choses au départ, pour t’en traîner sans que ce soit trop douloureux: repasse moins de choses, laisse les filles faire leur lit, jette… Tu souffriras peut être moins ensuite du desordre de tes filles!
    Courage…

    • Oh non le bazar des autres ne m’énerve pas (parfois ça me donne envie de ranger quand même! ^^). Voire j’admire les intérieurs structures dans le bordel…
      Mais je ne peux pas y vivre… J’ai besoin que tout soit un minimu carré. Pas pour que ce soit joli, mais pour rassembler mes esprits. Quand c’est le bordel dans ma maison c’est le foutoir dans ma tête je suis incapable de me concentrer ni d’avancer sur quoi que ce soit. Si c’est rangé, je peux sereinement passer à autre chose.
      C’est assez pénible mais je suis comme ça! Et j’ai appris à être efficace même quand ça n’est pas parfaitement rangé sinon je ne passerais mon temps qu’à ça! 😉

  • Je me demande toujours comment font les autres, et ceux qui ont des super maisons bien rangées, et dans les magazines, etc…
    Ben soit ils ne vivent pas, soit ce sont des menteurs, c’est tout 😉

  • cet article ! C’est moi ! sauf que j’ai que deux Littles mais capable en 30s le soir de détruire ce que j’ai mis 2h le midi à ranger !
    J’ai pas encore renoncé, je suis même en train de tout tenter pour leur apprendre le rangement, j’y arrive pas encore mais je renonce pas, l’ordre vaincra !
    P.S. Je partage l’envie du salon blanc !

  • Je ne suis hyper bordélique, et depuis l’arrivée de ma fille c’est pire que le chaos, au grand désespoir de mon homme… Donc moi, c’est le contraire, j’essaie de me faire violence au quotidien pour ne pas me laisser trop vivre !

  • Quand j’étais étudiante, mes amies me trouvaient maniaque. J’ai vécu avec ma soeur qui était bordélique et je devenais folle avec ses pastels et craies grasses qu’elles laissaient trainer partout.
    Puis j’ai eu des enfants rapprochés, puis un 3ème … Pour mon bien, j’ai appris à ne plus y faire attention sinon je péterai un plomb je crois.
    Je me dis que dans quelques années, ce sera un mauvais souvenir 😉

  • Je suis comme toi 🙂
    Pour l’instant j’en ai qu’une, mais 150m² à ranger, nettoyer tous les jours (un peu chaque jour ça aide). Et même si la chambre est à l’étage, les jouets, la Schtroumpfette a le droit de les descendre, mais elle les remonte et les range avant sa sieste et avant la nuit. En fait j’ai au moins 2 créneaux où la maison est presque parfaite : pendant la sieste, et le soir après qu’elle soit couchée. J’ai réussi à lui transmettre le gout de l’ordre, et pour l’instant ça va super 🙂
    Maintenant je connais des personnes où leur intérieur fait vraiment inhabité tellement c’est parfait.
    Je pense que l’ordre et la propreté n’ont rien à voir avec le fait qu’une maison vive ou non. C’est juste l’atmosphère qui se dégage 🙂

  • Argh………. Voici donc ce qui m’attend! Pour le moment je suis dans la période encore gérable, pas avec une Noisette mais Vanille, sept semaines aujourd’hui, et qui est la raison pour laquelle je suis fraichement débarquée sur ce blog (jeune maman) et me régale à te lire, vraiment! Moi aussi maniaque du rangement, j’aime que tout soit classé, ma déco de couleurs bien arrangée, les livres bien droits posés…… Je ne sais pas encore comment je ferai face au chaos prochain….. Pour le moment dis-je, tout est encore gérable, et aussi grâce à la nounou à tout faire (pas par snobisme mais petite santé, heureusement qu’elle est là, sinon c’est sûr, le chaos serait déjà là, terrible!) En tout cas je voulais dire, merci pour tes articles, vraiment agréables et intéressants à lire, j’aime!!! :-))))

  • Trop marrante les photos ! Chez moi, il y a le bordel en permanence avec mes 3 gnomes… J’essaie de ranger au fur et à mesure mais depuis quelque temps j’ai un peu renoncé… Du coup je range un petit peu histoire de pouvoir marcher dans le salon et dans les chambres mais on va dire que je concentre mes efforts le samedi ou le dimanche. Bref, une fois par semaine, c’est à peu près propre et rangé ! Mais ça ne dure jamais très longtemps, surtout avec les Lego, on les a tous rangés par couleur dans des meubles à tiroirs et parfois ce cher Titange vide un ou deux tiroirs par terre juste pour le plaisir, je te laisse imaginer le bazar (et le temps qu’il faut pour tout remettre à sa place !)

  • C’est fou comme ce billet me parle…et avec l’arrivée du n°4, je deviens hystérique…vraiment!! Je passe mes journées à ranger derrière eux et comme ils sont au moins 3 à déranger,je ne peux pas lutter! Je passe pour l’emmer***euse et mes enfants commence à saturer et moi aussi! Je cherche une vraie solution viable..si je la trouve, je te la donne, promis!!!

  • Avec trois enfants n’as tu pas le droit à une aide ménagère quelques heures?
    Je dis ça mais je ne suis pas sûre à 100%
    Je suis plutôt très orientée vers le rangement et la propreté alors je comprends tout à fait ton sentiment!J’ai déjà lâché du lest depuis l’arrivée de crevette!

    • Si si j’ai une aide! Mais elle passe une fois par semaine et juste après son départ c’est presque autant le souk qu’avant!
      Mais ça aide beaucoup et fait gagner du temps c’est clair!
      Je crains le jour oú ce service s’arrêtera… (Dans 2 mois environ)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


huit + sept =