Jeune maman, tu ne fous rien de tes journées!

jtitre 2Jeunes mamans, qu’on soit au foyer, en congé maternité, en congé parental ou qu’on vienne de reprendre le boulot, on entend toutes des gens (essentiellement mon mari pour ma part) nous dire que « Oh, ha bon, t’es fatiguée? Mais pourquoi?? » Sous entendu « mais attends, t’es à la maison toute la journée, tu n’as rien à faire, tu dois péter la forme!! »

Je ne sais pas comment on en est arrivé là??? Comment est-ce que, dans la pensée populaire, on en est rendu à croire que s’occuper d’un bébé est reposant? Genre passé les trois premières semaines c’est une sinécure de passer sa journée avec un bébé…

Alors je ne me plains pas, j’adore m’occuper de Noisette et de ses soeurs, je trouve ça chouette, mon bébé ne va pas rester bébé longtemps je suis donc heureuse de m’occuper d’elle et d’en profiter un maximum. Néanmoins, oui, je suis crevée, éreintée, complètement fatiguée…
Je me suis beaucoup demandé à quoi c’était dû… Comment est-ce possible que je sois si fatiguée alors que je passe mes journées à ne rien faire?

Alors rappelons que pour la plupart des mères, qui dit bébé dit 9 mois de grossesse en amont. Ma grossesse n’a duré que 8 mois mais j’ai été malade pendant plus de la moitié du temps et l’autre moitié, j’étais épuisée « sans aucune raison » (à noter qu’un être humain semble ne jamais avoir aucune raison d’être fatigué, la fatigue c’est le tabou!).
Après ça j’ai dû accoucher… Franchement mon accouchement a été très facile et pas fatigant du tout donc sur ce point on repassera, mais ça ne se passe pas aussi bien pour tout le monde… Certaines femmes doivent se remettre d’une césarienne ou d’un accouchement long et douloureux… Et 3 ou 4 mois ne suffisent pas!
Vient le bébé, petite chose ultra-dépendante, toute rouge et hurlante… Le bébé demande une attention constante qu’il ait 2 jours, 6 semaines ou 8 mois… Plus il grandit et plus il est difficile à gérer, d’ailleurs, il reste plus longtemps éveillé donc bouge plus, sollicite encore plus, etc, etc… Et comme on est à la maison ben on va lancer des machines, laver la vaisselle, passer l’aspirateur, faire les carreaux, lancer un gâteau…
Viennent s’ajouter les hormones qui s’amusent bien, les carences en tout genre, le cumul de manque de sommeil…
Sans compter la reprise du boulot, que ce soit à la maison ou à l’extérieur, ça fatigue!

J’ai l’impression d’enfoncer des portes ouvertes là, mais dans l’inconscient collectif, s’occuper de ses gamins c’est trop fastoche. Ca ne serait pas gênant si les femmes n’étaient pas dotée d’une formidable propension à l’auto-flagellation et à la culpabilité pour tout et rien.

Pour ma part, je culpabilise d’être si fatiguée alors que je n’ai aucune raison de l’être. J’ai l’impression que tout le monde se débrouille bien mieux que moi. Je ne peux même pas me cacher derrière un mari qui ne fiche rien puisque mon mari gère les matins de MC, il fait le repas 4 soirs sur 5, donne le biberon de 5 heures à Noisette et passe sa journée au boulot. Il est fatigué aussi mais lui a des raisons. Pourquoi je suis fatiguée moi?

J’ai beau me dire que j’ai aussi des raisons, la fatigue et les nerfs à vif aidant, je me sens incompétente, petite nature, nulle, nulle, nulle. Et comme je suis épuisée je n’arrive à prendre aucun recul.

Je gère comme je peux mes trois enfants, ma grande Mouflette qui veut de l’aide pour choisir ses vêtements le matin et à qui je dois faire réciter ses leçons le soir. Ma MissCouette à qui je dois donner le bain, préparer les vêtements pour le lendemain, que je dois aller chercher à l’école à 30 minutes de chez nous (on a choisi, c’est comme ça, mais parfois c’est relou), qui veut que je lui lise des histoires ou que je surveille ses exercices. Noisette qui veut manger, qui a besoin que je la berce pour s’endormir, qui a encore un rythme totalement anarchique, qui veut jouer, qui a besoin d’un câlin, qui doit être changée, qui me régurgite dessus m’obligeant à me changer aussi (ou à puer le lait caillé tout le reste de la journée).
Il y a l’aspirateur à passer, le linge à étendre, les biberons à laver… Je ne fais que le strict minimum pourtant. Est-ce qu’il me reste du temps, à moi? Pas vraiment, les seuls moments qu’il me reste je les passe à écrire, à répondre à mes mails, à essayer de trouver du temps pour travailler un peu.
J’ai les cheveux qui tombent par poignées, les paupières qui clignotent en permanence (et franchement c’est bien chiant le clignotement intempestif de paupière!), mal au dos, aux épaules, partout… Je n’ai pas encore eu le temps (trop la flemme me diront certains) d’aller faire les séances de rééducation, j’aimerais aller chez le coiffeur pour me faire raser la tête (plus de cheveux qui tombent, plus de cheveux qui trainent partout!) mais j’ai pas le temps non plus…
C’est temporaire, c’est comme ça, et je vois les bons côtés plutôt que les mauvais. Mais ça n’enlève pas la fatigue.

Alors j’essaye de me faciliter un peu la vie, d’aller en voiture chercher MC (parce que la perspective de prendre le métro, parfois, c’est au dessus de mes forces… D’autant que la poussette est coincée dans cet idiot de local à vélo dont je n’ai pas la clé et j’ai pas tous les jours la force de prendre Noisette dans l’écharpe tellement j’ai mal au dos en ce moment) mais on me sort que je suis une feignasse qui aurait pu faire l’effort de prendre le métro. Le matin on me dit « Repose toi bien! » comme si j’étais en vacances. Et on me reproche de ne pas savoir cuisiner les légumes bio de l’amap (que j’ai désormais en horreur).

Je sais que je ne suis pas la seule à vivre avec une personne qui ne comprend pas ce qu’il ne vit pas… Et qu’on est nombreuses, après avoir mis un bébé au monde, à avoir envie de tuer la personne qui partage notre vie à cause de son manque de tact et ses maladresses. Lui aussi est fatigué, c’est éreintant pour tout le monde, un bébé. Et des journées au boulot qui se terminent en soirées à gérer un bébé et deux enfants en plus d’une femme qui ressemble à une serpillère, c’est pas évident…

Mais bon, les hormones aidant, j’ai juste envie de l’envoyer sur une île déserte et de continuer à gérer (très mal) mon quotidien sans avoir personne pour venir juger de mes capacités. Je serais toujours fatiguée mais au moins personne ne viendrait me dire que ça n’est pas normal! Le couple à l’épreuve de l’arrivée d’un bébé…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

147 Discussions on
“Jeune maman, tu ne fous rien de tes journées!”
  • C’est une grosse déprime que tu fais là…As-tu pensé à faire un petit bilan de santé ? Sans être une adepte des compléments alimentaires ou des médicaments à tout-va, tu as peut-être des manques en fer, magnésium, vitamines.
    Tu es aussi en train de vivre des bouleversements hormonaux (cf. la chute de cheveux !): après la grossesse, vient la période où ton corps retrouve un autre mode de fonctionnement et ça occasionne de la fatigue.
    C’est une piste à explorer !
    Un bébé, c’est petit, certes, mais ça demande beaucoup de boulot ! N’hésite pas à demander de l’aide et à prendre soin de toi (un petit tour chez le médecin ?)…
    bises

  • Propose lui d’échanger une ou deux journées complètes avec les trois et vous en reparlerez ensuite…
    ça arrive à tout le monde cette situation, c’est normal mais c’est passager, si ça dure il faut en parler sérieusement et trouver des solutions…
    et ça arrive même plus tard quand les enfants grandissent, parfois il y a un ras le bol ou une fatigue qui fait qu’on blâme son conjoint plus facilement…

  • Rhoo la la je me reconnais tellement, maintenant ma dernière à 18 mois donc ca va en s’améliorant mais y’a encore des période ou je suis épuisée.
    Déjà faut arrêter de culpabiliser ça fatigue lol
    et puis merde t’es fatiguée et c’est comme ça, moi je me suis déjà vu dire à mon mari que si ça continuait j’allais me faire hospitaliser pour me reposer (bon je ne l’ai jamais fait hein)
    Allez courage ce sont des périodes et quelques fois de se faire un petit plaisir et de le savourer ça redonne de l’énergie …. pour quelques heures 😉

  • Je comprends à 200%!!!
    Pourtant Mon Amoureux ne m’a jamais jugé bien au contraire!
    Mais mon 2ème garçon a 18 mois, mon premier 9 ans, j’ai repris le boulot aux 6 mois du deuxième et je suis toujours fatiguée! Ton article me rassure!
    Les Mercredi soir je suis encore plus fatiguée que les autres jours!
    La vie est une course poursuite entre la maison, le ménage, les lessives, la cuisine, les devoirs…et le blog 😉 mais je me sens moins seule! 🙂
    merci et courage! Un jour ils seront grands, très grands et on sera triste 😉

  • Ah ton récit me fait du bien !
    Pour n°1 j’ai eu un gros souci à la naissance à tel point que la gynéco a hésité à m’arrêter à l’issue de mon congés mat. Pour n°2 pas eu de problème mais une 2ème césa ça fatique aussi. Maintenant ils sont plus grands : 4 ans 1/2 et 22 mois mais le mercredi je les gère (ben oui normal que ce soit maman à 80% et pas papa !!! même si financièrement ça aurait été mieux dans l’autre sens). Bref le mercredi soir je suis vanée et mon homme de me dire ah bon ben t’es restée à la maison ! Lui de me dire quand je les garde (seul toute une journée c’est max une fois par an pour lui !) j’ai pas de problème. En gros quand il les garde c’est un jour sans activité à droite à gauche, et il fait la sieste en même temps qu’eux ! Pour ma part, mercredi quand il rentré du boulot en me diant ah ben non arrête tu peux pas être fatiguée, j’ai craqué ! et je lui ai déballé ça :
    9h : Dépôt école
    9h30 : courses (pains, repas du midi + opérations vêtements)
    11h15 : préparation des élections de parents d’élèves
    12h : sortie de l’école
    12h30 : repas
    13h : sieste des enfants
    13h05 : préparation de la ratatouille, rangements
    14h : tri des papiers, règlements des factures
    14h30 : lessives
    14h45 : départ pour le médecin
    15h : médecin
    15h30 pharmacie
    16h : judo
    17h : RDV pour voir des châtons
    18h : retour à la maison !
    Ben en fait il a compris pourquoi j’étais crevé et a admis à demi mot que bon ok j’avais fait pleins de choses !
    Alors vraiment ton article me soulage et me conforte dans le fait qu’être mère au foyer est un boulot à temps pleins hyper mal payé et pas reconnu du tout !

    • Je lui ai fait un live-textotage de ma journée aujourd’hui. Ca m’a défoulé et quand il est rentré le soir il m’a dit qu’en effet, j’avais pas rien fait et qu’il comprenait ma fatigue. Un soulagement!

  • Coup de gueule du jour, bonjour 🙂 Non, mais ça fait du bien de râler, hein, et moi aussi je l’enverrai bien sur une île déserte de temps en temps, mon mari ….

    Ce sentiment d’être épuisée, de ne pas avoir de temps, tout en ayant l’impression qu’on a « rien » fait de la journée, c’est juste affreux, je compatis à fond !

    Et moi aussi, j’ai trouvé que finalement, les premières semaines étaient moins difficiles que la suite parce que quand ils commencent à moins dormir, à vouloir jouer (mais pas tout seuls), à vouloir découvrir, et ben t’arrêtes pas une seule seconde ! C’est pas toujours facile quand on est à la maison !

    Bon courage 🙂

  • Courage! J’ai le même discours à chaque grandes vacances : deux mois avec les enfants. Mon dieu, je redoute à chaque fois et je reprends le boulot crevée! Et chaque année c’est les mêmes disputes parce qu’on ne comprend pas que je sois fatiguée (bah oui, t’es en vacances quand même!). Je me suis piquée un fou-rire nerveux quand une copine de ma soeur a offert un kit manucure à celle-ci pour sa baby-shower en disant : « bah oui, avec le bébé à la maison, tu auras le temps de te faire belle ». Oui, si déjà tu as le temps de prendre une douche, c’est un miracle! Bref, courage !

  • j aurais pu écrire cet article… sauf que je n ai que deux enfants de 2 ans et de 1 mois. et je gère vraiment mal heureusement que le papa est là. j ai totalement craqué récemment à cause de la pression : faut etre parfaite aujourd hui, une super maman, une super femme, une femme d intérieur, et gérer ta carrière. bah moi j y arrive pas. et j ai l impression que c est tabou de le dire. les mamans de mon entourage montrent une image de femme qui assure. dur d assumer a coté.
    bref bon courage sache que tu n es pas la seule dans ce cas là. je ne trouve meme pas le temps de m épiler pour te dire!lol

  • Tkt moi aussi je ne fou rien de mes journées …
    Tous les jours il rentre  » tu as fait quoi ce matin? »
    Et le soir  » tu as fait quoi cette aprem? »
    Question lassante …
    Le temps passe a une vitesse monstre !
    Certe Little se lève a 10h mais moi je ne trouve pas le sommeil avant 2h voir 3h du matin … Avec le réveil de Mr a 6h je suis coupée …
    « Attend mais tu te lèves a 10h ! » Mouai effectivement … Mais bon … Est ce vraiment reposant ? Je suis pas convaincu !
    « Mais il dort l’aprem aussi tu peux dormir quand je part  » oui mais je n’ai pas cette envie de dormir entre 15h et 16h30
    Je suis fatiguée mais apparemment je n’ai aucune raison de l’être … Donc je me plaint plus …

  • Oui bosser au bureau c’est fatiguant mais s’occuper des enfants, c’est bosser à la maison et c’est donc fatiguant aussi. Moi je suis à mi temps donc je « dois » donc être moins fatiguée. Cet été mon mec a eu une semaine de vacances de plus que moi, il a donc géré bébé. A partir de cette semaine là, il a très bien compris que je ne glandais pas le matin et que s’occuper d’un enfant c’est à plein temps! Du coup quand il me dit ah t’as pas passé l’aspi ou qu’il me sort que lui est fatigué parce qu’il bosse toute la semaine, je lui laisse bébé 1 matinée. Et là paf, une piqûre de rappel qui fonctionne direct! 🙂

    Bisou et courage!!!

  • La fatigue, que je connais bien cet état, j’ai un ti bout de 7 mois et depuis que l’école a repris pour la grande de 4ans, à 21h30 je m’endors littéralement dans le canapé, je n’arrive même plus à regarder un film voir un épisode de série lol
    Heureusement je suis en congé parental et encore je me demande si en travaillant je ne serai pas plus reposée. C’est clair qu’on est beaucoup critiquée lorsqu’on choisit d’élever nos enfants et donc de rester à la maison, on est censé être reposée, apprêtée, avoir une maison nickel… ET BEN NON. Un bébé c’est 100% du temps (quoique je n’ai pas à me plaindre il dort bien la nuit en général et fait une bonne sieste en début d’aprem)!
    Bon courage, dans 25 ans on sera plus tranquille! (et encore 😉 )

  • Ahahah, pour le coup je suis plutôt du genre à choisir l’île déserte et à laisser mon mec se démerder avec les filles !
    Mon quotidien ressemble au tiens, sauf que j’ai une fille de moins. Alors oui je passe beaucoup de temps dans mon canap, mais c’est parce que j’ai un bébé au sein ou endormi dans les bras. J’en veux à mon mec de continuer ses loisirs ( sport et musique) alors que prendre une douche seule et dans le calme relève de l’exploit pour moi, et que si j’ai du temps je le consacre à mes études (par correspondance) du coup il est inenvisageable d’imaginer prendre du temps pour moi, ça me culpabiliserai trop ( culpabilité encore et toujours) et pourtant j’en aurai bien besoin !
    Bref, courage et merci pour tes billets, ça fait du bien de les lire !

  • La fatigue, ce tabou ! Tu n’as pas à culpabiliser , avec trois enfants ta vie quotidienne doit être sportive, je t’admire ! Et j’avoue que je supporte de plus en plus mal les remarques d’amies businesswomen du style  » mais… tu fais quoi, toute la journée ? » ( ton condescendant du genre  » tu mates des séries en bouffant des frites sur ton canapé? »)
    Pas facile pour le couple non plus, je ne sais pas si c’est possible pour toi mais de mon côté j’ai laissé mon bébé a mon mari un We complet et quelques après-midi , et bien ça a été RADICAL : maintenant qu’il a vu l’énergie que ça demande , il n’arrête pas de valoriser ce que je fais , de me remercier, de rentrer plus tôt du boulot pour m’aider et même , cerise sur le gâteau , c’est lui qui se lève systématiquement la nuit parce que  » toi tu te donnes déjà toute la journée , je prends le relais la nuit « .

    Courage !!

    • Je vas tenter ça je crois! Il se lève déjà la nuit cela dit (moi je suis tellement crevée que j’entends rien! ^^ )(Bon j’ai des boules Quies ça aide pas…)
      Le we il se rend compte que c’est fatigant, mais comme il est crevé aussi je crois qu’on tourne en rond… Je comprends sa fatigue, je ne sais pas comment il fait pour se lever tous les matins et aller bosser alors que j’ai qu’une envie c’est de me recoucher! ^^

  • Attends tu vas chercher ta fille à l’école,que tu y ailles en métro,en voiture ou en hélico ça te regarde,tu vas la chercher c’est tout!
    La fatigue c’est le truc pour se fâcher avec tout le monde 😉
    Et sur le fait qu’il serait pas fatiguant de rester chez soi,je me demande en quoi être dans un bureau climatisé assis sur une chaise est plus crevant???(je ne parle pas de boulots très physiques évidemment) surtout que bcp de parents sont contents de retourner au boulot le lundi bizarrement tellement les we sont reposants.
    Noisette va bientôt à la crèche?

    • Elle y rentre en novembre avec une semaine d’adaptation avant les vacances (et une autre en novembre donc). J’ai hâte et à la fois j’appréhende… Je suis épuisée mais j’aime tellement la voir grandir! Mais bon là je tuerais père et mère pour un week-end en thalasso! ^^

      Et l’hélico, mais je veux trop un hélico pour aller chercher MC à l’école, c’est tellement la classe (et tellement plus rapide!)
      Et t’inquiète, Mii s’en prend plein la tronche… Je suis pas exactement la bonne personne à traiter de feignasse sans réagir! 😉

      • je me doute bien que tu réagis 😉
        mais disons que la fatigue nous fait parfois dire (à nous comme à nos maris) des trucs qu’on ne pense pas…il sait bien que tu fais beaucoup de tes journées!
        Je ne suis pas particulièrement fatiguée mais il faut avouer que je ne me lève jamais la nuit,je dors très bien,c’est pas très sympa mais oh j’ai porté bébé et accouché,chacun sa croix 😉
        Oh une thalasso,moi aussi!Le seul temps que je prends pour moi c’est le samedi et dimanche,à 7h du mat’ pour aller courir,je ne peux plus le faire en semaine et ça me manque trop,rien que pour ça j’accepte toute crèche qui voudrait de nous 😉

        • Il est crevé aussi c’est clair et ça n’aide pas à prendre du recul… Lui est maladroit et moi je suis mille fois plus susceptible que d’habitude (et pourtant d’habitude je tiens déjà des records!! ;-))
          On s’en sortira, on a survécu à deux mômes déjà!
          La thalasso on va la faire ensemble si tu veux!? 😉
          Pour les nuits, je le laisse gérer aussi (je mets même des boules Quiès pour bien dormir, j’ai honte…), mais je suis crevée quand même.
          Et j’attends la crèche pour retourner à la piscine, ça me manque beaucoup aussi!
          Ainsi que d’avoir un peu de temps seule avec chacune de mes filles, impossible pour l’instant!

  • Ne t’inquiète pas ! Ce que tu décris est juste normal. En fait, Lucien a presque 2 ans mais quand je m’occupe de lui, je ne fais QUE ça . Et je suis lessivée ! J’ai une collègue qui arrive dépité le jeudi matin d’avoir gérer ses enfants le mercredi …Je vous un culte à ma nouvelle assistante mat qui s’occupe de 4 enfants de 1 à 2 ans !

    • Je voue une grande admiration aux ass mat aussi! Déjà gérer MES enfants j’ai parfois du mal alors que c’est les miennes et que je les adore… Mais alors gérer ceux des autres et 3 ou 4 du même âge, mais comment font elles???

  • Mes filles ont 2 ans , et la de suite j’envoie mon mari avec le tien sur une île déserte !! Apparement je ne bosse pas, ca on le sait hein , rester à la maison n’est pas un travail , mais en plus je ne suis pas une bonne « femme d’intérieur  » ! Pffffff
    Plus sérieusement c’est triste que ce ne soit ni mes filles, ni mon manque de relation sociale mais le déséquilibre dans notre couple qui me pousserait à reprendre le boulot
    🙁

  • Ah comme cet article me parle à moi aussi 🙂
    En plus je n’ai pas de perspective de job pour l’instant donc je sais que je vais etre seule à gerer bébé en journée encore un bon moment. Je suis comme toi, je ne trouve pas tellement de temps, ma crapule aime beaucoup plus dormir sur moi ou en tétouillant que dans son lit, et quand il dort dans son lit ben je mange ou je prends une douche et hop il est déjà reveillé et il reveut téter etc…Je pense idem que mon mec ne se rend pas compte, parfois il est genre étonné de me voir enervée/crevée quand il rentre à 19h et qu’en même temps j’ai : le bébé qui fait ses pleurs de décharge/Une lessive qui est pas finie d’etre etendue/commencé à donner la douche à la grande puisqu’il était pas encore là et qu’il me reste aussi à faire à manger. C’etait le cas encore hier soir tu vois 🙂 Il ne me juge pas (le : Repose toi bien argh je n’aimerais pastrop ) mais quand je me plains ou lui dis que je suis épuisée j’entends…rien. Pas un : Bon courage ou « oh ma pauvre ca a du etre dur » quand je lui dis que le bébé fait un pic de croissance, qu’il a tété toutes les heures et a presque pas dormi etc… Et par contre il aide un peu moins que ton mec, je trouve même s’il donne parfois un bib de mon lait.
    Bref OUI moi aussi je reve parfois de partir sur une ile déserte avec que mon bébé et me faire chouchouter mais la vraie vie c’est pas ça, arf. Et c’est clair que les premiers mois d’un bébé, encore plus quand il y a le « cliché » du papa qui bosse et maman qui reste à la maison avec bébé ce ne sont pas les meilleurs moments d’un couple hein
    Bon courage miss !

    • Merci!!
      J’avoue je n’ai pas à me plaindre, il m’aide beaucoup et sans broncher… Voire il gère carrément et c’est moi qui l’aide sur certains trucs genre les repas.
      Mais son manque de tact me rend un peu folle parfois, la fatigue n’aidant pas!! 😉

      Bon courage à toi! Noisette est passée au biberon et ça n’est pas tellement plus facile qu’avec le sein, donc je compatis, et accroche toi!! <3

      • Ha c’est vrai ? Allaitement mixte ou que des bibs ? Ton vécu m’interesse tu va en faire un article ? non parce que quand je me plains que je suis naze, que mr bébé fait un pic de croissance ou tète beaucoup et n’est pas régulier, on me conseille toujours de passer au bib, au en allaitement mixte. Je n’ai au fond pas très envie mais j’hesite rapport aux nuits. Jusque là c’etait pas trop mal il dormait 4 ou 5h d’affilé, parfois 6 h avant le premier réveil la nuit mais depuis un pic de croissance et des douleurs aux gencives y’a une dizaine de jours il se réveille 3h voire 2 h après le coucher…Et après encore, du coup ca termine dans le lit ou il dort en tétouillant comme le faisait sa soeur et ARGH pas envie de revivre ça 15 mois en dormant que d’un oeil…Donc je me dis qu’un ou plusieurs bibs de lait la nuit sans calin/dodo avec tétouille à volonté ca serait peut etre moins fun pour lui et donc il serait d’une plus calé, de deux peut etre moins tenté de se réveiller …? Mais ca parait trop simple pour etre vrai 😉
        (Pardon de polluer les comms, je fais toujours très long)

        • Non ça n’est pas trop long et ça me fait plaisir!
          J’ai un article prévu oui… Le biberon n’est tellement pas la solution pour se faciliter la vie!!
          Pour te donner une idée MC a dormi à trois mois, exclusivement allaitée. Noisette a commencé ses nuits au même âge avec un biberon de lait artificiel… Ca fait une semaine que j’ai totalement arrêté de l’allaiter (deuxième grève de la tétée, j’ai tenté une relactation mais le tire-lait m’a épuisé, j’ai abdiqué au bout de 4 jours…) mais ça fait bien trois semaines qu’elle prend quasiment que des biberons (quelques tétées qui subsistaient mais tellement difficiles que bon… Elle avait des biberons de mon lait mais ça reste le biberon.
          Je pensais que ça serait magique, qu’elle dormirait bien la journée vu qu’elle serait repu, qu’elle serait plus rythmée… RIEN DU TOUT! Elle prend 6 biberons par jour, des petits de 120, 150 les moments de grande faim, elle me les termine en deux fois… Bref, au sein c’était un peu pareil quoi…
          Y’a que la nuit mais de toute manière je fais des enfants cools à ce niveau là je rois (enfin sauf Mouflette mais elle était au biberon et ne dormait jamais)

          Bref, franchement, je crois que c’est inhérent au bébé et pas au sein/biberon… Tu risques d’être très déçue de le passer au biberon et de constater que les choses ne changent pas… Et en plus ne plus avoir la « baguette magique » du sein, ça serait dommage de se priver de cet outil…

          Pour moi, la seule raison d’arrêter l’allaitement c’est qu’on n’en a plus envie (ou qu’on rencontre des difficultés qu’on n’a pas la force de surmonter comme ça a été mon cas cette fois…) ou que le bébé n’en a plus envie (genre Noisette quoi…). Mais le coup des meilleures nuits ou des meilleures siestes ou d’un meilleur rythme, laisse moi rigoler! ^^ Enfin si ça se trouve chez certains ça marche mais je crois que ça reste rare…
          Et avoir 6 biberons à laver par jour, à préparer, à emmener en sortie etc, c’est RELOU!!

        • Pas forcément de calage avec le bib… le mien buvait un bib toutes les deux heures jusqu’à 6 mois ! Des gros et en plus en cours de route je suis passée au lait épaissi (histoire de reflux toussa…).
          C’est surtout une affaire de bébés, d’environnement, ou simplement de croissance. Selon les dents, les poussées de croissances, les coliques, certains bébés dormiront plus, d’autres moins, vont crier, avoir de la fièvre, être en état grippal… d’autees non.

          Si tu aimes allaiter, et que tu as envie de continuer… continue !

  • Courage ! si ça peux te rassurer tu n’es évidement pas la seule dans cette situation. Certaines personnes ont du mal à comprendre ce qu’ils ne vivent pas.
    Oui un enfant est un boulot à part entière. Il n’y a pas de différence entre nous et un assistante maternelle (hormis le fait que lorsqu’on est maman au foyer on est aussi femme au foyer avec le linge, le rangement, la bouffe, les courses et le ménage à s’occuper…) et on est bien d’accord que « assistante maternelle » c’est un travail. Alors c’est pas parce que l’on garde les notre qu’on ne fiche rien.
    Et puis la fatigue qu’on ressent elle est en grande partie du au fait que le rythme des enfants n’est pas celui des adultes, rajoute des mois de nuits courtes et coupés, on accumule bcp trop de fatigue pour remonter la pente en quelques semaines. Et si tu rajoute encore que, si on aime nos enfants, on a quand même l’impression de faire toujours la même chose, que ce n’est pas ultra épanouissant pour un adulte de ne faire que ça et en plus on passe sont temps à être jugé sur nos capacités à gérer nos enfants. Parce qu’évidement quand tout va bien c’est normal et quand il y a un problème c’est forcément nous qui avons merdé. Bien sur pas d’encouragement pour notre travail de patience, d’apprentissages etc… tout ça c’est normal !!!
    Si ton conjoint a du mal à te comprendre. Fais lui lire les commentaires des tas de mamans qui vivent la même situation que toi et si c’est si easy pour lui alors propose lui de s’occuper des enfants pendant 3/4 jours pour que tu puisses enfin te reposer et dormir.

  • Je suis en congé parental et je me reconnais totalement dans cet article, je viens de lire ma vie, c’est bizarre et rassurant à la fois ^^

    « Le matin on me dit « Repose toi bien! » comme si j’étais en vacances. »
    …exactement la même sensation…

    Au bout d’un moment le moindre regard passe pour un jugement, alors je me dis simplement que je deviens parano (ça m’arrange). Notre problème c’est pas la culpabilité, c’est notre capacité à ne jamais se plaindre!
    Elle dit rien alors elle va bien…Faut gueuler quoi…

    🙂

  • Je dis toujours : « quand je suis au travail je me repose !! »
    Mais une fois rentrée, ma deuxième voir troisième journée commence généralement ..
    Encore pour deux mois en congé maternité je savoure quand même ces moments à la maison avant le ruch de la rentrée !

  • Aaaahhhh, j’aurais pu tout écrire !!! Un peu dur la rentrée cette année …
    Marre de cette maison qui semble toujours mal rangée, de ces repas qui reviennent trop souvent, de cette logistique quotidienne qui nous oblige à courir dès le petit déj. Et en plus, shame on me, j’ai une femme de ménage qui M’aide (juste à moi hein) 3h par semaine.
    COURAGE (et si tu trouve la solution … n’hésite pas à écrire un article hein !!)

    • Ici aussi on a une femme de ménage qui vient 2 h… Mais bon faut quand même passer l’aspi, faire le repassage, laver les biberons, finalement y’a que les sanitaires que je ne touche plus depuis 6 mois… Ca aide déjà énormément cela dit! Mais c’est pas révolutionnaire non plus…

      • C’est clair !! Faut quand même ranger pour qu’elle puisse laver en gros 😉
        Je cois que ce qui me fatigue le plus c’est de gérer constamment quelque chose. Comme toi, mon homme m’aide beaucoup, mais « il m’aide ». C’est quand même moi qui doit penser à tout, anticiper, gérer … Tout porter et ne jamais décrocher, c’est ce que je trouve le plus usant !!

        • Ca s’appelle la charge mentale… Les femmes (en grande majorité) doivent penser à tout… Et c’est absolument épuisant.
          Pas une heure se passe sans que je sois sollicitée, c’est toujours à moi qu’on se réfère pour tout… Et même mon mari ne prend aucune décision concernant le quotidien sans venir me demander quoi faire avant… Je dois toujours décider d’un truc à la con (genre on met la nappe blanche ou la bleue?), des trucs sans intérêt mais qui demande une réflexion dérisoire, un choix, sans cesse, c’est super fatigant.
          Par contre pour les décisions super importantes genre « Mes parents viennent alors que tu sors tout juste de l’hôpital », là, personne ne me demande mon avis et personne n’écoyte que « Non, je ne peux pas les voir je suis trop épuisée! »

          C’est assez dégradant en fait, cette « charge mentale »… Ca permet aux autres de se détacher des détails à la con auxquels personne n’a envie de penser…

  • Bon on respire un bon coup, on s’assied et on s’fait un p’tit café 😉
    Moi j’te proposerai bien une operation camouflage : tout jeter dans l’armoire avant de la fermer, recouvrir la couette..
    un seche linge pour eviter d’etendre et de « désétendre
    un aspi qu’est trop bien !! comme elle a ma copine.. un robot qui sait tout seul où il doit aller pour aspirer (en plus c’est silencieux)
    met une eponge dans la salle de bain de ta grande et dit « passe un p’tit coup ma puce quand tu as fini de te servir du lavabo steplè »
    tu repasses ?? ben là y a rien à faire;. juste à t’enregistrer de supers emissions et repasser la nuit..
    la cuisine ?? tu l’as fait avec un bras ou bebe dans le transat, en chantant les recettes pour bercer ta fillotte..
    La lessive ? Bon ca va il y a la machine à laver..
    reste quoi ?? les devoirs ?? heu.. tu pries pour que ta grande comprenne tout et vite 😉
    tu colles une histoire sur le miroir et tu la racontes à ta fille pendant que tu te maquilles (attention pour ne pas loucher !! )

    Ah la mite… sans blaguer, ta fatigue est légitime… du temps de ma mere je me souviens qu’il fallait faire attention et se reposer pendant 40 jours apres l’accouchement… ca on ne le fait plus..

    les choses vont se mettre en place.. et tu retrouveras la forme.. il faut donner du temps au temps..

    et puis.. ton mari.. hum… cherche bien… il ne manque pas quelque chose… un truc.. qu’il attendrait… hum… un truc qui lui ferait voir la vie en rose…
    J’te dirai bien une phrase pour conclure mais bon.. j’ose pas… 🙂

      • hi hi !!
        allez je te la dis..
        Mais pas tapez hein ??? hi hi !!
        Les hommes faut qu’ils aient passe une bonne nuit (enfin une bonne nuit… tu me comprends hein ??? 🙂 pour passer une bonne journée…
        Nous, les femmes… il faut qu’on ait passé une bonne journée et éventuellement, ils passeront une bonne nuit (enfin tu me comprends !! )) hihi !!

        fais la greve… j’ai fait ca une fois.. il y a tres longtemps..; c’était super..
        « puisque gna gna gna.. ben je ne ferai plus rien…
        ben il a fait… et il a compris 🙂 (meme si mon cher et tendre n’est pas du genre à me faire des remarques )

        Allez la mite !! souris !!! On a jamais vu une mite verte (de rage) ou rouge (de colere ) !! Voyons !!! j’aime bien la mite blanche.. ta couleur préférée…

  • Ton message me fait rire, parce qu’ecrit avec un style sympa, mais dans le fond c’est dur… courage.

    ici mon homme s’absente 4 longs jours et je gere seule 2 petites puces (ecole le matin pour la plus grande) le jour, la nuit, et le soir (ca c’est le pire… le moment ou je suis claquee et plus trop patiente). de moins en moins de reproches de sa part, je suis loin d’etre comme je le voudrais et je suis bien consciente que la maison n’est pas toujours dans un etat agreable quand il rentre mais je fais ce que je peux.

    alors maman au foyer oui c’est dur. et celui qui ne le comprends pas n’a qu’a le vivre. d’un autre cote pour rien au monde je ne ferais autre chose et ne passerais a cote de mes enfants qui grandissent.

    tu n’es pas seule!

  • Je suis d’accord!
    Mais je ne peux m’empêcher de culpabiliser de faire si peux en ce moment à la maison. J’ai la chance, pour le moment, d’avoir chéri avec nous, du coup c’est lui qui en fait le plus niveau ménage, repas etc… Moi je m’occupe des kids.
    Alors quand je lui demande d’aller chercher les enfants à l’école alors que c’est mon tour, mais que je suis fatiguée, j’ai l’impression d’abusée de sa gentillesse.

  • Je crois qu’il faut vraiment que tu sois indulgente avec toi-même pour commencer. Les 2 premières années de la vie d’un enfant sont hyper exigeantes pour une maman. Déjà il faut se remettre de la grossesse et de l’accouchement, gérer les rythmes qui changent dès qu’on s’y habitue un peu trop, les dents, les virus, les angoisses de séparation etc… Enfin tu connais je te fais pas un dessin. Tu vois bien qu’il y a de TRES nombreuses raisons d’être fatiguée. Et puis tant que ton enfant ne fait pas VRAIMENT ses nuits (c’est à dire au moins 8 h d’affilée sans aucun réveil, même pas pour une tétine qui tombe), de toute façon t’es fatiguée. Y a pas longtemps j’ai lu une étude qui disait qu’une nuite où tu te réveille équivaut à un repos de seulement 4h. Ne serait-ce qu’une fois dans la nuit et même si tu te rendors… Bon courage !

    • Tu m’étonnes, les nuit hachées, même qu’un tout petit peu c’est rude… Et on ne se plaint pas, elle dort plutôt bien!!
      La journée elle dort à peine par contre, enfin ça dépend des jours… C’est pas évident de devoir s’en occuper sans arrêt!!

  • Moi j’en ai qu’une et le syndrome de la paupière qui clignote je connais aussi 🙂 J’imagine avec 3 🙂 Tu sais le pire chez moi ? C’est que mon homme s’est occupé de notre fille de ses 3 mois à ses 9 mois (il avait réussi à obtenir un mi temps et gardait notre puce 3j par semaine pendant que moi j’étais à plein temps). Et ben c’est quand même moi qui faisais a manger et le ménage en rentrant parce qu’il arrivait pas à tout gérer… Et maintenant qu’on a inversé les rôles et que j’assume tout toute seule, je lis quand même dans son regard que je devrais pas être fatiguée quand même… moi je peux faire une sieste l’aprem si je veux… :S

      • Haha, non il a juste une mémoire courte 🙂 Et tendance à croire, comme tous les mecs, que ce qu’ils endurent eux et plus dur. Je suis d’accord sur le fait que je ne pourrai jamais tenir son rythme à lui (porter des sacs de 20kg toute la journée, ou rester debout toute la journée simplement impossible avec mon dos). Mais du coup il oublie que tenir mon rythme à moi le saoule aussi très vite. Et que le soir, quand il rentre, sa journée au travail est terminée, mais à la maison notre journée n’est pas finie 😛

        • Ben oui, un enfant c’est H24, 7/7 jours… On ne peut pas très souvent souffler!
          Et encore, j’ai la chance d’avoir une mère présente à qui je peux les confier (enfin pas mon bébé encore), ça permet de souffler un peu…

  • éh bien, ça me fait un peu flipper tout ça… je suis à 3 semaines de mon accouchement et j’ai l’impression de rien gérer moi non plus : je pensais m’ennuyer pendant mon congès maternité mais je n’arrête pas et je n’arrive pas à tout faire!! Bon, la fatigue et le mal de dos me freine pas mal et je veille a prendre soin de moi donc je me repose mais je me demande ce que ça va donner quand bébé sera là… et évidemment, je culpabilise car j’ai l’impression de rien maitriser et j’en demande beaucoup à chéri qui doit gérer un boulot difficile et fatiguant… heureusement, il est plutôt de mon côté et me « force » à me reposer !!!
    tout ça pour dire que je n’ai pas encore idée de ce que tu vis mais je pense quand même que tu peux être fière de toi et que tu as des raisons légitimes d’être fatiguée (et de vouloir envoyer ton mari « voir là bas si j’y suis »!): 3 enfants d’ages bien différents, ça doit pas être évident !!! alors courage, je suis de tout coeur avec toi et j’espère que ça « s’arrangera » vite 😉
    Bises

    • Merci beaucoup!! 🙂 Ca n’est peut-être pas si difficile pour tout le monde…
      En soi m’occuper de mes filles me plait (ça m’épuise mais ça me plait!), par contre l’incompréhension de mon mari est dure à gérer, comme si je ne servais à rien… ais bon, lui aussi est fatigué et pas forcément à même de faire l’effort de comprendre, ça passera j’espère… On a survécu aux deux autres!

  • Voilà qui me parle!
    Mister bonheur trouve souvent que c’est moins fatigant d’être au boulot (alors qu’il a un taf hyper physique) mais ça l’empêche pas d’être maladroit et avec la fatigue je suis BEAUCOUP plus susceptible…

  • Courage ! Être maman c’est un métier à part entière (sauf qu’on est pas payé pour ça). C’est vrai que la plupart des gens ne comprennent pas que les mères au foyer s’occupent toute la journée (et la nuit) de leurs enfants mais qu’à côté de ça elle doivent aussi s’occuper de la maison qui doit être nikel sinon on va le leur reprocher (ménage, vaisselle, s’occuper du linge etc etc…) Je ne suis pas encore maman, mais je serai bientôt une maman à la maison. Heureusement mon mari me soutient, c’est même lui qui m’encourage à rester m’occuper du bébé. Mais je sais que j’entendrai un jour ou l’autre des réflexions de la part de certaines personnes…

    • Celles des autres, si ton mari te soutient, c’est vivable parce que tu sauras que ce sont des jugements à la con de gens qui veulent absolument avoir un truc à dire…
      Quand ça vient du conjoint c’est plus difficile à vivre parce que ça créé une grosse tension dans le couple…
      Mais bon, je lui ai live-textoté ma journée aujourd’hui et ça lui a ouvert un peu les yeux « je ne pensais pas que tu faisais autant de trucs », m’a t’il dit… Tu m’étonnes Elton! Il croyait que je me tournais les pouces!!

  • Ton article me parle à 100℅. Mes congés mat m’ont épuisé ! Et j’avais envie de crever les yeux à veux qui me demandaient si je passais de bonnes vacances ! Pour moi s’occuper d’un nouveau né et de son grand frère de 17 mois ne ressemble en rien à des vacances. J’ai passé 8 mois avec mes fils, c’est depuis que j’ai repris le boulot que je me sens moins fatiguée ( je dis bien « moins » car elle ne va pas s’envoler comme ça la fatigue) donc bon c’est qu’il doit bien avoir une raison d’être crevée à rester chez soi à s’occuper de son bébé…

  • le nonbre de lundis matins où je suis allée au boulot en bénissant la nounou… Au moins au bureau je pouvais faire pipi tranquille et prendre le temps de boire un thé !! Échange avec ton doudou si tu peux, il va comprendre sa douleur !

  • Je t’envoie beaucoup de courage. J’ai dépassé ce stade de fatigue intense. Et pas depuis longtemps. J’ai la chance d’avoir eu un mâle absent 6 jours/7 pendant la première année. C’est pas plus facile, mais au moins quand il rentrait le dimanche soir et que j’étais en pleurs, il n’avait rien à dire…

    Le pire c’est qu’on a pas forcément la sensation de fatigue. Et pourtant on l’est. Au delà des 9 mois de grossesse, lors de l’accouchement, on perd beaucoup de sang. Et il est long à se régénérer. Puis le nain (et dans ton cas il y en a 3), qui demande des choses différentes à chaque age. Mon nain, 13 mois, ne fait toujours pas ses nuits. En revanche, il fait ses dents.

    Progressivement, je suis sortie de ma fatigue. J’ai pu diminuer ma ration de danette. J’ai recommencé à rêver. J’ai réussi à rester éveillée après 21h. J’ai pu faire des sorties de plus en plus longues (la journée de courses c’était pas possible après la mater).

    Ca sera sans doute plus long pour toi. T’en a trois, et tu fais le ménage (moi pas).

    Tu as le droit de dire que tu es fatiguée. C’est même ton devoir, pour tes filles. Si tu ne te reconnais pas ce droit, qui pourrait leur reconnaître qund ce sera leur tour ?

    • Je ne fais pas beaucoup le ménage non plus, une femme de ménage passe une fois par semaine, mas j’ai une tendance maniaque…

      Tu as raison, j’aime beaucoup ta dernière phrase! Je dois avouer ma fatigue afin que mes filles sachent qu’elles pourront, elles aussi, se plaindre et réclamer de l’aide!

  • Alors tu diras à ton cher que moi je suis prof, je gère des classes de 24 à 28 élèves, de 11 à 15 ans…et c est ma cure de repos comparé à mon mercredi où j ai la chance et j ai choisi de garder mon loulou de 3 ans. Oui, le mercredi aprem, c est ma journee de reel boulot, et le reste c est le repos du guerrier ! J ai renoncé à des heures sup bien payées (je suis agrégée), pour passer ce temps avec mon fils. C est un grand bonheur, je ne regrette pas du tout, mais heureusement que je retrouve mes élèves le jeudi pour faire ouf ! Et je n ai qu un enfant, alors j imagibe meme pas 3…dont un bb de moins d un an…j ai 37 ans et j arrive même pas à me dire qu il faudrait que je replonge…et pourtant mon chouchou a tjs ete un grand bonheur, a fait tout de suite ses nuits, s est bien cale sur ses biberons et tout et tout…ce qui faut se dire, c est que ça oasse aussi vite que c est intense, épuisant et merveilleux.

    • Oui, ça passe tellement vite que je veux en profiter pleinement. Mais ça reste épuisant, c’est clair! Je ne vois pas les journées passer avec mes trois louloutes…
      Par contre les journées en cours avec 28 élèvres, je t’admire, je me suis toujours dit que je n’aurais jamais la patience! J’ai une grande admiration pour les profs!

  • Lire ce blog me fait du bien, c’est chouette de voir qu’on n’est pas seuls à galérer en fait ! 😉

    Ma fille aura bientôt un mois, et pourtant depuis son arrivée nous sommes bien fatigués !
    Pourtant sur le papier nous n’avons pas à nous plaindre: accouchement « facile », une puce qui fait généralement ses nuits (1h-6h30, appelons ça des nuits ^^) depuis la maternité, un papa présent.

    Dans la vraie vie, se remettre d’un accouchement ne se fait pas en trois nuits- trois jours, gérer les tétées, endormissements, bains, changes, tout en gérant l’appart, notre hygiène, les repas, les rdv médicaux, les imprévus…

    Mon copain doit rendre sa thèse l’an prochain, et a 26 ans, et je suis en M2 de recherche. Notre entourage, et la société en général, accepte difficilement ce statut de parents-étudiants qui ne rentre dans aucune case. Comme nous avons donc tous les deux beaucoup de « temps libre » (d’après eux). Ajoutez à cela que notre fille était un bébé-surprise que nous avons choisi de garder, nous n’avons absolument aucune raison de nous plaindre puisqu’on l’a « bien cherché ».

    On veut tellement profiter de chaque instant avec notre fille qui grandit si vite, qui évolue, change beaucoup de jour en jour qu’on n’accepte pas la fatigue. Comme si celle-ci était un échec, un aveu de faiblesse. On se veut parents parfaits, on recherche à l’être, tout en sachant qu’on ne peut l’être. Vaste programme !

    Pas toujours évident de retrouver un rythme de croisière après l’arrivée d’un bébé, ni de se retrouver en tant que couple et parents.
    Bon courage. 😉

  • Bonjour et bravo pour cet article !
    C’est tellement ça…. Je suis aussi une maman de 3 enfants dont le dernier est pondu de l’année! Je pouponne à la maison et n’ai pas encore repris le chemin du travail…
    Bien sûr, je me suis reconnue dans ton article et j’aurais pu écrire la même chose tellement je vis la même chose
    La phrase que j’adore entendre ?! « Tu ne t’ennuies pas trop à la maison ?!? » 😀

  • Si les hommes étaient à notre place (être enceinte, accouchement…) ils seraient mourants (comme quand ils sont malades) 😉
    Tu es une mère tout à fait normal, déjà moi avec juste Poupette (9 mois) je suis éreintée et je n’en fou pas une à la maison alors avec 3, une grande révérence !

  • Ouf, je ne suis pas seule à être épuisée, débordée et pourtant au foyer.
    l’autre soir, machoman m’a dit qu’il était fatigué (alors qu’il ne gère quasiment jamais les nuits et que je me fait des nuits de 4 heures depuis 5 mois), je lui ai répondu moi aussi, il m’a dit « ah bon, tu fais quoi toi ? »
    Bref, no comment, il a fini par comprendre que ça m’avait bien vexée et s’est excusé mais bon , le mal était fait …

  • Oh, comme je te comprends!
    L’année dernière, mes jumeaux de 8 mois ont fait une double gastro. J’ai dû rester à la maison le temps de les soigner…Quand ils ont été guéris, je n’ai jamais été aussi heureuse d’aller au collège! Les gens ne se rendent pas compte à quel point s’occuper d’un enfant au quotidien est chronophage et épuisant. J’admire les mamans au foyer, car je serais bien incapable de m’occuper de mes 3 enfants toute la journée, même si je les adore.
    Courage, bientôt, ta puce pourra aller en crèche quelques heures par semaine et tu auras enfin du temps pour toi. Cela fait un bien fou.

  • Je te comprends, je n’ai pas trois enfants mais je suis aussi bien fatiguée, je cours partout entre l’école, le boulot, les soireess pro, les courses et Mr lexou c’est pareil.alors cet hiver j’ai choisi de commencer une cure de vitamines, une gélule tous les matins….on verra bien!

  • ahahah, que c’est drole tous ces gens qui critique les femmes en congés/mat-parental….
    J’ai accouché il y a un peu plus de 9 mois, je perd toujours, mes cheveux, mes yeux clignottent plus fort de mois en mois, pourtant monpetit chat fait ses nuits depuis…. bouh je sais plus, il joue bien tout seul dans son parc.
    Mais faire des aller retour à l’ecole pour que les 2 grande ne mange pas à la cantine puisque « t’es en congé elles vont pas rester à l’école ni aux TAP »
    et puis aussi, t’as pas trop le droit de donner ton avis pour la destination des vacances avec la belle famille par ce que toi « t’es en vacances depuis un bout non !!!! »
    et puis des « bah t’as pas encore fait à manger ? il est presque 19h ? ( bah oui mais en plus de m’occuper des 3 chats la journée je fais aussi les devoirs, les bains….) alors non le repas est pas encore pret et puis j’ai pas encore repassé non plus !
    mais la maison et le linge sont propre alors si t’es pas content tu prend ta casserole et ton fer à repasser et tu te bouges !!!!!

    Bon aller j’arrete de me plaindre voyons je suis en congé parental total payé une misere jusqu’au 1er décembre alors je vais encore un peu faire ma féniasse !

    • Ouais, franchement on abuse de se plaindre avec ces superbes vacances tous frais payés! 😉
      Tu devrais laisser les BP partir tous seuls avec les mômes et ton mari et prendre du temps POUR TOI!!
      Faudrait me payer cher pour que je parte en vacances avec mes beaux-parents (nan mais vraiment très très cher!!!)

  • Je compatis +++ et j’avoue que je suis moins fatiguée (moralement) depuis que j’ai repris le travail…Je culpabilise moins que la maison soit sale et profite des moments avec mes ptits bouts (27 mois et 6 mois)… Et avec Chéri papa qui n’avait pas vraiment de tact non plus et clamait que quand même j’avais bcp de chance d’être en vacances… Haaaaaaaaa ! J’avais des envies de meurtres / Mais bon c’est qu’un mauvais moment… Courage

  • j’ai même plus le temps de lire ma maman blogueuse preferee 😉 j’ai même pas encore repondu a ton gentil texto. mais tu sais que c’est pas l’envie qui me manque. juste un peu d’energie…et de temps. c’est toujours l’anarchie par ici et dès que j’ai deux min je fais mon rapassage (youpi ma vie est pourrite) mais c’etait une question de vie ou de mort (quoi t’as jamais entendu parlé de familles qui s’etouffent sous leur tonne de linge;) a très vite ma jolie, je te reponds vite -bisous <3

  • Comme cela fait du bien de voir que l’on n’est pas seul dans cette situation!!!
    J’ai beaucoup aimé ton post où je me suis bien retrouvée, notamment l’épilation sous la douche en désespoir de cause avant de ressembler à un Yéti, c’est tout moi!
    Ici 4 bambins (9 ans, 5 ans, 3 ans et 9 mois), 4 garçons qui ont la pêche et leur maman un peu moins… Souvent débordée surtout cette année où j’ai décidé de boycotter la cantine et dc trajet maison/école 4 fois par jour en voiture car,pareil c’est notre choix,mais l’école est un peu loin.
    Dur de trouver la bonne organisation, j’ai toujours l’impression de courir et de ne rien avoir le temps de faire mais bon au final ils n’ont pas l’air malheureux, il n’y a que leur père qui râle et pointe du doigt mes failles, mais bon il oublie que pendant les vacances il était au bord du gouffre !!!

  • euuuu elles sont où les caméras qui t’as autorisé à filmer chez moi???? 😉 Sans rire je crois qu’on est beaucoup dans ce cas . ici la seule chose qui me permet de temporiser un peu c’est (attention c’est méchant) ma belle sœur qui déprime des qu’elle me vois car elle n’a pas pu se mettre en congés parental et du coup voit pas son fils et ne participe à aucune de ses premières fois. Du coup elle a tout lâché et monte sa boite mais c’est encore plus dur il va avoir 3 ans et elle n’arrive pas a gérer le quotidien et l’ouverture de sa boite du coup elle me fait plein de compliments et ne me juge jamais (enfin plus maintenant en tout cas).
    mais sinon ici ce qui m’exaspère c’est quand l’homme ne comprends pas que le wend j’ai envie de faire autre chose que rester à la maison et m’occuper des petits

  • Merci! Qu’est ce que ça fait du bien (désolée) de lire ce genre de témoignage! On se sent carrément moins seule. Je suis sur le point d’accoucher de mon 3ème enfant, sachant que mon fils ainé à 3ans 1/2 et ma fille 16mois, que j’ai eu des nausées et vertiges jusqu’à 4mois de grossesse, que j’ai eu une pneumopathie et j’ai enchainé directement sur un rhume qui a duré 1mois et donc……..je suis fatiguée! Avant même l’arrivée de BB3 je suis déjà fatiguée et j’ai déjà 1000heures de sommeil en retard et quand votre mari vous demande si vous vous êtes bien amusée ajd’hui, si la sieste était bonne……Ben je confirme, l’idée de l’île déserte est bien présente!
    Bon courage!

  • Je te comprend tellement :/ et encore j’ai pas le droit au repas et à l’aide à la maison, juste un (quand je craque et pète littéralement un plomb) « si tu es fatigué tu as cas dormir avec elle au lieu de trainer sur internet » sous entendu « t’en fou pas une ramé si tu veux te plaindre bosse à ma place tu tiens pas deux jours’…..je le mets à ma place il ne tirnt pas une journée car oui on a pas de temps pour nous, on s’occupe de bébé qui apprend à marcher, on fait le ménage, la lessive, la cuisine, la vaiselle, les courses, on organise les journée pour s’adapter à chacun et dès qu’on a instant ben on se pose devant le pc pour s’occuper du blog, des mails, regarder l’épisode de sa série avec 3 mois de retard bref, on ne peut pas dormir sinon on aurait jzmais de temps pour nous :/ c’est fou ce que tonh article crie de vérité j’aurais pas fait mieux ^^

  • Coucou..
    ahhhhhh mais comme je me retrouve… mais oui bien sur nous ne sommes que des fénéantes lol
    ma foi, maintenant j’ai décidé de m’en foutre lol…
    maintenant je dis que je suis fatiguée et c’est tout…
    qu’ils vivent notre vie et on en reparle… (les gens hein )
    quant au conjoint… ahhh oui… nous aussi c’est tendu parfois… on ne se comprends plus, on ne se parle plus…
    et oui un bébé vaut mieux qu’il naisse dans un couple solide a la base… lol
    vive les hormones lol
    Courage… ca ne dure qu’un temps 😉
    bisous

  • J’ai envie de dire AMEN et pourtant je suis athée !

    Mon premier vient d’avoir un mois, je suis encore en congés maternité donc et papa a repris le chemin du boulot quelques jours après l’accouchement (il prendra son congés paternité début juin car n’a pas droit aux vacances cause nouveau job) mais j’ai dû péter des durites pour avoir de l’aide !

    Notamment avec le biberon de début de soirée afin de me coucher comme une poule et ne plus rien faire en soirée et voir peu mon barbu pour dormir un peu et assurer les levés de mon fils a 2h du mat’ puis 5h du mat’ sans m’endormir !
    Pour lui, je ne bosse pas donc j’ai la vie cool ! Quand je vois qu’hier j’ai profité qu’il soit à la maison car visite de sa sœur pour prendre du temps pour moi et aller chez le coiffeur, je ne suis partie que 2h et c’était déjà dur pour lui … Pourtant il ne se dit pas que pour moi c’est limite H24, moins le temps qu’il passe maintenant pour le bib de 23h.

    Tout le monde me dit de me reposer dés que bébé dort mais en effet, le matin je lance les machines, m’occupe de l’éventuelle vaisselle à faire et à ranger. Essaie de bosser un peu (je suis autoentrepreneur en plus de mon job à temps plein donc j’ai repris l’activité que je peux faire de chez moi histoire de ramener un peu de sousous !).
    Je ne vois pas passer ma matinée, parfois je commence à écrire et n’arrive même pas à terminer mon article le jour même (moi qui en fournissais plusieurs par jour !).

    Puis il faut sortir le chien , avec bébé of course vu que je suis solo à la maison. Ayant d’énormes soucis de dos, l’écharpe de portage n’a duré qu’un temps, c’était intenable pour moi et le pauvre toutou n’avait que le temps minimum à ses besoins afin que l’on rentre vite à la maison. Du coup pour son confort à lui aussi (parce qu’il n’a rien demandé et est super patient en prime) et qu’il puisse profiter de dehors un peu et courir, bah c’est sortie de poussette and co’.
    Avec tout ça heureusement mon fils s’est endormi, je remonte et le mets au lit mais il est déjà quasi 14h … J’avale un truc rapide car pas le temps ni la foi de cuisiner et en prime une fois l’heure passée je n’ai plus vraiment faim.

    Si je n’ai aucun RDV (kiné, pédiatre, rééducation périnéale, etc.) et personne à la maison (normal tout le monde veut voir le bout de choux et la famille du barbu vit loin donc ça dure quelques jours) je peux enfin me reposer environ 1h (forcément je ne dors pas je somnole …) avant que mon fils se réveille et qu’on reparte pour un tour de bib, change and co’.

    Et zut alors, c’est déjà l’heure de préparer le dîner !

    Papa rentre, la maison est rangée, le dîner et prêt … Il va taper une sieste de minimum 2h, geek sur son ordi, dîne (parfois seul car je donne le bib’ et je dîne après seule aussi du coup) et râle quand je lui dis que je le laisse gérer son fils pour me coucher et assurer la nuit …

    En effet, y a de quoi péter un câble !

    • Effectivement, il y a plus que de quoi péter un câble! Surtout vu le faible investissement et soutien du papa…
      Alors que 2h seul avec son bébé, c’est dur pour lui, il ne comprend pas que ça puisse être éreintant pour toi?
      As-tu essayé de discuter avec lui? Qu’il comprenne ce que tu vis et prenne un peu le relai… Tu ne vas pas tenir comme ça ma pauvre… 🙁

      • Et oui chaque fois que j’en parle, j’ai le droit « allez tu ne bosses pas toi, c’est bon » ….Je pensais que ses 2h samedi avec son fils qui lui ont parues si dures allaient lui faire comprendre ce que je vis toute la journée mais non … Pour lui son fils était insupportable et il fallait que je lui fasse une hola car il a nettoyé une cocotte et fait une salade ><

        • Y’a quand même un peu de goujaterie/mauvaise foi dans l’air…
          Laisse lui pendant toute une journée qu’il comprenne!
          Le mien ne me fait plus de réflexions depuis un moment, depuis qu’il a compris qu’être au boulot était sans doute plus facile et moins fatigant que rester à la maison s’occuper d’un bébé…
          Courage!

          • Le HIC c’est que même sans bébé je ne me barre jamais toute une journée. Mes amies sont aussi les siennes et en général quand on se voit c’est dîner en couple chez les uns les autres …
            Si je pars sans lui c’est dans ma famille et actuellement ils veulent bien entendu que mon fils soit de la partie ^^

            Enfin, je ne lâche rien !

  • J’ai l’impression de lire ma vie! J’ajouterais la culpabilité de ne pas arriver à recommencer le sport, si non ça ressemble en tout point à ce que je vie….

  • Tu ne te rends pas compte de la chance que tu as ! rester à la maison avec ton fils!……..
    heu SI! j’ai élevé seule mon premier pendant 10 ans en tenant une vie pro et tout le reste et tout la fatigue et tout la maison et tout le financier (et j’ai bien assez culpabilisée!!)
    Alors mon petit dernier, issu de notre couple tout neuf de 3 ans, j’en profite certe! mais cette fatigue! ce manque d’activité autre que le baby sitting intense….mais comment un homme peut ne pas l’entendre, le comprendre!!! foutre son couple en danger avec des remarques persistantes et machistes?
    moi je bosse! qu’il dit! et moi? j’enfile des perles en paillettes sur du fil doré toute la journée donc?
    la semaine je travaille donc je suis fatigué et le week end bah c’est le week end alors faut se reposer…..
    et moi, femme à la maison inactive, j’ai pas accès au terme week end? j’ai déjà oté le terme repos de mpn dico perso!
    il me pousse à reprendre le travail…c’est une honte de vouloir se débarasser de cette culpabilité en retournant bosser 8h/19h, faire garder les gosses pour un salaire pas si bien qui servira à payer les nounous et qui continuera à faire ronchonner son homme! bah oui! car il devra s’occuper des gosses de 17h à19h30, bah oui! il sera bien plus fatigué encore! bah oui! moi non puisque je serais juste au travail …tranquille! pfffffffff
    bref….alors quelle solution? aucune….
    les mecs se plaignent, les femmes culpabilisent, crient , pleurent pis reprennent le cours de leur vie…..ouais!
    quant au couple, bah ça reviendra certainement mais les moments roses , va falloir venir les chercher parce que les histoires de princesses le soir c’est que pour les enfants!

    • Magali, je te souhaite beaucoup beaucoup beaucoup de courage… Je sais très bien ce que tu vis… Ca demande de l’abnégation, mais l’une des solutions est de discuter pour essayer de cmprendre et faire comprendre le point de vue opposé… Pas facile de bosser et de rentrer crevé le soir sans avoir vu ses enfants. Pas facile d’avoir passé une journée harassante à s’occuper d’un petit exigeant sans aucune zone de repos jamais… Et le plus dur c’est de se respecter et de se comprendre…
      Beaucoup beaucoup de courage!

  • Ça fait du bien de lire des articles comme celui ci (même les commentaires ) on se sent moins seul…
    Pourtant j’en ai qu’un de 11mois. Et je n’arrive pas à faire le ménage sauf si je le porte ou le mets dans sa poussette, mais je n’ai pas envie de le faire…le ménage, mais on se sent comme obligé parce qu’on ne travail pas et si on ne le fait pas on culpabilise.
    Ménage, bébé. .. ménage, bébé. ..

    Quand il va à la crèche je suis tellement crevé et soulager que je n’ai pas la force de faire quelque choses

  • Cet article est intéressant, sauf qu’il est orienté « féministe ».

    Les papas aussi sont crevés, il y a aussi des papas qui gardent leur enfant à la maison pendant que maman travaille.

    Stop les clichés !

  • Hahaha?

    C’est dommage de lire une telle « réponse ».

    Je n’aide pas ma femme par rapport à mon enfant, je remplis seulement mon rôle de papa, donc je n’appelle pas cela de l’aide.

    C’est justement ce qu’un papa doit faire, à égalité avec la maman.

    Partage de toutes les tâches, quelles qu’elles soient.

    Donc oui, les papas aussi sont des êtres humains, nous aussi on est crevés, on ne dort plus, fatigués H24.

    Bref c’est dommage que vous vous moquez de moi avec votre  » réponse « .

    • « Hahaha » parce que vous semblez avoir lu mon article avec un certain à priori. 🙂
      J’ai parlé à plusieurs reprises de « parent » parce que j’ai conscience que certains pères sont concernés aussi.
      Il faut aussi comprendre qu’étant une femme, je donne mon avis au féminin, cela ne veut pas dire que j’exclue les hommes de mon propos. 🙂
      Je suis désolée si je vous ai offensé. Je ne me moquais pas de votre propos mais de la lecture que vous avez faite de mon billet que je trouve saugrenue. 🙂

      Vous sauriez, si vous ne vous étiez pas arrêté à ce seul article (que vous n’avez manifestement pas lu dans sa totalité) que je partage votre avis. J’ai un mari présent qui remplit parfaitement son rôle. La situation a été bancale au moment où j’écrivais cet article mais elle ne l’est pas au quotidien, en temps normal. J’ai un mari qui en fait autant que moi et qui est crevé, avec lequel je compatis parce qu’on est dans la même « galère ».
      A l’époque de cet article, la situation ne pouvait qu’être inéquitable: nous venions d’avoir un bébé et j’étais à nouveau enceinte. Mon mari, aussi crevé qu’il pouvait être, n’atteignait pas mon niveau, vous en conviendrez? 🙂 (Il s’est rattrapé depuis et je pense qu’avec quatre enfants dont deux très rapprochés, on est dans la parfaite équité niveau grande fatigue! ^^)

    • Vous noterez tout de même que si VOUS faites partie de ces papas qui prennent leur responsabilités, ainsi que mon conjoint, ce n’est encore pas la majorité en France. Qu’en dites-vous?
      Alors dire que « les papas sont des êtres humains qui sont crevés » oui, sans doute, mais pas tous parce qu’ils sont des pères présents et investis. 🙂

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf − quatre =