La semaine de folie!

La semaine dernière a été pour nous, mais tout particulièrement pour moi, très mouvementée, éprouvante et remplie d’émotions! Il y a des semaines comme ça ou le meilleur côtoie le pire, où tout s’enchaine sans qu’on ait le temps d’y réfléchir…
Autant vous dire que ce lundi commence au ralenti… Je suis sur les rotules avec la motivation et l’énergie d’un poulpe… C’est dommage parce que j’ai accumulé un retard monstre dans tout ce que j’ai à faire…

Bref, Lundi dernier, j’emmenais Noisette chez le pédiatre. Diagnostic: bronchiolite!
You-pi… Première maladie pour Noisette et elle n’a pas fait semblant. Ventoline, Célestène, kiné respiratoire… La totale…
C’était ma toute première bronchiolite en tant que maman… J’ai un peu maudit la crèche. Mes aînées n’ont jamais eu le moindre rhume durant leur première année, absence de garde collective oblige.
Finalement je l’ai pris du bon côté, une semaine de repos pour Noisette, une semaine à profiter de sa présence à plein temps, même si je l’aurais préférée en meilleure forme.
La kiné respiratoire, je m’en faisais une montagne. Finalement c’est assez difficile à vivre mais ça ne dure que quelques minutes, c’était donc très supportable.

Mardi, je me suis retrouvée seule du matin jusqu’au soir, Mister Mii étant parti assister à l’enterrement de son grand-père. J’avoue j’ai un souci avec les enterrements… J’ai assisté à celui de ma grand-mère et quelques années plus tard à celui de mon grand-père (enfin lui avait décidé d’être incinéré donc on a vu du feu). Et c’est tout. J’étais assez proche (géographiquement du moins) d’eux, il m’avait donc semblé logique d’être présente pour leur dire au revoir.
Mais j’ai un souci avec le fait de traverser un pays pour aller dire au revoir à quelqu’un qu’on ne voyait jamais lorsqu’il était vivant, qui ne montrait aucun signe d’intérêt, alors qu’on pourrait très bien lui dire au revoir de là où on se trouve, vu qu’il est mort.
Enfin bref, Mister Mii a assisté à l’enterrement de son grand-père. Celui-là même qui n’en a eu rien à carrer de la naissance de nos enfants.

Mercredi, j’étais à Paris, en coup de vent, pour une journée de folie aux EfluentMums3. J’avais assisté à l’événement l’an dernier et j’avais adoré! D’autant plus que j’en avais profité pour passer quelques jours chez le frère de Mii et son adorable femme. Mais cette année, j’avais décidé de faire le déplacement sur la journée, départ à 8h en avion, retour à 23h… Sur place j’ai pris le taxi avec Sysy et Gena pour ne pas avoir à se coltiner les transports.
Que dire de cet événement, encore mieux que l’année dernière!
C’est une journée spécialement prévue pour nous, blogueuses et blogueurs de la sphère parentale. On s’y retrouve tous, avec nos petits badges pour savoir qui est qui. Ca me donne l’impression d’être dans une sorte de jeu de rôle grandeur nature. Vous savez, quand on se baladait dans des mondes virtuels en réseaux avec le nom du gars qui lui flottait au dessus de la tête? Ben là, pareil mais en vrai, avec le nom sur des badges. C’était irréel et un peu magique. J’ai adoré rencontrer ces dizaines et dizaines de personnes que je côtoie tous les jours par écran interposé. Que ce soit les blogueurs ou les représentants des marque. C’est vraiment très sympathique de pouvoir poser un visage sur un échange d’emails, de pouvoir découvrir qui se cache derrière ces gens avec lesquels on échange tout au long de l’année. Par contre c’est très frustrant parce qu’on a très peu de temps à consacrer à chacun… Il faudrait que cet événement dure une semaine! 😀
En tout cas c’était génial et je dis encore un grand merci à Leslie, Virginie et toute l’équipe Paroles de Mamans pour cette organisation au millimètre près!
Je remercie aussi mon mari d’avoir pris sa journée pour s’occuper de Noisette et qui m’a permis de partir l’esprit serein!

Sans titre 1

Jeudi, hé bien jeudi, malgré la fatigue intense et la gueule de bois sans alcool, il a fallu revenir très vite à la réalité, parce que le soir-même, nous signions notre promesse d’achat pour la maison de nos rêves aka « la ruine ». Désormais ça va pulser sévère parce qu’on a un maximum de trucs à faire en un minimum de temps, avec une semaine de black-out noëlesque au milieu… On va courir de courtiers en courtiers pour obtenir un prêt intéressant (c’est la période, les taux sont au plus bas, on a de la chance!). On va devoir poser une demande de permis de construire très rapidement, aidés pour cela d’une architecte.
Bref, c’est l’effervescence, ça me stresse un maximum, mais c’est un excellent stress! Nos projets se concrétisent! L’inconnu est un peu angoissant, est-ce que les travaux vont être réussi? Est-ce qu’on a fait le bon choix? Est ce que l’architecte va nous proposer des plans corrects? Est-ce que les travaux vont être finis dans un délai raisonnable? Est-ce qu’on va être heureux dans ce quartier qu’on connait peu?
Bon, honnêtement on a pris peu de risques, on se rapproche de notre cher hyper-centre, on va dans un quartier mignon, le seul truc, c’est qu’on risque de mourir d’impatience avant d’emménager… Mais 8/10 mois ça risque de passer vite, je ne m’en fais pas!

Et vendredi… Vendredi il ne s’est rien passé de spécial. Ha si, Mouflette a été malade, j’avais donc deux biquettes à la maison, l’aînée et la benjamine! Mais bon, Mouflette n’est pas l’enfant malade la plus pénible!

La semaine qui commence s’annonce assez remplie aussi. J’ai environ 45 articles en retard sur ce blog. Oui j’exagère, mais je procrastine donc ça prend de l’ampleur… Et plus ça prend d’ampleur et plus je me dis « Fuck, c’est qu’un blog, si j’ai pas envie de publier je publie pas et pis c’est tout! » Sauf que bon, en vrai j’ai un million de trucs à dire mais juste pas le temps de les écrire…
Je vais courir partout, entre courtiers et architecte. Je croise les doigts pour qu’aucune de mes filles ne tombe malade cette semaine… Dans l’idéal il faudrait que j’aille chez le médecin car j’ai une bronchite qui traine depuis plusieurs jours… Mais je ne veux plus voir le médecin couillon qui m’a probablement refilé un placebo de pilule du lendemain, et ma généraliste adorée est loin… Et je ne suis pas motivée pour chercher un autre médecin… Je vais donc continuer à cracher mes poumons par petits morceaux.

Bref, et vous, votre semaine s’annonce comment?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

36 Discussions on
“La semaine de folie!”

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× trois = vingt un