21 semaines – Demander ou non le sexe du bébé?

La semaine prochaine aura lieu  ma deuxième échographie. On aurait pu connaître le sexe de notre bébé lors de la précédente échographie mais ce(tte) petit(e) coquin(e) avait le cordon ombilical qui passait entre les jambes, cachant subtilement son identité sexuelle.

Au début, je ne voulais pas connaître le sexe de ce petit Pépin. Nous avons su pour les trois premières. Pour MissCouette et Noisette, nous l’avons même su dès la première échographie. Je voulais tellement des filles que je pensais qu’il me faudrait me faire à l’idée d’un garçon le cas échéant. Et quelle joie de donner une identité à ces petits bébés, à imaginer ces petites filles, à se projeter…

Mais cette quatrième grossesse est très probablement la dernière et j’avais envie de connaître la surprise. De voir l’émotion que c’est de découvrir si son bébé est un garçon ou une fille à la naissance.

Sans titre 14

Le souci c’est que Mister Mii veut absolument savoir, lui, et trouve mon idée de garder le secret totalement saugrenue. On a la possibilité de savoir, pourquoi attendre? Il n’aime pas particulièrement choisir un prénom (alors que moi j’adore!) et préfère donc limiter le choix à un seul sexe… Et puis l’argument émotionnel ne lui parle absolument pas…

Et puis, lors de la première échographie, et contre tout attente c’est moi qui ai demandé s’il était possible de savoir…

Vu comme cette grossesse est pour le moment hyper abstraite à mes yeux, peut-être qu’en savoir un peu plus sur ce bébé que je porte m’aiderait à me projeter un peu mieux et à lui donner plus d’existence dans mon esprit?
Plus j’avance, plus je sens ce petit Pépin bouger et plus j’ai envie de savoir, pour lui donner une identité, pour me projeter, pour pouvoir parler de mon futurs fils ou de ma future fille. Pour projeter notre famille dans cette vie à six, cinq filles? Quatre filles et deux garçons?
J’ai besoin de savoir qui j’ai dans mon ventre… Pour préparer son arrivée mentalement et matériellement…
J’aurais aimé faire partie de celles qui peuvent garder la surprise mais je ne m’en sens pas capable, la grossesse est quelque chose de trop abstrait pour moi et j’ai besoin de points d’ancrage pour la rendre concrète.
En soi attendre une fille ou un garçon n’a pas d’importance, je veux évidemment un bébé en bonne santé et je sais que je serai folle de joie, que ce soit un petit garçon ou une petite fille. Mais j’ai besoin de le savoir pour me faire à l’idée, pour nous imaginer tous les six…

Mon mari est dans cet état d’esprit également, je crois, même s’il se cache derrière des arguments pragmatiques.
Les filles sont très demandeuses aussi, Mouflette refuse la surprise, elle veut savoir tout de suite, et MissCouette me demande souvent si c’est un bébé fille ou un bébé garçon. Je crois que savoir leur facilitera à elles aussi l’anticipation.

Bref, si le petit Pépin ne se cache pas cette fois encore, nous saurons très certainement son sexe mercredi prochain! En espérant évidemment qu’il soit en bonne santé, c’est le principal… Cela va de soi. Néanmoins, qu’il le soit ou non, ça sera important pour moi de savoir si c’est mon fils ou ma fille. C’est difficile d’expliquer pourquoi.
Il est déjà notre fille ou notre fils et savoir nous permettra de le connaître un peu mieux!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

55 Discussions on
“21 semaines – Demander ou non le sexe du bébé?”
  • C’est un choix de couple, très personnel…
    Nous, lors de mes 2 grossesses, nous avons gardé la surprise. J’ai trouvé ça extraordinaire de découvrir nous-même le sexe de notre bébé, après avoir découvert en premier sa peau, son visage, ses petites mains…et hop! on soulève le petit drap blanc posé sur ce petit être merveilleux et on découvre ce que la nature nous offre, garçon ou fille, ce fut le moment le plus magique de la naissance.
    Voir ma maman rentrée quelques minutes après l’accouchement et lui dire qu’elle a une petite-fille, voir l’émotion dans ses yeux et ainsi de suite avec notre famille, les amis…
    Attendre quelques instants avant de donner son prénom, observer son visage et se dire que c’est le bon choix ou pas…et revenir sur un autre prénom choisi pendant la grossesse et se dire que oui, ça lui ressemble vraiment…
    Le principal est que ce petit bébé soit en forme, et le choix de connaitre ou pas le sexe avant la naissance ne se juge pas et ne regarde que vous. Je suis curieuse de savoir ce que la vie va vous offrir!

    • Ton témoignage est magnifique! Et ce sont ces histoires là qui me donnent envie d’attendre…
      Mais comme tu dis c’est un choix de couple et je n’ai pas réussi à convaincre mon mari… Et finalement je suis assez contente de savoir bientôt, je suis très impatiente, pas parce que le sexe m’importe, mais parce que j’ai hâte de savoir si ce bébé est notre fils ou notre fille…
      Mais ça serait drôle qu’il continue à se cacher! 😀

  • J’ai toujours eu besoin de savoir le sexe de mes bb pour reussir à me projetter, meme si le faite que ça soient une fille ou un garçon m’importait tres peu.
    Pi au final, a chaque echo morpho, quand l’echographe allumais la sonde, c’etait pile sur l’entre jambe par vue de dessous, inutile de te dire que meme si on aurais pas voulus savoir, c’etait louper pour le coup lol
    Est pour blanche, j’avais tellement l’habitude de voir un zizi au echo, que je sceutais partout pour voir ou il etait, c’est mon gyneco qui m’a dit « tu sait pauline,si tu voie rien c’est qu’il n’y a rien. » J’etais perturbé je cherchais ce zizi de partout sir l’ecran lol

  • J’ai connu les 2 situations 🙂 Pour ma première grossesse, besoin de me projeter, de trouver un prénom (comme toi, j’adore), choisir une déco de chambre… on voulait savoir et on a su à la 2ème écho! Pour la seconde, envie profondément différente : on voulait garder la surprise. J’ai adoré pouvoir m’imaginer avec un enfant tantôt garçon tantôt fille, au fil des mois. C’était un peu plus dur pour ma fille aînée, un peu impatiente mais au final, elle a aimé aussi. Au moment de la naissance, ce fut une émotion intense et indescriptible de découvrir nous-même le sexe de notre bébé. J’an ai encore les larmes aux yeux quand je le raconte. S’il devait y avoir un troisième bébé (mais je pense que non), nous voudrions encore une fois garder cette magie.
    Après, c’est un choix très personnel et qui peut évoluer dans le temps. Par contre, la famille peut être assez relou à faire des pronostiques pendant 9 mois (enfin moi 7 mois et demi avec mon bébé pressé!)…

  • Et bien personnellement j’ai vécu les 2.

    Pour mon fils aîné, nous n’avions pas demandé, nous avions préparé les 2 prénoms. Et lorsque la sage-femme m’a dit que c’était un garçon j’étais encore plus sur un nuage. Un premier bébé, un garçon (moi qui viens d’une famille de 3 filles) j’ai eu l’impression de flotter dans le surnaturel pendant quelques jours. Et c’était très chouette!

    Pour ma fille je voulais savoir. Bon et le papa (pas le même que mon fils) n’était pas du genre à vouloir garder la surprise (« mais c’est complètement con puisqu’on peut savoir »). Du coup on s’est projeté, on a pu préparer le grand frère. Et c’était très agréable de pouvoir se projeter en effet avec ma fille!! Du coup c’est vrai que comme c’est un deuxième bébé, et qu’on savait le sexe, je n’ai pas vécu ce moment de flottement complet de: c’est moi qui ai fait ça, et en plus c’est une fille???!!! Mais l’euphorie totale d’avoir un deuxième enfant, je l’ai vécue tout autant (mais pourquoi se droguer????).

    Voilà en tout cas ne te dis pas que tu n’es pas « capable » d’attendre, tu n’en as pas envie c’est tout, et rien de moins beau là-dedans. Qu’on sache ou pas, on s’extasiera pareil sur la bouille de ces petits bébés, leurs accomplissements, leurs mimiques, et c’est ce qui compte!
    bonne journée

  • Pour le Poc j’avais vraiment besoin de savoir. De lui donner un prénom, de l’imaginer, me préparer… je comprends à 100% tes raisons, j’avais les mêmes! Si un jour on a un autre enfant, je veux garder la surprise. Parce que maintenant on sait ce que c’est un bébé, un enfant, la découverte, le chamboultout… alors j’ai envie d’avoir un peu de « magie » à la naissance, d’inattendu … et ce serait un sacré challenge pour la curieuse que je suis!

    • 😀 Je crois aussi que la grossesse rapprochée joue énormément dans ce besoin de savoir… Pour les trois premières je ne m’étais même pas posé la question, pour Mii il était hors de question de garder la surprise et mon impatience était satisfaite de cette option.
      Cette fois, j’aurais aimé garder la petite magie dont tu parles, surtout après avoir lu des témoignages de mamans ayant voulu garder la surprise…
      Mais ce bébé me semble tellement abstrait, j’ai encore tellement l’impression d’être à nouveau enceinte de Noisette, c’est le flou dans mon esprit, je pense que savoir me permettra de lui donner une identité propre et de ne plus « confondre » ce bébé avec Noisette.
      Ca doit semble un peu idiot! 😀

  • J’espère en tout cas qu’elle/il ne va pas prouver que c’est un(e) coquin(e) et qu’elle/il sera dans une position où vous pourrez voir de qu’il s’agit !

  • Dans l’absolu, j’aurais aussi voulu connaître la surprise. Après tout, nous avions déjà une fille et un gars. Et puis, ça doit être magique de découvrir le sexe à la naissance… Oui mais… J’avais énormément de mal à me projeter dans cette grossesse et à réaliser… Et puis j’étais persuadée que ce bébé était de tel sexe et du coup je me disais que si je me trompais je risquais d’être décontenancée à la naissance. Bref, nous avons choisi de demander. Et je suis ravie ! J’arrive enfin à commencer à me projeter. Pour moi je crois que finalement c’est indispensable de savoir qui se cache dans mon bidon pour me préparer à l’accueillir…
    Bonne écho 😉

  • Nous aussi nous avons connu les 2…après un garçon et une fille, pour bébé 3 (non prévu mais vite assumé! ) nous n’avons pas voulu savoir…Ayant déjà le duo gagnant, tous le monde a compris! Même les « parieurs »…lol
    Nous voilà tous les 4 partis à chercher un prénom mixte, à préparer une chambre neutre…à en parler comme de bébé Morgan(e) pendant les 6 mois qui ont suivi…
    Mais quel plaisir de découvrir ce petit kiki quand elle me l’a mise au sein…je vous cache pas, j’ai mis 5 bonnes minutes à lui demander d’ailleurs ce que c’était!!! Comme quoi, cela peut être secondaire de savoir…;-)

    Bonne suite en tout cas…mercredi va venir vite!

    • 🙂 C’est vrai qu’à la naissance, curieusement, je ne m’imagine pas pressée de savoir, mais le bébé est là, concret, et finalement le sexe passe totalement au second plan… Je le comprends tout à fait!

  • Si quatrieme il y a un jour ici, je ne demanderai rien je crois. Je voulais déjà le faire pour le Mistouflon mais le papa voulait savoir.
    On a tout le matériel qu’il faut, l’organisation je crois, côté fringue je ne suis pas sectaire, et fille ou garçon ça n’a jamais eu d’importance pour moi, donc je crois que je suis prête 😉

  • Je suis dans le même état d’esprit que toi ! Jeudi prochain je passe ma 2ème écho et, bien que ça m’importe peu, j’ai très très envie de savoir si j’attends une petite fille ou un petit garçon ! Je vais ensuite pouvoir penser au prénom, à la déco de la chambre, faire des petits achats… ! Bref occuper mon congé mat ! On s’est posé la question de garder la surprise mais je n’en suis tout simplement pas capable par contre si on ne peut pas le voir jeudi prochain alors ça sera un signe et on ne forcera peut être pas ! Certes la magie autours de la naissance quand on ne sait pas ça doit être top mais ce n’est pas pour moi ! Je trépigne, je trépigne, je trépigne !

  • Rhooo déjà?! Moi aussi, j’ai hâte de connaitre le petit secret de petit bébé !
    J’ai connu les 2 situations. Pour ma 1ère grossesse, c’était inenvisageable de garder la surprise, ça ne m’a même pas un peu effleuré l’esprit. Quand, à la visite du 4ème mois, mon gynéco m’a demandé si je voulais connaitre le sexe de mon bébé, ce fut un grand « OUI »!! J’attendais une petite fille et j’étais + que ravie (je rêvais d’avoir au moins une fille, je pense que le fait de venir d’une famille de filles aide :p) J’avais envie de le crier au monde entier 😀
    Pourtant 3 ans et demi + tard, pour la 2nd grossesse, je n’avais absolument aucune envie de connaitre le sexe de mon bébé. Je voulais garder un peu de mystère, un peu de magie. Mais il était impensable pour le papa d’attendre 9 mois ! Mais moi aussi, j’étais bien camper sur mes positions, je ne voulais pas savoir ! Alors on a coupé la poire en 2, lui saurait, mais moi pas. Il devait donc tenir sa langue pendant quelques mois. Chose qu’il a réussi sans problème :p Il a trouvé la tactique parfaite, comme avant de savoir le sexe, il a continué de dire « il/mon fils » ou « elle/ma fille » en parlant du bébé, en alternant les 2, jusque la fin de la grossesse. Cela faisait bondir nos amis et notre famille mais cela nous a bien fait rire :p
    Et il est vrai que la découverte de son bébé « sans sexe » à la naissance est magique. Quand on me l’a posé sur le ventre, je ne voyais ni une fille, ni un garçon, je voyais mon bébé, les yeux grands ouverts, c’était magnifique.
    Cela n’a pas été trop difficile pour ma grande, quand elle nous posait la question, on lui répondait simplement qu’on ne savait pas. Par contre, je ne sais pas si à cause de cela mais elle n’était pas très investie dans ma grossesse, elle ne parlait que rarement du bébé (bon, elle était petite aussi)
    Et pour couronner le tout, on a gardé les prénoms choisis secrets jusqu’à la naissance :p

    • C’est un belle histoire!
      Je crois que je serais capable de tuer le papa s’il savait et moi pas! Mais je suis très admirative de votre self contrôle à tous les deux!
      Ici on garde les prénoms secrets aussi, parce qu’on trouve ça chouette de garder un secret et aussi parce qu’on change d’avis à la dernière minute! ^^

  • Hé hé hé. Comme je te l’ai dis, pour moi, il me faut une surprise. En fait ç’aurait été un vrai drame que l’échographiste gaffe. Heureusement que l’amoureux ne voit pas de problème à attendre la naissance pour savoir. XD
    Par contre, comme dans un commentaire précédent, les proches (et moins proches) peuvent être franchement relous. J’ai eu droit aux pronostics, au coup du pendule (pour Surprise) par ma tante, à des râleries (mais c’est pour riiiiire hein… Ouais… on y crois…) (de la part de la même tante) (pour Mystère) comme quoi on est enquiquinant à pas vouloir savoir pasque ça les empêche EUX de se projeter… (euh…. excuse moi mais c un peu MOI qui le porte, c’est MON enfant et celui de l’amoureux, pas le tien donc tu feras avec ou plutôt sans savoir si c’est fille ou garçon…)
    Ah, et puis les gens qui ne te croient pas quand tu dis que tu te fiches complet d’avoir une fille ou un garçon, non vraiment, zéro préférence. ben non c »est pas possible hein! Vu que tu as déjà un garçon FORCEMENT tu veux une fille maintenant… (rhaaaaaa)
    Enfin, les pronostics, pour finir, ça me fait plutôt rigoler maintenant. 😉

    • Haha!! Je vois très bien!!
      J’ai déjà pas mal de pronostics à 5 mois de grossesse alors j’imagine bien! Et je crois que mon entourage serait relou si on gardait la surprise… Déjà que ma mère ne m’a pas cru quand je lui a dit qu’on n’avait rien vu à la première écho, genre on veut lui cacher! ^^
      Pour ce qui est du sexe, après trois filles, les gens nous souhaitent de tout cœur un garçon, et espèrent qu’on va pouvoir arrêter après! Hahahahaha!! 😉

  • Je crois qu’à ta place, j’aurais eu besoin de savoir parce que si c’est un garçon, il va te falloir un peu de temps pour t’y faire et surtout tu vas avoir du shopping à faire ! C’est vrai que connaître le sexe permet de se projeter, de parler plus concrètement de son bébé. Nous on a gardé la surprise seulement pour Titange (bb3), mais c’est surtout parce qu’on avait déjà eu une fille et un garçon. Je l’ai très bien vécu, à aucun moment je n’ai voulu savoir, et j’étais intimement persuadée de porter un garçon, et effectivement c’en était bien un ! Découvrir le sexe à la naissance, c’est magique, c’est excitant, c’est une très belle surprise. Pour un éventuel bb4 je ne sais pas encore ce que je déciderais. Sinon il y a une 3ème option : j’ai une amie qui avait fait le choix de connaître le sexe mais de le garder secret pour la famille et les amis. C’est cruel je trouve ! 😉

    • Haha, j’avoue je ne sais pas si je pourrais garder le secret pour notre entourage! 😉
      Par contre, effectivement, si c’est un garçon il va me falloir un petit temps d’adaptation mentale et je préfère le vivre pendant la grossesse qu’à la naissance… Je suis sûre que je serai la plus heureuse du monde! Mais comme cette grossesse surprise m’a déjà pas mal destabilisée, je crois que le fait de porter un garçon serait une petite « destabilisation » de plus et j’aurai besoin de me projeter avec notre fils. 🙂

  • Nous on a gardé la surprise pour le 1er et on la garde encore pour n°2… Moi j’adore les cadeaux surprises, je suis du genre à fermer les yeux jusqu’au dernier moment pour découvrir mes paquets à Noël ^_^. Et puis justement je ne veux pas trop me projeter sur mes enfants à venir, les accueillir comme des êtres à part entière et pas trop sexué déjà… Et c’est vrai que c’était magique de voir mon bébé sur mon ventre et plusieurs secondes après de le soulever pour découvrir. Mais bon c’est un cheminement, une construction tout à fait personnelle. Je n’ai pas ce besoin là mais j’en ai certainement d’autres ! Par contre je confirme que l’entourage peut être lourd, ici BM qui nous a sorti « machin m’a dit que vous saviez mais que vous ne vouliez pas le dire »… Bref mais bon de toute façon j’imagine que quoiqu’il se passe, tu auras des réflexions genre « encore une fille » ou « enfin un garçon » ou pire mais je ne préfère pas les imaginer.

    • Haha oui j’imagine déjà bien les réflexions qu’on va se taper! On n’en a pas trop eu pour Noisette, curieusement, mais là on s’en prend déjà plein la figure alors qu’on ne sait même pas encore! 😀

      J’adore aussi les cadeaux de Noël pourtant, mais là je sais pas, j’ai besoin de savoir je crois! 😉

  • Moi je n’arrive toujours pas à me décider. J’ai encore 10 jours avant la prochaine écho, mais vraiment, je ne sais pas ce que je veux.
    C’est hyper confus dans ma tête.
    D’autant que je dois prendre cette décision seule. Le papa ne viendra pas à l’écho, et comme il était pas hyper partant pour cette grossesse, je gère un peu tout toute seule. (Même s’il m’a dit qu’il ne voulait pas savoir) (Mais qu’il espère que ce soit une fille) (Mr contradictions bonjour!)
    Je crois qu’au fond, comme j’aimerai une fille aussi (dans l’idéal) (ça ne veut pas dire que je n’aimerai pas un garçon, évidemment) j’ai peur d’être déçue. Même si ces 4 mois restant me permettraient du coup de me faire à l’idée, je pense que je réagirais mieux si j’avais la surprise.
    Et en même temps, j’ai envie aussi de pouvoir me projeter, acheter des petites choses un peu sexuées, pouvoir faire des choix sur mes futurs projets tricot aussi. Et pouvoir me décider pour un prénom.
    Autant, le prénom féminin est déjà défini depuis très longtemps, autant je galère à m’arrêter sur un prénom masculin. Et j’ai peur de ne pas en avoir trouvé un d’ici Juillet si je ne sais pas le sexe du bébé.
    La première écho a été faite un poil tôt d’après l’échographe. Et je n’ai même pas pensé à demander si on voyait quelque chose ou pas.
    Peut être que là, bébé choisira pour moi de se laisser voir ou pas, et que ce soit évident à voir ou pas! 🙂
    C’est dur, de se décider!! 🙂

    • Ca n’est pas facile en effet! Et je suis un peu dans le même questionnement que toi… J’ai envie d’avoir la surprise mais j’ai envie de savoir aussi!
      Pas facile…
      On a su pour les 3 premières alors je crois qu’on laissera le bébé décider s’il veut se montrer ou non cette fois ci… 🙂

  • Je trouve très courageux de ne pas demander le sexe,j’ai des amis très proches qui l’ont fait récemment…sauf qu’ils voulaient tellement une 2eme fille qu’ils sont encore sous le choc que ça soit un petit gars.Le bébé a 1mois 1/2 et le papa n’est pas encore à l’aise avec cette idée (pour la maman ça a été plus rapide),je me dis donc que de le savoir pendant la grossesse laisse le temps de mieux se projeter.

  • On a choisi de garder le mystère.
    1ere écho : souhait respecté
    2ème écho : souhait respecté
    3ème : Le con…Il a fait l’étoile de mer…

    Donc on a un garçon qui arrive dans maximum 40 jours et pas de prénom…tout va bien…

  • Ici on adore les surprises ! Nous n’avions pas demandé le sexe pour notre premier bébé, et nous avons tellement aimé le découvrir le jour J que nous réitérons ! 🙂 J’étais tellement persuadé d’attendre un petit garçon que je te laisse imaginer ma tête lorsque c’est une petite fille que j’ai découvert sur moi ! J’ai adoré ce moment, c’est un sentiment INCROYABLE ! Alors bien sûr c’est difficile parfois de ne pas savoir, et je ne te cache pas qu’à chaque écho nous gardons les yeux grands ouverts.. mais en vain ! C’est impossible de voir quoique ce soit pour des néophytes comme nous ! Et puis le gynéco ne prend aucun cliché « compromettant » 😉 Pour les vêtements, aucun problème pour choisir (ça sera du blanc, du gris, du bleu ciel…), en revanche pour la chambre c’est plus compliqué je trouve ! En tout cas j’ai bien hâte d’être à dans 2 mois pour la « découverte » !!! 🙂

  • Toutes ces questions autour de la grossesse et du sexe du bébé, c’est marrant quelque part.
    Entre ceux qui veulent savoir parce qu’on « est au XXIe siècle quand même !  » (avec un air outré), et ceux qui sont complètement contre « pour la surprise » (même air outré).

    Pour la miss, nous n’avons pas voulu savoir. J’avais toujours entendu ma mère dire que c’était merveilleux à la naissance, et ça arrangeait Chéri de ne pas savoir. Garder la surprise nous a permis de ne pas trop nous projeter. Ou plutôt d’en faire 50/50 avec fille et garçon. Et, comme dans les films à l’eau de rose, entendre « c’est une petite fille » (ou un garçon) à la naissance. Ca paraît bateau, mais la voix de la sage femme à ce moment restera gravée à tout jamais.

    Après, il est toujours possible qu’un seul membre du couple connaisse le sexe du bébé; c’est ce que mes parents choisissaient. Il faut être sûr de ne pas gaffer. ^^

  • Je pense que si jamais j’ai la chance de retomber enceinte qui sera surement la dernière, je vais vraiment me poser la question. D’un côté, quand tu connais le sexe du bébé tu peux commencer à bien te projeter et surtout à acheter des petites choses et ca fait surtout plaisir à ta mère 🙂 Mais en parallèle, c’est bien aussi la surprise 🙂

  • Je voulais tellement une fille, que je ne pouvais pas laisser durer le suspense ! J’avais trop envie de savoir pour commencer à faire du shopping, préparer sa chambre ! Et j’étais super heureuse de savoir que c’était une fille !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


neuf + trois =