Bugaboo Bee3, la citadine par excellence!

Il y a quelques temps, j’ai reçu pour la tester, une Bugaboo Bee3.
Je pourrais jouer les blasées qui testent tellement de trucs que, bah, c’est jamais qu’une poussette de plus à éprouver… Mais ça serait un gros mensonge.
J’ai une vraie passion pour Bugaboo depuis que je connais cette marque. Leur style, leur ancrage dans l’air du temps, leur façon unique de mêler artistique et pratique, le goût du luxe, tout simplement… Alors quand ils m’ont dit « Vas-y, dis nous quel habillage tu veux et on t’envoie la Bugaboo Bee3 de ton choix », je suis d’abord restée très circonspecte.
J’ai choisi la couleur du châssis, celle du siège puis celle du canopy. Déjà ça a bien dû me prendre une semaine, parce que je n’arrivais pas à me décider « Siège gris avec canopy rose, ça sera chouette non? » « Oh non, châssis noir, siège noir et canopy jaune, ça aura la classe des F1! » « Han, non, je sais, siège rouge, châssis alu et canopy noir, la classe inattendue! »
J’ai pompé l’air à Mouflette, à Mister Mii, jusqu’à ce qu’il tranche dans le vif: « Moi ce que je trouve canon c’est le châssis alu, le siège noir et le canopy jaune! »

J’ai à peine eu à attendre deux semaines que la citadine par excellence se retrouvait dans mon salon, et il a fallu que je me pince pour y croire, un peu comme il avait fallu que je me claque la joue pour bien réaliser que, oui, la Bugaboo Cameleon3 était bien en ma possession!

 

Evidemment, en bonne fan de la marque, j’ai des attentes très hautes concernant ses poussettes… Hé bien oui, si je les aime tant c’est parce que leurs produits ne sont jamais décevant, toujours au top! Je ne deviens pas fan de n’importe quoi quand même! Donc fatalement, mes exigences face à la Bugaboo Bee3 étaient très très élevées.

Voyons en plusieurs points si elle tient ses promesses, la belle des villes!

Esthétique:

Ca peut sembler accessoire, mais pour moi c’est important, le design d’une poussette en dit long sur l’état d’esprit de ses concepteurs. L’ont-ils bâclés? La veulent-ils classique ou moderne?
Clairement, la Bugaboo Bee3 s’inscrit dans un design moderne et épuré. Elle va à l’essentiel tout en ayant ce look racé qui fait la signature des Bugaboo.
J’aime le fait que chacun puisse la personnaliser à loisirs. En effet, les choix de couleurs dont je parle en préambule permettent jusqu’à 64 combinaisons différentes, entre les deux couleurs du châssis (noir ou alu), les 8 couleurs de la capote (Rouge, gris, bleu clair, rose, kaki, beige, noir ou jaune) et les 4 couleurs du siège (noir, gris, kaki ou rouge), cela permet de faire une poussette qui nous ressemble!
Elle a un look léger, dynamique et ludique… Elle porte bien son nom, on dirait une jolie petite bête prête à se faufiler partout!
Bref, j’adore!

 

Maniabilité:

C’est l’un des atouts premiers de toute Bugaboo, la maniabilité.
La Bee3 répond parfaitement et brillamment à ce critère. Elle est d’une maniabilité hyper fluide, vraiment très agréable à pousser.
Si cette qualité se retrouve de plus en plus souvent dans les poussette citadine (c’est un pré-requis pour rouler en ville!), la Bugaboo Bee3 se démarque de par ses suspensions. En effet, très peu (voir aucune) poussette citadine n’offre de suspension, ce qui est pourtant très important pour franchir facilement les trottoirs de la ville, les culs de poule (oui alors à Toulouse la moitié des trottoirs sont déglingués…) et autres obstacles.
C’est tout aussi important pour le confort de celui qui conduit que de l’enfant, d’ailleurs…
Bref, sur ce point, la Bee3 fait un sans faute!

Confort/sécurité:

L’un des autres (nombreux) atouts des Bugaboo, leur confort à toute épreuve que ce soit pour celui qui conduit ou pour le bébé.
Le guidon d’un seul tenant permet un grand confort pour le pousseur, en effet, on peut facilement conduire d’une main (ce qui va aussi dans la case maniabilité), et la dragonne sécurise drôlement, on est sûr de ne pas lâcher la poussette!
Les roues avant peuvent être bloquées, pour les sentiers difficiles, par exemple.

Sans titre 1

La capote est anti-UV (UPF50+), extensible et déperlante, afin de permettre à l’enfant d’être complètement protégé du soleil ou du vent.

Sur la première photo, on note le côté déperlant. Sur la seconde, la capote est « normale », sur la troisième on voit la fermeture éclair qu’il faut ouvrir afin d’arriver à l’extension de la capote que l’on voit sur la quatrième photo:

Sans titre 41

Sans titre 37

Sans titre 34

Sans j2

L’assise du siège est réversible, face à la route ou face aux parents. Pour moi c’est vraiment un point très important parce qu’avant 2 ans, je n’aime pas beaucoup mettre mes bébés face à la route… Et je trouve vraiment plus confortable et rassurant pour le bébé d’être face à ses parents tant qu’il en a besoin (et il cesse rarement d’en avoir besoin à 6 mois…)
Evidemment le siège est inclinable, seulement la partie dorsale, afin de permettre au bébé d’être dans la position la plus adéquate pour lui.

Le siège est super molletonné, parfait pour le dos et les petites fesses de son occupant.
Il est réglable en hauteur et en profondeur afin de grandir avec le bébé. Parfaite dans les moindres détails, ma Bugaboo Bee3!

Le guidon est également réglable en hauteur, ce qui est bien pratique! D’autant que c’est une manœuvre très facile, ce qui permet d’ajuster à la taille du conducteur en 2 secondes, mais aussi de « refermer » le guidon en un clin d’oeil afin que la poussette prenne encore moins de place une fois pliée.

Sans titre 39 Sans titre 38

Le harnais 5 points pour attacher l’enfant est bien sécure aussi, aucun risque que l’enfant se balance en avant ou tombe d’une manière ou d’une autre. J’aime le fait que les quatre points d’attache soient indépendants, on peut, si on le souhaite (avec un enfant plus grand par exemple), n’attacher que la « ceinture » et laisser les épaules libres. Et si, comme moi, on est une flippée de la sécurité et qu’on veut éternellement attacher son enfant dans tous les sens, c’est quand même bien plus pratique d’attacher chaque point séparément, ça évite le tour de force consistant à forcer un bébé récalcitrant à mettre ses bras DANS la bretelle… Là c’est la bretelle qui vient sur l’enfant, beaucoup mieux!

Le frein est très facilement accessible, ce qui est très sécurisant lorsqu’on a besoin de freiner en urgence. Ou tout simplement lorsqu’on arrête la poussette, un petit coup sur le frein, avec le pied, et elle est bloquée et ne risque plus de rouler toute seule (c’est très important de bloquer le frein dès qu’on s’arrête et pas possible facilement avec une grande partie des poussettes). Pour débloquer le frein, c’est aussi simple, ce qui ne décourage pas à l’utiliser!

Sans titre 42 Sans titre 43

Panier de stockage:

Le panier de stockage fait 22 litres, c’est donc plutôt très bien pour un panier de poussette.
Le truc déplaisant, c’est que lorsque l’enfant est face au parent, il faut faire le tour de la poussette pour mettre les courses ou autre dans le panier…
Il est tout de même bien pratique et permet de stocker pas mal de trucs…
Mais vu que je l’utilise exclusivement en mode « face au parent », j’avoue que ça m’agace un peu.
Bref, ce n’est pas le point fort de cette poussette.

Sans titre 36

Solidité:

Aucun souci, la poussette est aussi solide en réalité qu’en apparence.
Malgré sa ligne légère et et épurée, on sent bien que le châssis en aluminium est solide. Et ce n’est pas qu’un sentiment.
Alors, je ne l’ai pas fait exprès, mais j’ai lâché la poussette, ouverte (sinon ça serait trop facile) dans mon escalier (Noisette était dans la PESN, je vous rassure!). Elle a donc sauté, re-sauté et a atterri en bas des marches. J’étais dépitée, je l’avais depuis 2 semaines et bam, je cassais ma super poussette… En fait non, ça ou rien c’était pareil, elle est intacte!
Bon c’était un accident mais ça m’a permis d’éprouver sans le vouloir la solidité de la Bugaboo Bee3… Je ne vais pas faire une vidéo démonstrative hein, croyez moi sur parole!

Pliage/encombrement:

Le pliage de la Bugaboo Bee3 est très facile. On referme la partie dorsale, on tire sur les « languettes » se trouvant de chaque côté du guidon, on plie, et hop, c’est plié… Pour la déplier, c’est encore plus simple, il suffit d’appuyer avec le pied sur la barre centrale et de tirer sur le guidon, et hop, elle est ouverte!

L’encombrement est vraiment minimum… Alors certaines poussettes se plient et permettent un encombrement encore moindre, c’est certain, mais elles ne proposent pas ce degré de confort et cette facilité d’usage, donc bon.
Disons que pour une poussette aussi complète et confortable, elle prend vraiment peu de place.
Son pliage relativement « à plat » permet de la glisser facilement dans le coffre par exemple, ou de lui trouver une place dans un placard.

Le gros plus de son pliage, c’est qu’on peut facilement se servir du guidon comme poignée pour la transporter ensuite. Très pratique!

Pour moi elle remplit les critères de pliage et de faible encombrement dans sa catégorie. Haut la main!

Modularité:

La Bugaboo Bee3 est très modulable, en effet, on peut désormais (en comparaison de la Bee tout court) lui mettre une nacelle pour une utilisation très confortable dès la naissance. Certains préféreront le nid d’ange, c’est possible aussi!
Et elle s’adapte à plusieurs modèles de sièges-auto dont le Pebble de BébéConfort ou le Cybex Aton, par exemple.
C’est un vrai plus en comparaison des autres citadines qui permettent très rarement un tel confort. Pouvoir clipser un siège-auto sur sa citadine c’est quand même très important!

Poids:

La Bugaboo Bee3 fait 8,7 kilos. Ca n’est pas ce qu’il y a de plus léger en la matière et j’aurais bien aimé 2 kilos de moins… Mais vu le niveau de confort, les suspensions, le siège réversible, etc… Je crois qu’à un moment donné, il faut faire un choix! et je suis contente qu’ils aient privilégié un confort hors norme plutôt qu’un hyper faible poids.
Par ailleurs, pour une citadine, 8,7 kilos ça reste honorable.

Elle permet de porter un bébé de la naissance jusqu’à ses 17 kilos (soit environ 4 ans.)

Prix:

Parlons de ce qui fâche… Oui la Bugaboo Bee3 est onéreuse, je ne vais pas vous mentir. Le prix varie selon les options choisies: 629€ pour le châssis alu, 689€ pour le châssis noir. Si on veut ajouter la nacelle, il faut compter 220€ de plus.
C’est un investissement, mais compte tenu de son confort, de sa solidité (et donc longévité), de sa praticité sans égale, je trouve le prix finalement assez raisonnable en comparaison d’autres poussettes au même prix qui sont peut-être confortables mais dont on cherche la maniabilité et le faible encombrement…
C’est un choix donc.

 

En résumé:
Une poussette citadine parfaite: maniabilité extrême, confort pour le conducteur et pour le bébé, hyper-sécurité, un pliage facile, tout comme une utilisation enfantine. Un poids et un encombrement très raisonnables. Le tout avec une esthétique sans pareil. On aime ou on n’aime pas, mais la Bugaboo Bee3 laisse rarement indifférent!

En bref, elle a tenu face à mes exigences, et clairement, elle tient toutes ses promesses!


Bugaboo Bee3 offerte par Bugaboo. Reconnaissance éternelle!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

17 Discussions on
“Bugaboo Bee3, la citadine par excellence!”
  • Ah la chaaaaaance !!! Elle est vraiment topissime cette poussette !! Par contre je bloque sur le prix… Pour numérobis, je vais garder mon vieux landau Bébé Confort, mais j’avoue qu’il est terriblement encombrant. Heureusement, j’habite dans une petite ville de province donc ça ne me posera pas de souci ! (sauf pour le chargement/déchargement dans le coffre…). Ensuite et bien ça sera ma fidèle Maclaren qui prendra le relais ! 🙂

  • Ah la la elle est extra et je ne regrette pas mon investissement. Pour mon chéri, c’est sa poussette préférée.
    Maintenant j’aimerais acheté un nouveau canopy, le globe trotter me fait de l’oeil.

  • Je trouve qu’elle est canon mais je trouve toujours un bémol aux Bugaboo : je trouve l’assise super basse! Moi qui ait des problèmes de dos, j’ai eu peur de ne pas réussir à mettre bébé si bas, du coup, on a trouvé un autre modèle! :/ Tu la trouves comment de ce côté là toi?

  • J’aime bien qu’ils aient mis une extension de la capote,car celle de la bee + était plus courte (j’avais la bee).C’est vraiment une super poussette,rien à redire…mais je me suis laissé tenter par la yoyo (en gardant la cameleon3) que je n’utilise pas encore car justement on ne peut pas être face au bébé contrairement à la bee et ça me dérange fortement (mais je l’ai choisie pour d’autres atouts).Belle complicité entre soeurs <3

  • Bonjour,
    J’ai également flashé sur la bugaboo bee 3 et je l’envisage dans les mêmes coloris que toi.
    Mais avant de dégainer ma CB je m’interroge, (c’est comme ça que je suis tombée sur ton joli blog) : je la trouve pas mal en vente sur le bon coin … apparemment certains parents seraient déçus de son confort pour les nourrissons, maintient et angle du siège, de plus le coté citadine (petites roues, malgré les suspensions) me fait craindre les balades dans le parc. Ton retour sur ces points m’intéresserait s’il te plait. Merci 🙂

    • Bonjour,
      En ce qui concerne le confort du nouvea-né, je n’ai encore aucun retour d’expérience, Noisette avait 6 mois lorsque j’ai reçu la poussette.
      Mais je te dirai ça bientôt (j’espère). Néanmoins j’ai la nacelle qui s’adapte sur le châssis, alors je ne sais pas si la réponse te parlera.
      En ce qui concerne les balades au parc, je n’ai rencontré absolument aucun problème!
      Ce n’est pas une tout-terrain, mais elle passe sans souci sur les sentiers en terre battue. Moins sur les gravillons…

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


sept × = vingt huit