Première nuit dans son lit de grande fille!

Noisette dort dans notre chambre depuis sa naissance. Au début elle a même un peu dormi dans notre lit, mais a rapidement rejoint son berceau grâce au Cocoonababy (enfin on espère que c’est ça, ainsi le Petit Pépin nous fera la même chose, héhé!).
MissCouette avait dormi dans notre lit jusqu’à 3 mois puis était restée dans notre chambre jusqu’à six mois, pour ensuite rejoindre sa chambre, juste à côté de la nôtre…
La manoeuvre est plus compliquée avec Noisette, pour diverses raisons…

Déjà Noisette a fait ses nuits vers 8 mois. Donc avant ce merveilleux passage aux nuits sans réveil, il était inenvisageable de la passer dans sa chambre qui se trouve un étage en dessous de la nôtre… Parce que déjà se lever la nuit, c’est chiant, mais descendre un étage quand on n’est pas réveillé, je trouve ça dangereux!
Noisette fait donc ses nuits depuis 3 mois. On aurait pu attendre une semaine ou deux de voir si les nuits se confirmaient et la passer dans sa chambre… On y a pensé. On a même essayé… Mais ce fût alors un fiasco total, elle a fini sa nuit dans notre lit…
Pour être tout à fait franche, le blocage ne venait pas d’elle mais de moi. J’ai gardé une grosse angoisse depuis son hospitalisation, j’ai peur qu’il lui arrive quelque chose, je la veux tout près de moi pour vérifier à tout instant qu’elle va bien… En plus, je ne la vois pas grandir, je la vois toujours comme une mini crevette, même si elle pousse comme un champignon, même si elle est désormais toute potelée, même si elle se comporte comme une toute petite fille… Pour moi, c’est encore un tout petit bébé.
Elle a du sentir mes réticences. Ou alors mes réticences venaient de ses propres craintes, son propre besoin de nous avoir à ses côtés? Impossible de savoir dans quel sens cela s’est joué…
Toujours est-il qu’à 11 mois, Noisette dormait encore dans notre chambre, juste à côté de moi.

Et puis elle a su se mettre debout toute seule… D’abord en se tenant aux barreaux du parc, puis en s’accrochant à n’importe quoi, et quasiment seule, à la force de ses jambes, depuis quelques jours…
Il m’a bien fallu admettre que mon tout petit bébé devenait une toute petite fille.
Et surtout, son berceau devenait dangereux pour elle… Je l’imaginais tomber de son petit berceau, en pleine nuit, sans avoir pu anticiper ni prévenir sa chute… Et ça m’a fait paniquer, plus que de nous voir séparées par un étage.

Alors on lui a expliqué qu’elle était une grande fille maintenant, qu’elle avait de la chance de grandir, et qu’elle allait désormais dormir dans sa jolie chambre, dans son petit lit dont on a descendu le sommier (elle a un joli berceau Stokke, en version mini, et c’est génial parce qu’on peut baisser le sommier tout en le laissant en format mini! C’est top parce qu’elle est habituée à son petit berceau et ça aurait peut-être été difficile de la passer dans un lit à barreaux dans sa chambre, sans transition…).
Noisette adore sa chambre, elle y passe du temps à jouer seule ou avec MissCouette, elle a commencé à s’approprier les lieux il y a quelques semaines.
Et la semaine dernière, elle était très contente quand on a souhaité l’y faire dormir.

Elle a gazouillé un moment avant de s’endormir, mais n’a ni râlé ni pleuré.
Elle est une grande petite fille, elle l’a bien compris, et elle devait être heureuse que nous l’ayons intégré nous aussi!
Elle s’est réveillé en pleine nuit, peut-être un peu déroutée… Mii est descendu lui faire un bisou et lui remettre la couverture. Elle s’est remise à gazouillé. J’ai éteins le babyphone parce que ça m’empêchait de dormir… Et elle s’est rendormie jusqu’au matin. Et nous aussi!

J’ai tendance à penser que chaque chose a son moment, qu’il faut savoir patienter, attendre le bon moment. Ne pas presser les choses, ne pas les forcer… Quand on a le choix du moins.
Noisette était prête, je crois! Et nous aussi…
Aucune angoisse de mon côté, j’étais contente de la voir grandir un peu… De la voir intégrer sa chambre, décorée avec amour et tendresse. C’était le moment.
Elle devait être toute fière de se voir ainsi offrir une telle promotion, dormir au même étage que ses grandes soeurs, grandir… Le bon moment pour elle aussi!

Sans jkh4

Maintenant, la place est libre pour le Petit Pépin. Un peu comme si Noisette avait senti que c’était le bon moment pour nous laisser respirer avant l’arrivée de son petit frère. Un peu comme si nous avions senti que si on ne profitait pas de récupérer notre chambre d’amoureux maintenant, on devrait attendre looooongtemps avant d’en avoir à nouveau l’occasion!

Bref, Noisette grandi et dort dans sa chambre! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

6 Discussions on
“Première nuit dans son lit de grande fille!”
  • C’est super que ça se soit bien passé. Pour nous aussi, le premier essai avait été un fiasco, puis il a quand même fini par passer dans sa chambre uniquement parce que le couffin c’était plus possible ^^
    Il dort avec son frère et je pense que ça lui plait. Quand il se réveillait encore la nuit, lorsque je le prenais dans les bras, il se tournait vers son frère comme pour vérifier qu’il était toujours bien là.

  • bavo, c’est une bonne nouvelle, ça !
    par contre pourquoi avoir mis la photo d’un babyphone Philipp Avent à 160 euros ? je ne comprends pas bien le rapport….entre une petite fille qui dort sagement dans son lit et cet objet…

    • Parce que symboliquement c’est cet objet qui m’a permis de la laisser dans son lit… J’ai eu le sentiment qu’elle était moins loin.
      Et parce que je n’ai pas pris le temps de prendre une photo adaptée…

  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii cet article me décomplexe totalement! Mou petit chou a 3 mois et 3 semaines – il dort dans son lit à barreaux, dans notre chambre (la nacelle est top petite)… Il ne fait pas ses nuits (2 à 4 réveils par nuit) et je suis trop fatiguée pour envisager d’aller jusqu’à sa chambre (hum qui est collée à la nôtre – no comment, ça fait 10 pas de plus)! Je me suis beaucoup interrogée sur le fait que j’ai raison de le garder avec nous : on nous a dit que s’il changeait de chambre, il n’aurait plus l’odeur du lait (moi quoi) qui le tenterait et dormirait mieux / qu’il allait être pot de colle etc… En te lisant, je me dis que j’ai bien raison de faire comme je le veux et comme je le sens (enfin, comme ON le veut et comme ON le sent avec le papa)! A chaque étape son bon moment!

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


× quatre = douze