Le paradoxe de la blogueuse…

Je tiens ce blog depuis 6 ans, pour moi c’est énorme vu que je pensais, lorsque je l’ai ouvert, écrire 8 billets sur 6 mois puis le fermer ou le laisser à l’abandon, faute d’assiduité.
En 6 ans, j’ai acquis une certaine « notoriété », j’ai un nombre « hallucinant » de lecteurs, je suis souvent sollicitée par des marques en tous genres (parfois c’est cocasse), j’ai une certaine « expérience » du blogging… (Je mets tous ces mots entre guillemets parce que, gardons les pieds sur Terre, il ne s’agit que d’un blog, pas d’une multinationale)

Il y a ce paradoxe qui m’habite… Plus je vieillis, plus je vis, plus je me centre sur l’essentiel: ma famille, mes amis, les activités que l’on peut faire, les câlins, les balades, les gâteaux qui sentent bon, les promenades, les découvertes, etc…
Faire ensemble me semble mille fois plus important qu’avoir.
Cela a toujours été le cas, mais j’étais une assez grande consommatrice, hier, ce que je ne suis plus tellement aujourd’hui.

J’ai toujours aimé l’ordre, que chaque chose soit à sa place, et plus j’avance, plus je me rends compte que la moitié de ce que nous possédons ne nous sert à rien. Alors j’évacue, je donne, je vends, je fais du vide. Je déteste le bordel, et plus on accumule d’objets divers, plus le risque de voir le bordel s’amonceler est grand!

J’ai donc, dans la réalité, une philosophie de vie assez « minimaliste ». J’ai les jolies choses, la qualité, que je privilégie à la quantité inutile et encombrante.

Le seul domaine pour lequel je craque vraiment et de manière assez déraisonné, ce sont les habits pour mes filles… Mais bon, elles les mettent, elles les usent, elles s’en servent, ça ne me semble pas relever du superflu (enfin pas trop).

Sans titre 2

Paradoxalement, sur ce blog, je vante régulièrement les mérites de tel ou tel produit, que ce soit dans le domaine de la puériculture, de la beauté, de la déco, etc…
Je suis toujours sincère dans mes avis, là n’est pas le problème… Si un produit ne me plait pas, dans la grande majorité des cas, je n’en parle pas… Et si j’en parle je dis exactement ce que j’en pense.
Quand je dis qu’un produit est chouette, c’est qu’il m’a plu. Et j’essaye toujours de détailler le positif et le négatif afin d’être la plus objective possible et d’aider au mieux les personnes cherchant un avis concret. Les blogs sont en parti faits pour ça.

Le paradoxe, c’est qu’alors qu’au quotidien, j’essaye de réduire mes achats (mine de rien, je suis une acheteuse parfois compulsive, même si ensuite je fais du vide coûte que coûte pour garder mon espace désencombré…), avec ce blog, ma maison se remplit au contraire de dizaines d’articles en tous genres…
C’est très difficile pour moi de ravaler ma curiosité naturelle… Et surtout de dire non à un produit qui, subitement, m’apparait comme le plus indispensable de ma vie.

Le marketing aura ma peau, je suis une consommatrice qui essaye de se raisonner mais qui succombe facilement aux sirènes publicitaires!

J’éprouve parfois un certain remord à vous vanter les mérites de tel ou tel produit, qui m’a énormément plu, certes, mais qui coûte parfois très cher et qui n’apparait pas comme un indispensable vital…
Surtout que l’indispensable pour l’un ne le sera pas pour l’autre.

C’est d’autant plus délicat que 80% de ce que je présente ici concerne la puériculture… Domaine sensible s’il en est… Les jeunes futurs parents, souvent inexpérimentés, veulent accueillir leur bébé comme il se doit, et risquent d’acheter à foison des objets dont ils n’auront que faire ensuite (je parle d’expérience, on se fait presque tous avoir, non?).
Je me rassure en comptant sur la responsabilité de chacun, à chaque lecteur de savoir faire le distingo entre ce dont il a besoin et ce qui ne lui sera pas nécessaire…
Mais je suis la première à baver devant ce que je vois chez les autres blogs, en me disant « han, mais ça, il me le faut absolument!! » Alors qu’en réalité pas du tout.

Je ne parlerais pas de cas de conscience, mais c’est une interrogation que je me pose souvent… Une réflexion générale sur le paradoxe qui habite la plupart d’entre nous, je suppose… Entre nos réels besoins, les envies de confort, et ce qui est totalement superflu mais qui fait plaisir (ou qui prend de la place, c’est selon…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi :

18 Discussions on
“Le paradoxe de la blogueuse…”
  • J’avoue que je suis parfois assez mal à l’aise avec vos articles promotionnels, en particulier celui du comparatif des poussettes. Même en gagnant bien ma vie avant d’être en congé parental, et en adorant moi aussi les poussettes, j’ai du mal à concevoir de passer quasi un mois de SMIC dans cet outil… j’ai donc du mal avec la mise en avant de 3 poussettes « stars », certes très belles mais très onéreuses, comme si c’était les seuls choix envisageables… Mais après je peux comprendre l’attrait des produits offerts par les marques, je ne dit pas que des fois je ne me pose pas la question… mais mon blog vit depuis 6 ans de façon indépendante, et à part des petits produits de la boutiques de mes très proches ou de la mienne, j’arrive toujours à trouver de quoi parler 😉

    • L’intérêt de ce triple test était justement de permettre aux gens voulant l’un de ces trois modèles de savoir lequel choisir, vu l’investissement que ces poussettes représentent, autant faire le bon choix. Il ne me semble avoir dit nulle part qu’elles étaient les seuls choix possibles, j’ai bien indiqué qu’elles faisaient partie du haut de gamme, pas forcément accessible à tous.
      Mon blog est parfaitement indépendant, il est devenu semi-professionnel et certains viennent le lire uniquement pour ça. Je doute que l’on reproche à « Famili » ou à « Parent » de faire des bancs d’essai… 😉
      Cela dit j’ai en tête des « bancs d’essai » concernant des produits beaucoup moins onéreux.
      Merci pour votre avis en tous les cas!

      • Oui oui c’est clair que le comparatif est très intéressant, et même si je ne comptais pas acheter l’un des modèles je l’ai tout de même lu jusqu’au bout, comme la plupart des articles^^
        Mais venant d’une autre époque de la blogosphère, dans laquelle les marques n’étaient pas présentes, cela me met « mal à l’aise parfois » (rien de plus hein ^^)

        • Je comprends… J’ai ce sentiment de « mal à l’aise » aussi, d’être autant couverte de cadeaux. Et d’un autre côté ça me fait tellement plaisir…
          Il y a 6 ans quand j’ai ouvert mon blog tout cela n’existait pas. C’est une autre dimension c’est clair!
          Merci de me lire en tout cas! 🙂

  • Je vais dans ton sens car je pense ne pas être matérialiste ni une grande consommatrice… En fait c’est simple je ne dépense quasi que pour nos voyages…. Le shopping pour le coup j’ai jamais aimé… Sur le blog c’est le reflet de mon peu d’intérêt pour les achats divers et variés… Je parle donc rarement d’articles de puériculture ou autres et c’est parce que moi même je n’en utilise pas ou si peu (nous n’avons même eu de poussettes pendant les premiers 6 mois de mon fils !)… Du coup je refuse beaucoup de cadeaux et beaucoup de partenariats…. Après tu as raison il y a des produits de qualité, des produits utiles, des produits qui peuvent intéresser nos lecteurs… il faut juste être sélectif et comme tu dis, toujours être objectif !

    • Oui l’intérêt du haut de gamme c’est que ça reste en excellent état et ça se revend très bien. Au final ça ne coûte pas tellement plus cher que du bas de gamme qui na va durer qu’un an…

  • Bonjour, bonjour,

    Merci pour cet article. Je suis l’heureuse maman d’un bébé de 4 mois et d ‘un garçon de 5 ans et j’adore lire ton blog parmi les autres blogs de maman. Pour moi, lire les blogs est un passe temps, j’avoue lire les articles en diagonale parce que je suis naze comme tout le monde en fin de journée. Vu le temps que vous consacrez à penser, lire et corriger vos posts je trouve qu’il est normal d’être sollicité par des marques, qui empruntent votre notoriété pour vanter les mérites de certains produits. C’est bien d’avoir un avis sur certains articles de puericulture mais bon qui a besoin d’un robot pour purée à 100 euros? Pas moi, ma cocotte et mon moulin sont tout aussi pratiques.
    Franchement, si certaines personnes veulent le meilleur pour leur bébé et veulent payer une poussette un bras, c’est de leur responsabilité. Il suffit de lire 60 millions de consommateurs ( lu et emprunté à la médiathèque) pour savoir que la nouvelle Loola remporte les suffrages ( mais bon, la bugaboo ne faisait pas partie de la sélection). Il faut juste eviter de se laisser culpabiliser par les marques.
    Je sais ce que j’ai sur mon compte en banque, je sais ce que je veux et je sais que mon conjoint et moi aimons les choses de qualité pour nos deux adorables bambins sans nous mettre à découvert. Alors effectivement, cest desormais souvent sur le bon coin que l’on trouve nos articles de periculture et apres, quand nous n’en n’avons plus l’utilité, on donne.
    Merci pour ta franchise, et oui, nous sommes petries de paradoxes mais bon l’essentiel est de rendre l’utile à l’agreable.

    bon fin de grossesse

    • Merci Laurence!
      J’ai eu Mouflette avec « pas un rond », et je me suis contentée du minimum vital sans avoir le sentiment de manquer de quoi que ce soit…
      Pour MissCouette je me suis un peu lâchée, et je me suis rendue compte que l’essentiel pour les uns ne l’était pas pour les autres.
      Il faut savoir faire le tri c’est évident!
      J’avue néanmoins bien volontiers être ravie de pouvoir offrir de la qualité à mes enfants via ce blog, de belles choses que nous n’aurions pas probablement pas acheté mais qui nous facilitent la vie… C’est ma contribution au foyer (outre le fait de m’occuper de mes enfants, évidemment!)
      🙂

  • Coucou
    Très bon article, très vrai!
    Mais le syndrome du neurone unique te reprends! (je plaisante vraiment) tu as écris »je mets tous ces mots entre parenthèses » or c’est -entre guillemets- qu’il fallait mettre!
    Mais bon entre une adolescente, une petite fille, un bébé et un gros bidou c’est compliqué!
    Bonne fin de grossesse, profite bien de la fraîcheur Toulousaine du moment!

  • oui c’est assez paradoxal, je suis un peu comme toi sauf que perso c’est pas économie et pas du tout sens de l’ordre (je suis une bordélique) ceci dit je n’aime pas le gaspillage et posséder 10 fois un produit similaire ne me semble pas cohérent (dit la fille qui a plus de 200 vernis à ongles hem… Oui mais ce ne sont pas les mêmeeeeee !!)
    Bref si une marque me propose de tester un produit qui est hors budget pour moi, tout en vantant ses qualités et en dénombrant ses défauts je l’indique et pour moi c’est un point dans la note que j’attribue au produit
    Pour la puériculture j’imagine qu’on peut vite se laisser convaincre (pour nos amours rien n’est trop)
    bisous
    ps : je t’informe que je viens du blog 2 fois maman qui t’a nommé dans ses articles coups de coeur de la semaine dernière =)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


un × six =